Programmation JavaScript/Opérateurs

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher
Programmation JavaScript
Programmation JavaScript
Sommaire
  1. Introduction 100%.svg
  2. Présentation
  3. Syntaxe 50%.svg
    1. Ligne d'instruction 100%.svg
    2. Ordre d'évaluation 100%.svg
    3. Bloc d'instructions 100%.svg
    4. Identificateurs 100%.svg
    5. Expression littérale 100%.svg
    6. Commentaire 100%.svg
    7. Mots réservés et constantes 100%.svg
    8. Variables 100%.svg
    9. Opérateurs 100%.svg
    10. Structures de contrôle 75%.svg
      1. if else
      2. ? :
      3. switch
      4. for
      5. while
      6. do
    11. Fonctions utilisateur 100%.svg
    12. Évènement 75%.svg
  4. Objets prédéfinis 00%.svg
    1. window 25%.svg
    2. document 25%.svg
    3. navigator 25%.svg
    4. Array (tableaux) 100%.svg
    5. Boolean 00%.svg
    6. Date 25%.svg
    7. Error 00%.svg
    8. Function 00%.svg
    9. Math 25%.svg
    10. Number 25%.svg
    11. Object 00%.svg
    12. RegExp 00%.svg
    13. String 25%.svg
  5. Fonctions prédéfinies
  6. Mise en œuvre
  7. Programmation avancée
    1. Opérateurs de bits 00%.svg
    2. Programmation objet 00%.svg
    3. Gestion d'évennements 00%.svg
    4. Exceptions et erreurs 00%.svg
    5. Interface DOM 00%.svg
    6. Objets Microsoft 00%.svg
    7. Applets Java 00%.svg
    8. Notation JSON 00%.svg
    9. AJAX 00%.svg
  8. Debuggage
  9. Exemples commentés
  10. Références00%.svg
    1. Évènements
    2. Liens
Modifier ce modèle ce sommaire

<< Retour au sommaire détaillé / Structures de contrôle >>

Les opérateurs javascript reprennent la plupart des opérateurs du langage c.

Affectation (= et ses dérivés)[modifier | modifier le wikicode]

Le principal opérateur d'affectation est le signe égal (=). Il permet d'affecter une valeur à une variable.

ma_var = "La valeur affectée";

Comme en C, l'opérateur d'affectation copie la valeur de l'expression qui le suit (opérande de droite) dans la variable qui le précède (opérande de gauche). Contrairement au C, l'opération d'affectation ne retourne généralement pas true ou false, mais la valeur qui a été affectée. Dans le cas où l'affectation est impossible, JavaScript lance une exception.

Lorsque l'identifiant à gauche du signe = n'est pas une propriété existante, cette propriété est ajoutée automatiquement à l'objet global (window) et l'affectation se déroule normalement. Il n'y a jamais d'erreur lorsqu'on affecte une valeur à une variable d'un type différent car ce sont les valeurs elles-mêmes qui ont un type en JavaScript, pas les variables. L'affectation à une constante prédéfinie (comme Math.PI) ne provoque pas d'erreur mais la constante ne sera pas modifiée.

La seule cause d'erreur possible lors d'une affectation est lorsque l'opérande de gauche n'est pas une variable valide ou devient autre chose qu'une variable avant l'affectation :

2 = "valeur"      // erreur de syntaxe
2 + a = "valeur"    // erreur car l'addition est évaluée en premier et son résultat n'est pas une variable
2 + (a = "valeur")  // correct car l'affectation a lieu avant l'addition.

JavaScript reprend les raccourcis sténographiques du langage C en proposant les autres opérateurs d'affectation qui font précéder le signe égal par un opérateur binaire arithmétique (+, -, *, / ou %), de concaténation (+), bit-à-bit (&, | ou ^) ou de décalage de bits (<<, >> ou <<<).

ma_var = ma_var + 2 est remplacé avantageusement par ma_var += 2
ma_var = ma_var / 2 peut s'écrire ma_var /= 2
ma_var = ma_var << 2 peut s'écrire ma_var <<= 2
ma_var = ma_var ^ 1 peut s'écrire ma_var ^= 1
et ainsi de suite.

