Expliquer sa Religion Chrétienne

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Expliquer sa Religion Chrétienne[modifier | modifier le wikicode]

Coaching Scientifique par les Solutions

Éditions LIBERLOG

Éditeur n° 978-2-9531251

ISBN 9791092732436

ISBN ebook 9791092732443

Droits d'auteur 2018

Licence Creative Common by SA

Notes de l'Auteur[modifier | modifier le wikicode]

Je recommande l'achat d'une liseuse tactile non liée à un site web et sans lumière pour lire mes livrels ou scribels.

Les articles de ce livre sont sous licence libre CREATIVE COMMON by SA. Vous pouvez redistribuer le livre selon la licence en citant l'auteur et ses deux comptes Agora Vox, matthius et liberlog, en priant l'ouvrage aussi.

Je milite pour que l'on cite deux sources au moins à une œuvre. Il s'agit de définir le ou les dialogues avec les personnes qui ont créé un livre.

C'est une passion de l'écoute des radios chrétiennes qui me pousse à définir Dieu, après ma réappropriation de la religion chrétienne. La chrétienté de Charles me poussa à redevenir chrétien, pour me bonifier. Ensuite, la conversion de Grâce me permit de continuer le livre. J'essaie dans ce livre de créer un chemin qui permet de répondre aux questions sur la religion.

Bonne lecture...

Je ne croyais pas en Dieu.[modifier | modifier le wikicode]

Croyez en lui. Quand vous voyez la mort, il voit la vie. Quand vous voyez la vie, il y voit peut-être la mort pour votre vie heureuse.

Le mieux, pour expliquer la transformation spirituelle, est d'expliquer un parcours de reconversion. Au début, je ne croyais pas en Dieu. Mais je me demandais juste s'il existait, sans trouver de réponses. Il s'agit d'une démarche chrétienne. Le début de mon parcours de recherche de Dieu commence avec la réflexion scientifique nécessitant d'être expérimentée par un livre ami. Alors on m'explique que réfléchir scientifiquement consiste à émettre des hypothèses, à les tester, y compris avec les autres, puis on émet une hypothèse supérieure, qui englobe les autres hypothèses pour qu'on oublie petit à petit et fondamentalement les aniciennes. On m'a expliqué que Platon a défini la réflexion scientifique. Nous avions découverts l'Égypte.

Fort de cette recherche de vérité, j'utilise Platon pour établir mon chemin de vérité. On m'explique alors l'expérience du chaos des boules qui bougent dans tous les sens. On me dit que c'est impossible qu'elles puissent s'organiser. Je trouve cela évident et approuve donc que quelqu'un essaie d'organiser les molécules qui bougent dans tous les sens. Il s'agit des âmes.

Puis je lis la monadologie de Leibniz. Il explique qu'il y a une notion d'infini dans la vie, parce qu'il est impossible que deux êtres vivants se ressemblent exactement, même les vrais jumeaux. En effet il existe des différences de chaleur et d'odeurs entre les vrais jumeaux. Les monades expliquent à la fois les nerfs et l'âme, ce qui donne quelque chose de magique à la science leibnizienne.

Leibniz matérialise cette notion de mouvement de la société, cette économie de travail donc d'énergie permettant de prendre le risque d'agir par l'énergie libre, c'est à dire ce surplus d'énergie, à savoir actionner donc mettre en mouvement par l'improvisation. Ces expériences permettent d'élaborer, de comprendre puis d'agir pour de se libérer donc prendre le risque de toujours improviser. Nous avons ainsi cette impression d'évoluer tous les jours. Cela nous amène à avoir faim de connaissances cruciales pour transformer les autres donc faire vivre la société.

Je crus donc que l'enfer n'existait pas donc que le paradis n'existait pas. Seulement, je ne trouve aucune réponse sur le sens de la vie. Si quelqu'un nous a créé comme il est expliqué, c'est bien pour que l'on aille quelque part. Je crus donc au paradis par cette organisation naturelle. Je me demande seulement si les âmes peuvent être recyclées, comme je le croyais avant. Je le pensais de moins en moins. Maintenant, je me dis que les âmes seront restituées dans un autre univers par leur esprit ou détruites.

Du même auteur[modifier | modifier le wikicode]

  • Morale Économique des Métiers
  • L'Économie pour les Enfants
  • L'Économie pour les Petits
  • Pourquoi y aurait-il un Dieu ?
  • Créer pour les Enfants
  • Créer, un Jeu d'Enfant
  • Favoriser la Créativité
  • L'Économie est Physique.
  • La généalogie c'est gratuit, avec les logiciels libres
  • France – Fonctionnement de notre société
  • Les Deux France
  • LAZARUS et le Développement Rapide
  • LAZARUS FREE PASCAL
  • L'astucieux LINUX
  • Comment écrire des histoires
  • Poèmes et Sketchs – De 2003 à 2008
  • Nos Nouvelles Nos Vies

Visibles sur livrels.fr, en wikilivres, les sources sur archive.org/details/Scribels.


À liberlog.fr, comment-ecrire.fr, favorisercreativite.fr, devenirgenial.fr, simplifierlecole.com, pourquoidieu.fr, etrechrist.com, lazarus-components.org, ecoreel.fr, courseconomie.com, ecopetits.fr, france-analyse.com, ethiquetravail.com, aideslinux.fr,informalibre.com, histoire.ovh.

Du même éditeur[modifier | modifier le wikicode]

  • Alors vous voulez tout savoir sur l'économie ?
    Lyndon Larouche
  • Mon Père m'a Dit
    Elliott Roosevelt
  • Les Principes de la Science Sociale
    Henry Charles Carey
  • Le Droit des Gens
    Emer de Vattel

Biographie de l'auteur[modifier | modifier le wikicode]

Matthieu GIROUX sait que l'intelligence et le bonheur se trouvent par la recherche de vérité. Cette recherche de vérité permet de retrouver une joie d'enfant, une joie qui devient flamme de notre bonheur, pour créer tous les jours. Notre esprit ne peut évoluer que s'il a trouvé des réponses à ses questions.

