Programmation GTK2 en Pascal/La notion d'objet

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Programmation GTK2 en Pascal

Avant de commencer l'étude de la création d'interface graphique grâce à Gtk+, il faut savoir que les objets graphiques de Gtk+ qui sont appelés en anglais des widgets (de Window Gadget) et en français des contrôles (ou contrôle fenêtré). Un contrôle est en fait une structure définissant les propriétés d'un objet associé à une large panoplie de fonctions permettant de manipuler ces objets.

Ici, le terme « objet » est à prendre au sens littéral, mais aussi au sens Programmation orientée objet (POO). En effet, bien que GTK+ soit écrit en C et non en C++, il introduit la notion d'héritage et les contrôles de Gtk+ suivent une hiérarchie bien définie. Ainsi tous les objets graphiques héritent des propriétés et des fonctions (qu'on appelle également méthodes dans la terminologie objet) d'une classe de base qui s'appelle GtkWidget. Lui même héritant des propriétés et des méthodes de la classe ancêtre GtkObject.

Ainsi la classe permettant d'afficher une fenêtre (GtkWindow) a bien sûr ses propres fonctions, mais grâce à l'héritage elle bénéficie aussi des fonctions des autres contrôles dont elle dérive. Dans l'ordre de l'héritage jusqu'à l'ancêtre commun : GtkBin, GtkContainer, GtkWidget et GtkObject.