Astérix/Le village gaulois

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retourner à la page précédente

Fichier:Parc Asterix 43.jpg
La hutte d'Assurancetourix

Le village gaulois

Pour vérifier l’authenticité du village gaulois, il faut savoir préalablement où il se trouve. Malheureusement, on ne peut pas indiquer sa position exacte car dans toutes les cartes, il est regardé avec une loupe. Il est probablement situé au nord de cette péninsule que l’on appelle aujourd’hui la Bretagne et qui portait à l’Antiquité le nom « Armorique ».

Selon César, c’était le peuple vénétien qui dominait dans cette région. Est-il donc possible qu’Astérix et ses amis fassent partie des Vénètes? Les historiens ne le pensent pas parce que cette tribu menait une vie complètement différente de celle de nos Gaulois. Les Vénètes étaient marins, leur métier étant le commerce avec la Grande-Bretagne. Ils habitaient des villes difficiles d’accès aussi bien par mer que par terre et ne s’occupaient guère d’agriculture. Bref, Astérix et les siens n’appartiennent pas aux Vénètes. Mais n’y avait-il pas de gens semblables à eux en Armorique? C’est encore une fois César qui répond à cette question: il y en avait beaucoup. Tout le long de la côte, on trouvait des Gaulois qui vivaient dans des villages sans trop s’intéresser à la mer. Par conséquent, la tribu d’Abraracourcix aurait pu exister comme décrite dans les albums de BD.

Village historique ou non, un problème grave subsiste: Comment ses habitants gagnaient-ils leur vie? Obélix travaille en tant que fournisseur de menhirs, c’est vrai, mais un village d’une douzaine de maisons ne constitue pas un marché suffisamment grand pour un produit qui vit aussi longtemps qu’un mégalithe. Cétautomatix exerce le métier de forgeron, mais apparemment, il passe plus de temps à empêcher Assurancetourix, le barde, de chanter qu’à forger. Au cours de tout l’album « Le fils d’Astérix », le lecteur ne le voit jamais derrière son enclume. Son adversaire dans beaucoup de bagarres, le marchand Ordralfabétix, vend parfois quelques poissons, la plupart de son stock reste invendue ou est jetée au visage de quelqu’un. Il est donc peu probable qu’Ordralfabétix gagne assez d’argent pour payer l’achat et le transport de sa marchandise. Ses poissons lui coûtent chers parce qu’ils ne viennent pas de la mer près du village, mais de Lutèce. C’est un villageois moins connu, Déboitemenduménix, qui nous montre la base de la subsistance d’Astérix et ses amis, l’agriculture. Les villageois qui n’ont pas de profession manifeste travaillent en tant que paysans.

Continuer