Latin/Leçon 3

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rappel : l'article[modifier | modifier le wikicode]

L'article n'existe pas en latin. Rosa peut donc se traduire par rose, ou une rose, ou la rose.

Rappel : la première déclinaison[modifier | modifier le wikicode]

Les noms de la première déclinaison ont le génitif singulier en -ae, et le nominatif singulier en -a. Ces noms doivent être appris sous cette forme : rosa, rosae, la rose, ce qui vous permet de reconnaître la déclinaison à laquelle un nom appartient.

Forme des noms[modifier | modifier le wikicode]

Les noms de cette déclinaison ont le nominatif et le vocatif singuliers en -a bref, l'ablatif du singulier en -a long.

Genre[modifier | modifier le wikicode]

Les noms de cette déclinaison sont surtout des noms féminins. Les masculins, très peu nombreux, sont des noms d' hommes, de peuples ou de fleuves :

  • Statua, ae, f., statue
  • Scriba, ae, m., scribe
  • Garumna, ae, m., la Garonne

Nombre[modifier | modifier le wikicode]

Quelques noms ne sont qu'au pluriel :

  • Divitiae, arum, f., richesses
  • Athenae, arum, f., Athènes

Eléments de syntaxe[modifier | modifier le wikicode]

  • Accord du nom en apposition ou attribut

Le nom en apposition ou attribut s'accorde en cas avec le nom auquel il se rapporte :

Minerva, dea sapientiae, Athenarum patrona fuit : Minerve, déesse de la sagesse, fut la protectrice d'Athènes.
  • Accord du verbe

Le verbe s'accorde en personne et en nombre avec son sujet.

Vocabulaire[modifier | modifier le wikicode]

Noms de la première déclinaison[modifier | modifier le wikicode]

  • Agricola, ae : agriculteur, paysan
  • Aqua, ae : eau
  • Causa, ae : cause, motif
  • Fabula, ae : fable, légende
  • Filia, ae : fille
  • Incola, ae, m. : habitant
  • Invidia, ae : envie, jalousie
  • Memoria, ae : mémoire, souvenir
  • Poeta, ae, m. : poète
  • Prudentia, ae : prudence
  • Rosa, ae : rose
  • Scientia, ae : science, savoir
  • Silva, ae : forêt
  • Stella, ae : étoile
  • Terra, ae : terre, pays
  • Victoria, ae : victoire

Mots invariables[modifier | modifier le wikicode]

  • ante (+acc.) : devant, avant
  • post (+acc.) : derrière, après

Exercices[modifier | modifier le wikicode]

L'apprentissage des déclinaisons latines ne peut se faire sans une gymnastique répétitive ; il vous est donc conseillé de décliner chaque mot du vocabulaire, en premier lieu dans l'ordre habituel des cas, puis dans l'ordre inverse. Mais cet exercice n'est qu'une première étape qui n'a pas en soi de valeur : l'apprentissage ne sera complet que lorsque vous aurez acquis l'intuition immédiate d'un cas, indépendamment des autres, et c'est l'un des buts recherchés par les exercices de versions.

Versions[modifier | modifier le wikicode]

Remarque méthodologique : l'apprentissage du latin a fait l'objet de plusieurs théories plus ou moins efficaces. Ces théories répondent à l'idée que l'on se fait du latin, et à l'usage que l'on souhaite en faire. Nous nous conformerons, dans cette méthode, à l'idée suivante : l'apprentissage du latin doit se donner pour but de nous rendre capables d'écrire et de lire facilement cette langue, comme une langue vivante (idéalement). De cela, il suit naturellement les règles suivantes :

  • on ne peut parvenir à notre but qu'en abandonnant autant que possible les réflexes linguistiques de notre langue marternelle ou de tout autre langue apprise ;
  • il suit que nous devons apprendre le latin d'après sa logique propre ;
  • la conséquence la plus importante de ces remarques est la suivante : vous ne devez pas déchiffrer une phrase latine d'une matière théorique. L'analyse grammaticale est nuisible à l'apprentissage quand elle devance la compréhension de la langue pour elle-même.

Comment, dans ce cas, lire une phrase en latin ? C'est très simple : en la lisant mot après mot. C'est un exercice sans aucun doute long et pénible pour un débutant ; il vous faut en effet analyser chaque mot un à un dans l'ordre donné par la phrase.

Exemple : Puella ornavit aram.

Le premier mot est puella. De quelle déclinaison est ce mot ? de la première. Quels sont ses cas possibles ? nominatif, vocatif et ablatif singulier.

Le deuxième mot est : ornavit. C'est un verbe au parfait, troisième personne du singulier. Il peut donc s'accorder avec puella nominatif singulier, ce qui donne puella ornavit. Cependant tant que la phrase n'est pas terminée, vous ne pouvez rien conclure du sens de la phrase et des relations entre les mots.

Le dernier mot est aram, nom de la première déclinaison à l'accusatif singulier. C'est donc le C.O.D. du verbe. Vous pouvez enfin comprendre la phrase.

Remarquez que cette méthode n'est pas spécifique au latin. Lorsque vous lisez ou entendez une phrase en français, le sens de cette phrase vous est donné par un ensemble de mot qui se succèdent, et dont vous ne pouvez entièrement déterminer le sens que lorsque vous savez qu'elle est terminée.

Méthode latine
Notions | Leçon 1 | Leçon 2 | Leçon 3 | Leçon 4 | Leçon 5 | Leçon 6 | Leçon 7 | Leçon 8 | Leçon 9 | Leçon 10