Monter un PC/Installation

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

Dans cette section nous allons voir ce qu'est un système d'exploitation (SE ou OS), les différents SE existants, comment choisir celui qui convient le mieux et comment les installer.

Le système d'exploitation est ce qui fait le lien entre le matériel et le logiciel. Il en existe principalement deux sur PC : Microsoft Windows et Linux qui sont très différents comme nous allons le voir.

Qu'est ce que le système d'exploitation ?[modifier | modifier le wikicode]

Le système d'exploitation est le logiciel central et don principal de l'ordinateur, le premier à être lancé et le dernier à être quitté. Son rôle est de fournir les services essentiels et nécessaires au bon fonctionnement des applications courantes (navigateur web, jeu vidéo, traitement de texte etc.). Par exemple, il permet au jeu vidéo d'accéder à la carte graphique pour faire des calculs graphiques plus rapides qu'avec le processeur. Il permet au traitement de texte d'imprimer car c'est le système d'exploitation qui sait où l'imprimante est branchée et comment elle fonctionne. Il sait aussi où est branché le réseau et connaît sa configuration, ce qui permet au navigateur d'accéder à internet.

Tous les matériels ne fonctionnent pas à l'identique, par exemple une imprimante dialogue avec l'ordinateur en utilisant un langage/protocole différent en fonction de divers éléments tels que la gamme, le constructeur, la carte réseau.

Le rôle du système d'exploitation est donc de faire l'interface pour piloter ce matériel.

Le système d'exploitation doit donc disposer de l'information pour faire fonctionner ce matériel. Pour les matériels les plus standards, cette information est généralement fournie avec le système d'exploitation qui connaît une vaste gamme de matériel, mais tous les matériels ne sont pas nécessairement reconnus.

En l'absence du pilote adéquat, il est impossible de faire fonctionner un périphérique.

La plupart du temps, lors de l'achat du matériel, un pilote pour certains systèmes d'exploitations est soit fournit soit sur cédérom, soit téléchargeable sur le site du constructeur.

Le système d'exploitation est donc de fait le mortier qui lie logiciel et matériel.

Le système d'exploitation décide quelle application peut accéder à la mémoire vive et comment elle y accède. Une application ne sait pas comment utiliser la mémoire vive, elle demande au système d'exploitation, et c'est lui qui, à sa manière, utilise la mémoire vive. Cette façon de faire est différente entre les systèmes d'exploitation.

Cette différence est importante pour nous, parce que cela implique qu'une application ne fonctionne que sur un seul système d'exploitation. De même, les pilotes sont spécifiques. Un système d'exploitation doit donc avoir des pilotes et des applications prévus spécifiquement pour lui. Rassurez vous, il existe des logiciels qui fonctionnent sur plusieurs systèmes d'exploitations : c'est simplement qu'ils existent en autant de versions différentes, il faudra faire attention d'ailleurs, à l'achat ou au téléchargement d'un logiciel, de bien prendre la version qui correspond au système d'exploitation voulu.

Microsoft Windows versus Linux[modifier | modifier le wikicode]

link={{{link}}}À faire...

Sans que ça vire au troll si possible. S'inspirer de w:en:Comparison of Windows and Linux

Ubuntu, une distribution Linux populaire

Avant d'aller plus loin, nous devons préciser qu'un tel comparatif est à lire avec précautions. En effet, les fidèles de l'un et l'autre de ces systèmes débattent longuement de la supériorité supposée de l'un ou l'autre et c'est un sujet sensible qui cause de nombreuses querelles de clocher. Nous n'allons pas ici mener ce débat mais poser les principaux éléments de réflexions afin de permettre au lecteur de se faire une idée par lui-même. Enfin, la seule véritable façon de faire son choix est d'utiliser les deux pendant une période sérieuse afin de vraiment savoir de quoi il retourne.


Compatibilité Windows et Linux[modifier | modifier le wikicode]

Bien que fondamentalement différents sur bien des aspects, ces deux systèmes d'exploitation sont tout de même capable d'échanger un peu. Nous allons voir que la frontière entre les deux n'est pas tout à fait étanche : vous n'êtes donc pas obligé de faire un choix et de devoir l'assumer à 100%.