Ainsi, après avoir écrit des poèmes pour comprendre ses émotions, des nouvelles pour narrer avec la poésie, ce fut un livre sur l'écriture qui l'engagea dans la formation des autres pour son plus grand bonheur. Un deuxième livre de coaching sur la créativité vit le jour.

Ce livre chrétien est fait pour des personnes saines ou voulant le devenir. Il y a dans ce livre une envie de s'épanouir et de transmettre. Il peut aussi plaire à ceux qui veulent évoluer, plus tard ou maintenant. Il permet d'expliquer la vie.

Informaticien et écrivain public, mais aussi économiste de l'économie réelle, vous avez ou aurez de nouvelles œuvres denses et pleines de sens pour que vous aussi deveniez ingénieux et philosophes. Il s'agit en l'occurrence de quelques simples mais utiles démarches quotidiennes de lecture et d'écriture.

Le livre est sur www.archive.org avec le compte matthius. Les sources utilisées sont Radio Fidélité Mayenne, Radio Chrétienne Française et Solidarité et Progrès.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Se Convaincre chaque Jour[modifier | modifier le wikicode]

Comme c'est beau de s'émerveiller de la vie. Trouver une nouvelle raison de croire en la vie fait de nous un génie de notre religion.

Ça n'est pas la peine d'essayer de convaincre si on ne croit pas. Dans ce cas, il s'agit de poser avec son interlocuteur les questions qu'on ne comprend pas. On définit alors. À force de définir, on cherche des ressources dans les évangiles, qu'il s'agit ensuite d'expliquer par sa propre démarche.

Il s'agit de créer un ami par le dialogue. L'amitié ne se décrète pas. Elle se construit. Il s'agit d'aller au delà de ses talents pour comprendre qu'un talent différent du sien peut nous galvaniser. Sachant cela, le copain sera différent et ne nous comprendra pas. Donc anticiper ses erreurs et celles des autres permettra de construire une amitié.

Sans forcément rentrer dans leur dynamique, des témoins de Jéhovah peuvent nous aider à nous convaincre.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Essayez de convaincre quand vous avez trouvé une nouvelle raison de croire en l'évangile.

Chercher l'Humilité[modifier | modifier le wikicode]

On est imparfait au début. Seul notre âme nous permettra, plus tard, de peut-être trouver la perfection. C'est pourquoi être humble est important.

Celui qui est humble est capable de s'oublier pour être entièrement disponible à l'autre. Il peut s'oublier pour accomplir les meilleurs gestes qui s'adaptent aux autres. Alors, chaque fois qu'on perçoit son humilité, on se dit qu'elle est scientifique, c'est à dire adaptée à la nature. Alors, on quitte sa fierté pour la remplacer par la joie de l'humilité et du dialogue.

Quand on voit quelqu'un, on est rempli des clichés promulgués par les films et les dessins-animés. Aussi notre spécialisation, due à l'école, nous empêche d'accéder à l'autre. Alors, il s'agit d'abord d'écrire pour se comprendre et être lu, afin de comprendre les autres. Puis on va vers un atelier de lecture de contes, de théâtre, de communication, pour voir si on possède une intelligence inter-personnelle.

On peut aussi avoir un ami communicant, qui nous apprend les autres, qui nous apprend la formulation, alors qu'on lui apprend le fond. L'important est d'essayer et de tenter. Il s'agit de découvrir quelques unes des sept intelligences multiples qui nous composent, que l'école n'a pas pu développer.

Alors on se dit que celui qui est en face de nous, après avoir vu de faux clichés, a peut-être des choses importantes à dire, qu'il s'agit de combler des manques en soi. Après tout, c'est surtout la société qui a créé notre personnalité, pour peu qu'on ait eu un éducateur.

Alors on discute. On utilise ses écrits pour cela. Alors on s'aperçoit de nos manques. Alors on est chaque jour un peu plus humble. Puis on apporte quelque chose à celui qui nous écoute, peut-être dès le départ, parce qu'on aura élaboré des hypothèses avec les autres qui auront grandi en nous, pour créer une hypothèse supérieure, capable de capter son auditeur.

Alors on cherche cette vérité, cette intuition qu'il s'agit de phraser, d'écrire, pour s'approcher de la vérité, sachant qu'on est le Christ seulement quand on est dans la vérité, quand notre mission devient mission du monde. Notre humilité grandira chaque fois qu'on se dira ne pas avoir atteint la vérité.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Trouver une vérité supérieure que vous auriez devinée.

Devenir le Christ[modifier | modifier le wikicode]

Chercher la vérité permet de trouver du bonheur. Notre esprit se satisfait de la vérité. C'est comme cela que nous avons tous été conçus. Ceux qui refoulent la vérité sont malheureux. Chercher la vérité c'est comprendre comment le monde fonctionne.

Au début on recherche différentes vérités. On est insatisfait de passer de l'une à l'autre. Puis on s'intéresse à une vérité qui fait clocher notre vie, parce qu'elle nous interpelle. Alors on élabore des hypothèses en cherchant sa vérité. Puis, un jour, notre âme nous répond. Alors, on pose des questions pour trouver la vérité. On est à la recherche de la vérité grâce à la méditation et au dialogue.

Nous sommes faits pour résoudre des problèmes. Avoir peur des problèmes est ne pas être préparé à en trouver la solution. C'est normal d'avoir peur des problèmes. Seulement la recherche de vérité permet d'en trouver rapidement les solutions, de ne plus avoir peur des autres, en dialoguant, en méditant.

L'intuition nous donne le savoir. Parfois elle nous surprend, si on s'écoute. L'intuition nous aide à résoudre notre recherche de vérité. Il s'agit d'utiliser l'intuition pour se transformer plus facilement. Répondre à son intuition permet d'être comblé pour son bonheur et celui des autres.

Alors, à certains moments, on se demande comment on a pu, si facilement, trouver une solution à des problèmes si complexes. Dieu nous a peut-être aidé.