Concaténation (+)[modifier | modifier le wikicode]

Surchargé avec l'opérateur arithmétique d'addition, l'opérateur de concaténation permet de joindre des chaînes, ou des chaînes avec d'autres objets comme des nombres, qui sont alors automatiquement convertis en chaîne. Le résultat d'une concaténation est du type string.

La concaténation ne provoque jamais d'erreur car en JavaScript, absolument tout peut être converti en chaîne.

Attention, l'opérateur + fonctionne ainsi dès qu'au moins une des opérandes est de type "string" (y compris la chaîne vide ""), "function" ou "object" (à l'exception de null). Une chaîne représentant un nombre, par exemple la chaîne "17", sera considérée comme une chaîne et ne sera pas convertie automatiquement en nombre par cet opérateur.

Exemple de concaténation de chaînes
s1 = "un ";
s2 = "bout";
alert(s1 + s2); // Affiche "un bout"

Exemple de concaténation d'une chaîne avec un nombre
s = "Valeur du nombre : ";
n = 10;
alert(s + n); // Affiche "Valeur du nombre : 10"

Autre exemple de concaténation d'une chaîne avec un nombre
s = "17"; // Une chaîne représentant un nombre
n = 89;
alert(s + n); // Affiche "1789" et non pas 106

Exemple de concaténation d'objets divers
t = Array(1,2,3);
d = Date();
alert(t+d); // Affiche "1,2,3Fri Jan 20 17:13:32 2006"

Opérateurs arithmétiques[modifier | modifier le wikicode]

Addition (+)[modifier | modifier le wikicode]

En présence de deux opérandes de type number ou boolean, d'objets construits avec new Number, de l'objet null, ou de la valeur undefined, l'opérateur d'addition va effectuer la somme arithmétique des deux valeurs, après les avoir converties en nombre le cas échéant. Le résultat de l'addition est de type number :

Exemple :

  • 3 + 1 donne 4

Dans le cas limite Infinity + -Infinity, le résultat est NaN.

Attention : si au moins l'un des deux objets ne fait pas partie de ceux mentionnés ci-dessus, alors l'opérateur se comporte comme un opérateur de concaténation :

Exemple :

  • 3 + "bonjour" donne "3bonjour" (et non 0)

Accessoirement, l'opérateur + avec une seule opérande à sa droite se comporte comme un opérateur unaire de conversion en nombre, comme la méthode Number(). C'est très utile pour forcer justement les autres + à additionner au lieu de concaténer :

 "3" + 10 +  "5" === "3105";
+"3" + 10 + +"5" === 18    // les chaînes sont converties explicitement en nombres

Soustraction (-)[modifier | modifier le wikicode]

Retourne la différence arithmétique entre deux valeurs de type number ou converties dans ce type.
Le résultat est lui-même de type number.
Comme pour tous les opérateurs arithmétiques, si l'une des deux opérandes, (ou les deux) n'est pas un nombre (NaN, soit à l'origine, soit parce que la conversion en nombre n'a pas été possible), l'opérateur renvoie NaN (Not a Number). Dans le cas limite Infinity-Infinity, le résultat est également NaN.

Accessoirement, le signe - avec une seule opérande à sa droite devient un opérateur unaire qui en change le signe (après l'avoir convertie en nombre si nécessaire).

Multiplication (*)[modifier | modifier le wikicode]

Retourne le produit arithmétique de deux valeurs de type number ou converties dans ce type.
Le résultat est lui-même de type number.
Comme pour tous les opérateurs arithmétiques, si l'une des deux opérandes, (ou les deux) n'est pas un nombre (NaN, soit à l'origine, soit parce que la conversion en nombre n'a pas été possible), l'opérateur renvoie NaN (Not a Number). Dans le cas limite Infinity*0, le résultat est également NaN.

