Automate cellulaire/Destin

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Analyse de l’état final (destin) d’un univers.

On peut distinguer plusieurs types d’état final :

  • mort (aucune case vivante)
  • vie
    • vie simple
      • vie stable (toute les cellules vivantes sont stables)
      • vie oscillante (toute les cellules vivantes sont oscillantes)
      • vie mouvante (toute les cellules vivantes sont des vaisseaux)
    • vie complexe
      • mélange des états simples (s&o, s&m, o&m)

Dans le cas de la mort, le poids diminue de 100 %. Dans les autres cas, l’évolution est positive (augmentation du poids) ou nulle (poids final égal au poids initial).

Ligne d’épaisseur 1[modifier | modifier le wikicode]

Analyse du destin d’une ligne continue d’épaisseur 1
Longueur Poids final Évolution Évolution % Durée Type Description
1 0 -1 -100 % 0 mort
2 0 -2 -100 % 0 mort
3 3 0 0 % (1) oscillateur clignotant
4 6 +2 +50 % 2 stable ruche
5 12 +7 +140 % (5) oscillateur 4 clignotants
6 0 -6 -100 % 11 mort
7 24 +17 +242 % 15 stable honey farm
8 40 +32 +400 50 stable 4 blocs, 4 ruches

Pour les structures oscillantes, la durée est indiquée entre parenthèses : il y a encore des oscillations mais la structure n’évolue plus.

Remarque[modifier | modifier le wikicode]

Toute ligne de longueur et d’épaisseur 1 à donnera un bloc de longueur et d’épaisseur 3 à . On a donc un accroissement important du poids, on passe d’un poids à un poids environ triple en .

Ensuite, le comportement devient moins prévisible, la forme générale devient plus ou moins circulaire (les cellules du centre meurent dès ).

Puisque la mort vient des bords, il est intéressant de considérer l'évolution d’une ligne de longueur infinie :

  • , 1 simple ligne
  • , 1 bloc de 3 cellules
  • , 2 lignes séparées par 3 cellules
  • , 2 blocs de 3 cellules séparés d'une cellule
  • , 2 lignes séparées par 7 cellules
  • , 2 blocs de 3 cellules séparés par 5 cellules
  • , 4 lignes séparées chacunes par 3 cellules
  • , 4 blocs
  • etc.

Cette structure a une durée de vie infinie. On observe une alternance de lignes et de blocs.

Bloc[modifier | modifier le wikicode]

Analyse du destin de blocs (évolution du poids)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
1 -100 % -100 % 0 % +50 % +140 % -100 % +242 % +400 %
2 -100 % 0 % 0 % 0 %
3 0 % 0 % +33 % -100 %
4 +50 % 0 % -100 % -100 %
5 +140 %
6 -100 %
7 +242 %
8 +400 %

Ce tableau est évidement symétrique (un bloc de 3 par 5 aura le même destin qu’un bloc de 5 par 3).

La couleur de la ligne 3 est identique à la ligne 1 (de même pour les colonnes 3 et 1) avec un décalage de 2 (cf. remarque précédente).

Cas particuliers[modifier | modifier le wikicode]

Il existe quelques structures dont on peut prévoir l'évolution à long terme.

Il existe notamment des structures dont l’évolution est linéaire (une affine du type avec généralement et ). Ces structures sont souvent des puffers, des vaisseaux qui laissent une fumée de structures (puff).

Il existe notamment des constructeurs de bateaux, navires, ou barges (puffer) dont le poids augmente d’une cellule à chaque génération (pour à , on aura à ).

Chronogramme[modifier | modifier le wikicode]

Voir Jeu de la vie/Chronogramme.

Il est possible de représenter le poids d’une structure en fonction du temps.