Alors, on peut atteindre temporairement la vérité. On aura éveillé ses sens. Le dialogue avec les autres nous aura transformé. On est alors le Christ. L'Esprit Saint peut à ce moment nous aider, pour notre cause, qui est dans la vérité. Quand l'Esprit Saint nous quitte, il reste une part de lui en nous, dans notre âme.

On peut être malin pour devenir le Christ. On peut se dire que la vérité est ce qui est vrai pour tous et que peu savent. Alors on cherche, dans le chaos, ceux qui savent. On trouve alors l'origine cachée des sources, qui est trouvée par le dialogue avec des politiciens scientifiques. Alors on apprend l'économie qui devine l'avenir de la société, pour porter la bonne nouvelle du développement.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Mettez par écrit les questions que vous vous posez ou vous posiez sur vous ?


Être heureux avec les Autres[modifier | modifier le wikicode]

Être heureux c'est trouver le bonheur. On est heureux en se demandant pourquoi il y a la vie. En effet, si on cherche pourquoi il y a la vie, alors la magie de la vie nous galvanise. Trouver une nouvelle raison de vivre nous bonifie. On évalue alors mieux son environnement.

Nous sommes des êtres sociaux. Donc c'est en discutant avec les autres qu'on se connaît. C'est avec une mission ou des projets qu'on trouve le bonheur, par les autres, en travaillant sur soi. Alors, en méditant et en rêvant, par une vie peu agitée et créative, avec le dialogue, on trouvera le bonheur.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Chercher sur la vie, avec les autres.


Être dans la Vérité[modifier | modifier le wikicode]

Jésus Christ était dans la vérité. L'objectif d'un chrétien est donc de défendre la vérité. Il ne s'agit donc pas de la contredire. Il s'agit de la chercher, de donner des solutions, c'est à dire d'être un génie. Le génie ne fait que chercher sur ses limites, puis sur les limites des autres.

Si notre cause est cruciale, alors l'Esprit Saint pourra nous aider. Sinon, il s'agit de donner des solutions à cette vérité, du moins d'y ajouter des garde-fous ou de la compléter.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Écrire sa vérité sur la vie.

Être un Ami[modifier | modifier le wikicode]

On en a marre d'être répudié ou d'être réconforté pour un rien. C'est pourquoi trouver un ou une amie permet d'être aidé et d'évoluer.

Un ami ne va nous dévaloriser qu'en cas de nécessité. Un ami ne nous dévalorisera jamais gratuitement. Un ami ose nous dire ce qui ne va pas pour évoluer. Il ne nous dit pas tout, parce que cela nous permet d'évoluer. Il veut nous voir par nécessité ou par bonheur, pas par ennui.

Ainsi, par le dialogue, nous deviendrons un ami sincère. Il s'agit réellement d'appliquer la prière, celle qui donne envie d'évoluer par le dialogue. La timidité peut mener à la lâcheté. La rencontre peut amener la défiance, mais apprend vite et bien.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Tenter avec son ami de devenir des véritables amis. Il s'agit de coacher et puis que chacun aide l'autre.


Avoir du Tact[modifier | modifier le wikicode]

Johann Friedrich Herbart apprenait par le tact. C'est à dire qu'il demandait beaucoup à ceux qui pouvaient beaucoup, qu'il demandait peu à ceux qui hésitaient. En effet, au début on a peu de frontières mais des frontières très limitées. Ensuite on a des frontières étendues et on cherche au delà de ses limites.

Le tact et la joie c'est donc lire dans celui qui est devant soi, pour lui apporter sa vérité et son bonheur quand on ne sera plus là.

Alors, nous sommes tous à la recherche de la vérité. En effet, ce genre de démarche amène la joie de façon virale, car ceux qui entendent cette démarche pédagogique et sont conscients de la société libérale dans laquelle ils vivent comprennent qu'il s'agit à chacun d'évoluer pour trouver le bonheur.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Lire des livres de ou sur Johann Friedrich Herbart.


Chercher l'Équilibre[modifier | modifier le wikicode]

C'est notre environnement qui nous transforme. Ainsi une vie équilibrée permet de rendre la société meilleure. Dans l'équilibre il y a la nourriture équilibrée. Le silicium organique manque dans la nourriture actuelle. Le silicium organique permet de se régénérer. Il s'agit de manger des oignons, ou de l'ail, ou des orties, ou de la prêle.

On manque de fibres aussi. Les fibres permettent de se régénérer. La graine de sésame permet d'apporter des fibres. Si on est sédentaire, il y a en plus la graine de lin. Les noix apportent des éléments dont on manque.

Être équilibré consiste aussi à être dans le mouvement de la vie. Il s'agit de philosopher sur ses limites, de jouer de la musique, d'écouter des émissions de développement personnel. La musique permet de transcender son esprit. La musique que l'on joue augmente la densité de l'esprit.

Ainsi, avec la prière et la méditation, on se fixera des objectifs à long puis moyen terme, pour soi et les autres. Alors une vie calme nous donnera des idées grâce à la musique. Notre caractère évoluera et nous serons de plus en plus socialisés.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Se renseigner sur une activité musicale ou sur ce que l'on mange.

Apprendre la Paix[modifier | modifier le wikicode]

Avant le Néolithique, l'humain était un animal. Nous sommes certes des créatures de Dieu, mais nous étions plus violents que les animaux, afin plus tard que l'on domine la nature.

Il faut donc chercher la paix, au lieu d'être en attente d'un pardon. Pardonner n'est pas se soumettre. Pardonner c'est voir la réalité de son chagrin, le considérer tel qu'il est. Alors, notre esprit s'éveille par une activité créative qui nous rapproche de Dieu.

Alors la prière et la méditation nous apportent le meilleur des autres, encore faut-il le constater. Constater le bonheur signifie alors la solidarité au lieu de la concurrence, solidarité basée sur la science qui est comprendre la nature. La solidarité est scientifiquement plus viable que la concurrence, concurrence qui crée la peur et l'indifférence si on ne définit pas, si on ne dialogue pas. Cette concurrence et cette indifférence mènent toutes deux à la guerre. Sachez que ceux qui sont dans l'indifférence ont du mal à apprécier leur bonheur. Ainsi être plein de contemplation permet d'apporter les solutions en cherchant sur ses limites.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Écrire sur son bonheur.

