Culture des Cactus/Quelques remarques sur quelques espèces

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Culture des Cactus
Sommaire

La culture des Cactus
Choix des espèces
Quelques remarques sur quelques espèces

Cette page reprend par ordre alphabétique les principaux genres et familles de cactus et plantes succulentes. Avec pour chacun, un commentaire et une ou deux photos. Et avec un lien vers l'article dans le wikipédia en français.

On rappelle qu'un genre tel que Crassula contient un grand nombre d'espèces : C. arborescens, C. ovata, C. falcata, etc...

Le vocabulaire utilisé dans cet article est simplifié : on parle de feuilles (et pas d'articles), de raquettes (et pas de cladodes), d'aiguillons (et pas de glochides).

A-C [modifier | modifier le wikicode]

Nom Commentaire Photo autre photo
Espèces du genre Adromischus Plantes de petite taille avec des feuilles épaisses.

Plusieurs espèces offrent la particularité de présenter un bord extérieur de feuille ondulé.

A. cooperii
Aeonium arboreum


Recommandé !
France road sign C12.svg
Espèce élégante et facile d'entretien avec des rosettes de feuilles évoquant l'artichaut.

Fleurit facilement, même en région parisienne. La floraison en fin d'hiver présente des grappes de fleurs jaunes vifs pouvant constituer une petite pyramide dans des conditions favorables.
Il existe des variétés spectaculaires atropurpureum à feuilles presques noires ou albovariegatum avec des rayures blanches.

Aoenium arboreum standard en fleurs
A. arboreum atropurpureum
Agave americana


Recommandé si jardin !
France road sign C12.svg
Une espèce de grande taille spectaculaire parmi les plus faciles à élever et multiplier.

Naturellement de couleur verte, mais des variétés avec des feuilles vertes bordées de jaune ou blanches bordées de vert.
Rustique sur la Côte d'Azur. Doit être élevé en pleine terre ou dans un grand pot (60cm de diamètre au moins) à rentrer à l'intérieur à la saison froide (si température en dessous de 5°C). Sinon, tout comme en cas d'excès d'engrais, les feuilles s'allongent et la plante devient intesthétique.
Arroser abondamment et apporter de l'engrais en été pour favoriser la croisance.
Fleurit seulement en pleine terre après 10-15 ans sous forme d'un mat floral de plusieurs mètres de haut. La plante meurt ensuite après avoir produit des rejets.
En cas de présence de jeunes enfants, ne pas hésiter à couper l'épine à l'extrémité des feuilles pour éviter des blessures.

Agave americana à feuilles vertes bordées de jaune
Agave americana à feuilles blanches bordées de vert
Agave victoriae-reginae


Difficile !
France road sign A1c.svg
Une très belle espèce avec des feuilles vertes bordées de blanc. Rustique dans des sites abrités de la Côte d'Azur. Dans des conditions favorables, forme un polyèdre très régulier.

Mais espèce difficile à élever entre risques de sécheresse et de pourriture.

Flickr - brewbooks - Agave victoriae-reginae (Queen Victoria's agave).jpg
Autres espèces du genre Agave Des espèces de petite ou moyenne taille ressemblant aux Agave americana de couleur verte. Souvent esthétiques avec leurs feuilles et leurs épines et susceptibles d'être élevées en pot.
Agave parrasana
Aloe arborescens Plante avec feuilles allongées et pointues facile à élever.

Magnifique floraison rouge-orangé difficile à obtenir en pot (la plante se développe en formant des touffes de feuilles imbriquées).

Jardin botanique d'Eze-sur-mer
Plante en pot sans fleurs
Aloe variegata Plante de petite taille adaptée pour la culture en pot et appréciée pour ses feuilles vertes panachées de blanc.

Floraison peu intéressante.

Aloe variegata.jpg
Autres espèces du genre Aloe Feuilles moins variées que celles des espèces du genre Agave auxquelles elles ressemblent beaucoup car provenant de biotopes secs comparables, même si c'est sur un autre continent (Afrique au lieu d'Amérique). Il faut souvent examiner les fleurs pour les différencier.
Aloe humilis
Espèces du genre Astrophytum


Difficile !
France road sign A1c.svg
Très belles espèces globuleuses présentant des symétries. Belles fleurs en général jaunes.

Mais ce sont des espèces difficiles à entretenir.