Tout d'abord, il est possible d'installer les deux systèmes sur une même machine. Bien sûr on ne peut en lancer qu'un à la fois, en le choisissant au démarrage. Il est également possible de passer par la virtualisation, cela permet de faire fonctionner les deux systèmes en même temps. En fait, un logiciel simule le fonctionnement d'une machine avec ses périphériques, ses données et son système d'exploitation. Cette solution est toutefois gourmande en ressources matérielles (notamment en processeur et mémoire vive), de plus Microsoft n'autorise à installer Windows 7 sur une machine virtuelle qu'à partir de l'édition professionnelle.

DOSBox, un émulateur DOS pour Windows et Linux

DOSBox est un émulateur DOS qui peut permettre de faire fonctionner, tant sous Linux que sous des versions trop récentes de Windows, de vieux programmes prévus pour DOS ou les premières versions de Windows.

WINE permet de lancer des exécutables Windows sous Linux. Cedega a le même but mais s'oriente vers le support des jeux vidéos Windows sous Linux.

Au niveau de l'accessibilité des fichiers, le système de fichiers FAT32 est supporté nativement par les deux systèmes. Une partition ainsi formatée pourra être lue depuis Linux et Windows. NTFS-3G apporte le support partiel de NTFS pour Linux.

Winext2fsd, EXT2 IFS, Ext2fsd sont des pilotes pour Windows qui lui permettent de lire les partitions ext2/ext3. Cygwin est une application Windows qui permet de simuler un environnement UNIX.

Les autres systèmes d'exploitation[modifier | modifier le wikicode]

Syllable, un OS alternatif

Il existe d'autres systèmes d'exploitation pouvant faire fonctionner un PC. En voici une liste qui ne devrait pas vous servir sauf à satisfaire votre curiosité ou votre goût de l'aventure.

Il existe par exemple les BSD : FreeBSD, NetBSD, OpenBSD ainsi que des versions pour le bureau : PC-BSD et DesktopBSD. Néanmoins, l'usage de ces systèmes est trop marginal et nous ne l'aborderons pas.

Haïku, Syllable et OpenSolaris sont des systèmes d'exploitations marginaux également.

ReactOS est un clone libre de Microsoft Windows qui vise à être compatible. Bien que tout à fait intéressant pour nous, il est déconseillé de l'utiliser car il est encore en développement.

FreeDOS est un clone libre de MS-DOS qui est majoritairement compatible avec ce dernier.

Mac OS X est le système initialement prévu pour fonctionner sur Macintosh d'Apple, mais depuis que Apple a passé ses Macintosh sur l'architecture PC, des passionnés ont essayé d'utiliser Mac OS X sur des PC autres que des Macintosh. Ces machines sont appelées Hackintosh et utilisent du matériel PC spécifique (des pièces PC qui ont des pilotes pour Mac OS X). Vous pouvez lire l'article « OSx86 » sur wikipedia ainsi que l'article « Build a Hackintosh Mac for Under $800 » publié sur lifehacker le 13 Novembre 2007.

Choisir un système d'exploitation[modifier | modifier le wikicode]

Bureautique[modifier | modifier le wikicode]

Une machine bureautique peut se satisfaire aussi bien de Windows que de Linux, la suite bureautique OpenOffice fonctionnant sur les deux systèmes (notez que Microsoft Office ne fonctionne que sur Windows).

Attention toutefois, sous Linux il n'existe pas encore de solutions de retranscription automatique d'un texte dicté à la voix et les solutions de reconnaissance optique de caractères sont d'une qualité moindre. Cela est négligeable si, comme la plupart des gens, vous n'utilisez ni l'un ni l'autre.

Internet[modifier | modifier le wikicode]

Ici aussi, vous avez le choix entre Microsoft Windows et Linux. Tous deux peuvent faire fonctionner des navigateurs récents tels que Mozilla Firefox. Le logiciel de courriel Mozilla Thunderbird fonctionne également sur les deux systèmes. Les logiciels de poste à poste et de messagerie instantanée sont également présents.

