Goélette Cardabela/Maquettes/Version collection

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
goelette Cardabela     

Maquettes
Construire la maquette de la goélette Cardabela

110924-3-expo-Roquebilliere.jpg


Le Contenu est configuré pour être imprimé en livret A5 à l'échelle d'impression de 120% et marges de 15 mm.
Les Versions imprimables et Versions collections sont configurées pour être imprimées en livret A5 à l'échelle d'impression de 120% et marges de 15 mm.
La Couverture complète du livret « Goélette Cardabela/Maquettes » doit être imprimée séparément à l'échelle 120% et marges de 15 mm.

Page de titre.
Elle se positionne juste après la garde blanche qui suit la couverture d'un livre ou un livret.











Goélette Cardabela


Maquettes


Editor : Goelette Cardabela



Wikibooks-logo-en-noslogan.svg


Sommaire

    1 Objectifs
    2 Caractéristiques
    3 Mise en œuvre
        3.1 Photos de la mise en œuvre
        3.2 Photos des expositions
    4 Plans de découpe des maquettes à l'échelle 1/10
        4.1 Feuilles de calcul pour le traçage des couples de la maquette Cardabela
    5 Notes et références



Objectifs[modifier | modifier le wikicode]

Cette maquette expérimentale à l’échelle 1/10 a été conçue pour effectuer des essais qui ne peuvent pas être réalisés sans frais importants sur la goélette habitable :

  • Essayer différentes voiles ; double génois léger, voile de misaine légère.
  • Étudier des profils de dérives plus élaborés.
  • Rechercher un système antiroulis plus performant pour les mouillages.
  • Expérimenter un système d’ancrage plus facile à utiliser ; étudier une manœuvre de mouillage aisée sans équipier. (Davier d'étrave basculant. Radiocommande ?).
  • Étudier des manœuvres de port sans l’aide d’équipier, grâce à la radio commande ; marche avant/arrière, rotation, comme avec la maquette.

La maquette doit être fonctionnelle et aussi proche que possible de la goélette originale pour satisfaire au mieux la réalisation des essais prévus ci-dessus … et aussi ceux qui ne sont pas encore imaginés.
Les constructeurs amateurs de bateaux pourront aussi comprendre et essayer la technique de construction par plaques.

Caractéristiques[modifier | modifier le wikicode]

La maquette est au 1/10 des Plans originaux
  • Longueur totale de la maquette, avec beaupré, sans bout dehors : 1,6 mètre
  • Longueur au pont : 1,38 mètre.
  • Hauteur : 0,30 mètre
  • Largeur au maître bau : 0,40 mètre
  • Longueur à la flottaison : 1,3 mètre
  • Tirant d’eau : de 6 à 8 centimètres sans dérive ; 16 centimètres avec dérives
  • Tirant d’air : 1,65 mètre
  • Lest plomb : 4 kg
  • Poids lège : 12 kg (avec lest de 4kg)
  • Poids en charge : 16 kg maximum
  • Voilerie : Yankee, trinquette bômée, misaine, grand-voile
    Surface de voilure : 0,90 m2, 1,30 m2 avec génois double.
    Si possible ... enrouleur et emmagasineur, ceux-ci n'existent pas sur catalogue et ne sont pas faciles à mettre en œuvre.) :
    • Génois sur enrouleur.
    • Génois double sur emmagasineur
  • Moteur Selon les calculs[1] :
    • Moteur Graupner SPEED 600 7,2 V ; 12 A ; rendement = 0,69 18 200 tr/min à vide, (12 000 tr/min à rendement max ?) ou SPEED 600 BB Turbo.
    • Réducteur : Universel 2/1 Graupner
    • Variateur de marche avant/arrière : Dépend de la tension du moteur 7,2 ou 12 volts - (12 V : Rookie Navy æP Amp)
    • Tube étambot : 145 mm Graupner 321, pour arbre de 4 mm
    • Hélice : Hélice Raboesch tripale Diamètre 45 mm, pas 40 mm ; référence 162-19 R (rotation à droite, sens des aiguille d'une montre vu de l'arrière) ou 162-20 L(rotation à gauche). (Bien adaptées pour Cardabela avec réducteur 2:1)
  • Batterie : Dépend du moteur, 7,2 ou 12 volts
  • Propulseur d’étrave : Raboesch Diamètre 22 Ref 108.04
  • Radiocommande : Robble Futaba FX 18

Mise en œuvre[modifier | modifier le wikicode]

Construction de la coque par plaques, en contre plaqué de 3 mm.

