Wikijunior:L'aéronautique/Les grands aviateurs

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wikijunior
L'aéronautique
L'aéronautique

Voici quelques un des plus célèbres aviateurs (les gens qui pilotent des avions).

Clément Ader (1841-1925)[modifier le wikicode]

Clément Ader

Après le décollage de l'Éole qu'il baptise avion, du latin avis (oiseau), il renouvelle son exploit le 14 octobre 1897 avec l'Avion III qui vole sur 300 mètres.

Louis Blériot (1872-1936)[modifier le wikicode]

Louis blériot

Industriel fasciné par l'aviation, il réussit, après de nombreux essais infructueux, à traverser la Manche le 25 juillet 1909 en 37 minutes à 55 km/h.

Wilbur et Orville Wright (1867-1912) et (1871-1948)[modifier le wikicode]

Orville Wright

Industriels de la bicyclette et passionnés de planeurs et de cerfs-volants, ces deux américains font décoller leur premier avion en 1903. Ils réalisent peu après des vols contrôlés (ils peuvent faire tourner leur avion, ce que ne faisait pas l'Avion de Clément Ader). Les médias étant peu développés à l'époque, cette nouvelle reste assez confidentielles. Les frères Wright viendront ensuite perfectionner leur avion en France.

Henri Farman (1874-1958)[modifier le wikicode]

Henri Farman

Champion cycliste et automobile, il réalise le premier kilomètre en circuit fermé avec un avion conçu par les frères Voisin le 13 janvier 1908.

Pierre-Georges Latécoère (1883-1943)[modifier le wikicode]

Pionner de la poste aérienne, il donne son nom à sa compagnie qui créera des avions et des hydravions conçus pour le transport du courrier.

Roland Garros (1888-1918)[modifier le wikicode]

Officier aviateur, il fit la première traversée de la Méditerranée en 1913 et mit au point le système de tir des avions à travers l'hélice.

Georges Guynemer (1894-1917)[modifier le wikicode]

Georges Guynemer

Pilote de légende, on l'appelle l'As aux 58 victoires. Deux fois blessé et sept fois abattu pendant la première guerre mondiale, il meurt au combat à 23 ans.

Jean Mermoz (1901-1936)[modifier le wikicode]

Il participe à la création de l'Aéropostale au départ de Toulouse en direction de Saint-Louis du Sénégal. Il effectue la première liaison postale aérienne directe entre la France et l'Amérique du sud. Il disparait lors d'un vol sur l'hydravion Croix du sud.

Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944)[modifier le wikicode]

À 12 ans, il fait son baptême de l'air. À 26 ans il livre le courrier à travers le monde pour l'Aéropostale. Pendant la seconde guerre mondiale, il est pilote de guerre. Il disparait en mission en 1944.

Marie Marvingt (1875-1963)[modifier le wikicode]

Seule femme au monde détentrice de quatre brevets (avion, ballon, hydravion, hélicoptère), elle pilotait aussi des dirigeables et détient le premier record officiel de durée et de distance en avion.

Charles Lindbergh (1902-1974)[modifier le wikicode]

Charles Lindbergh

Il réalise la première traversée de l'Atlantique en solitaire sur son avion le Spirit of Saint Louis en naviguant sans radio. Il fait son voyage en 33 heures et 30 minutes de vol.

La baronne de Laroche (1886-1919)[modifier le wikicode]

Cette artiste française, déjà pilote d'automobile, fut la première femme a obtenir son brevet de pilote.

Maryse Bastié (1891-1952)[modifier le wikicode]

En 1930-1931, elle établit les records féminins du monde de durée et de distance. En 1936 elle franchit l'Atlantique sud en 12 h et 5 minutes.

Adrienne Bolland (1895-1975)[modifier le wikicode]

Première femme employée comme convoyeur-livreur par un constructeur d'avion (Caudron)en 1920. Première Française a réaliser un raid en Amérique du Sud (traversée de la Cordillère des Andes, par la vallée la plus dangereuse) en 1921. Recordwoman de loopings (212 boucles, record jamais battu à ce jour). Pour pouvoir travailler et vivre de son métier de pilote, elle fait changer la loi de la FAI, et obtient la première le droit de passer son Brevet de Transport Public. Déjà officier de la légion d'honneur, elle est faite chevalier de la légion d'honneur après la guerre, pour ses faits de résistante dans le Loiret, en zone occupée (elle est « radio », et repère des prés et des champs accessibles aux troupes aéroportées venues d'Angleterre)pendant 3 ans. C'est la seule pilote aviatrice raideuse à survivre à 7 sabotages de ses avions. Avant sa mort, elle lègue tous ses biens à la Fondation de la Vocation. [[1]]

Hélène Boucher (1908-1934)[modifier le wikicode]

Acrobate aérienne reconnue, elle a battu sept records mondiaux d'aviation dont celui de vitesse sur 1 000 km à 409,2 km/h.