Discussion:Photographie/Techniques particulières/Photographie des œuvres d'art

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Diaphragme[modifier le wikicode]

Salut Jean-Jacques, et bravo pour ce gros volume scientifique et technique que tu met en ligne. A propos de *Diaphragme* que tu a réécris, n'y a il pas moyen de préciser qu'un diaphragme plutôt fermé (j'avais proposé 2 stop avant la fin) est un bon choix de départ pour *tester* un objectif et obtenir son meilleur *piqué* ? (n'oublions pas que ces *conseils* s'adressent à des débutants) Piero 26 septembre 2006 à 10:10 (CEST)

Merci pour ton appréciation ! Pour revenir au sujet, tout dépend en fait de l'objectif ! En choisissant une ouverture moyenne telle que 5,6 ou 8, avec un objectif « moyen », on n'est généralement pas loin du meilleur réglage. Avec les très bons objectifs il faut ouvrir davantage pour éviter la diffraction. Avec un cul de bouteille on n'aura de toute manière jamais de bons résultats... Jean-Jacques MILAN 26 septembre 2006 à 11:19 (CEST)

Jean-Jacques, mon raisonnement est légèrement différemment : en théorie pour des raisons optique (la profondeur de champ, par exemple) le meilleur diaf est le plus fermé (d'un nombre élevé : f 32, etc.), mais dans les faits (et pour éviter l'effet de *brouillard* du à la concentration lumineuse, qui provoque des reflets parasites, et une diffraction dans l'objectif) ouvrir de quelque diaf (deux ou trois) donne un bon résultat *quelque soit* l’objectif (les bas de gamme aussi). Cependant cela reste un résultat expérimental personnel (j'ai souvent travaillé dans des mauvaises conditions matériels !), et ne mérite sans doute pas d'être signalé dans le corps de l'article (contentons nous de la page *Discuter* pour l'instant).
Merci encore pour ton boulot et a+. Piero 3 octobre 2006 à 09:09 (CEST)

Bonjour,
Je n'ai jamais dit le contraire, et tu en auras la confirmation si tu lis bien les divers articles du chapitre 14. Tous les objectifs, sauf les très mauvais, voient leurs résultats se dégrader lorsque l'on ferme trop le diaphragme. Il faut donc d'une manière générale fermer suffisamment pour obtenir une profondeur de champ convenable et/ou réduire le vignettage, et s'en tenir là. Si l'on ferme trop, non seulement les performances optiques ne sont plus optimales, mais la perte de lumière oblige à utiliser une sensibilité plus élevée ou à allonger le temps de pose. Avec un réflex, il faut de plus éviter d'opérer entre 1/2 s et 1/30 s car c'est la zone où les vibrations dues au miroir se font le plus sentir.
N'hésite pas à intervenir aussi souvent que tu le juges utile dans les divers chapitres, c'est comme ça que la pensée se précise et que les choses avancent !
Amitiés. Jean-Jacques MILAN 3 octobre 2006 à 11:22 (CEST)