Division (/)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur de division permet d'effectuer la division de deux entités de type number ou converties dans ce type.
Le résultat est lui-même de type number.
Comme pour tous les opérateurs arithmétiques, si l'une des deux opérandes, (ou les deux) n'est pas un nombre (NaN, soit à l'origine, soit parce que la conversion en nombre n'a pas été possible), l'opérateur renvoie NaN (Not a Number). Dans les cas limite Infinity/Infinity et 0/0, le résultat est également NaN.

À noter : la division d'un autre nombre par zéro est possible et retourne le nombre Infinity sans provoquer d'erreur.

Attention : le signe / est également utilisé pour délimiter les expressions rationnelles. En cas d'ambiguïté (même en cas de saut de ligne sans point-virgule), JavaScript privilégie la division.

Modulo (%)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur '%' permet d'effectuer l'opération mathématique modulo

Il retourne l'opérande de gauche modulo l'opérande de droite, et les deux opérandes sont d'abord converties en number si elles étaient d'un autre type.
Le résultat est lui-même de type number.
Comme pour tous les opérateurs arithmétiques, si l'une des deux opérandes, (ou les deux) n'est pas un nombre (NaN, soit à l'origine, soit parce que la conversion en nombre n'a pas été possible), l'opérateur renvoie NaN (Not a Number). De plus, n'importe quel nombre modulo zéro retournera NaN.

À noter : l'opérateur % accepte sans problème des nombres non-entiers pour les deux opérandes mais dans ce cas il y a souvent un problème de précision, par exemple 4%1.6 affichera 0.7999999999999998 au lieu de 0.8.

Exemple de modulo
  nb =  7 % 3;   // nb prend la valeur 1 (car (7 - (2*3)) = 1)
  nb = -7 % 3;   // nb prend la valeur -1
  nb =  7 % -3;  // nb prend la valeur 1
  nb =  4 % 1.6;  // nb prend (presque) la valeur 0.8

Attention : le signe % est utilisé par l'encodage des URL. S'il est suivi de deux chiffres hexadécimaux, le navigateur convertira la séquence %xx en un caractère si le code se trouve dans une URL javascript:. Pour éviter ce problème, mettez l'opérande de droite entre parenthèses ou bien séparez-la de l'opérateur par un espace.

Opérateurs logiques[modifier | modifier le wikicode]

ET (&&)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur logique &&, aussi appelé "prérequis", détermine si deux expressions sont "vraies" (au sens booléen). Le résultat est l'une des deux opérandes, et la conversion booléenne du résultat est identique au résultat de l'opérateur && dans les langages où il retourne simplement un booléen.

Cet opérateur est utilisé fréquemment dans les structures de contrôle if, while, etc :

if ((a == true) && (b==false)) alert("C'est vrai!");

L'opérateur && en JavaScript retourne l'opérande de gauche si elle est fausse (c'est-à-dire si sa conversion en booléen est égale à false) sans évaluer l'expression de droite, et sinon, évalue et retourne l'opérande de droite. Par conséquent, son résultat n'est généralement pas un booléen et && n'est pas strictement commutatif :

"chaîne" && 25    // retourne 25
25 && "chaîne"    // retourne "chaîne"
NaN && new Date()    // retourne NaN et ne crée pas d'objet Date
new Date() && NaN   // retourne NaN après avoir créé un objet Date
null && ""    // retourne null
"" && null    // retourne ""

Cela peut provoquer quelques comportements inattendus, par exemple :

if(("vrai" && "vrai") == true)    // cette condition ne sera jamais vraie, alors que ce serait le cas en C

Mais on peut aussi en tirer partie pour condenser un code tel que celui-ci :

if( erreur )
    x=prompt( "Échec de l'opération. Recommencer ?" )

en le remplaçant par celui-ci :

erreur && (x=prompt( "Échec de l'opération. Recommencer ?" ))

D'où le nom "prérequis" : l'opérande de droite requiert que l'opérande de gauche soit vraie pour être évaluée et retournée.

