Utilisateur:Savant-fou/Chapignons/Basidiomycètes/Agaricales/Genre Amanite/Amanite citrine

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plusieurs Amanites citrine

Description[modifier | modifier le wikicode]

Le chapeau, d'un jaune citron pâle, devient très souvent blanchâtre par la pluie ; à la surface de ce chapeau persistent des écailles d'un jaune brunâtre ou d'un jaune ocre, appliquées sur le chapeau mais indépendantes de lui. Le pied, qui porte un anneau blanc, quelquefois légèrement nuancé de jaune citron, est terminé à sa base par un bulbe à rebord saillant enfoncé dans le sol et taché de brun par la terre. Les feuillets sont blancs ou quelquefois blanc crème.

Attention ! Cette espèce a longtemps considéré comme mortelle, car confondue avec l'Amanite phalloïde. La confusion est facile et le champignon peu goûtu... mieux vaut s'abstenir de la cueillette. On peut également le confondre avec l'aspect d'une Boule de neige ou d'un Psalliote. Les feuillets, c'est-à-dire le dessous du chapeau du Psalliote est rose d'abord, puis brun pourpre, enfin noir. Si les feuillets restent blancs, il faut considérer le champignon comme dangereux.

Répartition géographique[modifier | modifier le wikicode]

C'est une espèce extrêmement commune qui existe partout dans les bois de France, surtout en automne, mais aussi en été et quelquefois au printemps.

Variétés[modifier | modifier le wikicode]

  1. la variété mappa, que l'on compare à une carte de géographie, a le chapeau faiblement coloré et les écailles brunâtres ;
  2. on trouve quelque fois le chapeau tout blanc et débarrassé d'écailles.