Grammaire néerlandaise/le nom/le diminutif

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le français, comme beaucoup d'autres langues, utilise de temps en temps une forme diminutive d'un mot, par exemple :

maison - maisonette

Dans la plupart des langues, le diminutif joue un rôle assez limité. Le néerlandais par contre a développé tout un système de diminutifs. On peut même dire que le suffixe diminutif est un des plus importants parmi le peu de suffixes vraiment productifs de la langue. Souvent le diminutif est aussi courant ou même plus courant que le nom lui-même. Il y a même des mots qui n'existent que sous forme de diminutif ou sous forme de diminutifs qui ont été lexicalisés, c'est-à-dire qu'ils fonctionnent comme un mot nouveau qui signifient autre chose que le nom dont ils ont été dérivés.

Formation[modifier | modifier le wikicode]

Le suffixe de base est -je dans la langue standardisée. Il y a des variations régionales : souvent -je est prononcé comme -ie et en Flandre, on entend souvent -ke: man - manneke, comme par exemple dans Manneke Pis.

Le diminutif est toujours neutre et son pluriel se forme en -s.

het dak
het dakje
toit petit toit / accent circonflexe
de jas
het jasje
manteau veston

Souvent en prononciation -je cause la palatellisation de la consonne finale du nom. Ainsi sj dans jasje se prononce un peu comme si en français sien (plutôt que chien, car le son du 'ch' français est rare en néerlandais).

Les nasales et liquides finales sont fortifiés avec un plosif :

Après -n,-l,-r on trouve -tje :

de laan
het laantje
avenue (petit)
de veer
het veertje
plume petite plume, plumule
de paal
het paaltje
poteau borne

Un -ng final devient -nkje si l'accent du mot se situe sur la syllabe pénultième:

de koning - het koninkje

Autrement -ng devient -ngetje

het ding - het dingetje
de verandering - het veranderingetje

Après -m on trouve parfois -pje :

het rijm - het rijmpje
de bloem - het bloempje

Mais dans le dernier cas on trouve aussi -'etje :

de bloem - het bloemetje

Cette insertion d'une autre syllabe est plus commune :

de koningin - het koninginnetje

Si la voyelle change de courte en longue dans le pluriel, le diminutif peut suivre le pluriel :

het pad - de paden - het paadje (le chemin)
de pad - de padden - het padje (le crapeau)

Souvent il y a plusieurs formes :

de weg - het wegje, het weggetje, het weegje

Il y a des irrégularités dans les mots avec un pluriel en -eren :

het kind - pluriel : de kinderen. Diminutif : het kindje - de kindertjes
het rad - pluriel : de raderen . Diminutif : het radje, raadje, radertje - de radertjes
het lam - pluriel de lammeren. Diminutif : het lammetje - de lammetjes

Usage[modifier | modifier le wikicode]

La base du diminutif est de contraster le petit et le grand, par exemple :

de vaas - het vaasje

Un vase que l'on prend facilement dans une seule main est un vaasje. Un vase plus grand vaas. Un ticket est toujours kaartje, tout comme une carte de visite : visitekaartje. On n'a pas vraiment besoin de deux mains dans un tel cas ! Ainsi c'est le diminutif qui est rencontré le plus souvent pour des objets de taille limitée.

Souvent le diminutif impart la connotation d'une certaine affection.

mijn liefje! - mon/ma chéri(e)

Une autre connotation est celle de la familiarité ou d'un usage inofficiel.

een brief - een briefje

Une lettre officielle est toujours brief. Un bout de papier quelconque peut être briefje. Dans ces cas, le diminutif gagne un aspect péjoratif :

een boterbriefje - litt. une petite lettre de beurre. Se dit d'un contrat de mariage (en geste).

Lexicalisation[modifier | modifier le wikicode]

rijm - la rime
mannelijk rijm - la rime masculine
rijmpje - un petite poème (d'amateur)
kinderrijmpje - une rime d'enfant

Dans ce cas, on voit que le diminutif a évolué dans une direction particulière. Il y a des mots où la différence est plus grande. Un exemple qui existe aussi en français :

de viool - le violon
het viooltje - la violette
het ijs - het ijsje
la glace (l'eau congelée) - la glace (crème glacée)

En hiver, s'il gèle, on trouve ijs sur un lac. Par contre, on mange een ijsje pour dessert. Et on peut même en manger une grande : een groot ijsje.

Dans le dernier cas, la lexicalisation a fait perdre la connotation « de petite taille ».

Le suffixe diminutif n'est pas limité aux nom substantifs. On l'ajoute aux adjectifs avec un -s en formant des adverbes:

zacht - zachtjes (- doucement)

Il y même des phrases prépositionelles qui ont formé des noms nouveaux :

onder ons - parmi nous
het onderonsje - le rendez-vous intime

Dans le dernier cas, le nom *onderons n'existe pas.

Il y plusieurs exemples de diminutiva tanta, voir: nl:wikt:categorie:Zelfstandig verkleinwoord