Convaincre[modifier | modifier le wikicode]

Pour convaincre, il s'agit d'être convaincu soi-même. Si on ne se sent pas suffisamment convaincu, on devine alors avec son interlocuteur une nouvelle raison de croire en Dieu. Alors, on cherche avec son interlocuteur.

Quand on est convaincu, il s'agit de chercher sur ses limites. On ira sur ses limites ou sur les limites de son interlocuteur. Alors, le lien entre différentes idées nous fera émettre une hypothèse supérieure par nos rêves et notre dialogue. Alors on pourra devenir un génie de notre croyance.

On pourra alors faire de la politique. C'est à dire qu'on essaiera de convaincre par le dialogue. Les témoins de Jéhovah font cela. Mais, si vous n'adhérez pas à leurs principes, vous pouvez proposer vos idées à la population. Le mieux est de s'entourer de quelqu'un. Son diocèse aussi essaie de convaincre.

Avec la politique, on mettra en place des projets d'éducation religieuse. Ces projets sont enrichissants. En effet, cela permet de s'améliorer, d'améliorer ses limites, d'aller au delà du simple quotidien. On verra alors sur le long terme. On définira des objectifs difficiles à atteindre mais réalisables par nos talents. Alors on deviendra un polytechnicien de la religion. C'est à dire qu'on repoussera soi-même ses propres frontières.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Essayer de définir des objectifs à atteindre pour convaincre mieux plus tard.

Expliquer son Évangile[modifier | modifier le wikicode]

Les paraboles de Jésus Christ semblent inaccessibles pour être comprises dans leur intégralité. Ainsi nous comprenons ces paraboles en fonction de notre recherche de vérité. Alors nous nous créons notre vérité sur les Évangiles, au pire notre intuition sur ces écrits. Alors nous partons en mission pour expliquer ce que nous avons compris. Cela crée en nous et pour les autres une nouvelle histoire.

Par exemple, comprendre que la monnaie romaine n'a pas de valeur quand elle est entièrement chez César permet de comprendre la parabole de Jésus "Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu." Alors on explique mieux que les paraboles puisque ce que nous comprenons est alors accessible.

En réalité, les paraboles permettent à Jésus de rester dans l'éternité de l'humanité. C'est comme un beau conte. On apprend beaucoup de choses si on écoute avec attention. Chacun comprend son évangile en fonction de son histoire. Ainsi parler de son évangile est primordial.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Après avoir médité sur soi, lire un Évangile du Nouveau Testament et écrire dessus.

Agir avec les Actes[modifier | modifier le wikicode]

Je me suis souvent demandé pourquoi les prophètes jugeaient par les actes. Dans les faits, il y a pour cela des raisons qui, non seulement permettent de convaincre celui qui veut le mal, mais en plus il y a une culpabilité sur l'acte pour celui qui fait le mal.

Celui qui veut le mal pense à l'acte qu'il risque de commettre. Ensuite, cet acte revient en lui. Donc le prophète doit dire la vérité sur l'acte pour convaincre le malfaiteur. Dire la vérité nécessite d'avoir cherché la vérité du malfaiteur.

Si le malfaiteur cache sa vérité, seule l'intelligence inter-personnelle du prophète permettra d'aller pour le malfaiteur. Ainsi, beaucoup de prophètes ont une intelligence inter-personnelle ou sont conseillés par quelqu'un ou quelqu'une qui dispose d'une intelligence inter-personnelle. L'intelligence inter-personnelle permet de savoir si quelqu'un ment. Elle nécessite, pour réaliser cela, de chercher la vérité. Ainsi ceux qui discutent utilisent l'inter-personnel pour chercher la vérité et connaître son interlocuteur. Pour eux, au fur et mesure du dialogue de vérité, ils verront en rappel voire à l'instant les incertitudes et divagations de leur interlocuteur.

Pour connaître l'élite, il s'agit de la côtoyer. L'élite ne veut que ceux qui lui ressemblent dans les périodes de récession. Donc, ce sera l'envie de monter qui permettra de la rejoindre. Beaucoup de ceux qui voudront monter ne disposeront pas de l'intérêt général en période de récession. Donc beaucoup deviendront l'élite en oubliant leurs bases, ce qui en mènera beaucoup au malheur.

Seulement, celui qui utilise l'inter-personnel avec quelqu'un de suffisamment profond pour révéler les défauts de l'ensemble de l'élite pourra aider l'ensemble de l'élite par l'économie réelle. Le confucianisme, c'est à dire penser à l'autre pour l'autre, n'empêchera pas forcément les jalousies. Il faudra avoir des cautions, des gages, en aidant notamment ceux qui sont les plus susceptibles de réaliser cet intérêt général moral.

L'économie réelle permet de donner la bonne nouvelle. C'est une vision sur le long terme, proche donc de l'intérêt général. Celui qui réconciliera l'élite et la base devra donner l'envie de créer ses projets proposés. La morale et l'économie réelle sont complémentaires. La morale va contre ce qui est mauvais. L'économie réelle permet de trouver ce qui est bon. L'économie réelle permet de satisfaire tout le monde. La morale nécessite de développer la créativité de celui qui écoute, si celui-ci est figé. Il s'agit de mettre dans le mouvement de recherche de vérité par les solutions, la science, le développement personnel, un futur, la vérité. Seulement les solutions se trouvent en discutant avec les autres et en prenant des risques avec eux.


La Responsabilité des Élites[modifier | modifier le wikicode]

Les élites auraient la lumière. En réalité elles peuvent la distribuer. Elles peuvent forcer à trouver la lumière chez ceux qui la cherchent.

Les élites peuvent proposer la lumière d'un citadin avec celle d'un enfant d'agriculteur. Elles peuvent éveiller à la recherche de plus de lumière avec les chercheurs scientifiques.

Quand l’élite cherche la lumière elle peut facilement la trouver, pas forcément la population. Des sources d’épanouissement doivent être données quand il y a une voie à trouver.