OU (||)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur logique ||, aussi appelé "défaut", détermine si au moins une expression est "vraie" (au sens booléen). Le résultat est l'une des deux opérandes, et la conversion booléenne du résultat est identique au résultat de l'opérateur || dans les langages où il retourne simplement un booléen.

if ((a==true)||(b==true)) alert("L'une des deux propositions est vrai. Peut-être les deux");

L'opérateur || en JavaScript retourne l'opérande de gauche si elle est vraie (c'est-à-dire si sa conversion en booléen est égale à true) sans évaluer l'expression de droite, et sinon, évalue et retourne l'opérande de droite. Par conséquent, son résultat n'est généralement pas un booléen et || n'est pas strictement commutatif :

"chaîne" || 25    // retourne "chaîne"
25 || "chaîne"    // retourne 25
NaN || new Date()    // retourne new Date()
new Date() || NaN   // retourne new Date()
null || ""    // retourne ""
"" || null    // retourne null
close() || new Date()    // ferme la fenêtre
new Date() || close()   // retourne new Date() et ne ferme pas la fenêtre

Cela peut provoquer quelques comportements inattendus, par exemple :

if(("vrai" || "faux") == true)    // cette condition ne sera jamais vraie, alors que ce serait le cas en C

Mais on peut aussi en tirer partie pour condenser un code tel que celui-ci :

function augmenter(n)
{
    if(!n) n=1
    ...

en le remplaçant par celui-ci :

function augmenter(n)
{
    n=n||1
    ...

D'où le nom "défaut" : si l'opérande de gauche a une valeur non-nulle, elle est utilisée, mais sinon l'opérande de droite est utilisée come valeur par défaut. Cela permet à la fonction dans ce dernier exemple de prévoir une valeur par défaut pour son argument 'n', au cas où il ne serait pas fourni.

NON (!)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur de négation ! contredit logiquement l'expression qu'il précède. Il en convertit d'abord la valeur en booléen si elle était d'un autre type, et retourne le booléen contraire.

if (!true) alert("alors c'est faux!");

Si on l'utilise deux fois de suite (!!) il permet simplement de convertir la valeur de son opérande en booléen :

"chaîne" != true

mais

!! "chaîne" === true

Opérateurs de bits[modifier | modifier le wikicode]

Les opérateurs bit-à-bit et de décalage de bits commencent par convertir leurs opérandes en entiers de 32bits, après les avoir converties en number si c'était nécessaire. Les nombres NaN et Infinity donnent le nombre entier zéro.

Les opérateurs logiques &, |, ^ et ~ effectuent un test logique séparément sur chaque bit, de la manière illustrée par l'exemple suivant ou l'opérateur est un ET bit-à-bit :

var n = 26 & 12 ;
 1   1   0   1   0   (26 en binaire)
 0   1   1   0   0   (12 en binaire)
-------------------
1&0 1&1 0&1 1&0 0&0  <- opérations bit à bit
 0   1   0   0   0   <- résultat (8 en binaire)

Les autres opérateurs de bits sont les opérateurs de décalage des bits (vers la droite ou la gauche).

Et binaire (&)[modifier | modifier le wikicode]

Cet opérateur retourne pour deux opérandes entiers (a et b) un nombre entier c dont chaque bit est calculé par la table de vérité suivante :

a & b = c
0   0   0
0   1   0
1   0   0
1   1   1

Ou binaire (|)[modifier | modifier le wikicode]

Cet opérateur retourne pour deux opérandes entiers (a et b) un nombre entier c dont chaque bit est calculé par la table de vérité suivante :

a | b = c
0   0   0
0   1   1
1   0   1
1   1   1

Ou exclusif binaire (^)[modifier | modifier le wikicode]

