Utilisateur:Savant-fou/Chapignons/Basidiomycètes/Agaricales/Genre Amanite/Amanite rougeâtre

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Amanites rougissante

Amanita rubescens

Golmelle, Golmotte franche, Missie, Amanite vineuse, Amanite rougissante.

Cette Amanite est reconnaissable à sa teinte rouge vineux, rouge sombre, rôsé jaunâtre, gris rosé. Le chapeau est couvert d'un grand nombre de petits flocons grisâtres ; sa taille varie de 6 à 10 centimètres. L'anneau du pied est souvent strié et a quelquefois une teinte jaune en dessous. La couleur de la chair permet de reconnaître à coup sûr cette espèce : quand on casse le champignon, la chair est rouge ou rougit lentement surtout dans les parties blessées. Son odeur est nulle. Cette espèce est commune dans les bois.

Attention ![modifier | modifier le wikicode]

Ce champignon est toxique ! Il est rendu comestible après une bonne cuisson d'au moins 20 minutes.

Confusions possibles[modifier | modifier le wikicode]

D'abord avec l'Amanite panthère, mais cette dernière a souvent un second anneau, elle n'a pas la chair rouge. Ce dernier caractère permet aussi de distinguer cette espèce de l'Amanite âpre qui a des flocons sulfurins sur le chapeau et la chair blanche, jaunissante ou brunissante sous le chapeau.