DotClear/Différences avec DotClear 1

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ébauche

Cette page est considérée comme une ébauche à compléter. Si vous possédez quelques connaissances sur le sujet, vous pouvez les partager en éditant dès à présent cette page (en cliquant sur le lien « modifier »).

Ressources suggérées : Aucune (vous pouvez indiquer les ressources que vous suggérez qui pourraient aider d'autres personnes à compléter cette page dans le paramètre « ressources » du modèle? engendrant ce cadre)

← Historique | Installation de DotClear 2 →

Comme signalé dans l’historique), les différences avec DotClear 1 sont si importantes qu’il est impossible d’en faire le tour. Cependant, voici certaines des plus notables :

Avancées[modifier | modifier le wikicode]

  • abstraction de la couche BDD ; ainsi, DotClear peut fonctionner sous MySQL (la plus répandue), SQLite (convient pour de petits blogs) ou PostgreSQL (relationnelle ; puissante et conseillée, mais rarement disponible chez les hébergeurs)[1].
  • multiblog.
  • UTF-8 en entier (y compris la base de données).
  • Génère des IRI (des « caractères accentués » dans les adresses Web).
  • Possibilité de permutter simplement l’attribut nofollow. nofollow avait fait son apparition dans DotClear 1.2.3, mais il fallait alors modifier le code du programme pour le supprimer.
  • Traitement par lot et c’est très bien. Cependant, il n’est pas possible de changer par lot le nom d’un auteur de commentaire (ni même sans lot) ; ce n’est pas important, mais parfois utile.
  • Il n’est plus nécessaire d’afficher le numéro du billet dans l’URI. Si vous avez deux billets avec la même URI (parce qu’ils ont le même titre), le second sera automatiquement suivi d’un nombre (machin, machin2, machin3…), ce qui évite tout risque de conflit d’adresse.

Neutre[modifier | modifier le wikicode]

  • réécriture complète du code.
  • décision de ne plus faire de concessions pour plaire à un hébergeur (lire : Free)
  • entièrement en anglais (code compris). La localisation en français est cependant obligatoire pour l’interface.
  • quand les commentaires et rétroliens sont désactivés, il n’est plus possible de s’abonner aux fils de syndication des commentaires.
  • une URI est pleinement signifiante. Dans DotClear 1, seul le numéro d’identifiant l’était (/?10-mon-blog-est-parfait amenait à la même adresse que /?10-mon-blog-est-presque-parfait)

Régressions[modifier | modifier le wikicode]

  • Il n’est plus possible d’obtenir l’adresse d’un billet hors-ligne (utile pour ceux qui écrivent des billets si à l’avance qu’ils référencent d’autres billets eux aussi hors-ligne)

  1. Pour les différences entre MySQL et PostgreSQL en ce qui concerne DotClear, lire Différence entre MySQL et PostgreSQL ? sur le forum DotClear.