Vous avez donc le choix, mais attention si vous avez besoin de visualiser des animations ou des vidéos avec le logiciel Flash Player car son éditeur Adobe tarde parfois à sortir des versions récentes pour Linux. À ce jour, la version 9 du lecteur flash est disponible pour les architectures 32 bits de Linux, mais le support pour les architectures 64 bits n'est toujours pas assuré.

Une infime minorité de sites ne respectent pas les standards du web et ne s'affichent correctement que sous Internet Explorer (le navigateur de Windows), qui était autrefois quasiment le seul navigateur utilisé. Cela peut être parfois dérangeant si vous avez besoin d'un site en particulier, par exemple, celui permettant de faire vos transactions bancaires en ligne. Ce problème tend à se marginaliser car de plus en plus de personnes utilisent des alternatives à Internet Explorer telles que Mozilla Firefox. Les sites web se modernisent donc en se conformant aux standards afin de ne pas perdre des lecteurs ou des clients potentiels.

Sécurité[modifier | modifier le wikicode]

Virus, chevaux de troyes, vers, spyware et autres menaces s'attaquent en général davantage à Windows qu'à Linux, car il s'agit du système d'exploitation le plus utilisé (donc plus de victimes potentielles). Cependant, les mises à jour de Windows par Microsoft permettent de parer ces problèmes. Pour cela, il vaut mieux posséder la dernière version de Windows et avoir activer les mises à jour automatiques. En complément, il est recommandé d'installer un logiciel antivirus et un firewall logiciel. Microsoft fournit un antivirus gratuit : Microsoft Security Essentials.

Malgré le moindre nombre d'attaques concernant Linux, il est également recommandé d'installer un antivirus.

Multimédia[modifier | modifier le wikicode]

Création[modifier | modifier le wikicode]

Remarque hors-sujet : Bien que ce livre traite du PC, le lecteur créatif doit savoir que les Macintosh (qui ne sont pas des PC tels que présentés ici) sont très reconnus dans le domaine des arts et de la création.

Photographie[modifier | modifier le wikicode]

Adobe photoshop et ligthroom ne sont disponibles que sous Windows.

Il existe des alternatives libres sous Linux comme GIMP.

Il est possible que la lecture des fichiers RAW spécifiques à votre appareil soit difficile. Renseignez-vous pour savoir si le format RAW de votre appareil (selon sa marque) sont supportés.

Attention aussi aux pilotes qui doivent être fourni pour pouvoir lire les données sur votre appareil. Ce problème ne se pose pas si l'appareil et reconnu comme disque dur externe ou si les photos sont stockées sur une carte (SD ou autre …).

Vidéo[modifier | modifier le wikicode]

Adobe Premiere n'est disponible que sur Windows.

2D[modifier | modifier le wikicode]

Adobe Photoshop n'est disponible que sous Windows.

Il existe des alternatives libres sous Linux comme GIMP.

3D[modifier | modifier le wikicode]

3D Studio Max, Maya ne sont disponibles que sous Windows.

Il existe des alternatives libres sous Linux comme Blender.

Web design[modifier | modifier le wikicode]

Dreamweaver et Flash ne sont disponibles que sous Windows.

Il existe des alternatives libres sous Linux comme BlueGriffon.

Musique (MAO)[modifier | modifier le wikicode]

Cubase n'est disponible que sous Windows.

Du côté de Linux : Ubuntu-Studio est une distribution spécialisée création qui propose trois environnements différents à l'installation : audio, graphisme et vidéo. Demudi est une distribution Linux qui vise à proposer un environnement professionnel et stable de production audio mais elle n'est plus maintenue. C'est la distribution 64 Studio qui a pris le relai.

Publication (PAO)[modifier | modifier le wikicode]

QuarkXPress, Adobe FrameMaker, Adobe Acrobat ne sont disponibles que sous Windows.

Scribus est disponible sous Linux et Windows.

Machine de jeu[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des gros titres nécessitent Windows dans ces versions les plus récentes pour fonctionner. Cette contrainte est due au fait que c'est la seule plate-forme pour laquelle Microsoft propose la technologie DirectX très utilisée dans les jeux vidéos.

Un certain nombre de ces jeux populaires sont disponibles nativement pour Linux. D'autres jeux ont été développés pour Linux par la communauté[1].