Astrophytum asterias
Astrophytum ornatum
Beaucarnea recurvata Espèce ressemblant à un mini-palmier avec un gros pied.

Rustique sur la côte d'Azur où il peut atteindre plusieurs mètres de haut. Mais peut aussi être cultivé en pot.

Wc 0001 edit.jpg
Carpobrotus edulis Une mention particulière pour cette plante couvre-sol qui produit des "feuilles" en forme de doigts dressés, d'où son surnom de doigts de sorcière.

Elle est quelconque en pot, mais rustique et même invasive dans les zones côtières de la côte d'Azur et du Sud-Ouest avec des fleurs magnifiques.

Carpobrotus edulis.jpg
Cephalocereus senilis Espèce remarquable par ses poils qui le protègent du soleil et qui ressemblent à des cheveux blancs qui lui ont valu le surnom de tête-de- vieillard.

Difficile à conserver et de garder cette couleur blanche.

Close-up of a specimen of Old man cactus (Opuntia Polyacantha Trichoplora), ca.1920 (CHS-1912).jpg
Cereus repandus (ou C. peruvianus) L'espèce de Cereus la plus connue. Atteint plusieurs mètres de haut dans son habitat naturel en Amérique du Sud.

Mais peut-être cultivé en pot en restant bien vertical sans dégénérer. Les fleurs claires apparaissant sur le côté ne peuvent être espérées qu'en pleine terre.
Il existe des variétés dites "monstrueuses" où la plante semble être déformée.

Cereus repandus BlKakteenT131.jpg
Variété "monstrueuse"
Cleistocactus strausii Petit cierge à aiguillons et poils blancs et courts. Assez facile à entretenir et à garder bien vertical.

La floraison latérale se transforme en fruits rouges semblables à des becs d'oiseaux. Mais elle n'intervient qu'en pleine terre.
Les autres espèces de Cleistocactus sont assez semblables.

Silver Torch Cactus (3385189849).jpg
Crassula ovata


Recommandé !
France road sign C12.svg
Espèce du pléthorique genre des Crassulas.

De grande taille (1 mètre ou plus) s'il est cultivé dans un grand pot.
Facile à cultiver et à multiplier. Floraison facile, mais insignifiante. Peut être cultivé en bonsai.
Les autres espèces de Crassulas sont généralement de petite taille. Malheureusement, les "belles" espèces sont difficiles à cultiver.

Crassula ovata (hun).jpg
Crassula pyramidalis

D-G [modifier | modifier le wikicode]

Nom Commentaire Photo Autre photo
Disocactus flagelliformis Plante retombante épiphyte (=garder à l'intérieur et petits arrosages nécessaires en hiver).

Nombreuses fleurs de couleur vive. Parfois connu sous son ancien nom d'Aporocactus flagelliformis.

Disocactus flagelliformis 2010-03-26.JPG
Espèces du genre Echeveria telles que Echeveria elegans


Recommandé !
France road sign C12.svg
Petites plantes avec des feuilles les faisant ressembler un peu à un artichaut.

Facile à entretenir et multiplier. Jolies fleurs en forme de clochettes rouges et oranges mais difficiles à obtenir.

Echeveria-elegans-rose.jpg
Echinocactus grusonii Echinocactus=Cactus hérisson. Cactus globuleux avec des épines dorées.

Une des espèces les plus cultivées en jardinerie, mais menacée dans son habitat naturel.
Rustique sur la Côte d'Azur où des spécimens de 100 ans peuvent atteindre un mètre de diamètre.
Floraison moyennement intéressante (couronne de fleurs jaunes autour du sommet) seulement sur les spécimens âgés.

Jeune spécimen
Specimen âgé en jardin botanique
Espèces du genre Echinocereus Echinocereus=Cierge hérisson. Cactus colonnaire mais de petite taille.

Très apprécié pour sa floraison colorée qui nécessite le repos annuel habituel.

E. engelmannii
E. reichenbachii
Espèces du genre Echinopsis et notamment Echinopsis eyriesii Echinopsis=Semblable à un hérisson. Cactus globuleux et buissonnant.

Très apprécié pour ses grandes fleurs de couleur claire au bout d'une longue tige. Peut fleurir au sud de la Loire.
E. chamaecereus est une plante avec des tiges vertes rampantes qui produit facilement des fleurs rouges. Elle est encore souvent sous son ancien nom de Chamaecereus sylvestrii.