Cet opérateur retourne pour deux opérandes entiers (a et b) un nombre entier c dont chaque bit est calculé par la table de vérité suivante :

a ^ b = c
0   0   0
0   1   1
1   0   1
1   1   0

Non binaire (~)[modifier | modifier le wikicode]

Cet opérateur retourne pour un opérande entier a un nombre entier c dont chaque bit est l'opposé du bit original :

~a = c
 0   1
 1   0

Décalage de bits vers la gauche (<<)[modifier | modifier le wikicode]

Cet opérateur retourne l'opérande de gauche après avoir décalé ses bits vers la gauche du nombre de bits spécifié par l'opérande de droite, en ajoutant de nouveaux bits de valeur nulle et en supprimant les bits qui dépassent de l'autre côté.

Exemple :

var c = 15 << 3;
0 0 0 0 1 1 1 1   (15 en binaire)
0 1 1 1 1 0 0 0   (décalé de 3 bits vers la gauche en ajoutant des zéros)

Attention : le bit le plus à gauche détermine le signe du nombre, et il est aussi affecté par le décalage.

Décalage de bits vers la droite (>>)[modifier | modifier le wikicode]

Cet opérateur retourne l'opérande de gauche après avoir décalé ses bits vers la droite du nombre de bits spécifié par l'opérande de droite, en ajoutant de nouveaux bits de valeur nulle à droite et en supprimant des bits de poids faible (les plus à gauche dans la représentation binaire).

Exemple :

var c = 15 >> 3;
0 0 0 0 1 1 1 1   (15 en binaire)
0 0 0 0 0 0 0 1   (décalé de 3 bits vers la droite en supprimant les bits 1 1 1)

Le bit de signe (le plus à gauche) est préservé.

Décalage de bits vers la droite y compris le bit de signe (>>>)[modifier | modifier le wikicode]

Cet opérateur retourne l'opérande de gauche après avoir décalé ses bits vers la droite du nombre de bits spécifié par l'opérande de droite, en ajoutant de nouveaux bits de valeur nulle à droite et en supprimant des bits de poids faible (les plus à gauche dans la représentation binaire).

Exemple :

var c = -15 >>> 3;
1 1 1 1 1 ... 1 1 0 0 0 1   (-15 en binaire)
0 0 0 1 1 ... 1 1 1 1 1 0   (décalé de 3 bits vers la droite en supprimant les bits 0 0 1)

Attention : le bit le plus à gauche détermine le signe du nombre, et il est aussi affecté par le décalage. Le résultat de l'exemple ci-dessus est 536870910.

Opérateurs de comparaison[modifier | modifier le wikicode]

Égalité (==, ===)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur d'égalité == renvoie la valeur vrai si les deux termes à comparer sont équivalents.

valeur="50";
if (valeur == 50) alert("valeur vaut 50");
// l'alerte sera affichée

L'opérateur === compare les valeurs et leur type. Le résultat est vrai (true) si les deux valeurs sont égales et de même type.

valeur="50";
if (valeur === 50) alert("valeur vaut 50 (nombre entier)");
// l'alerte ne sera pas affichée (chaîne et entier sont deux types différents)

Si les deux opérandes sont des références (types object, function...), c'est les références qui sont comparées.

if ([] == []) alert("les deux listes son identiques");
// l'alerte ne sera pas affichée (chaque opérande est une référence différente même si les listes [] et [] sont semblables)

Quelques valeurs spéciales :

  • undefined est seulement équivalent, mais pas identique, à null.
  • La chaîne vide "" est équivalente au nombre zéro, au booléen false, et à une liste vide [].
  • Tous les nombres sont équivalents à leurs représentations sous forme de chaîne.
  • Le nombre 1 est, de plus, équivalent au booléen true.
  • Par contre le nombre NaN n'est pas équivalent à la chaîne "NaN".

Ces équivalences sont commutatives.

