La gestion de projets associatifs/Le projet associatif

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'association[modifier | modifier le wikicode]

Une association, ce sont des gens, au minimum deux personnes, qui passent un contrat, appelé habituellement « statuts de l'association ». Ils mettent en commun des moyens (du temps, des connaissances, des compétences, de l'argent) pour un but donné mais pas pour s'enrichir.

Les associations sont très variées : défense d'une cause (santé, environnement, consommateurs…), pratique sportive, culturelle (musique, littérature, cinéma, théâtre…), ludique, secourisme, aide sociale… Ou simplement se retrouver pour créer du lien social (accueil de nouveaux habitants d'une ville, foyer des aînés…).

Elles sont également très variées en taille : entre une association de deux personnes (minimum légal) et la Croix-Rouge française qui revendique 57 000 bénévoles, 18 000 salariés et est membre d'une fédération internationale, ou bien Médecins sans frontières qui revendique 34 000 membres dans le monde et intervient tout autour du globe, on imagine bien qu'il y a un monde.


Pour plus de détails voir : Conseils citoyens/association.

Les projets associatifs[modifier | modifier le wikicode]

On peut dénombrer trois grands types de projets :

  • les projets liés aux buts de l'association : créer et animer une ludothèque pour une association ludique, monter une pièce de théâtre pour une association théâtrale, recevoir et traiter les plaintes de citoyens pour une association de défense des droits, faire des postes de secours pour une association de secourisme, donner des cours et organiser des stages ou des compétitions pour une association sportive, communiquer vers le grand public et vers les décideurs politiques pour les associations de défense d'une cause, organiser un camp de vacance itinérant pour dix enfants de 7 à 9 ans…
  • les projets destinés à faire connaître l'association : portes ouvertes, convention…
  • les projets destinés à financer l'association : événements festifs, soirée de gala, loto…

Bien sûr, un projet mêle souvent plusieurs de ces aspects. Typiquement, une association théâtrale peut faire payer l'entrée aux représentations ce qui est donc à la fois son but premier et assure des revenus financiers.

La plupart des actions ne nécessitent probablement rien d'autre que le savoir-faire « commun ». Par exemple, si une association ludique veut acheter un véhicule utilitaire pour créer une « ludomobile », cela n'est pas différent de l'achat d'un véhicule par un particulier : achat, certificat d'immatriculation, assurance, contrôle technique, certificat qualité de l'air (Crit'air)… Cependant, il va quand même falloir :

  • étudier le coût d'achat mais aussi de fonctionnement (assurance, carburant, entretien), par rapport au budget de l'association qui lui ne correspond pas au budget d'un ménage ;
  • trouver une place de stationnement ;
  • assurer un suivi : plusieurs personnes utilisent le véhicule (qui peut en disposer et quand, où récupérer les clefs et les papiers, qui assure le plein du réservoir, qui nettoie), ou bien la personne qui l'utilise n'est pas celle qui assure l'entretien (déclarer un mauvais fonctionnement par exemple) ;
  • peut-être va-t-il falloir aménager le véhicule pour faciliter le rangement des jeux et du matériel, faciliter le chargement et déchargement tout en protégeant les pièces fragiles ;
  • faire un marquage permettant d'identifier facilement le véhicule et de promouvoir l'image de l'association ;
  • si le véhicule a une remorque, s'assurer que les utilisatrices et utilisateurs savent manœuvrer et le cas échéant qu'elles et ils sont titulaires du permis correspondant (en France, le permis BE est requis si la remorque fait plus de 750 kg).

Bref, le simple fait que plusieurs personnes soient impliquée et que les moyens mis en œuvre ne soient pas des moyens individuels mais des moyens communs nécessite une rigueur dont on se passe volontiers lorsqu'il s'agit de ses affaires personnelles.


Introduction < > Définir les objectifs