Remarquons que certains jeux populaires conçus pour Windows fonctionnent aussi sous Linux à l'aide de WINE. Vous pourrez voir la base de données des jeux supportés par Wine. La plupart des distributions Linux intègrent WINE, et les jeux libres natifs pour Linux. Toutefois, WINE n'est pas simple a utiliser tel quel. Il est fortement recommandé d'utiliser une interface simple telle que PlayOnLinux.

À noter que Linux n'est pas en reste pour ce qui est de l'émulation console, l'offre disponible est largement suffisante pour émuler la plupart des consoles du marché. Bien qu'ici aussi l'offre logicielle soit plus importante pour Windows.

Centre multimédia (Media Center)[modifier | modifier le wikicode]

Ici vous avez le choix entre Microsoft et le libre, le prix devrait vous aider à faire le choix... :

à compléter

Serveur[modifier | modifier le wikicode]

Incontestablement, c'est ici Linux qui est à favoriser pour ce type d'installation. L'intégralité des outils logiciels nécessaires pour faire fonctionner un serveur est disponible nativement dans la plupart des distributions Linux. Ceci est vrai qu'il s'agisse de faire tourner un serveur web http, FTP, proxy, de courrier électronique, de liste de diffusions, de newsgroups, IRC, Jabber, VoIP, de streaming, de gestion de version, de partage de fichier UNIX ou Windows, de partage d'imprimante, d'assignation d'IP etc.

Pour un serveur de fichier sur un réseau local FreeNAS est l'idéal.

Windows n'est pas en reste puisqu'il peut faire fonctionner quelques logiciels serveurs, notamment http/web et FTP.

Installer Microsoft Windows[modifier | modifier le wikicode]

Nous aborderons les procédures d'installation pour plusieurs versions de Windows différentes.

Windows 98 SE[modifier | modifier le wikicode]

Sur une machine de l'époque, il n'est pas dit que vous puissiez démarrer sur le CD. Il faut pour ça une disquette de démarrage. Elle est généralement fournie avec le CD. Si vous ne l'avez pas vous pouvez en créer une à partir d'un poste sous Windows98 ou en télécharger une sur internet.

Windows XP[modifier | modifier le wikicode]

Pour installer Windows XP, il "suffit" de démarrer avec le CD d'installation dans le lecteur. En suivant les indications de l'installeur, vous devriez pouvoir vous en sortir. Voici néanmoins quelques informations supplémentaires.

Il va arriver une étape de l'installation où l'on vous demandera de partitionner le disque dur. Il s'agit de découper le disque dur en plusieurs lecteurs. L'installeur Windows propose par défaut de partitionner le disque dur en une seule partition (qui prendra donc 100% du disque dur). Ce n'est pas la meilleure façon de faire. Il est fortement conseillé de créer deux partitions. La première pour y mettre le système d'exploitation et les programmes et la seconde pour y mettre vos fichiers. À vous de calculer quel espace vous consacrez à l'une ou l'autre en fonction du nombre de logiciels que vous comptez utiliser. Attention : si l'installation d'un logiciel occupe de quelques méga-octets à quelques centaines de méga-octets, l'installation d'un jeu peu prendre plusieurs giga-octets. L'installation de Windows XP prend également 3 Go (tout compris). Compter également la place qu'occupe le système de récupération (à préciser, quantifier).

Pour ce qui est du système de fichier, on vous proposera FAT32 et NTFS. FAT32 est plus vieux mais est plus lisible, il est donc plus simple à récupérer en cas de problème ou pour le lire depuis Linux, il fragmente c'est à dire qu'on observe une perte de performance quand le disques est très utilisé et il faut défragmenter pour retrouver les performances initiales. NTFS est plus sécurisé, de plus il fragmente moins et peut compresser légèrement des fichiers qui ne servent pas souvent. Sachez que ce choix n'affecte strictement en rien l'utilisation du PC, le PC s'utilise de la même façon qu'on utilise l'un ou l'autre de façon transparente, impossible de voir la différence pour l'utilisateur.

