Discussion:Photographie/Netteté des images/Profondeur de champ/Considérations pratiques

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

J'avis écrit ce qui est repris plus bas pour synthétiser l'aspect pratique. Un développement de ce genre vous semble t-il intéressant ?



DES EFFETS DE LA TAILLE DU CAPTEUR COMPRENDRE LES EFFETS PRATIQUES INDUITS PAR UNE TAILLE DE CAPTEUR DIFFÉRENTE

La question à laquelle cet article essaie de répondre est la suivante "Quelles sont les modifications qu'un changement de taille du capteur induit dans la pratique photographique ?" ou encore 'Comment compenser un changement de taille de capteur ?'

Dans la suite, la comparaison est faite entre un FF 24x36mm et un APS-C.

La question devient donc "Quelles sont les modifications à apporter pour qu'une photographie avec APS-C corresponde à une photographie avec un FF ?.

INTRODUCTION

Certaines propositions sont factuellement exactes mais sont fausses d'un point de vue pratique pour le photographe.

Celle à laquelle je souhaite répondre est "Un 50mm reste un 50mm quelle que soit la taille du capteur"

Ceci est parfaitement exact : utiliser un capteur APS-C revient à couper dans ce qu'aurait capté un capteur FF. Mais photographiquement cela est faux puisque la photographie ne sera plus la même.

1/ POINT DE VUE La perspective ne dépend que du point de vue pas de la focale". Il en est de même pour les déformations de perspective pour autant que cela ait un sens. Pour avoir la même perspective, c'est à dire les mêmes rapports entre les champs couverts aux différentes distances à l'appareil,

=> Le point de de vue doit être maintenu.

2/ EFFET SUR LA LONGUEUR FOCALE

Avoir un cadrage identique, i.e. avoir un même angle de champ, impose de changer de focale sinon le capteur APS-C ne restitue qu'une partie de l'image du FF.

La longueur focale sur l'APSC doit être égale(*) à : Focale FF/ Crop

3/ EFFET SUR LA PROFONDEUR DE CHAMP

La modification de la longueur focale introduite au point précédent modifie la profondeur de champ. La focale étant diminuée, la profondeur de champ augmente si aucun autre paramètre n'est modifié. Pour obtenir la même profondeur de champ, il faut donc modifier l'ouverture sur l'APS-C.

L'ouverture sur l'APS-C doit être réglée (**) à : Ouverture FF/ Crop

4/ EFFET SUR L'EXPOSITION

La modification de l'ouverture introduite donne une image plus exposée.

Pour rétablir la même exposition, il fait donc réduire au choix le temps d'exposition ou la sensibilité. Le temps d'exposition ayant un effet sur le flou de mouvement, le changement de sensibilté est retenu utilisé. Comme l'ouverture photométrique n'a pas changée, il faut donc réduire d'un la sensibilité.

LA sensibilité sur l'APS-C doit être réglér à : Sensibilité FF/ Crop²

APPLICATION

Avec un APS-C FujiX dont le crop est de 1,5, pour prendre une photographie correspondant à celle qui serait photographie prise avec un FF 85mm F4 ISO 800 avec une distance de mise au point de 10m, il faut , aux arrondis près, un 56mm F2.8 ISO 350 avec une distance de mise au point de 10m.

Notes :

  • ) Un même angle de champ implique que F/L=f/l, avec F et L la focale et la largeur du capteur pour le FF et f et l la focale et la largeur du capteur pour l'APSC
    • ) Au risque de simplifier, source Wikipedia :

PdC(N,D) = 2 N c D² / f²

avec :

PdC : Profondeur de champ

N : ouverture du diaphragme

c : valeur du cercle de confusion en mm.

D : Distance au plan de netteté

f : focale en mm

Constatation : La taille du capteur n'intervient pas. Il ne faut pas en être étonné, avec un "petit" capteur tout se passe comme si l'on prennait la photographie avec un full frame et que l'on coupait (crop). Pour ce qui est du champ de vision, le "crop factor" k intervient directement et on a pour les distances focales, en simplifiant :

fk = f / k

soit f = k fk , la formule connue : sur un FUJI X APSC le 35mm se comporte comme un 50mm en 24x36, plus précisément comme un 53mm = 35 * 1.5.

Pour ce qui est de la valeur du cercle de confusion, on a évidement ck = c / k

Donc PdCk(N,D) = 2 N c/k D² / (f/k)² = k PdC(N,D)

iI s'ensuit que concernant l'ouverture du diaphragme équivalente en la PdC est N = k Nk.

Bonsoir,
Il se trouve que c'est moi qui ai écrit le premier article sur la profondeur de champ dans Wikipédia mais le nombre effarant d'attaques dues à des personnages incompétents m'a conduit à quitter l'encyclopédie pour me consacrer à Wikilivres et pouvoir rédiger en paix. Les articles que j'avais laissés ont été complètement dénaturés. J'avais tenté dans un premier temps, avec quelques autres rédacteurs, de corriger les principales erreurs ; nous avons tous fini par y renoncer. Je fus le dernier, voici à peu près 10 ans.
L'usage du cercle de confusion est une pure stupidité puisque la netteté correspond à un angle et non à une longueur. De tous temps, hélas, les photographes ont développé de pseudo-connaissances et un langage ésotérique pour avoir l'air savants aux yeux des ignares mais ce sabir ne résiste pas longtemps à un examen plus scientifique. Vous trouverez donc dans le livre les calculs tels qu'ils doivent être faits.
Pour conserver un cadrage donné, depuis un point de vue donné, il faut conserver le rapport de proportionnalité entre la focale de l'objectif et les dimensions de la surface sensible. Il s'ensuit que plus le capteur est petit, plus la focale doit être courte, ce qui pour une même ouverture relative conduit à une profondeur de champ bien plus grande. Cet effet est connu depuis l'origine de la photographie et l'arrivée du numérique n'a évidemment pas changé les lois de l'optique...
Vous observerez également que dans tout le livre je m'efforce d'éviter les termes anglo-saxons ou japonais à la mode, puisque dans l'immense majorité des cas la langue française suffit amplement.
Cordialement, Jean-Jacques MILAN (discussion) 3 novembre 2016 à 00:28 (CET).