Debian/Asus K53U

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Asus K53U est PC portable avec un processeur AMD-450 64 bits avec une carte AMD Radeon HD 6320. Cette dernière ne sera pas reconnue lors de l'installation de Debian, notamment en réseau. Un simple redémarrage après une installation normale donnera une surprise de taille, la carte graphique n'est pas reconnue. L'écran sera brouillé même en mode de dépannage.

Le présent tutoriel a pour but de résoudre ce problème important.

Installation de Debian[modifier | modifier le wikicode]

Défragmentation des partitions[modifier | modifier le wikicode]

L'installation du système s'opère sur un mode opératoire habituel, mais il est conseillé d'utiliser GPARTED en CD Live ou sur Clef USB amorçable.

D'une manière générale, le disque présente trois partitions :

  • /dev/sda1 de 25 Gio : Celle de secours de Windows 7
  • La partition /dev/sda2 de 128,18 Gio pour Windows 7
  • Une partition /dev/sda3 de 136 Gio vide servant aux données.

Avant de redimensionner la partition, il faut défragmenter la version Windows 7 sous cet OS.

Création des partitions avec GPARTED[modifier | modifier le wikicode]

On on crée un CD ou une clef USB amorçable de Gparted.

Une fois lancé sur le support amovible, on procèdera de la manière suivante :

  • On divise par deux la partition /dev/sda2 (celle du système Windows)
  • On supprime la deuxième partition vide (/dev/sda3)
  • On crée les partitions linux, selon le schémas suivant :
    • /dev/sda3 : création d'une partition étendue sur l'espace non utilisé

À partir de cette partition étendue, on peut créer au moins 5 partitions en ext4.

    • /dev/sda5 : 10 Go en ext4 (il servira à la partition racine / ) ;
    • /dev/sda6 : 15 Go en ext4 pour /var ;
    • /dev/sda7 : 4 Go en swap (on le fait coïncider avec la mémoire vive du PC) ;
    • /dev/sda8 : 50 Go en ext4 pour /usr ;
    • /dev/sda9 : 130 (le reste) en ext4 pour /home ;

On peut aussi refaire les partitions à partir du CD d’installation de Debian.

Il est vivement recommandé de créer une partition spéciale pour /usr (les programmes) et surtout pour /home (répertoire des utilisateurs et la configuration de leurs plateforme)

Installation de Debian[modifier | modifier le wikicode]

Il convient de se reporter aux différents manuels en français pour l'installation du système.

Une fois installé, l'utilisateur aura la désagréable surprise de voir un écran brouillé, y compris en mode de dépannage. Ce démarrage, ô combien traumatisant pour le néophyte, devra être effectué, ceci permettra de monter les partitions Linux lors du redémarrage avec le CD d'installation.

Configuration après l'installation[modifier | modifier le wikicode]

Le CDRom, ou la clef d'installation présente un option spéciale de secours (Rescue), dans les options diverses du support. Il convient de lancer le terminal. Il sera demandé de monter la partition racine du système (/dev/sda5).

Montage des partitions[modifier | modifier le wikicode]

Il convient de monter les autres partitions à partir de la racine du système comme il se doit.

cd /

On peut, soit monter les partitions manuellement :

mount /dev/sda6 /var
mount /dev/sda8 /usr
mount /dev/sda9 /home

Ou bien en lançant la commande :

mount -a

Elle monte les partitions à partir de /etc/fstab

Modification de la liste des dépôts[modifier | modifier le wikicode]

Une mise à jour du système n'est pas un luxe. Si on veut migrer vers une version SID, (instable), ou toute autre distribution, il convient, dans tous les cas, de modifier le fichier /etc/apt/sources.list.

Les fichiers de configurations de la carte graphique figurent parmi la liste des dépôts des logiciels non-libres (non free).

Exemple de modification du fichier :

## Stable (Squeeze)

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ squeeze main non-free contrib 
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ squeeze main non-free contrib 
deb http://ftp.debian.org/debian squeeze-updates main

## Testing (Wheezy)

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy main non-free contrib 
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy main non-free contrib 

## Unstable (Sid)

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ sid main contrib non-free  
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ sid main contrib non-free  

## Security

deb http://security.debian.org/ wheezy/updates main contrib non-free 
deb-src http://security.debian.org/ wheezy/updates main contrib non-free 
deb http://security.debian.org stable/updates main contrib non-free  
deb-src http://security.debian.org stable/updates main contrib non-free  

## Multimedia

deb http://www.debian-multimedia.org/ stable main  
deb http://www.debian-multimedia.org/ wheezy main 
deb http://www.debian-multimedia.org/ unstable main  

## Experimental

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ experimental main  

## Codecs

deb http://download.tuxfamily.org/xcfaudio/xcfa/ dev contrib

Ensuite on peut taper :

aptitude update
aptitude dist-upgrade

.

