Debian/Asus K73S

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Asus K73S est PC portable avec un processeur Intel 64 bits et muni d'une carte graphique autonome NVidia.

Installation de Debian[modifier | modifier le wikicode]

Défragmentation des partitions[modifier | modifier le wikicode]

L'installation du système s'opère sur un mode opératoire habituel, mais il est conseillé d'utiliser GPARTED en CD Live ou sur Clef USB amorçable.

D'une manière générale, le disque présente trois partitions :

  • /dev/sda1 de 25 Gio : Celle de secours de Windows 7
  • Deux partitions d'égales grandeur. Une réservée par le système /dev/sda2 Windows 7, et un autre servant pour les données NTFS.
  • Une partition /dev/sda3 de 136 Gio vide servant aux données.

Avant de redimensionner la partition, il faut défragmenter la version Windows 7 sous cet OS.

Création des partitions avec GPARTED[modifier | modifier le wikicode]

On on crée un CD ou une clef USB amorçable de Gparted.

Une fois lancé sur le support amovible, on procèdera de la manière suivante :

  • On divise par deux la partition /dev/sda2 (celle du système Windows)
  • On supprime la deuxième partition vide (/dev/sda3)
  • On crée les partitions linux, selon le schémas suivant :
    • /dev/sda3 : création d'une partition étendue sur l'espace non utilisé

À partir de cette partition étendue, on peut créer au moins 5 partitions en ext4.

    • /dev/sda5 : 10 Go en ext4 (il servira à la partition racine / ) ;
    • /dev/sda6 : 15 Go en ext4 pour /var ;
    • /dev/sda7 : 4 Go en swap (on le fait coïncider avec la mémoire vive du PC) ;
    • /dev/sda8 : 70 Go en ext4 pour /usr ;
    • /dev/sda9 : 271,71 Gio (le reste) en ext4 pour /home ;

On peut aussi refaire les partitions à partir du CD d’installation de Debian.

Il est vivement recommandé de créer une partition spéciale pour /usr (les programmes) et surtout pour /home (répertoire des utilisateurs et la configuration de leurs plateforme)

Installation de Debian proprement dite[modifier | modifier le wikicode]

L'installation se procède selon les modalités habituelles. Lors du redémarrage après installation, l'écran de connexion gdm3 s'affiche. Il peut arriver que certains périphériques présentes certains problèmes, dont la carte son.

Installation des paquets additionnels[modifier | modifier le wikicode]

Après l'installation des paquets, il convient de faire un upgrade en testing, voire en sid pour ceux qui veulent les dernières fonctionnalité. Les paquets peuvent causer certains désagréments. À la différence de l'Asus K53U on peut utiliser la version stable wheezy.

La carte graphique[modifier | modifier le wikicode]

L'installation des pilotes NVidia 295.53 est envisageable mais présente l'inconvénient majeur d'être incompatible avec l'interface standard de Gnome 3. En revanche, en version Classique, l'interface fonctionne parfaitement mais on pourra pas accéder aux paramètres système de Gnome. L'ordinateur peut aussi bien tourner sans ces pilotes, en attendant leur compatibilité avec la nouvelle interface Gnome. Pour prendre la totalité des pilotes prévus par cette version on lancera depuis le terminal la commande :

aptitude

ou directement en root

aptitude install libgl1-nvidia-alternatives-ia32 libgl1-nvidia-glx-ia32 libnvcuvid1 libnvidia-compiler libnvidia-compiler-ia32 nvidia-detect nvidia-kernel-dkms
 nvidia-libopencl1 nvidia-libopencl1-ia32 nvidia-opencl-common nvidia-opencl-icd-ia32 nvidia-vdpau-driver-ia32

aptitude installera les autres paquets dépendants de ceux sus-indiqués. Le pilote ayant été notamment compilé avec le noyau en cours, on relance l'ordinateur.

La carte audio[modifier | modifier le wikicode]

Ce problème est rencontré assez souvent lors de l'installation. Il convient de procéder par élimination en réinstallant ALSA, et ses fichiers de configurations. Il faut s'assurer que le processus soit démarré au lancement de la machine.

À défaut, on peut relancer ALSA en mode superutilisateur par la commande suivante pour s'assurer de la bonne configuration du serveur:

alsa force-reload
Réinstallation de ALSA et de pulseaudio[modifier | modifier le wikicode]

Selon les sites dédiés à ALSA, on procède à la réinstallation de ALSA et de pulseaudio. On tapera en root les commandes suivantes :

aptitude purge alsa-base pulseaudio

On notera que certains fichiers gnome sont désinstallés par la même occasion. Ils seront remis après la réinstallation d'ALSA et de pulseaudio.

Avant une telle réinstallation, on nettoiera les différents caches.

aptitude clean && aptitude autoremove
aptitude install alsa-base pulseaudio

Ensuite, on relancera l'ordinateur.

Initialisation des fichiers de configuration[modifier | modifier le wikicode]

On peut réinitialiser le fichier de configuration d'alsamixer dans /var/lib/alsa/asound.state

alsactl -f /var/lib/alsa/asound.state store

si la configuration n'est pas chargée lors du démarrage de l'ordinateur, ajoute la ligne dans /etc/rc.local

alsactl -f /var/lib/alsa/asound.state restore

Il peut être fait en local pour un utilisateur déterminé en lançant

alsactl -f ~/.asoundrc store
Obtenir la Sortie SPDIF Output

Dans Gnome Volume Control, sous les options tab, on chagne IEC958 en PCM. On peut l'activer dans les préférences. On peut éditer /var/lib/alsa/asound.state et changer la ligne suivante dans IEC958 Playback Switch en modifie la ligne value:false en value:true. Ce fichier est celui où alsasound>/code> inscrit les données du mixage.

Pour plus d'informations on consultera le site Archilinux.

Il ne faut pas oublier de relancer, le cas échéant ALSA.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]