Pour installer Windows XP sur un disque dur S-ATA il vous faudra peut-être utiliser le pilote sur la disquette fournie avec le disque dur. Essayez quand même l'installation sans utiliser la disquette, la réussite de l'installation dépend alors de la qualité du support du S-ATA de la carte mère. Si l'installation donne un message d'erreur ou ne détecte pas le disque S-ATA, essayez d'utiliser la disquette. Il faudra l'indiquer pendant l'installation qui vous sollicitera le moment venu (« Appuyez sur F6 pour installer un pilote SCSI ou RAID tierce partie... »). Si vous n'avez pas de lecteur disquette, l'installation devient impossible.

Il est également fortement recommandé de faire l'installation physiquement déconnecté d'internet et de ne pas activer la connexion avant d'avoir installer et configurer un pare-feu et un antivirus. Voir ci-après comment faire.

Post-installation[modifier | modifier le wikicode]

Installez le Service Pack 2 (SP2) (voir maintenant le SP3), il intègre notamment un pare-feu et le support du bluetooth. (NB: Des versions récentes de Windows Xp intègre directement le SP2).

Installez un pare-feu et au moins un antivirus. Le centre de sécurité Windows peut vous y aider. L'idéal étant d'avoir mis de côté un antivirus et un pare-feu sur une clé USB ou un CD. Vous pouvez par exemple les téléchargez depuis une autre machine. Si vous n'avez rien prévu, connectez-vous et allez télécharger au plus vite ces logiciels avant de faire quoi que ce soit d'autre. Vous pouvez vous contentez du pare-feu Windows (fourni avec le SP2)

Pour ce qui est de trouvez de tels logiciels. On peut parfaitement s'en sortir sans avoir recours à un logiciel commercial très coûteux à l'achat et à chaque mise à jour. On pourra se contenter de logiciels gratuits, ne pas hésiter par contre à en installer plusieurs. N'oubliez pas qu'un tel logiciel perd de son efficacité s'il n'est pas mis à jour, mettez-le donc à jour régulièrement. Il est trop probable que le logiciel dispose d'une option permettant de mettre à jour automatiquement (périodiquement ou à chaque démarrage). Voici quelques logiciels gratuits reconnus :

Installez les mises à jour de sécurité que Windows Update n'hésitera pas à vous signaler si vous vous connectez à Internet.

Installez les pilotes de vos différents matériels. Inutile de surcharger la machine en installant tous les logiciels fournis sur le CD du constructeurs.

Vous devrez enfin activer Windows, soit en vous connectant à Internet, soit en téléphonant à un numéro vert (gratuit) qui vous sera indiqué. Remarquez qu'au bout de plusieurs activations par internet avec un même numéro de série (ou clé produit) il faudra téléphoner. Vous pouvez utiliser l'ordinateur 30 jours sans l'activer : au bout des trente jours il sera impossible d'ouvrir une session. Il faut activer Windows et tout redevient normal.

Si la machine doit faire fonctionner des jeux vidéos, installez DirectX 9.0c (le 10 est réservé à Windows Vista). DirectX peut être gratuitement téléchargé depuis le site de Microsoft (entre autres). Il sera peut-être aussi sur le CD fourni avec la carte graphique. Il est également fourni avec les jeux vidéos qui en ont besoin.

Windows Vista et Windows 7[modifier | modifier le wikicode]

link={{{link}}}À faire...

S'inspirer de ce qui a été fait pour Windows XP. Les différentes éditions de Vista. Mettre à niveau depuis XP

Prolonger la période d'essai[modifier | modifier le wikicode]

Tout comme Windows XP, la période d'évaluation est limitée à trente jour. Il est toutefois possible de l'étendre en réinitialisant cette durée. Il suffit pour cela de lancer en mode administrateur la commande slmgr -rearm dans une console (Bouton Démarrer → menu Tous les programmes → menu Accessoires → clic droit sur Invite de commande → choix Exécuter en tant qu'administrateur). Cette commande ve remettre la période d'essai à trente jour. On ne peut le faire que trois fois donc en utilisant à chaque fois tous les 30 jours on peut avoir une période d'essai totale de 120 jours (30 jour pour la période originale + 3 × 30 jours de renouvellement). Le commande slmgr -xpr vous indiquera la date de la fin de la période d'essai actuelle.