La population cherche l’éthique, pas la morale. On sait intuitivement dans notre esprit cela. Donc demander de se restreindre pour cause de morale ne vaut rien pour la population qui en aurait besoin. Aussi la population convaincue se dit que l’élite supporte des lobbies avec certaines restrictions.

Un prêtre qui cherche la lumière ne doit pas rester seul à le faire. Il faut trouver dans la communauté celui qui est sa lumière.

Certains trouvent tout de suite la lumière, mais ne peuvent l'expliquer. Donc un chercheur est nécessaire. L'église a compris cela depuis longtemps. Mais il faut le faire avec toute la communauté.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Se forcer à donner sa lumière.

Précautions[modifier | modifier le wikicode]

Les athées ne se posent pas beaucoup de questions sur le pourquoi de la vie. Il est donc important, d'une part, de les mettre dans la réflexion avec une activité créative, d'autre part de leur expliquer pourquoi il y a la vie. Cela apprendra la vie pour soi alors.

Si nous-mêmes n'avons pas d'activité créative, cela peut nous nuire. En effet, notre questionnement sur la vie peut s'amenuiser par le manque de réflexion. La réflexion n'est pas à confondre avec l'émotion. Beaucoup d'athées, y compris des croyants, se laissent aller par leur émotion, pensent alors qu'ils réfléchissent beaucoup, alors qu'ils ne font qu'adapter leur réflexion à ce qu'ils voient.

Réfléchir, c'est aussi méditer avant de réfléchir. Prier les autres, c'est méditer pour les autres. Cela permet d'enlever ses peurs selon le pape François. Si votre ami ou compagnon ne médite pas, il vous ridiculisera par ce qu'il voit. Commencer à méditer permet d'avoir des rêves constructifs. C'est le premier pas vers la plénitude.

La télévision utilise les réseaux sociaux pour ajouter une croyance athée aux téléspectateurs. Certains livres sont athées aussi. Il s'agit donc de s'élever, de philosopher, d'apprendre à apprendre, pour devenir psychologue et contredire l'inflexion par le dialogue. Dialoguer est la première des bontés croyantes. Si vous êtes trop à l'écoute, il s'agit de communiquer. Si vous êtes dans la communication, il s'agit d'aller dans le fond des choses.

Les athées sont souvent étonnés par l'amour des croyants, leur humilité aussi. Cela n'est pas bon signe pour vous. Il s'agit de leur apprendre d'aimer avec des projets, pas d'aimer sentimentalement. Aimer sentimentalement ne vaut rien sans un projet permettant d'aimer sur le long terme.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Discuter avec ses amis du pourquoi de la vie.

Expliquer la Vie[modifier | modifier le wikicode]

Il y a deux genres d'athées. Il y a l'athée qui se pose des questions et l'athée qui veut pécher.

L'athée qui se pose des questions est ouvert dans le dialogue. Peut-être qu'il est le Christ sans le savoir. En effet, un athée en recherche de vérité veut à certains moments devenir le Christ, sans s'en rendre compte. Vous pourrez alors être surpris de sa croyance, qui dépasse peut-être la vôtre. Être chrétien n'est pas forcément être croyant. C'est vouloir et agir pour le juste.

L'athée qui veut pécher se pose aussi des questions. Alors, il s'agit de trouver son péché en lui posant des questions. Être malin est très intéressant dans ce cas. On peut aussi être psychologue. L'humour et apprendre à apprendre permettent de devenir psychologue. L'humour fait l'humain quand il est juste avec son péché.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Discuter avec un ami athée pour parcourir sa croyance.


Avec les Agnostiques[modifier | modifier le wikicode]

Les agnostiques, parce qu'ils ne croient pas à un dieu sauveur, ont un manque de confiance évident en la vie.

Il s'agit donc de donner confiance, de montrer qu'on est aimé par un Dieu, de dire qu'il existerait bien un Dieu, sans savoir comment il est.

Donc dire de ne pas savoir est une marque d'évangélisation. Oui nous avons toutes les raisons de douter. Mais oui il y a une raison d'exister. Nous existons bien pour réaliser quelque chose.

Croire[modifier | modifier le wikicode]

Les agnostiques sont dans le purgatoire. Il s'agit pour eux de croire en la vie. Le questionnement est simple. Il s'agit de leur apporter la preuve d'une existence de l'âme qu'ils possèdent. Luc Montagnier prouve l'existence d'une âme par les micro-ondes. Ainsi les plantes ont aussi une âme, l'univers aussi sans doute.

Il s'agit de donner des conseils aux agnostiques pour qu'ils croient en eux-mêmes. Ils sont à différents niveaux de doute. Les conseils doivent être adaptés à chacun. Ils servent à mettre en mouvement, à croire en la vie donc. Alors ils se mettent en recherche de vérité, pour peu qu'une activité les fasse réfléchir.

Il faut donc proposer des activités constructives aux agnostiques s'ils réfléchissent peu. S'ils ont une intelligence spatiale, il y a la danse. S'ils ont une intelligence musicale, il y a la musique. S'ils ont une intelligence inter ou intra-personnelle, il y a le théâtre, l'improvisation, la communication. S'ils ont une intelligence manuelle, leur proposer de construire quelque chose afin qu'ils deviennent architectes. S'ils ont une intelligence naturaliste, cette intelligence qui classe, alors il s'agit de développer l'inter-personnel ou la linguistique. Les intelligences linguistique et logico-mathématique sont elles favorisées par le travail ou l'environnement.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Essayer d'écrire quand vous êtes dans le doute. Les agnostiques sont toujours dans le doute.

Avec les Croyants[modifier | modifier le wikicode]

Avec les Catholiques[modifier | modifier le wikicode]

Beaucoup d'habitués des religions sont sceptiques à cause des films ténébreux. Par contre les africains croient plus facilement en un Dieu. Ils se posent des questions sur le miracle de la vie qui n'est plus un hasard et l'a forcément été. Les habitués des religions ne croient pas forcément en la résurrection.

Donc il faut savoir si son entourage catholique croit en la résurrection, si le baptême n'est pas que pour avoir des enfants moraux. Il est alors important d'apporter des preuves sur l'existence d'une organisation dans tout l'univers pour intéresser au miracle de la vie. À quoi sert la vie si elle est détruite ?