Inégalité (!=, !==)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur d'inégalité != renvoie la valeur vrai si les deux termes à comparer sont différents.

valeur="50";
if (valeur != 50) alert("valeur ne vaut pas 50");
// l'alerte ne sera pas affichée

L'opérateur !== compare les valeurs et leur type. Le résultat est vrai (true) si les deux valeurs sont différentes ou de type différent.

valeur="50";
if (valeur !== 50) alert("valeur ne vaut pas 50 (nombre entier)");
// l'alerte sera affichée (chaîne et entier sont deux types différents)

Ordre (<, <=, >=, >)[modifier | modifier le wikicode]

Respectivement inférieur, inférieur ou égal, supérieur ou égal, supérieur, permet de comparer des valeurs.

if (10 > 5) alert("Normal, c'est le double");

À l'instar de l'opérateur +, les opérateurs de comparaison peuvent comparer numériquement ou alphabétiquement. Si les deux opérandes sont de types number ou boolean, object construit par new Number, ou les valeurs null ou undefined (les mêmes valeurs qui font que l'opérateur + les additionnerait), alors les valeurs sont converties en nombres et comparées en tant que telles. Sinon, les valeurs sont converties en chaînes et comparées alphabétiquement.

Opérateurs d'incrémentation et décrémentation (++ --)[modifier | modifier le wikicode]

Ces deux opérateurs proposent un moyen simple d'incrémenter ou décrémenter une variable de type number. Si l'opérande n'est pas de type number, elle est convertie automatiquement. Si ce n'est pas une variable du tout, cela provoque une erreur comme pour l'affectation.

Incrémentation et décrémentation
a = 0;
a++; // Réalise a = Number(a) + 1;
alert(a); // Affiche 1
 
a--;
alert(a); // Affiche 0

Note : Appliqué sur une valeur qui ne peut être convertie, comme une chaîne qui ne représente pas un nombre, l'opérateur abîme définitivement le contenu de la variable. Contrairement à l'opérateur +, l'opérateur ++ ne concatène jamais.

Application éronnée sur une chaîne
s = "une chaîne";
s++; // Number("une chaîne") donne NaN, et NaN+1 reste NaN.
alert(s); // Affiche "NaN", et la chaîne de départ est perdue.

Remarque :

En langage C cette instruction peut être utilisée car une chaîne de caractères en C est un pointeur, donc fondamentalement un nombre entier. Ce n'est pas le cas en JavaScript.

Comme dans les autres langages, les opérateurs ++ et -- peuvent être placés avant ou après leur opérande. Cela change la valeur retournée par l'opération :

  • Lorsque l'opérateur est placé à droite, l'opération retourne d'abord la valeur de départ de la variable puis l'incrémente (Post-incrémentation);
  • Lorsque l'opérateur est à gauche, l'opération incrémente d'abord la variable puis retourne sa valeur modifiée (Pré-incrémentation).


Post-Incrémentation
a = 0;
alert( a++ ); // Affiche 0, mais a vaut 1 car incrémenté après retour de sa valeur


Pré-Incrémentation
a = 0;
alert( ++a ); // Affiche 1, a vaut bien 1 car incrémenté avant retour de sa valeur

Opérateurs spéciaux[modifier | modifier le wikicode]

Conditionnel ( ? : )[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur conditionnel est ternaire (il prend trois opérandes). Il est représenté par le signe ? qui sépare les deux premières, et : qui sépare les deux dernières. L'opération retourne l'une des deux opérandes qui entourent les deux points (:) après avoir déterminé si l'expression précédant le point d'interrogation (?) est vraie ou fausse.

(X ? A : B)

Si X est vrai (autrement dit si sa conversion en booléen donne true), l'opération évalue et retourne A sans évaluer B. Sinon, elle évalue et retourne B sans évaluer A.