Installer Linux[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez être aidé dans cette tâche par les membres des diverses communautés francophones et leurs sites (Ubuntu, Fedora, OpenSUSE, Mandriva) qui proposent de la documentation, un wiki, un forum ou un salon de discussion.

Si vous habitez dans une région assez peuplée, il est même possible qu'un Groupe d'Utilisateurs Linux (GUL ou LUG) soit prêt à vous accueillir et à vous aider dans cette tâche. Pour trouver un GUL prêt de chez vous, vous pouvez consulter la liste des Groupe d'Utilisateurs Linux maintenue par l'AFUL.

Avoir plusieurs systèmes d'exploitation sur un même PC[modifier | modifier le wikicode]

Le multi-boot : choisir son système d'exploitation à chaque démarrage[modifier | modifier le wikicode]

Des logiciels comme GParted (Linux) permettent de créer et de modifier les partitions d'un disque dur. Windows intègre également un tel outil.

Il est tout à fait possible d'avoir plusieurs systèmes d'exploitation sur un même PC. Il suffit d'avoir assez d'espace disque dur. À l'aide d'un logiciel spécifique, il faut partitionner le disque dur pour que chaque système d'exploitation soit sur une partition différente. On pourra tout à fait utiliser un disque dur pour chaque système mais c'est inutile.

Lorsque le PC démarre sur le disque dur, il va chercher une petite région de celui-ci pour savoir quoi faire et où se trouve le système d'exploitation sur le disque : il s'agit du MBR (Master Boot Record). Il suffit d'installer sur ce MBR un petit programme appelé chargeur d'amorçage (ou Boot-loader) qui proposera un menu avec les différents systèmes d'exploitation. On pourra choisir à l'aide du clavier et le logiciel indiquera à la machine sur quel disque et quelle partition il va trouver le système d'exploitation qu'il va démarrer.

En pratique, la plupart des distributions linux font ça très bien. À l'installation elles détectent que d'autres systèmes d'exploitation sont présent et vont installer dans le MBR un petit programme tel GRUB ou LILO qui proposera un menu. Windows, par contre, est très problématique puisque lorsqu'il s'installe, il efface tout simplement le MBR pour que Windows soit lancé à chaque démarrage. C'est pourquoi lorsque ses deux systèmes cohabitent, il faut toujours installer en premier Windows et ensuite la distribution linux.

Avoir Windows XP et un Linux sur un seul disque dur[modifier | modifier le wikicode]

  1. Démarrez avec le CD de Windows XP
  2. Lorsqu'il demande de formater le disque, ne créer qu'une partition : celle où vous installerez Windows. Prévoyez assez d'espace pour les logiciels que vous installerez par la suite. NTFS est dorénavant supporté par linux, préférez donc ce système de fichiers à FAT32. Le pilote NTFS pour Linux ne gère pas encore l'écriture des fichiers cryptés, cependant.
  3. Procédez à l'installation de Windows normalement
  4. Redémarrez avec le CD de la distribution
  5. Lorsqu'il demande de formater le disque, l'installeur devrait détecter qu'une partition FAT32 est déjà là. Vous pouvez lui donner un point de montage (par exemple /windows/C). Formatez le reste du disque pour une installation normale de Linux (c'est à dire au moins une partition /, une partition /home et une partition swap). Vous pouvez éventuellement créer une autre partition Windows en FAT32 et la rendre accessible par linux en lui donnant un point de montage (par exemple /windows/D)
  6. Poursuivez l'installation de Linux normalement, il devrait installer le gestionnaire de démarrage
  7. Quand vous redémarrerez sous Windows, si vous avez créé une partition FAT32 à l'installation de Linux, Windows devrait la détecter automatiquement et donc lui affecter une lettre de lecteur (par exemple D:.)

La virtualisation : lancer un système d'exploitation à partir d'un autre[modifier | modifier le wikicode]

La virtualisation permet de faire fonctionner plusieurs systèmes en même temps. Il y a pour cela un système hôte, il s'agit de celui qui est lancer normalement au démarrage de l'ordinateur. On se retrouve alors dans un environnement habituel, dans lequel on va pourvoir lancer un logiciel de virtualisation qui va simuler le fonctionnement d'une machine entière pour le système d'exploitation virtuel.