Nous sommes nés comme nous mourrons. L'adolescence est très inquiétante pour ceux qui la traverse. Donc nous vivons des résurrections moins graves que la mort. Si la mort est grave, c'est parce que nous pouvons définitivement ne plus exister. C'est pour cela qu'il faut prendre son huile avec des stocks d'huile pour garder sa bougie. Il nous faut prendre conscience le plus vite possible de la magie de la vie pour croire qu'elle nous fera vivre après la mort.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Demander à son entourage croyant s'ils croit en la résurrection. S'ils n'y croient pas, demander à quoi sert la vie et montrer sa magie d'organisation.


Lier les Religions[modifier | modifier le wikicode]

Les chrétiens peuvent avoir peur du chaos si on leur explique le bienfait des évangiles sans comprendre leurs motivations, que des témoins de Jéhovah auraient du mal à transmettre parce qu'apprenants ou dubitatifs, sans comprendre non plus la faillibilité de l'humain évoluant par ailleurs sans cesse, voulant protéger de son auditoire ou se protéger de la vérité surtout, alors que la vie est souffrance et que l'échec éveille l'esprit, que le risque permet beaucoup, que favoriser l'optimisme incite à l'opportunisme.

Les protestants permettent aux chrétiens de s'éveiller par cette peur de l'individu, au moment où les témoins de Jéhovah se transforment voyant audition. Les juifs ont plus de facilité à affronter le chaos parce que la genèse a été conçue pour comprendre cela, avec aussi les chinois qui savent qu'il est surtout crise à comprendre, reconnaissant par ailleurs la suite chrétienne plus accessible et complète. L'islam permet de politiser la recherche de la vérité sur la création. L'orthodoxie sert à diffuser le bien. Le bouddhisme a élaboré les outils de l'éveil de l'esprit, sans doute influencés par le Belcanto, aussi d'origine asiatique ou égyptienne.

Les religions avaient chacune été créées pour un objectif communautaire, un ordre. Ainsi il y avait des dogmes permettant une orientation politique de la population, parce que faire respecter des lois nécessite d'agir vite, donc mieux vaut prévenir que guérir quand on ne peut pas agir vite.

Les religions ne fonctionnent que si elles se parlent entre elles, tout comme une famille recomposée. En effet, pour comprendre un pays, il s'agit de comprendre l'éducation relevant effectivement de l'histoire du pays. Seulement l'éducation nécessite continuellement d'évoluer par les découvertes. Or on peut vous faire croire que votre éducation vous permet de comprendre par l'histoire, alors que vous ne connaissez pas la politique éducative du pays ou de la religion.

Comme la religion chrétienne a un chef qui enseigne et doit affronter les conséquences de la politique du diable allant contre lui, la religion chrétienne permet aux religions de s'unir au moment où l'église s'ouvre sur le monde, encore faut-il que son décideur final contienne l'histoire de la religion donc de ses faiblesses afin d'intéresser les autres. Encore faut-il qu'il connaisse les causes et puisse influencer en sachant s'adapter à chaque situation, afin de déceler la cause à défendre permettant compréhension mondiale, donc influence mondiale face au diable. Cela nécessite compréhension par une recherche de vérité nécessitant échec, échec permettant la remise en cause du système et compréhension des fondements d'une création de paradigme, tout en révélant son ego afin de distinguer l'âme, en évaluant l'humain par le dialogue pour théoriser sa conception de l'humain permettant évangile.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Discutez avec d'autres religions par rapport à votre situation et époque.

Les Évangiles[modifier | modifier le wikicode]

Comme c'est plaisant de discuter avec un croyant. On redécouvre Dieu à chaque fois.

Les non chrétiens croient pour beaucoup que les miracles de Jésus sont des supercheries. Vous ne les convaincrez pas avec ça. Par contre les évangiles dépassent toutes l'entendement humain. Vous avez donc juste à expliquer ce que vous voyez de beau dans les évangiles. Il s'agit d'expliquer à quel point les évangiles dépassent l'humain, plus qu'on ne le croit. Pour convaincre un non chrétien, il s'agit donc d'aller à une lecture d'évangile. Il existe par exemple les parcours Alpha en 2017.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Allez à la rencontre de croyants pour parler des évangiles.


Le Parcourt de Jésus[modifier | modifier le wikicode]

Le parcourt de Jésus est une parabole de recherche de vérités dans le monde des visages pâles. Le baptême en est le commencement. La confirmation serait le salut si elle est décidée par volonté sûre d'elle-même.

Les grecs étaient circonspects quant aux Dieux égyptiens et au culte de Ra, culte consistant à croire en une seule origine, le soleil représentant l'origine. Les grecs avaient été noirs et étaient devenus blancs par les flux européens. Les grecs côtoyaient les visages pâles. Le monde des grecs fut renversé sous Platon par la circonspection des visages pâles qui avaient du mal à croire.

Pierre représente les erreurs et la croyance de l'église, qui possède aussi des circonspects à culture de visage pâle cherchant la vérité. L'église élira cependant le plus croyant, pouvant défendre Dieu au delà de la mort et des tiraillements de l'église. L'humain peut être brut et est représenté comme tel par Simon Pierre. La parabole pour l'amour de Simon Pierre est la circonspection des blancs croyant mais hésitant à défendre une cause. Par contre la recherche de vérité nécessaire pour être réconforté par l'amour permet d'accomplir des beautés. Ça n'est pas croire en Dieu qui est le plus important, mais c'est beaucoup plus facile pour les visages pâles de suivre des écrits permettant de croire.

Jésus est venu dans notre monde dans lors de sa plus grande incroyance en Dieu. Les romains plébiscitaient les jeux de guerre et la débauche, l'esclavage bestial surtout, ensemble de débauches qui n'avaient jamais été aussi grandes dans l'histoire de l'humanité. Avant les égyptiens utilisaient le mot esclave différemment. Les grecs avaient peu d'esclave.