On peut se représenter l'opérateur avec une structure if...else classique :

if(X)
    resultat = A
else
    resultat = B

Instanciation (new)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur new crée un nouvel objet qui hérite du prototype de la fonction qui le suit, puis appelle cette fonction dans laquelle le mot-clé this sera une référence à ce nouvel objet. La fonction qui sert d'opérande à new (le constructeur) peut prendre des arguments. Le résultat de l'opération est l'objet ainsi créé, sauf si le constructeur retourne autre chose.

maintenant = new Date() // crée un objet avec la fonction prédéfinie Date
function Livre( nom, auteur ) // définition d'un constructeur
{
    this.nom = nom
    this.auteur = auteur || "personne"    // définit une valeur par défaut si auteur est undefined, null, false, 0 ou ''
}
 
hp = new Livre( "Harry Potter et les Reliques de la Mort", "JK Rowling" )

Il est possible, dans l'opération d'instanciation, d'omettre les parenthèses après le nom de la fonction (comme si on ne l'appelait pas) lorsqu'on ne lui passe aucun argument :

maintenant = new Date // crée un objet avec la fonction prédéfinie Date

Bien sûr, une référence du constructeur est suffisante pour instancier un objet, il n'est pas nécessaire d'utiliser le nom de la fonction tel que défini dans la déclaration function :

o = Date
maintenant = new o() // crée un objet avec la fonction prédéfinie Date

Il est même possible de déclarer le constructeur dans la même ligne que new, et même d'utiliser une fonction anonyme :

singleton = new ( function (){ this.prop = "valeur" } )()

Si l'opérande n'est pas de type "function", l'opération provoque une erreur.

Dé-référencement (delete)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur delete supprime la propriété qui le suit. Si la propriété contient une référence à un objet, seule la référence est supprimée : l'objet existe toujours et, s'il est référencé par d'autres variables, ne sera pas supprimé.

a = 3
b = ["une", "liste"]
c = { prop: "valeur" }
 
delete a // a n'existe plus, ni sa valeur
delete b // supprime la propriété b ; la liste elle-même sera libérée car elle n'a plus aucune référence
 
delete c.prop
alert("prop" in c) // affiche false

Note : seul l'opérateur delete efface la propriété. Affecter null ou undefined à une variable déréférence l'objet qu'elle référençait s'il y en avait un, mais la variable existe toujours :

a = new Date()
c = { prop: "valeur" }
 
a = undefined
alert(a) // affiche "undefined"
 
delete a
alert(a) // erreur !
 
c.prop = undefined
alert("prop" in c) // affiche true
 
delete c.prop
alert("prop" in c) // affiche false

delete peut supprimer toute propriété existante (y compris prédéfinies telles que Math, Object...), mais pas les variables locales déclarées avec var ni les arguments d'une fonction, ni les variables NaN et undefined. Dans les cas où la variable ne peut pas être supprimée, l'opération retourne false. delete accepte aussi des propriétés inexistantes, et des valeurs anonymes (dans ce cas, il n'a aucun effet).

a = "valeur"
var b = "valeur"
 
delete a // true
delete b // false, et b n'est pas détruit
delete 17 // true, totalement inutile, et on peut toujours utiliser le nombre 17
delete Math.PI // false, c'est une propriété en lecture seule
delete Math // true, et c'est dommage parce qu'on ne peut plus accéder à l'objet Math !

Propriété d'un objet (.)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur . (point) permet simplement d'accéder à la propriété, nommée par l'opérande de droite, de l'objet référencé par l'opérande de gauche. L'opérande de droite doit être un identifiant ; l'opérande de gauche peut être n'importe quelle expression qui retourne un objet différent de null.

window . document . URL // affiche la propriété "URL" de l'objet référencé par la propriété "document" de l'objet window
Math . sin( 1.5 ) // appelle la méthode référencée par la propriété "sin" de l'objet Math
new Date() . getTime() // appelle la méthode référencée par la propriété "getTime" d'un objet construit par Date

Si l'opérande de gauche est une valeur scalaire (string, boolean ou number), elle est convertie en un objet correspondant. Par exemple, une chaîne est convertie en un objet construit par String :

"chaîne".charAt(2) // affiche "a"

L'opérande de droite n'a pas besoin de désigner une propriété existante de l'objet. Il suffit (et il faut) que ce soit un identifiant valide.