E. eyriesii
E. chamaecereus
Espostoa lanata Cactus colonnaire de petite taille avec des poils blancs et des épines courtes.

Facile à cultiver pour sa couleur. Floraison latérale mais seulement dans son habitat naturel.

Espostoa lanata var gracilis 1.jpg
Floraison en habitat naturel
Euphorbia milii


Recommandé !
France road sign C12.svg
Espèce apparaissant avec des tiges verticales munies de petites feuilles et de fortes épines avec des "fleurs" (en général rouges) à leur sommet.

Cette plante est facile d'entretien et peut fleurir pendant toute l'année.

Euphorbia milii Red Plant TorreLaMata.jpg
Les fleurs au sommet des tiges
Euphorbia obesa Espèce spectaculaire par sa forme quasi sphérique.

Entretien parfois délicat (attention aux arrosages). Floraison insignifiante.

Euphorbia obesa 2.jpg
Autres espèces du genre majeur des Euphorbia telles que Euphorbia grandicornis Ce sont des espèces de formes très diverses (sphérique, batonnets, tête de méduse, très souvent colonnaire).

Elles sont d'intérêt variable mais en général faciles à entretenir.

E. grandicornis
Espèces du genre Faucaria Plantes de petite taille avec des feuilles épaisses en forme de machoires de loup.
F. tigrina
Espèces du genre Fenestraria Plantes de très petite taille avec des feuilles ressemblant à des dents de bébé.

Dans leur milieu naturel, ce plantes poussent enterrées en ne laissant dépasser que la partie supérieur des feuilles qui est transparente comme une fenêtre.
Sont difficiles à conserver.

F. aurantiaca
Espèces du genre Ferocactus


Recommandé !
France road sign C12.svg
Sujets globuleux à côtes marquées et très fortes épines, d'où le nom (Ferocactus=Cactus féroce).

Ces espèces sont intéressantes pour leurs épines souvent dorées ou rougeâtres et parfois recourbées.
Elles sont faciles à entretenir. Floraison d'intérêt moyen et difficile à obtenir.

F. recurvus
F. echidne
Espèces du genre Gymnocalycium Sujets globuleux de petites taille et un peu aplatis.

Les petis aiguillons clairs et plats ressemblent à une araignée avec ses pattes.
G. mihanovichii présente une forme spectaculaire rouge ou rosée car sans chlorophylle, qui ne peut pousser que greffée mais qui est difficile à conserver.

G. baldianum
G. mihanovichii en jardinerie

H-O [modifier | modifier le wikicode]

Nom Commentaire Photo Autre photo
Espèces du genre Haworthia Sujets de petite taille constitués d'une touffe de feuilles triangulaires pointues lui donnant l'aspect d'un micro-agave.

Est intéressant pour les motifs décoratifs blancs sur les feuilles vertes.
Faciles à entretenir et multiplier en détachant des rejets.

H. attenuata
H. cymbiformis dont le bout des feuilles est transparent
Hoya carnosa Les espèces du genre Hoya sont des plantes grimpantes succulentes (=charnues) d'apparence très diverses.

H. carnosa est intéressante pour ses fleurs magnifiques et doit être cultivée en suspension.
Mais malheureusement, elle est difficile à conserver.

Hoya carnosa (1).jpg
Hoya kerrii H. kerrii est une espèce commercialisée depuis peu, notamment à la Saint-Valentin, car les jeunes sujets se présentent comme une feuille unique en forme de coeur plantée dans le pot.

Après de nombreux mois, un bourgeon apparait et la plante croit (très) rapidement (un mètre par an).
Comme elle doit être cultivée à l'intérieur, on peut alors l'enrouler sur un support.

Jeune sujet resté inchangé pendant 2 ans
Après 20 mois de croissance
Kalanchoe blossfeldiana Petite espèce avec des feuilles épaisses, facile d'entretien, souvent commercialisée.

Floraison très colorée, de couleurs diverses (rouge, orange, jaune, blanc) mais nécessitant des jours courts comme les chrysanthèmes (donc fleurissant naturellement en hiver).
Une espèce proche Bryophyllum daigremontianum présente des feuilles avec à leur extrémité des petits plants qui se détachent et peuvent s'enraciner.

Kalanchoe.blossfeldiana.jpg
Bryophyllum daigremontianum
Espèces du genre Lithops


Difficile !
France road sign A1c.svg
Ce sont les célèbres plantes cailloux. Intéressantes pour leur aspect lisse et leur floraison.