Jésus est venu donner confiance en l'humain. Il est venu pour que le diable sorte de l'univers de Dieu et pour qu'il reste dans le monde des humains grâce aux humains. Comprenez bien que c'est un choix difficile, qu'il faut des révélations et un monde qui débute pour empêcher un cataclysme avec cela.

Le monde des visages pâles était arrivé jusqu'en Afrique. Il fallait donner aux monde une nouvelle espérance afin que l'Afrique puisse se réveiller beaucoup plus tard par la restauration de l'histoire africaine. Alors le moment des catastrophes dus à la société humaine dépérira. Le vaudou signifiant pour moi vaut le doux aura été réellement restauré.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Penser en l'avenir d'un monde où le vaudou serait restauré.

Le Vaudou[modifier | modifier le wikicode]

Le Vaudou est au début du XXIe une initiation à philosopher pour dépasser le maître, ce qui permet alors de mettre en valeur notre âme, nos débuts donc, notre histoire, ses rites ou traditions. Par exemple, le Sech Rekhmire, Sech qui signifie scribe, me permet d'écrire que c'est celui qui est suffisamment responsable, concis et détendu, affirmé, donc serein par la connaissance de son corps et de son histoire, connaissance de la nature humaine donc de ses écrits, avec pratiques et expérience du mot et de cette science du mouvement notamment, lui permettant de dialoguer directement avec vous par l'éthique permettant remises en cause et intérêt général donc futur, avec l'assistance d'un seul intermédiaire. Le Vaudou est évidemment religieux, même s'il n'y a pas les religions mais une croyance en Dieu demandant des rites.

Mais il y a surtout à comprendre les mots égyptiens cruciaux qui permettent de croire en la lumière de Dieu. Par exemple parlement signifie le lieu où l'on parle, sous-entendu pour ne pas faire la guerre. Je tâcherai de reprendre ces mots cruciaux pour les placer sur archive.org.

L'initié doit savoir au moins déterminer ce qui est inconnu en lui par sa nature, son maître, la connaissance de soi et de la science, puis par ses rêves nécessitant de ne pas regarder des images défilant rapidement, ce qui peut facilement être déterminé par les Intelligences Artificielles actuelles. Seulement le maître qu'on nomme alors l'enseignant-chercheur permettra d'aller plus loin pour l'initié voire lui-même. En réalité, le dialogue et la réflexion enrichissent l'humain plus que la pensée ou la réflexion sur son ego. Il y a une notion de mouvement dans le dialogue qui permet théories ou idées. La théorie du tout a en réalité été créée très tôt par les égyptiens. Les égyptiens séparaient le corps de l'âme, donnaient une âme à l'univers.

En réalité, l'initiation profite plus au maître qu'à l'initié. L'initié est engagé dans un chemin de réflexions avec sa classe, riche quand il y a en elle l'ensemble de l'humanité, ce que doit chercher le maître par les connaissances, la compréhension et surtout ses limites à dévoiler à l'initié par un chemin de vérité, maître étant lui aussi initié donc devant aussi se dépasser.

L'initié qui dépasse le maître le fera en réalité sur ses intelligences ou connaissances qui diffèrent du maître. Chaque humain se complète par rapport à son voisin. Cela permet d'établir des règles ou codes entre le maître humble et revendicatif, face à son initié reconnaissant puis élargissant.

Le Vaudou peut être mieux perçu que le bouddhisme. Seulement, il semble qu'il faille initier les occidentaux différemment que les africains. Les occidentaux ont plus une culture du doute pour comprendre. C'est sans doute pour cela que les grecs voulaient créer leur langue pour comprendre la culture celte et égyptienne, culture égyptienne mettant la métaphysique devant l'épistémologie, les sciences spécialisées étant incluses dans cette métaphysique incluant la vie corpusculaire, vie permettant de comprendre l'univers composé d'énergie.

Si on vous parle de Vaudou, il s'agit surtout d'écrire ensuite à son propos. En effet, nous sommes en train de comprendre l'Afrique en ce début de XXIe siècle, par ces objets, rites ou traditions, pour lesquelles les fouilles archéologiques montrent des jeux ou écrits, demandant compréhension à la fois des occidentaux mais aussi des africains par des vlogs, blogs et autres sites web africains cruciaux.

Les français ont été les premiers à traduire l'égyptien des kémites allant aussi en Grèce autrefois, égyptien pictographique donc langue de la compréhension initiale de l'infini ou du cosmos harmonieux grec et arabe, Égypte sans doute utilisée par les pédagogies et écoles du mouvement vers le génie, écrites par Lazare Carnot et Gaspard Monge en France. Cheikh Anta Diop a ensuite créé l'oralité égyptienne, nécessaire pour comprendre l'ensemble des langues africaines.

Jean-Charles Coovi Gomèz, Omotunde et Françoise Bonardel permettent de s'intéresser au Vaudou et à la culture africaine. On introduit en philosophant pour simplifier, pour se contredire par le dialogue et les définitions, afin de s'entendre puis se comprendre, pour élargir et diversifier deux types d'initiations, l'une intériorisée en occident, l'autre basée sur la compréhension des mots et de ses mots, puis du sens des mots par l'initiation, apprendre à apprendre aussi, sens de ses mots crucial en Afrique et nécessaire en occident.

Le sens des ou d'un mot détermine une signification et une direction prises. Le terme donc deux mots plus ou moins accolés expliquent une limite historique. Plus on détermine son inconnu, plus on est sûr de soi donc initié.

Il s'agit surtout de savoir quelle est l'ampleur de cet inconnu en soi et avec les autres, les deux pouvant nous induire chacun en erreur par une cause non définie en nous ou cachée pour soi, nécessitant alors à Sapiens Sapiens de prendre des risques, risque de découvrir cette cause qui fait notre humanité, donc notre imperfection nécessitant amour selon Pascal et sensibilité selon l'éthique égyptienne.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Demander aux autorités de révéler les textes égyptiens cachés.

Moïse n'a pas Totalement Existé[modifier | modifier le wikicode]

On ne trouve aucune trace de Moïse en Égypte. Moïse était un prénom donné à beaucoup d'égyptiens. Il ne pouvait être donné par une famille royale. Le fait qu'un bébé survive à une mise à l'eau relèverait du miracle. C'est effectivement une invention.

