Méthodes de propulsion spatiale/Voile et vent solaire

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voile et vent solaire
<< Propulsion laser Menu Ascenseur spatial >>

« Tendez vos mains au Soleil, que sentez-vous ? La chaleur, bien sûr. Mais il y a aussi la pression. Vous ne vous en rendez même pas compte, tant elle est faible, à peine un millionième d'once à la surface de vos paumes, mais dans l'espace même une quantité aussi négligeable peut devenir importante, parce qu'elle agit tout le temps, chaque heure, chaque jour. Et ce n'est pas comme pour le propergol, elle ne coûte rien et il y en a tant que l'on veut. On a les moyens de l'utiliser. Nous pouvons construire des voiles qui capteront le rayonnement du Soleil ».

Le vent du Soleil, Arthur C. Clarke

Qu'est-ce qu'un photon ?[modifier | modifier le wikicode]

Émission de photons dans un laboratoire de recherche militaire.

Pour faire simple, disons qu'un photon est une particule électromagnétique qui constitue la lumière.

Concept de la propulsion à voile[modifier | modifier le wikicode]

En soi, ce n'est pas réellement un moyen de propulsion au sens premier du terme. Ce moyen utilise, comme un bateau, une voile. Mais cette voile est un peu particulière : c'est une voile dite solaire.

Une voile solaire ou photo-voile est un dispositif de propulsion utilisant la pression de radiation émise par les étoiles pour se déplacer dans l'espace à la manière d'un voilier.

Projet de voile solaire Cosmos 1.

Un des problèmes de cette méthodes est la faible quantité de propulsion apportée à l'engin spatial : cette solution ne peut pas être utilisée pour faire décoller une fusée. En revanche, elle est très efficace pour de longues distances, car il n'est pas nécessaire d'emporter du carburant, les photons étant émis par le Soleil et les autres étoiles.