Matériaux :

Panneau de contreplaqué de 3 mm 122x250
Panneau de contreplaque de 5 mm d'épaisseur 122x250
Carrelets de 10x10 mm (Baguettes en bois)
Colle éxopy rapide (Araldite ?)
Résine époxy
Épaississants pour la résine.
Micro billes de verre creuses.

Outils :

Crayons, règles, équerres, ciseaux à papier, cutters robustes de 25 mm avec lames de rechange pour découper le contreplaqué de 3 mm. Une scie à chantourner ou une scie sauteuse.

Procédure :

Voir les photos de la mise en oeuvre dans les pages suivantes
  1. Commencer par préparer un plan de travail; panneau de 1m53 à 1m80 x 0,45m en contreplaqué suffisamment épais pour ne pas se déformer. (Entre 15 et 20 millimètres d'épaisseur.)
  2. Tracer l'axe central sur le plan de travail. Tracer la position des gabarits (Gabarits: découpes suivant les plans de couples), espacés de 10 centimètres.
  3. Coller des carrelets à l'avant du trait, du gabarit 0 au gabarit 8. Coller des carrelets à l'arrière du trait à partir du gabarit 9.
  4. Couper des bandes de 26 centimètres dans du contreplaqué de 5 millimètres d'épaisseur. Décalquer ou coller les plans sur ce contreplaqué (26 x 45 centimètres pour les plus larges.) et découper les gabarits avec une scie à chantourner.
  5. Fixer les gabarits sur le plan de travail au niveau des traits. Les plaques prendront ainsi appui sur le bord extérieur des gabarits.
  6. Tracer et découper le fond de quille dans du bois ou du contreplaqué de 5 millimètres d'épaisseur.
  7. Placer le fond de quille et le stabiliser de 10 en 10 centimètres avec des aiguilles ou des pointes. On peut percer des petits trous pour faciliter la pénétration des aiguilles.
  8. Tracer et découper au cutter les plaques latérales de quille dans du contreplaqué de 3 millimètres d'épaisseur.
  9. Placer les plaques latérales de quille et les coller de préférence avec une colle époxy rapide. Prendre soin de ne pas coller les plaques avec les gabarits.
  10. Tracer et découper les plaques des œuvres vives. (Œuvres vives: en contact avec l'eau)
  11. Placer et coller les œuvres vives à l'époxy, toujours en prenant soin de de ne pas coller les plaques avec les gabarits. Des plaques peuvent être incisées selon les cônes de cintrage pour faciliter la mise en place.
  12. La liaison entre les plaques des œuvres vives et œuvres mortes est à réaliser avec des lattes de bois. On peut utiliser des lattes de 3x10 millimètres par 1m50 de longueur. On peut aussi les découper dans le contreplaqué de 3 mm.
  13. Découper le bord des lattes avant de coller les œuvres mortes.
  14. Tracer et découper la plaque des œuvres mortes. Inciser la plaque pour faciliter le cintrage.
  15. Placer et coller la plaque des œuvres mortes.
  16. Tracer et découper les plaques de pont.
    1. Pont avant : La plaque avant passe sous la plaque arrière (sous le sur-bau) jusqu'à la cloison N°8 (80 cm de l'étrave à la flottaison).
    2. Pont arrière : Tracer et découper les passe avants, de l'avant jusqu'au couple 10 (en conservant l'arrière plein). Ceci permettra de bien positionner la cloison N° 10 et, par conséquence, les autres cloisons.
  17. Tracer la forme arrière avec un liens inextensible (fil de cuivre souple)
    1. Fixer l'extrémité du fil en haut de l'étrave.
    2. Positionner le crayon ou le stylo au niveau du pont arrière et tracer d'un bord à l'autre. puis découper le pont arrière suivant le trait.
    3. Découper deux gabarits de forme précédente dans du bois ou contreplaqué de 10mm afin de mettre en forme l'arrière de la maquette
    4. Découper un morceau de contreplaqué de 3 mm destiné à fermer l'arrière de la coque.
    5. Visser les gabarits de forme sur cette plaque et laisser tremper 24 heures dans un seau d'eau.
  18. Tracer et découper le bas des cloisons 2, 4, 6, 8, 10, 12, dans le contreplaqué de 3 mm
  19. Tracer et découper des lattes de positionnement de 4 cm de haut avec les découpes de positionnement des cloisons.
  20. Positionner et coller les cloisons 2 et 6 et 12.
  21. Poupe : Après renforcement du cintrage à la main et séchage et à l'air chaud : coller la plaque à l'époxy (de l'extérieur) en maintenant le pont solidement en place.