Paquets additionnels à installer[modifier | modifier le wikicode]

L'éditeur vim est en ligne de commande et présente des fonctionnalités très puissantes pour l'édition des fichiers en mode texte.

aptitude install vim

Désinstallation[modifier | modifier le wikicode]

Il faut, en tout premier lieu, désintaller le paquet xserver-xorg-video-radeon en purgeant les fichiers de configuration :

aptitude purge xserver-xorg-video-radeon

Le système supprimera tous les paquets liés.

On peut aussi utiliser apt-get

apt-get remove --purge xserver-xorg-video-radeon

Installation des paquets fglrx[modifier | modifier le wikicode]

Installation de base[modifier | modifier le wikicode]

Pour ceux qui tournent sous Debian 64 bits, on doit installer, en premier lieu fglrx-glx-ia32. Le système demandera aussi une désinstallation de certains programmes, un download de plusieurs fichiers xorg, l'installation de nouveaux paquets

Parmi les librairies à implémenter, on installera :

  • fglrx-driver,
  • fglrx-control,
  • fglrx-glx,
  • fglrx-atieventsd,
  • fglrx-modules-dkms.

En lançant aptitude, on recherchera les paquets fglrx. Les paquets additionnels s'installeront, d'autre s'enlèveront. Prendre soin de ne pas désinstaller xorg, xserver-xorg-core. En revanche les pilotes du genre xserver-xorg-video-xxxxx peuvent s'enlever si aptitude le demande. De même, veiller à ce que ceux de Gnome ne soient pas non plus retirés.

L'accélération matérielle peut être installée.

  • xvba_va_driver.

Downgrade vers la version 12-4-1.[modifier | modifier le wikicode]

En revanche, il faudra faire un downgrade si la version 12-6-beta1 est installée. L'interface X ne se lancerait pas sous Sid. Si tel était le cas, il faudra opérer une suite de manipulations. Télécharger les versions 12-4 des pilotes sur le site des archives de Debian. La version fglrx-driver peut garder sa version en 12-6-beta-1. En revanche il faudra installer libgl1-fglrx-glx dans sa version 12-6-beta-1. Il n'y aura pas d'incompatibilité majeure.

Afin de régler les problèmes de compatibilité, il faudra rétrograder au préalable certains paquets l'interface X ainsi que plusieurs de Gnome 3. En ce cas, l'utilisation de l'interface aptitude est vivement recommandé. Les versions ci-dessous figurent en downgrade à la condition d'avoir le fichier /etc/apt/sources.list telle que celle indiquée ci-dessus.

Liste des fichiers .deb à télécharger :

  • amd-clinfo_12-4-1_amd64.deb,
  • amd-libopencl1_12-4-1_amd64.deb,
  • fglrx-atieventsd_12-4-1_amd64.deb,
  • fglrx-control_12-4-1_amd64_1.deb,
  • fglrx-control_12-4-1_amd64.deb,
  • fglrx-driver_12-4-1_amd64.deb (on peut le télécharger mais son installation ne s'avère pas nécessaire, mais pourrait éventuellement servir),
  • fglrx-glx_12-4-1_amd64.deb,
  • fglrx-modules-dkms_12-4-1_amd64.deb],
  • fglrx-source_12-4-1_amd64.deb,
  • libfglrx_12-4-1_amd64.deb,
  • libfglrx-ia32_12-4-1_amd64.deb,
Interface X[modifier | modifier le wikicode]

Voici la liste qui doit être installée à une version antérieure. Il faudra prendre garde à ne pas désinstaller le moindre paquet Gnome. En revanche, plusieurs de l'interface X le seront, ce qui est normal.

Paquets Version
xserver-xorg 1:7.5+8+squeeze
xserver-xorg-input-evdev 1:2.3.2-6
xserver-xorg-input-synaptics 1:2.2-2
xserver-xorg-video-apm 1:1.2.2-2
libgl1-mesa-dri 7.7.1-5
Gnome 3[modifier | modifier le wikicode]
Paquets Version
gir1.2-mutter-3.0 3.2.2-3
gnome-control-center 3.2.2-3
gnome-control-center-data 3.2.2-3+b1
gnome-session 3.4.2-1
gnome-session-bin 3.4.2-1
gnome-session-common 3.4.2-1
gnome-session-fallback 3.4.2-1
gnome-settings-daemon 3.2.2.3
gnome-shell 3.2.2.-1-4+b1
gnome-shell-common 3.2.2.-1-4
libmutter0 3.2.2-3
mutter-common 3.2.2-3

Création du fichier xorg.conf[modifier | modifier le wikicode]

Le redémarrage du système montrera un progrès : le mode dépannage s'affiche normalement. En revanche, l'écran de démarrage de gdm3 reste désespérément noir.

On éditera ou créera le fichier /etc/X11/xorg.conf avec un éditeur en ligne de commande et on insérera les lignes suivantes :

Section "Device"
    Identifier "AMD Radeon HD 6320"
    Driver "fglrx"
EndSection

En relançant le système, l'écran Gnome Desktop Manager devrait — en principe — s'afficher.

Sources[modifier | modifier le wikicode]