Debian

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Debian peut, en principe, être installé sur tous type d'ordinateurs, y compris les portables. Le problème majeur conditionnant le succès de l'installation provient beaucoup de la carte graphique qui doit être reconnues par le système.

Il ne s'agit pas là de refaire le tutoriel d'installation du système, mais de préciser les difficultés d'installation sur certains appareils, ayant des cartes graphiques posant problèmes de reconnaissance. Parmi elles, nous trouvons les Radeon qui nécessitent des manipulations supplémentaires.

Recommandations générales[modifier | modifier le wikicode]

Ceci constitue de simples conseils pour l'installateur d'une distribution Linux, Debian à plus forte raison.

Partition du ou des disques durs[modifier | modifier le wikicode]

Il est vivement déconseillé d'installer tout le système sur une partition unique. Au moins, il devrait y avoir 5 partitions :

  • Une partition swap (pratique en cas de saturation de la mémoire vive), il correspond à pagefile.sys de Windows. On peut réserver jusqu'à la capacité mémoire de la machine.
  • Quatre partitions de type ext4 devenant l'option par défaut des nouveaux supports d'installation Debian.
    • Une partition racine / pour les répertoires non montés sur les autres partitions. Prévoir suffisamment de place (5 à 10 Gio)
    • Une partition var, si on dispose d'un serveur de pages web ou d'une base de données, elle devient impérative. Prévoir assez large car s'y trouveront les fichiers de téléchargement des nouveaux paquets et de leurs archives (si elle ne sont pas effacées), les fichiers de configuration des paquets. Si on dispose d'assez de place, on peut prendre 10 Gio.
    • Une partition /usr, qui comprend tous les programmes, toutes les librairies, les manuels d'utilisation. Prévoir très large, 50 Gio.
    • Une partition /home contiendra tous les fichiers utilisateurs, leurs configurations personnelles. En cas de réinstallation, on ne formatera pas celle-ci et ceci permettra aux utilisateurs de travailler comme si rien n'était. S'il y a un second disque dur de forte capacité, on privilégiera ce dernier.

Ajout de Linux sur un disque utilisé par Windows.[modifier | modifier le wikicode]

Certains ordinateurs sont livrés d'office avec Windows, celui-ci occupe la totalité du ou des disques durs. Avant de réduire celles-ci il faut s'assurer que des fichiers fragmentés n'occupent pas au large le disque dur. Une défragmentation des lecteurs est impérative avant toute réduction de partition. Il conviendra d'utiliser un CD amorçable GParted pour redéfinir celle-ci. Une fois réduites les partitions NTFS, on créera une partition étendue qui comportera les partitions logiques indiquées ci-dessus.

Lors de redémarrage de Windows 7, il demandera de corriger le problème. Lors du second redémarrage, on demandera à relancer Windows normalement.

Installations particulières[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Books-aj.svg aj ashton 01.svg

La lecture préalable de
Le système d'exploitation GNU-Linux est conseillée.


Ce wikilivre porte l'indice CDU suivant :