« La politique monétaire/Les anticipations d'inflation » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
===Les anticipations adaptatives===
 
Les premières théories ont utilisé des '''anticipations fixes''', aussi appelée anticipations extrapolatives, où les agents ne prennent en compte que la dernière valeur de l'inflation., Oncelle parlede alors dl''''anticipationsannée extrapolatives'''dernière. Ces anticipations sont définies comme suit, avec <math>E[\pi_{t+1}]</math> l'inflation anticipée pour la prochaine période (l'an prochain, par exemple) et <math>\pi_t</math> l'inflation actuelle.
 
: <math>E[\pi_{t+1}] = \pi_t</math>
 
Un cas plus général est celui des '''anticipations adaptatives''', où les agents utilisent l'inflation passée pour prédire l'inflation future. Avec elles, les agents extrapolent l'inflation future à partir de l'inflation passée. Plus précisément, ils anticipent l'inflation en faisant une moyenne pondérée des valeurs passées de l'inflation, valeurs passés dont le poids diminue exponentiellement avec le temps.
 
: <math>E[\pi_{t+1}] = \pi_t + \beta \pi_{t-1} + \beta^2 \pi_{t-2} + \beta^3 \pi_{t-3} + \beta^4 \pi_{t-4} + \beta^5 \pi_{t-5} + \beta^6 \pi_{t-6} + ...</math>
:<math> E[\pi_{t+1}] = \beta \sum_{i=0}^\infty (1-\beta)^i p_{t-i} </math>
 
Les anticipations adaptatives ne sont pas parfaites, et les utiliser dans des modèles économiques est relativement compliqué. Leur défaut principal est qu'elles sont incomplètes, qu'elles ne décrivent pas parfaitement le comportement des agents économiques. En effet, les agents ne se limitent pas à l'inflation passée pour prédire l'inflation future : ils utilisent d'autres sources d'information, comme les statistiques de la production, les taux d'intérêts de la banque centrale, etc. Par exemple, certains traders peuvent surveiller les taux et la politique monétaire, identifier les chocs d'offre ou de demande, et ainsi de suite.
 
===Les anticipations rationnelles===
40 957

modifications

Menu de navigation