Cette solution a pour inconvénient les performances du système invité qui sont faible. La virtualisation est très consommatrice de ressources (notamment processeur).

Par exemple, sous linux, pour émuler windows : on pourra utiliser Virtualbox (en graphique) ou QEMU (en ligne de commande). voir cette capture d'écran.

Choisir et installer ses logiciels[modifier | modifier le wikicode]

Pour Linux, votre distribution installera sûrement de base tous les logiciels nécessaires. Néanmoins, vous désirez peut-être ajouter quelques logiciels. Ces derniers seront sûrement disponibles dans les dépôts et seront donc installés en un clic : un outil de recherche et d'installation automatique devrait être installé de base dans votre distribution.

Logiciels couramment utilisés[modifier | modifier le wikicode]

Il existe une pléthore de logiciels disponibles sur internet et il est inenvisageable de les essayer tous. Voici un tableau où se regrouper les logiciels les plus populaires. Ils ont été sélectionné selon ces critères :

  • Les logiciels libres/open-source ont été préférés aux logiciels propriétaires
  • Les logiciels gratuit ont été préférés aux logiciels payant
  • Les logiciels multi-plateforme ont été préférés aux logiciel ne fonctionnant que sur une seule
  • Les formats ouverts et répandus ou été privilégié aux formats fermés ou trop spécifiques
  • Les logiciels présentés ici sont populaires (mesuré par le nombre de fois où ils ont été téléchargés)

Ces règles décrivent seulement une préférence dans notre sélection, ce qui n'empêche pas d'avoir placé, faute de mieux, des logiciels propriétaires, payants, mono-plateforme et utilisant des formats fermés.

Logiciels suggéré par fonctionnalité et système d'exploitation
Usage Windows Linux
Bureautique Traitement de texte AbiWord, OpenOffice Writer
Tableur Gnumeric, OpenOffice Calc
Présentation OpenOffice Impress
Communication Messagerie instantanée Pidgin, Miranda, Trillian Pidgin, Kopete
IRC mIRC X-Chat
Courriel Mozilla Thunderbird
Groupes
Téléphonie IP Skype Ekiga
Web Navigateur web Mozilla Firefox, Opera
Agrégateur RSSOwl Liferea
Multimédia Lecteur audio Foobar, Winamp XMMS, AmaroK
Lecteur vidéo Media Player Classic, VLC VLC, Xine, mplayer
Lecteur multimédia iTunes
Transfert de fichiers FTP FileZilla
Téléchargeur wxDownload Fast
Poste à poste BitTorrent BitTorrent, Azureus
eDonkey eMule aMule, xMule, MLDonkey
Direct Connect DC++ linuxDC++
Utilitaires Archivage et compression 7-Zip, TUGZip, WinRAR 7-Zip
Gravure CD / DVD InfraRecorder, CD Burner XP, Alcohol 120%, Nero Burning ROM k3b, Brasero

Trouver d'autres logiciels[modifier | modifier le wikicode]

L'installation de Windows intègre déjà plusieurs logiciels, faites en le tour. S'il vous manque toutefois quelque chose, allez sur le web qui regorge d'application.

Sous linux, l'essentiel de ce dont vous aurez besoin se trouvera surement dans les dépôt officiels voire dans des dépôts officiels optionnels voire encore dans des dépôts officieux. Pensez aussi à rechercher des paquets dans les ressources de votre communauté ou sur les sites traitant de votre distribution. Toutes ces ressources devraient suffire. Néanmoins, vous pouvez trouver d'autres logiciels sur des sites les répertoriant.

Voici donc un petit annuaire:

url langue contenu
http://www.sourceforge.net/ anglais Du libre/open source uniquement. stable mais aussi en développement (inutilisable donc). Windows et Linux.
http://www.framasoft.net/ français Logiciel libre uniquement, pour windows et linux
http://www.linuxappfinder.com/ anglais Trouver des applications pour linux classés dans différentes catégories. Il est également possible de rechercher une alternative à un logiciel Windows ou Mac OS X
http://www.download.com/ anglais ?
http://www.tucows.com/ anglais ?

Références[modifier | modifier le wikicode]

<references>

  1. Ils sont référencés sur JeuxLibres.net qui n'est plus maintenu.