Nécessitent ensoleillement intense et arrosages minimum difficiles à doser (on dit qu'elles pourrissent à la simple vue d'un arrosoir).

Lithops turbiniformis 1.jpg
Lophophora williamsii ou Peyotl


Difficile !
France road sign A1c.svg
Espèce avec des sujets globulaire gris-bleus de petite taille sans épines.

C'est un cactus hallucinogène (car contenant de la Mescaline) utilisé par les indiens du Mexique, mais il est cité uniquement pour mémoire car difficile à conserver.

Lophophora williamsii Blüte.JPG
Espèces du genre Mammillaria


Fortement recommandé !
France road sign C12.svg
Espèces globulaires buissonnantes.

A privilégier car fleurissant facilement (sous réserve du repos hivernal habituel), même en région parisienne.

M. bocasana
M. bombycina
Espèces du genre Melocactus


Difficile !
France road sign A1c.svg
Elles proviennent de régions côtières d'Amérique Centrale et du Sud moins arides que celles habituelles de cactus.

D'aspect globuleux, elles présentent la particularité de développer une excroissance au sommet de la plante appelée Cephalium et où les fleurs apparaissent.
L'arrosage difficile à doser rend ces espèces délicates à conserver.

M. matanzanus avec un début de cephalium
M. matanzanus avec un cephalium plus développé
Myrtillocactus geometrizans
Cierge de petite taille adapté aux appartements.

Il est d'une jolie couleur gris-bleu et facile à conserver.

Myrtillocactus geometrizans 2.JPG
Opuntia microdasys Cactus à raquettes de petite taille avec des épines très courtes, alignées et de couleur jaune ou blanc.

Facile à conserver, mais les aiguillons s'accrochent facilement à la peau.
Il existe des variétés "monstrueuses" avec des grandes variétés de formes.

Opuntia microdasys 3.jpg
Variété monstrueuse.
Autres espèces d'Opuntia Ce sont les cactus à raquettes avec de grandes épines qui peuvent blesser. Il sont faciles à entretenir et à faire fleurir.

L'espèce la plus connue, Opuntia ficus-indica (ou figuier de Barbarie) est une espèce de grande taille qui ne peut bien se développer qu'en pleine terre sur la Côte d'Azur.
Il existe des espèces où les feuilles ne sont pas en forme de raquettes mais de tubes.

O. ficus-indica
Cylindropuntia tunicata

P-Z [modifier | modifier le wikicode]

Nom Commentaire Photo Autre photo
Espèces du genre Pachycereus telles que Pachycereus pecten-aboriginum
Pachycereus=Cierge épais. Ce sont les espèces de cactus les plus grandes dans la nature (Le record est de 19m pour Pachycereus pringlei ).

Mais elles peuvent être cultivées en pot tout en restant bien verticales et bien formées.

Pachycereus pecten-aboriginum.JPG
Espèces du genre Pachypodium


Difficile !
France road sign A1c.svg
...telles que Pachypodium lamerei.

Pachycereus=Pied épais. Espèces de cactus à gros tronc évoquant un peu le Baobab et portant de grosses épines.
Originaire du sud de l'Afrique et de Madagascar, il ne supporte pas la fraicheur et a besoin d'une certaine humidigé.

Pachypodium 3.jpg
Parodia leninghausii parfois connue sous son ancien nom Nototactus leninghausii Espèce colonnaire épaisse, avec de longs poils dorés, souples et disposés régulièrement.

L'espèce buissonne facilement, par contre les fleurs jaunes au sommet n'apparaissent que dans des conditions très favorables.

Parodia leninghausii - Roscoff.jpg
N. leninghausii en groupe
Autres espèces de Parodia telles que Parodia magnifica Espèces colonnaires épaisses, généralement très esthétiques.

Parodia magnifica est remarquable pour son épiderme gris-bleu et elle fleurit facilement sous réserve de repos hivernal (même en région parisienne).

Parodia magnifica1.jpg
Espèces du genre Rebutia


Recommandé pour floraison facile !
France road sign C12.svg
Ce sont des espèces de petite taille en forme de soucoupes très épaisses.

Elles fleurissent très facilement avec des couleurs variées (rouge, orange, jaune, blanc, violet) sous réserve du repos hivernal habituel (même en région parisienne).

