Construire sa maison/La mise hors d'eau

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

<< La couverture | Sommaire général | L'isolation thermique >>


Dès que la couverture est terminée on peut procéder à la pose des fenêtres et des portes extérieures car il va falloir protéger le chantier intérieur des visites inopportunes, des courants d’air et de la pluie.

Portes et fenêtres[modifier | modifier le wikicode]

Le dimensionnement des ouvertures dans les murs est déterminé par le choix des huisseries. La phase maçonnerie ne doit donc être entreprise qu’après avoir choisi les dimensions des portes et fenêtres et recueilli la documentation concernant les huisseries. Tenir compte de l’épaisseur des enduits (ou du bardage), de la présence de volets roulants (et des commandes de ces derniers : électrique, par sangle ou par tringle oscillante), de la hauteur du seuil ou de l’appui de fenêtre déterminés par le niveau du sol fini.

La pose des portes extérieures et des fenêtres doit être faite avant la pose de l’isolation et des cloisons de doublage. On peut utiliser des pattes de scellement et du ciment à prise instantanée mais l’utilisation d’équerres fixées à l’aide de chevilles et de vis est plus pratique, surtout quand on est tout seul. L’étanchéité vis à vis des infiltrations d’eau ou des entrées d’air est faite à l’aide d’une bande de mousse spéciale comprimée (en partie basse) et de joint silicone. L’huisserie est mise en place avec les ouvrants maintenus contre le dormant à l’aide de cales. Contrôler que l’ensemble n’est pas déformé en mesurant les diagonales et en vérifiant la planéité de l’ensemble avec une règle ainsi que le positionnement à l’aide du niveau à bulle.

La mise en place de moustiquaires, éventuellement amovibles, dans les fenêtres peut se prévoir assez tôt dans la construction, pour en faciliter la mise en œuvre.

Volets[modifier | modifier le wikicode]

Qu’il soit ajouté à une porte ou une fenêtre, le volet a plusieurs rôles distincts :

  • sécurité supplémentaire contre les effractions, les jets de projectiles, la grêle, la pluie, etc.,
  • isolation thermique en limitant les effets du vent,
  • protection contre les rayons du soleil,
  • protection de la vie privée et renforcement de l’impression d’intimité,
  • amélioration (légère) de l’isolation phonique,
  • participation à l’esthétique de la construction.

Plusieurs technologies sont utilisées :

  • volets roulants en bois, PVC, aluminium laqué - assez étanches au vent et à la lumière, discrets, conviennent aux façades modernes, faciles à manœuvrer sans ouvrir les fenêtres (possibilité de commande automatique), peu efficaces contre les effractions,
  • volets battants en bois, PVC ou aluminium- traditionnels, décoratifs, plus encombrants et moins faciles à manier (nécessité d’ouvrir la fenêtre), robustes,
  • persiennes métalliques - très robustes, peu pratiques à manier.

Il existe des volets roulants très minces et peu encombrants. Ils sont utilisés surtout dans la rénovation car ne nécessitent pas de caisson.

Les volets roulants peuvent être commandés par :

  • tringle oscillante : efficace, bruyante, peu discrète,
  • sangle : manœuvre rapide, ne permet pas l’ouverture de grands volets lourds,
  • moteur électrique incorporé dans le tambour : possibilité d’automatisation, cher, facile à manœuvrer, impossibilité de manœuvre en cas de panne de courant.

Protection provisoire des murs non enduits[modifier | modifier le wikicode]

La réalisation des enduits s’effectue souvent plusieurs mois après la fin du second œuvre. D’ici là il est nécessaire de recouvrir les murs mouillés par la pluie à l’aide d’un film en polyane, polyéthylène ou papier goudronné solidement fixé avec des lattes chevillées ou clouées (à l’aide de clous à bétons).


<< La couverture | Sommaire général | L'isolation thermique >>