Photos de la mise en œuvre[modifier | modifier le wikicode]

Plan de travail 1m53 x 45cm carrelets de 14x14 tous les 10 cm. Noter la position des carrelets plus large entre les couples 8 et 9
Fixation des gabarits sur le plan de travail au niveau des traits.
Placement du fond de quille et positionnement des gabarits.
Placement et collage de plaques de quille latérales.
Placement et collage des œuvres vives.
Cintrage de l'avant grâce aux incisions.
Collage des baguettes de bouchains.
Découpe des baguettes pour le collage des œuvres mortes.
Vue des incisions extérieures pour le cintrage arrière.
Vue des incisions intérieures pour le cintrage avant.
Positionnement des cloisons
Collage du cul (poupe)
Pose du guide de safran tribord, avec vue du cockpit amovible
Pose du guide de safran tribord, avec vue des dérives latérales
Pose du guide de safran tribord, vue de la poupe.
L'inclinaison doit être perpendiculaire au plan de la coque
Pose du guide de safran tribord, avec vue du cockpit amovible

Photos des expositions[modifier | modifier le wikicode]

Exposition des maquettes à Roquebillière (06450) en septembre 2011.
Technique de construction par plaques.
L'Abeille Flandre de JM Bellenguez.

Plans de découpe des maquettes à l'échelle 1/10[modifier | modifier le wikicode]

Note : L'épaisseur de la coque est de 3 millimètres en contre-plaqué.
Télécharger l'ensemble des plans au format pdf ou corel-draw-12 sur le site dédié initialement à la construction de la goélette[2].
Profil de l'étrave.
Forme et découpe du couple 0.
Forme et découpe du couple 1.
Forme et découpe du couple 2.
Forme et découpe du couple 3.
Forme et découpe du couple 4.
Forme et découpe du couple 5.
Forme et découpe du couple 6.
Forme et découpe du couple 7.
Forme et découpe du couple 8.
Forme et découpe du couple 9.
Forme et découpe du couple 10.
Forme et découpe du couple 11.
Forme et découpe du couple 12.
Forme et découpe du couple 13.
Profil de coque et de quille.


Feuilles de calcul pour le traçage des couples de la maquette Cardabela[modifier | modifier le wikicode]

Feuille 1 Rayons de découpe et centre de traçage.
Feuille 1 Rayons de découpe et centre de traçage.


Rayons de découpes.
Rayons de découpes.


Centres des rayons.
Centres des rayons.
Feuille 2 Raccordements de quille et hauteur de listons.
Feuille 2 Raccordements de quille et hauteur de listons.


Points de raccordements.
Points de raccordements.


Hauteur des listons.
Hauteur des listons.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Télécharger la feuille de calculs pour le Moteur de la maquette Cardabela
  2. Télécharger l'ensemble des plans au format pdf ou corel-draw-12

Maquettes – Construire la maquette de la goélette Cardabela

Cette maquette expérimentale à l’échelle 1/10 a été conçue pour effectuer des essais qui ne peuvent pas être réalisés sans frais importants sur la goélette habitable :

  • Essayer différentes voiles ; double génois léger, voile de misaine légère.
  • Étudier des profils de dérives plus élaborés.
  • Rechercher un système antiroulis plus performant pour les mouillages.
  • Expérimenter un système d’ancrage plus facile à utiliser ; étudier une manœuvre de mouillage aisée sans équipier. (Davier d'étrave basculant. Radiocommande ?).
  • Étudier des manœuvres de port sans l’aide d’équipier, grâce à la radio commande ; marche avant/arrière, rotation, comme avec la maquette.

La maquette doit être fonctionnelle et aussi proche que possible de la goélette originale pour satisfaire au mieux la réalisation des essais prévus ci-dessus … et aussi ceux qui ne sont pas encore imaginés.
Les constructeurs amateurs de bateaux pourront aussi comprendre et essayer la technique de construction par plaques.


Image de couverture : https://fr.wikibooks.org/wiki/110924-3-expo-Roquebilliere.jpg
Attribution : Goelette Cardabela