La politique monétaire

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nuvola-inspired File Icons for MediaWiki-fileicon-ps.png

Une version imprimable de La politique monétaire est disponible. (voir/modifier)

Nuvola-inspired File Icons for MediaWiki-fileicon-pdf.png

Une version PDF de ce livre est disponible.

Nous utilisons tous de la monnaie pour faire nos achats, et avons tous des billets et pièces dans notre poche. Cette monnaie est le cœur de l'économie, ce qui lui permet de fonctionner. Nous avons tous besoin d'argent pour vivre, pour faire des achats, et ainsi de suite. Dans ce cours, nous allons voir comment cette monnaie est produite, comment elle se crée, et quelles conséquences cela peut avoir sur l'économie et notre vie quotidienne. Nous allons aborder les rudiments de la politique monétaire.

Approche : Ce cours va utiliser une approche assez singulière, que l'on ne retrouve pas forcément dans les autres livres de référence sur le sujet, sauf quelques livres récents. Dans ce cours, nous allons étudier diverses théories macroéconomiques, qui appartiennent grosso-modo à deux courants : un courant monétariste qui étudie l'influence sur l'économie de la quantité de monnaie en circulation, et un courant dit Wickselien qui étudie l'influence des taux d'intérêts sur l'économie. L'auteur a décidé d'aborder séparément les théories de ces deux courants, dans deux parties distinctes. De plus, nous allons voir les théories Wickseliennes en premier, les théories monétaristes étant laissées à la fin du cours. La raison à cela est que les théories sur les taux sont beaucoup plus simples à comprendre que les théories monétaristes (à l'exception de la fameuse théorie quantitative, dont nous reparlerons), sans compter qu'elles décrivent un peu mieux l'économie actuelle, avec ses banques centrales indépendantes qui contrôlent les taux directeurs. Nous allons donc voir quelques théories qui commencent à faire leur chemin dans l'enseignement de la macroéconomie (le modèle à trois équations tiré de la macroéconomie New Keynesian, pour les connaisseurs), avant de finir ce cours sur les anciennes théories keynésiennes et monétaristes.
Structure du cours : Le début du cours va introduire les préliminaires nécessaires à la compréhension. Nous allons étudier quelques variables macroéconomiques, comme la masse monétaire, les taux de change, les taux d'intérêts, etc. Nous n'allons cependant pas introduire les notions les plus basiques, comme le PIB, la croissance et l'inflation, que vous devez connaitre avant de commencer ce livre. Par la suite, nous aborderons les problématiques institutionnelles : comment la monnaie est-elle créée, comment est organisé le système financier monétaire actuel, etc. Cette seconde partie nous permettra de parler de la création monétaire, des banques centrales et du marché monétaire. Des choses importantes pour comprendre la suite du cours, qui se portera sur les théories macroéconomiques Wickseliennes d'abord, et monétaristes ensuite. Enfin, nous terminerons ce cours par une revue des théories dites microfondées, des théories fortement mathématisées qui tentent de relier la macroéconomie à la microéconomie, qui permettent de modéliser une économie où circule de la monnaie.
Public visé : Précisons que ce cours se veut destiné à une audience assez hétéroclite, qui va de simples curieux avec quelques connaissances en économie à un public plus averti. Les premiers chapitres sont relativement simples, avec assez peu de mathématiques complexes. Un niveau lycée suffit largement pour comprendre le début du cours, les formules mathématiques et démonstrations étant triviales et servant à formaliser des arguments plus qualitatifs. Certains chapitres seront d'ailleurs purement qualitatifs et ne feront pas usage de mathématiques. Ce n'est qu'à partir du chapitre sur la courbe IS que les développements mathématiques deviennent un peu plus compliqués, mais encore une fois accessibles pour un lycéen. Ceci étant, les chapitres sur l'origine de la courbe de Phillips et le canal de substitution intertemporelle font exception, et devraient même être passés en première lecture, vu qu'ils contiennent quelques développements mathématiques assez laborieux. Les chapitres suivants reviennent ensuite à un niveau plus abordable, avec moins de mathématiques complexes. La toute fin du cours, avec les modèles micro-fondés, est destiné à un public averti, en université d'économie. Les chapitres en question, sur les modèles d'équilibre général d'une économie monétaire, sont inutiles pour toute personne qui ne fait pas d'études dans le domaine et ne sont ni essentiels, ni indispensables pour le curieux, l'autodidacte ou le lycéen.

Sommaire[modifier | modifier le wikicode]

Les institutions monétaires : banques et marchés monétaires[modifier | modifier le wikicode]

Le paradigme Wickselien[modifier | modifier le wikicode]

La courbe IS[modifier | modifier le wikicode]

La courbe de Phillips[modifier | modifier le wikicode]

La politique monétaire de contrôle des taux[modifier | modifier le wikicode]

Le paradigme monétariste[modifier | modifier le wikicode]

Les modèles IS/LM et dérivés[modifier | modifier le wikicode]

L'interaction entre politique monétaire et budgétaire[modifier | modifier le wikicode]

Les modèles d'équilibre général d'une économie monétaire[modifier | modifier le wikicode]

Annexes[modifier | modifier le wikicode]