Gouvernement Électronique/Les modèles d’administration électronique

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’utilisation des TICs dans l’administration publique


L’utilisation des TICs dans l’administration (qui rentre souvent dans le cadre d’une politique de modernisation) connaît trois phases :


1. la première phase se limite au déploiement d’ordinateurs et autres matériels TICs dans certains départements d’une agence publique ou à certains employés. Dans cette phase les processus administratifs ne sont pas réévalués et n’est pas le résultat d’un plan de réforme administratif. Haïti a connu cette phase à la fin des années 80s.


2. la deuxième phase consiste à moderniser l’administration publique dans son ensemble – non un employé ou un département - en l’équipant de matériels TICs, de programmes informatiques et d’Internet. Cette phase a pour but d’intégrer les TICs dans les procédures internes de l’administration. Haïti a connu cette phase durant la fin des années 90s.


3. la troisième se réfère à une stratégie d’utilisation des ressources TICs afin de mieux gérer les dépenses d’équipements TICs, cette phase est souvent accompagnée d’un plan de réforme ou de modernisation qui vise à mieux servir les citoyens par des services plus efficaces et des procédures plus efficientes. Cette phase se débouche sur l’administration électronique quand le gouvernement vise à informer et à livrer des services à travers le réseau Internet. Bien que certains ministères ou agences publiques du pays disposent d’un site Web, à visiter ces sites, ils sont loin de représenter dignement un gouvernement et de livrer des informations pertinentes dans le but de faciliter la vie des citoyens.