Utilisateur:Savant-fou/L'Escalade/Chapitre III/Rocher/Techniques

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Modèle:Escalade Bouton escalade.jpg

Quand on est enfant, on grimpe toujours sur les murs, les tables, les chaises. Il est courant de voir des débutants se « souvenir » de leurs gestes d'enfants pour grimper; ils pourront ainsi se sortir d'un passage facile mais auront du mal à attaquer un vrai bout dur ! Eh oui, il existe des techniques pour grimper !

Présentation[modifier | modifier le wikicode]

L'escalade est un sport dans lequel les mains et les pieds sont très solicités. Cependant, plus on progresse, plus l'utilisation des pieds et les jambes devient important pour l'équilibre, le transfert du poids du corps. Les mains servent alors à se maintenir ou à se hisser en surplomb.

Lorsque les amateurs commencent la grimpe, ils peuvent découvrir qu'il existe deux techniques de base :

  • La grimpe « de face » : dans la majorité des cas, on utilise l'intérieur des pieds, c'est-à-dire que l'intérieur du pied se retrouve contre la paroi. Le corps et la tête sont donc parallèles à la paroi, d'où l'expression « monter de face ».
  • L'utilisation du « cas externe » : le cas externe consiste à opposer les jambes et les bras. Concrètement, ceci revient à poser l'extérieur du pied droit (resp. gauche) contre la paroi et maintenir une prise de main avec la main opposée, à savoir la main gauche (resp. droite). Une chose importante est la position du bassin qui, celui-ci, doit être placé le plus proche possible de la paroi. Dans cette position, l'équilibre est donc réparti sur le seul point d'appui (le pied) et maintenu par la prise de main. Le cas externe est très utilisé pour monter des parois en « dévers » (relief négatif).

L'équilibre est une chose à maîtriser car lors d'une montée « en tête », un manque d'équilibre peut faire chuter de plusieurs mètres (jusqu'à une dizaine de mètres en voies naturelles).

Mains[modifier | modifier le wikicode]

Il existe plusieurs manières de prendre une prise.

Tendu[modifier | modifier le wikicode]

Les doigts dans le prolongement de la main, on utilise surtout l'adhérence de la peau.

Arqué[modifier | modifier le wikicode]

On plie les premières phalanges dans un sens contre nature, et on vient bloquer, "verrouiller", avec le pouce en opposition sur l'index

Semi-Arqué[modifier | modifier le wikicode]

La technique des pro, énormément de force, presque autant qu'en arqué, mais bien moins dangereuse pour les doigts que l'arqué

Pieds[modifier | modifier le wikicode]

On effectue un blocage avec la pointe ou le talon, en fonction de la voie et de la prise.

Jeté[modifier | modifier le wikicode]

On saute, on lache tout, pour se rattraper sur les 2 mains, une seule, ou même juste 1 doigt.

Crochets[modifier | modifier le wikicode]

Fig. 1: Crochet à Fontainebleau

Oppositions[modifier | modifier le wikicode]

Attitudes[modifier | modifier le wikicode]