L'opération provoque une erreur si l'opérande de gauche est undefined ou null, ou si l'opérande de droite n'est pas un identifiant.

Attention, le point est également le séparateur entre parties entière et décimale d'un nombre. S'il est immédiatement précédé par un nombre entier (sans espace), il ne fonctionnera pas comme opérateur.

Type de variable (typeof)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur typeof retourne une chaîne représentant le type de la valeur de l'expression à sa droite. Les possibilités sont "undefined", "boolean", "number", "string", "object" et "function".

if((typeof arg) != "number")
    alert("arg n'est pas un nombre !")

Type d'objet (instanceof)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur instanceof détermine si l'opérande de gauche "hérite" de l'objet à droite. C'est-à-dire, pour parler JavaScript, si le prototype de l'objet à droite de instanceof se trouve dans la chaîne de prototypes de l'opérande de gauche. instanceof retourne un booléen. L'opérande de droite n'a pas besoin d'être le constructeur de celle de gauche pour que instanceof retourne true.

new Date() instanceof Date // true
new Date() instanceof Object // true
new Date() instanceof Array // false
[2,7,8] instanceof Array // true

instanceof retourne toujours false lorsque l'opérande de gauche est une valeur scalaire (types string, boolean, number), undefined ou null. Une erreur se produit si c'est l'opérande de droite qui est dans ce cas.

Appartenance à une liste (in)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur in détermine si l'expression à sa gauche est le nom d'une propriété de l'objet à sa droite. L'opérande de droite doit obligatoirement être de type "object" et différente de null, sinon l'opération provoque une erreur. L'opérande de gauche peut être n'importe quelle valeur car elle sera automatiquement convertie en chaîne.

Exemple :

var liste = [1, 5, "bleu", new Date()]
var perso = {nom : "Potter", prenom : "Harry"}
 
alert(2 in liste) // affiche true car liste[2] existe
alert("bleu" in liste) // affiche false car "bleu" est la valeur de liste[2] mais pas une clé de la liste
alert("length" in liste) // affiche true car liste est un Array qui possède une propriété length
 
alert("nom" in perso) // affiche true, l'objet perso possède bien une propriété "nom"
alert("Harry" in perso) // affiche false, "Harry" n'est pas une propriété mais la valeur d'une propriété
alert("toString" in perso) // affiche true, l'objet perso hérite la méthode toString du prototype de Object

On voit que in va chercher dans le prototype des objets s'il ne trouve pas la propriété dans l'objet lui-même. Pour savoir si une propriété est directement possédée par un objet, il y a la méthode hasOwnProperty(name) :

alert(perso.hasOwnProperty("nom")) // true
alert(perso.hasOwnProperty("toString")) // false

Dans le contexte de la structure de contrôle for... in, l'opérateur in joue un rôle un peu différent.

Juxtaposition (,)[modifier | modifier le wikicode]

L'opérateur "virgule" permet simplement de juxtaposer plusieurs expressions, et retourne la valeur de la dernière (celle de droite).

alert( (x=3, 1) )

Ce code va afficher le nombre 1, mais l'affectation x=3 aura bien lieu d'abord.

C'est très utilisé dans les boucles for, où on doit parfois initialiser, tester ou incrémenter plusieurs variables différentes en une seule expression.

Le signe "virgule" fonctionne différemment dans certains contextes (notamment quand on énumère les éléments d'une liste ou d'un objet, ou les arguments d'une fonction, ce n'est plus qu'un simple séparateur).

alert( x=3, 1 )

affichera 3, parce que 3 et 1 seront considérés comme deux arguments de la méthode alert mais elle n'affiche que le premier.