« Précis d'épistémologie/La recherche de la raison » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
La raison pratique et la raison théorique
(La découverte de la raison)
(La raison pratique et la raison théorique)
 
Les conditions d'apparition de la raison sont générales : des êtres qui parlent et qui veulent trouver ensemble des vérités et des preuves, en respectant le principe d'équivalence des observateurs et toutes les règles de l'esprit critique. Ces conditions ne dépendent pas spécifiquement de notre humanité sur la Terre. D'autres êtres vivants, sur d'autres planètes, en d'autres temps, ou dans d'autres univers, pourraient également développer la même raison, parce que ses conditions d'apparition sont universelles.
 
== La raison pratique et la raison théorique ==
 
La raison pratique nous donne le savoir et les pensées pour bien agir et bien vivre. La raison théorique nous donne le savoir et les pensées pour bien penser et développer un bon savoir. La raison pratique nous prescrit de développer la raison théorique, parce que nous avons besoin de bien penser pour bien vivre.
 
Que l'esprit doit vivre pour l'esprit n'est pas seulement un principe de la raison pratique, c'est aussi un principe de la raison théorique. Pour bien penser il faut toujours penser pour profiter des bienfaits de toutes les pensées. Le bon savoir est toujours un savoir qui nous invite à accueillir tous les bons savoirs. Le bon savoir n'est jamais fermé sur lui-même parce qu'il est toujours un savoir qui rend capable d'acquérir davantage de savoir.
 
Un esprit s'accomplit en étant bon pour tous les esprits. Mais est-ce vraiment possible ? Un esprit a-t-il vraiment les moyens d'être bon pour tous les esprits ? N'est-ce pas plutôt une illusion ?
 
Les principes logiques nous montrent que nous pouvons raisonner correctement, les principes épistémologiques, que nous pouvons faire la différence entre le savoir et l'ignorance, les principes métaphysiques, que nous pouvons connaître les plus grandes vérités. Ces grands principes nous révèlent la puissance de la raison. Ils sont universels. Ils donnent à tous les esprits les moyens d'acquérir tous les savoirs, de comprendre tous les esprits et de leur révéler les bienfaits de la raison. En apprenant tout ce que les grands principes nous enseignent, nous apprenons du même coup que nous pouvons penser pour tous les esprits. Être bon pour tous les esprits n'est pas un idéal inaccessible. C'est la réalité de la pensée rationnelle.
 
== L'autorité de la raison ==
 
« Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Lévitique 19:18) n'est pas seulement un principe religieux, c'est aussi un principe rationaliste, parce que les sciences et la raison ne peuvent se développer que par l'entraide et la coopération. Si les êtres humains ne veulent pas s'entraider la raison ne peut pas être parmi eux.
 
 
== Que pouvons-nous espérer ? ==
4 789

modifications

Menu de navigation