« Les réseaux informatiques/Les protocoles de routage » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
 
Évidemment, il existe plusieurs manières de router les paquets à destination, qui sont implémentées par divers standards. Et on peut classer les différentes méthodes de routage en plusieurs catégories. Dans ce qui va suivre, nous allons donner quelques critères qui permettent de classer les protocoles de routage.
 
===Routage par datagrammes et par circuits virtuels===
 
Toute la problématique du routage est que les paquets envoyés arrivent à destination. Dans les grandes lignes, il existe deux types de routage distincts, qui fonctionnent sur des principes très différents : la méthode des '''datagrammes''' et la méthode des '''circuits virtuels'''.
 
Avec les '''datagrammes''', chaque paquet contient toutes les informations nécessaires pour identifier le destinataire. Pour cela, chaque ordinateur est identifié par un numéro : l'adresse logique (pour anticiper sur le prochain chapitre, précisons qu'il s'agit de l'adresse IP). Chaque paquet contient l'adresse logique du destinataire dans son en-tête de couche réseau, et éventuellement l'adresse de l'émetteur. Le principal avantage de cette méthode est qu'elle ne nécessite pas de maintenir une connexion entre source et destinataire. Le paquet est envoyé sans concertation préalable avec le destinataire. Pour savoir où envoyer les paquets reçus, le routeur contient une table qui associe chaque adresse de destination et l'adresse du prochain intermédiaire. Cette table porte un nom : c'est la table de routage. Nous en reparlerons plus en détail dans le prochain chapitre. Pour le moment, nous allons simplement dire qu'elle permet de savoir où envoyer chaque paquet reçu. Nous n'avons pas besoin de plus.
 
La '''méthode des circuits virtuels''' nécessite de maintenir une connexion active entre source et destinataire. Une fois la connexion établie, tout paquet émis par l'émetteur est envoyé automatiquement au récepteur désigné lors de la connexion. Avec elle, les paquets n'ont pas besoin de préciser leur destination : pas besoin d'insérer l'adresse de destination dans le paquet. Le destinataire est l'ordinateur avec lequel est connecté l'émetteur.
 
===Routage statique et dynamique===
39 497

modifications

Menu de navigation