Microsoft SQL Server/Variables

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Déclaration et affectation[modifier | modifier le wikicode]

Tout nom de variable commence par un arobase.

  • Opération sur des entiers (integer) :
declare @i int
set @i = 5

declare @j int
set @j = 6

print @i+@j -- affiche 11
  • Opération sur des caractères (character) :
declare @k char
set @k = '5'

declare @l char
set @l = '6'

print @k+@l -- affiche 56

Types[modifier | modifier le wikicode]

Les types de variables possibles sont les mêmes que ceux des champs des tables[1] :

Caractères[modifier | modifier le wikicode]

Ceux qui commencent par "n" sont au format Unicode. char est une abréviation de character (caractère).

char, nchar, nvarchar, ntext, text, varchar.

Pour gagner un peu de place en mémoire, il est possible de limiter leurs tailles à un certain nombre de caractères. Ex :

varchar(255)

La taille maximale pour un varchar (variable of characters) est de 2 Go[2] :

varchar(MAX)

Nombres[modifier | modifier le wikicode]

decimal, int (tinyint, smallint, bigint), float, money, numeric, real, smallmoney.

Dates[modifier | modifier le wikicode]

date, datetime, datetime2, datetimeoffset, smalldatetime, time.

Types personnalisés[modifier | modifier le wikicode]

En plus des types natifs, il est possible de créer ses propres types de données avec CREATE TYPE.

Détermination du type[modifier | modifier le wikicode]

La fonction SQL_VARIANT_PROPERTY renvoie le type d'un champ donné[3]. Exemple :

SELECT SQL_VARIANT_PROPERTY(Champ1, 'BaseType')
FROM table1

Opérateurs[modifier | modifier le wikicode]

  • <> et != signifient "différent de".

Références[modifier | modifier le wikicode]