Wiki-hop/wikisphère

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Définition d'un wiki[modifier | modifier le wikicode]

Fonctionnalités génériques ou spécifiques[modifier | modifier le wikicode]

Logiciels et plateformes d'hébergement[modifier | modifier le wikicode]

Réusabilité et questions juridiques[modifier | modifier le wikicode]

Cas de Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

Potentialités et limites du modèle éditorial[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia s'inscrit dans un paysage numérique aux contours flous et interroge parce qu'elle reste rétive à l'analyse à la fois sur les plans éditorial, social et économique. Entre produit encyclopédique et projet collaboratif, elle dessine un modèle éditorial qui excède largement la définition traditionnelle d'un ensemble stable et validé de connaissances liées entre elles.

Comprendre ses potentialités et ses limites requiert de dépasser le discours commun (et donc le relevé systématique d'imprécisions ou d'erreurs) et de considérer le "projet" car la qualité du "produit" est nécessairement paradoxale. Seule une démarche personnelle visant à découvrir ce qui se dissimule derrière l'article peut permettre d'appréhender les mécanismes d'écriture et de régulation, susceptibles d'outiller éducateurs et élèves pour déconstruire le "lu dans Wikipédia".

La démarche exploratoire proposée dans les questions suivantes peut aider à comprendre les fonctionnements de Wikipédia.

Produits dérivés de Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

La licence GFDL (General free documentation licence) est dotée d'un attribut share-alike qui implique que tout projet modifiant le contenu original sous licence GFDL hérite de la même licence. En revanche l'autorisation de publier délivrée plus ou moins implicitement par l'auteur d'une contribution à Wikipédia, n'impose nullement par exemple à ceux qui en diffuseraient le contenu d'assurer une consultation gratuite, ni de permettre une distribution libre. Cette réusabilité, si elle facilite à l'interne les traductions d'une version à l'autre et l'usage des ressources multimédias rassemblées sur Commons dans l'ensemble des projets, elle permet également la création de produits dérivés bénéficiant de leur propre circuit de distribution.

Culture participative et encyclopédies[modifier | modifier le wikicode]

Comprendre Wikipédia, c'est aussi savoir la situer dans un paysage éditorial plus global. Car ce web 2.0 auquel elle appartiendrait porte la promesse encore à peine esquissée d'un read & write web où chacun contribue à la création de biens communs informationnels, accessibles à tous et réutilisables : lexiques ou encyclopédies spécialisées, manuels scolaires, cours en ligne, recueil de textes du domaine public, etc.

Tous ces projets existent déjà, dopés par les évolutions techniques et l'avènement des licences libres, soutenus par les discours relatifs à la société de l'information. Si l'utilisation - la consommation - de sites contributifs tels que Flickr ou Youtube devient banale, la contribution demeure marginale. Et déposer ses signets, ses photos ou ses vidéos en ligne, est-ce réellement faire oeuvre commune ou bien juxtaposer de l'information ? Est-ce agir pour soi ou pour les autres ?

Ces pratiques en émergence, qu'on les qualifie ou non de participatives, sont symptomatiques d'une évolution culturelle dont l'écho se fait entendre jusque dans les milieux de l'édition traditionnelle : nombre d'encyclopédies généralistes proposent aujourd'hui diverses modalités d'ouverture de leurs contenus, avec des résultats encore mal connus. Comprendre Wikipédia, c'est donc aussi cerner les points de rupture et de continuité avec l'édition traditionnelle, appréhender son influence sur la production éditoriale contemporaine, dans ses formes concurrentielles et alternatives.

Wiki et encyclopédies pour tous[modifier | modifier le wikicode]

L'essor des wikis encyclopédiques interpelle. Non seulement Wikipédia draine une audience inégalée dans le monde non marchand de l'internet, mais elle contribue aussi largement à la popularité de la combinaison wiki + encyclopédie, et symboliquement à la banalisation des pratiques contributives. Quels sont les principaux wikis encyclopédiques publics dans le monde francophone ? Peut-on parler de synergies naturelles entre le produit (encyclopédique) et l'outil (wiki) pour éclairer ces dynamiques éditoriales ?

Wikis pour les professionnels de l'éducation[modifier | modifier le wikicode]

Tous les wikis n'ont cependant pas une vocation encyclopédique formelle. Certains projets publics s'apparentent davantage à une démarche de gestion de connaissances et de capitalisation d'expériences, s'adressant ainsi à un public professionnel plutôt bien identifié. Comment ce choix de rendre public un outil professionnel se justifie-t-il ? Quels usages professionnels publics observe-t-on dans le monde francophone ?

Wikis éducatifs, pour les élèves et étudiants[modifier | modifier le wikicode]

D'autres wikis ciblent explicitement un public d'élèves ou d'étudiants, soit comme lecteurs, soit comme auteurs, soit à la fois comme lecteurs et auteurs. Quels sont les principaux projets éducatifs publics, dans le monde francophone et ailleurs ?

Pourquoi ça marche (ou ça ne marche pas) ?[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia draine une audience tout à fait exceptionnelle pour un site non marchand. En France, un tiers des internautes consultent Wikipédia. L'encyclopédie se situe au rang des 10 sites les plus visités, tant à l'échelle nationale qu'au niveau international. Si les raisons de son succès sont encore peu mises en évidence par la recherche, plusieurs hypothèses peuvent d'ores et déjà être formulées.

En premier lieu, elle est accessible "à distance" à tout moment : à un excellent référencement de la part des trois principaux moteurs de recherche (Google, Yahoo et Msn), responsable des deux tiers des visites sur wikipedia.org [Prescott 2007], s'ajoute une bonne intégration aux navigateurs des ordinateurs et autres technologies mobiles permettant l'accès à internet.

Ensuite, elle constitue un ensemble organisé de savoirs, dont la clôture relative représente sans conteste un atout, opérant comme un filtre dans la jungle informationnelle du web (et des résultats des moteurs de recherche).

Enfin, l'encyclopédie représente, pour un public multi-générationnel, un espace inédit de savoirs conciliant des finalités hétérogènes : éducatives ou professionnelles, ludiques ou sociales [White 2007]. Lire un article sur sa série télévisée préférée ou consulter une biographie de Marivaux tout en prenant connaissance de ses textes dramatiques dans Wikisource, rend de fait Wikipédia résolument moderne, propre à reconnaître les dissonances de l'expérience culturelle de chacun.

Références[modifier | modifier le wikicode]