Les animaux parlent/Vivre ensemble

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

"Vivre et laisser vivre" est la règle universellement comprise et acceptée par tous les animaux. Même les prédateurs ne font pas exception. Évidemment ils ne laissent pas vivre leurs proies, mais celles-ci sont en nombre limité et ils laissent vivre tous les autres. L'agneau ne peut pas dormir à côté du lion mais l'oiseau oui, parce que les lions n'attaquent pas les oiseaux. Au parc de la Tête d'or, les mères colverts n'ont pas peur d'élever leurs canetons dans la douve qui sépare le public du lion et de la lionne, où ils viennent parfois s'abreuver.

Les animaux sont en général plus tolérants que les êtres humains. Quand ils transgressent la règle du laisser-vivre, ils ont toujours une bonne raison. Ils se battent pour la nourriture, le sexe, ou la possession d'un territoire, mais s'ils n'ont pas de telles raisons, et s'ils ne se sentent pas menacés, les animaux laissent tout simplement vivre les autres animaux, leurs semblables.

Une sarcelle du Cap parmi les colverts
Les caresses des watusis
Un nouveau-né parmi les siens (dans Les solidaires)