Livre de cuisine/Gui'n

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Sommaire des livres de cuisines existant sur Wikibooks.
Sommaire des livres de cuisines existant sur Wikibooks.
Liste de tous les autres livres de Wikibooks.
Liste de tous les autres livres de Wikibooks.
La cuisine sur Wikibooks
Apprendre à cuisinerRégime et gastronomieToutes les recettes de cuisine

Le Gui'n est un plat originaire du centre-ouest de la Côte d'Ivoire. Il est à base de courge mûre et de graine de palme africaine. Il est traditionnellement consommé en famille pendant la période de la saison sèche. La variante : Gui'n de banane connu sous l'appellation de vwoué lâ.

Ingrédients[modifier | modifier le wikicode]

Gui'n pour 5 personnes.

  • 1 boule de courge bien mûre
  • 500 g de graine de palme africaine

Ustensiles[modifier | modifier le wikicode]

  • Un mortier à graine
  • Un mortier à foutou
  • Une casserole

Préparation du Gui'n[modifier | modifier le wikicode]

Temps de préparation : 30 minutes Temps de cuisson : 20 minutes

  • Nettoyer et fendre la courge
  • Oter les grains de la courge avant de la découper en gros carrés
  • Nettoyer la graine
  • Mettre la graine dans la casserole et y ajouter les morceaux de courges découpés
  • Faire bouillir pendant 20 minutes
  • Séparer la courge de la graine et ôter la peau
  • Mettre la courge dans un mortier à foutou et l'écraser comme le foufou, jusqu'à obtenir une pâte compacte et homogène
  • Laisser la pâte dans le mortier et fermer
  • Piler la graine cuite dans un mortier de graine
  • collectionner les pailles obtenues dans une casserole
  • Y ajouter de l'eau et malaxer
  • Oter la pailles pressée et les noyaux de graines
  • Recueillir le liquide et bien le filtrer dans une casserole propre
  • Verser le liquide filtré sur la pâte compacte de courge dans le mortier à foutou
  • Mélanger avec une écumoire où à la main.

Et votre Gui'n est ainsi prêt. Vous pouvez le manger tous ensemble dans le mortier.Il se mange à la main.

NB: Le Gui'n se mange mieux étant dans le mortier que lorsqu’il est servi dans une assiette.