Hélice/Préambule

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans les années 70, alors que je traçais les plans de la goélette Cardabela j'ai été confronté au calcul de la propulsion par hélices.

Les fabricants d'hélices me proposaient des versions très différentes en pas et en diamètre. J'ai alors tenté d'en savoir plus.

Dans les éditions QUILLET des années 60 on proposait des formules tarabiscotées avec des variables à puissances fractionnaires. Ces calculs étaient très probablement obtenus à partir des formules de MOROSI et BIDONE qui ont étudié les percussions de l'eau[1] au cours du dix-neuvième siècle. Ces études avaient conduit les auteurs à proposer des formules avec des exposants fractionnaires.

Toujours dans les années 70 paraissait une revue destinée essentiellement aux constructeurs de bateau en amateur. Un numéro spécial était paru avec pour sujets les moteurs et le calcul des hélices, avec des abaques. Il y a eu aussi, ces mêmes années, des abaques proposés par la société VETUS. Rien ne collait vraiment bien avec ce que me proposait le correspondant local pour les hélice RADICE

Lorsque j'ai voulu en savoir plus je me suis souvenu des cours de mécanique physique et de thermodynamique. Les assistants des professeurs LUCAS[2] et KASTLER[3] étaient très compétents et nous avaient bien inculqué ces notions, entre autres, de mécanique Newtonienne et de mécanique statistique de BOLTZMANN [4].

Voila; la suite est dans ces pages d'abord publiées et mal perçues dans Wikipédia; le sujet paraissait farfelu et de peu de consistance pour une encyclopédie. Il en reste une trace dans la page de Discussion:Hélice sur Wikipedia.[5] J'ai justifié cette théorie dans l'article Hélice marine de Wikipédia, par des apports historiques partiellement repris dans ce wiki-livre.

Cent ans après les publications de A. EINSTEIN[6] et le décès de L. BOLTZMANN je ne pouvais pas ne pas en parler un peu. Ils ont fait avancer la science à pas de géant grâce à leurs manières de penser. Ils ont été pris pour des fous par leurs pairs bien souvent incapables de comprendre ces nouvelles théories; EINSTEIN s'en est moqué, et BOLTZMANN s'est suicidé. Ne manquez pas de lire Sept brèves leçons de physique de Carlos Rovelli[7]


Exemple de formule avec des exposants fractionnaires [8]
Pas = 2,48 . D . V0,928/P0,186/Nt0,374
D:diamètre en pouces
V:vitesse max du navire en nœuds
P:Puissance sur l'arbre en chevaux
Nt:Vitesse de rotation de l'hélice en tours par minute
Cardabela (discussion) 20 janvier 2017 à 11:41 (CET)
Références
  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Hélice_marine#Histoire
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/René_Lucas
  3. https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Kastler
  4. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ludwig_Boltzmann
  5. https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Hélice
  6. https://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Einstein
  7. Sept brèves leçons de physique : (ISBN 978-2-7381-3312-0)
  8. Site web de : jean.dahec.free.fr/25oct/calcul-helice.html