Rebutia minuscula
Rebutia violaciflera
Sansevieria trifasciata


Recommandé !
France road sign C12.svg
Espèce de plante verte avec des feuilles dressées et panachées.

Très facile à cultiver à condition de disposer de chaleur et d'humidité. A l'inverse des cactus, ne pas adopter de fort ensoleillement et de période fraiche en hiver.
Il existe des formes plus basses et/ou totalement vertes.
Elle a été beaucoup (trop ?) utilisé dans les années 50 à 70 pour décorer les halls d'immeuble, mais elle mérite d'être redécouvert.

Snake plant.jpg
S-t-hahnii-golden-hahnii.jpg
Schlumbergera truncata


Recommandé !
France road sign C12.svg
Espèce épiphyte (vivant dans les branches des arbres) avec des successions de feuilles de forme rectangulaire. Et au bout de la tige une floraison rose ou rouge.

Facile à cultiver selon le mode de culture des plantes épiphytes (chaleur et humidité).
Parfois dénommée encore (à tort) selon ses anciens noms Zygocactus ou Épiphyllum.

Schlumbergera D08B11.jpg
Zygocactus bonsai.jpg
Espèces du genre Sedum Plantes de petite taille, basses ou rampantes, avec des petites feuilles et des fleurs jaunes apparaissant facilement.

Privilégier plutôt les Aeonium dont les feuilles sont plus décoratives.

Sedum acre
Selenicereus grandiflorus


Difficile !
France road sign A1c.svg
Pour mémoire et pour sa floraison avec de grandes fleurs nocturnes.

Parfois appelée Reine-de-la-Nuit.
Mode de culture des plantes épiphytes (chaleur et humidité) mais difficile à conserver.

Selenicereus grandiflorus00.jpg
Espèces du genre Sempervivum Petites plantes avec des feuilles les faisant ressembler un peu à un artichaut. Également appelées Joubarbes.

Privilégier plutôt les espèces du genre Echeveria auxquelles elles ressemblent et dont les feuilles sont plus décoratives
Une mention particulière pour Sempervivum arachnoideum dont les feuilles sont couvertes de fils semblables à une toile d'araignée.
Une autre que pour Sempervivum tectorum ou Joubarbe des toits qui pousse parfois sur les toits en région tempérée et qui résiste au gel.

S. arachnoideum
S. tectorum
Espèces du genre Stapelia Plantes avec des feuilles sans épines épaisses et dressées verticalement.

Sont remarquables par leurs grandes fleurs en forme d'étoile régulière à 5 branches. En général, les fleurs sont poilues de couleur sombre.
Elles dégagent souvent une odeur méphitique pour attirer les mouches pollinisatrices.

S. grandiflora
S. gigantea
Espèces du genre Tephrocactus Plantes de petite taille à pousse lente (0,5 cm par an) car originaires de zones de haute altitude (jusqu'à 4.500m dans les Andes).

Se présentent avec des tiges verticales et épaisses semblables à des boudins.
Portent des sortes de feuilles triangulaires souples très fines et très allongées de couleur cendre qui ont donné son nom à la plante (Tephro=cendre).
Culture facile en appartement, même dans nos régions.

T. articulatus
T. articulatus
Espèces du genre Tillandsia Plantes de petite taille ressemblant aux feuillage des ananas qui sont de la même famille (Broméliacées).

Ce sont des plantes épiphytes qui poussent sur les branches des arbres sans les parasiter.
N'ont pas besoin de terre, d'où leur surnom de Filles-de-l'air, les racines servent à s'accrocher au support.
Se cultivent attachées sur une branche ou un support avec des arrosages par pulvérisation, ou dans un petit récipient.
Culture assez facile (lumière, chaleur, arrosages modérés sans laisser tremper, pulvérisations d'eau non calcaire appréciées).

T. ionantha
T. articulatus
Espèces du genre Yucca Plantes de grande taille à cultiver dans de grands pots pour les laisser bien se développer (elles deviennent inesthétiques dans des petits pots).

Il existe aussi des espèces non gélives (même en région parisienne) telles que Yucca filamentosa. Elles fleurissent avec une grappe d'énormes clochettes blanches qui les font ressembler à des muguets géants.
Bien réfléchir avant de le planter dans son jardin, car par la suite il sera quasi impossible de s'en débarasser.

Yucca2.jpg
Y. filamentosa en fleurs