Jean-Charles Coovi Gomèz explique que le fait que les juifs se rebellent contre l'Égypte arrange l'occident, qui peut ainsi orienter vers la Grèce. Seulement, c'est bien l'Égypte et les grands lacs du Nil qui ont créé la civilisation humaine. La civilisation humaine est noire à l'origine. Aussi Dieu ne permettrait pas à un peuple qu'il a aurait quand même voulu détruire de détruire un autre peuple. Les dix commandements ont peut-être été donnés à un Moïse, mais il n'a pas été élevé par un roi.

Avec les Musulmans[modifier | modifier le wikicode]

Les musulmans sont sceptiques vis à vis des évangiles. Dialoguer du français à l'arabe permet alors de comprendre une Afrique.

Les arabes ne comprennent pas forcément la recherche scientifique selon Platon. Jésus Christ a réalisé ce que Platon n'a pas réussi à faire, à savoir convaincre les pauvres. Seulement la démarche de Platon est chrétienne. Si on vous dit que Platon était chrétien avant l'heure, il s'agit de dire que Christ était là pour donner sa confiance.

La démarche chrétienne de Platon est à expliquer dès qu'on ne remarque pas de recherche de vérité élaborée. Les musulmans cherchent la vérité mais suivent une autorité reconnue contrairement aux catholiques, historiquement. Il s'agit de leur apporter ce qui manque aussi aux catholiques, cette connaissance de l'histoire.

Les musulmans savent que les chrétiens sont persécutés. Ils ne savent pas tous que les médias occidentaux sont anti-chrétiens au sens religieux du terme, en cachant les sources. Il s'agit surtout avec eux de discuter de la véracité du parcours du Christ avec ses paraboles éternelles. Les paraboles du Christ peuvent être expliquées à sa propre manière pour dépasser l'entendement. Son parcours de recherche de vérité peut amener à être aidé par l'Esprit Saint, par son âme au moins.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Avec une tenue fermée, aller à la rencontre des musulmans. Leur parcours de recherche de vérité mène vers la bénédiction.

Avec les Juifs[modifier | modifier le wikicode]

Les juifs sont cultivés. Ils attendent un roi qui apportera la paix. Les chrétiens aussi attendaient le messie mais le connaissent plus ou moins. Seulement, ce messie a voulu sauver les humains pour que les humains aident Dieu en devenant Saints donc acceptés par Dieu. Expliquer cela à un juif imprégné du premier testament nécessite amour, connaissance du juste notamment, raison par l'histoire faisant avenir surtout.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Discuter avec un juif de l'Ancien Testament.

Avec les Bouddhistes[modifier | modifier le wikicode]

Jésus Christ n'est pas un Dieu, mais il apporte la parole de Dieu. Jésus sera un Dieu. Il se mettait en colère et était émotif. Ainsi un bouddhiste peut croire qu'il était faible. Alors il s'agit d'expliquer pourquoi il se mettait en colère, quels étaient les fondements de sa colère. Jésus est un ange qui a pris corps, tout comme pourrait le faire un Dieu. Seulement, les âmes sont imparfaites, ce qui expliquerait que seule la première âme serait parfaite.

Les bouddhistes croient que leur vie continuera dans une autre vie, qu'ils auront alors tout oublié. Il s'agit donc de le dire que leur vie a une raison d'exister. Il s'agit donc d'expliquer que la créativité de l'humain est celle d'un Dieu, qu'elle sert à quelque chose, une cause, une mission. Notre monde n'est-il pas un peu artificiel ? Notre monde ne nous pousse-t-il pas à nous remettre en question pour comprendre les autres ?

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Aller à la rencontre d'asiatiques, afin de discuter de leur recherche de vérité.

Conclusion[modifier | modifier le wikicode]

Aider à Trouver la Solution[modifier | modifier le wikicode]

Au début, on se questionne, puis on cherche sa vérité à travers les autres. La joie vient quand on cherche la vérité. Jésus Christ donnait les solutions, parce que son âme était dans la vérité. Seulement n'est-il pas encore plus beau d'aider l'autre à trouver sa solution ?

Jésus voulait que ses paroles servent à un avenir. Mais, ne pouvons-nous pas trouver un avenir avec son interlocuteur ?

On attend du prêtre qu'il donne les solutions. Alors, il ne fait que répéter ce que dit le Christ. Mais le prêtre aide certaines fois son interlocuteur à mieux s'exprimer. Il sait pourquoi on vient le voir, en général. Seulement, il élabore une solution avec la personne, quand cette dernière est réellement dans le questionnement.

Vous me direz que ce sont les femmes qui sont censées faire cela. Seulement, si la personne trouve elle-même la solution, ne la connaîtra-t-elle pas mieux ?

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Aider quelqu'un.

Voir Grand[modifier | modifier le wikicode]

Quand on cherche la vérité, alors il s'agit de chercher à atteindre la vérité. Il ne s'agit pas d'une vérité de confort, mais de la vérité d'actions.

Tout d'abord sa cause doit correspondre à une cause cruciale pour la société. Elle doit être importante pour soi et combler sa recherche de vérité. On sait qu'on interviendra à un moment pour fournir la bonne nouvelle. On a donc suivi la vérité de notre nom et de notre cause.

Voir grand consiste à savoir à quoi on est utile, à quoi peuvent servir ses talents, avec qui ils sont décuplés, comment on peut les développer, qui nous soutient, qui nous réconforte réellement.

Alors donner la bonne nouvelle nous rassasie. Le bonheur est d'avoir convaincu, d'avoir écouté, de prier pour convaincre, de ne plus hésiter en essayant d'éviter les erreurs, de voir le monde comme une société à améliorer, de devenir serein par le dialogue, d'évoluer vite par la musique et la poésie, de deviner l'histoire par l'économie réelle, de devenir entièrement dépendant des autres pour leur bonheur.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Quand vous cherchez la vérité, donnez la bonne nouvelle.