Une histoire des transmutations biologiques/Relativité et variation de masse

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

1940 : variations de masse en vase clos de graines de cresson[modifier | modifier le wikicode]

Variation de masse

De 1934 à 1940, Rudolf Hauschka[1] observe des variations de masse en vase clos[2].

De 1952 à 1954, Rudolf Hauschka compare des variations de masse de graines de différentes origines.

Méthode de l'expérimentation[modifier | modifier le wikicode]

Dans le protocole de Hauschka[3] :

On fait germer 0,5 g de graines de cresson d'eau avec de l'eau distillée dans un flacon de verre bouché et rendu étanche avec de la graisse. La précision de mesure est de 0,01 mg. Les résultats sont les mêmes que dans des ampoules de verre fermées par fusion du verre, donc la fermeture à la graisse est plus pratique mais assez étanche. Pour réduire les erreurs de mesures on compare 2 flacons identiques, avec ou sans graines. L'expérience dure entre 12 et 16 jours, car ensuite les graines meurent par manque d'échanges avec l'environnement.

Cette expérience sera reproduite en 1994 par Klaus Volkamer[3].

Exemples de mesures de Hauschka[modifier | modifier le wikicode]

L'écart de masse est en mg pour une masse initiale de 0,5 grammes. La précision des mesures est de 0,01 mg. Pour cette germination de cresson d'eau étudiées en 1934, l'augmentation de masse est forte au début de la germination, et c'est la nouvelle lune (cette corrélation se reproduit souvent dans les expérimentations).
Écart de masse maximal positif + 3,2 / 500 = + 0,64 % le jour 5.
Variation de masse journalière maximale (2,6-1,0) / 500 = + 0,08 % le jour 4.

Jour 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
Écart de masse + 0 + 1,5 + 1,4 + 1,0 + 2,6 + 3,2 + 2,4 + 2,5 + 1,2 + 1,3 + 1,3 + 1,5 + 1,6 + 1,4 + 1,3


Pour cette germination de cresson d'eau étudiées en 1934, la diminution de masse est forte au début de la germination, et c'est la pleine lune (cette corrélation se reproduit souvent dans les expérimentations).
Écart de masse maximal négatif - 3,5 / 500 = - 0,70 % le jour 3.
Variation de masse journalière maximale - 2,5 / 500 = - 0,5 % le jour 1.

Jour 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Écart de masse - 0 - 2,5 - 3,3 - 3,5 - 2,6 - 2,3 - 2,0 - 2,3 - 2,0 - 1,0 - 1,4 - 1,5



Expérience spéciale : Dans une ampoule de verre, on place l'eau et les graines séparément, puis on la scelle par fusion du verre. On commence à mesurer pendant 5 jours, puis on met en contact l'eau et les graines. On constate que la variation de masse ne commence qu'au moment de la germination par mise en eau des graines. Expérience réalisée du 25/05/1933 au 08/06/1933.
Écart de masse maximal positif + 0,75 / 500 = + 0,15 % le jour 5 de la germination.
Variation de masse journalière maximale + 0,3 / 500 = + 0,06 % le jour 1 et le jour 3 de la germination.

Jour 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Écart de masse + 0 + 0 + 0 + 0 + 0 + 0 + 0,3 + 0,4 + 0,7 + 0,7 + 0,75 + 0,7 + 0,75 + 0,7

Théorie de la variation de masse[modifier | modifier le wikicode]

Dans des expériences où des organismes vivants sont complètement isolés, on constate que la masse globale varie, la masse de l'ensemble des atomes isolés, ou encore la masse de l'ensemble des nucléons isolés.

Selon la physique atomique classique, cette variation de la masse globale ne contredit pas le principe de conservation de la matière car l’écart vient de la variation d’énergie de liaison dans les noyaux fusionnés ou fissionnés. La plupart des éléments chimiques composant les êtres vivants ont des noyaux atomiques plus légers que celui du fer. Lors des fusions atomiques de ces éléments, l'énergie moyenne de liaison des nucléons augmente car les nucléons sont alors plus souvent dans des noyaux plus liés, et la masse apparente moyenne des nucléons augmente.

Dans la germination des graines de cresson d'eau étudiées, l'augmentation statistique de masse à l'époque de la nouvelle lune indique que ces fusions sont alors dominantes. Les fissions ont l'effet inverse, diminuent la masse et semblent dominantes autour de la pleine lune.

La mesure de masse totale intègre toutes les variations de masses atomiques, connues ou inconnues, positives ou négatives, qui peuvent donc se compenser.

Une réaction très exothermique à 1000 kJ/mol correspond à une variation de masse de Am = H/C2 = 10-11 kg/mol = 0.011 mg/mol ([3] page 217)

Apports de l'expérimentation[modifier | modifier le wikicode]

La variation de masse d'un être vivant en vase clos, isolé dans une enceinte étanche, peut dépasser 1 g par kg et par jour.
Elle est la différence de toutes les variations de masses atomiques, connues ou inconnues, positives ou négatives.
Dans les expérience de Hauschka, pour la germination de graines de cresson d'eau, la variation de masse est fortement corrélée à la phase de la lune au début de la germination. L'augmentation de masse est plus forte à la nouvelle lune et la diminution de masse est plus forte à la pleine lune.

Autres expérimentations[modifier | modifier le wikicode]

Stephan Baumgartner observe des variations de masse de graines de cresson d'eau en germination 40 fois plus faibles, mais sans préciser ni les dates ni l'origine de ses graines.

Earle Augustus Spessard[4] observe une variation positive sur des algues qui vivent des mois en enceinte fermée.

En 2008 Arthur Gohin observe 3 plantes adultes.

La masse de départ d'une des plantes est 323 mg.
Écart de masse maximal ( - 17 + 6 ) / 323 = - 3,4 % le jour 19.
Variation de masse journalière maximale (-15 +6) / 323 / 3 = - 1 % par jour le jour 16.

Jour 0 3 5 13 16 19
Écart de masse - 6 - 15 - 10 - 6 - 15 - 17


Notes et Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Rudolf Hauschka (1891-1969), docteur en chimie et fondateur de la société WALA, Substancelehre, Frankfurt a. Main 1981
  2. Rudolf Hauschka, Substanzlehre. Zum Verständnis der Physik, der Chemie und therapeutischer Wirkungen der Stoffe, Klostermann, 1 st edition 1942. 12 th edition 2007. XIV, 360 p., 68 illustrations, 6 plates. (ISBN 978-3-465-03518-3)
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 K. Volkamer et al. Experimental Re-Examination of the Law of Conservation of Mass in Chemical Reactions, Repetition of Hauschka's experiment with sprouting seeds. Journal of Scientific Exploration, Vol. 8, No. 2, pp. 2 17-250, 1994 0892-33 10194
  4. Earle Augustus Spessard, E. A. (1940) "Light-Mass absorption during photosynthesis", Plant Physiology p: 109-120