Pourquoi un Dieu ?

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Coaching Scientifique par les Solutions

Éditions LIBERLOG

Éditeur n° 978-2-9531251

ISBN 9791092732603

ISBN livrel 9791092732290

Droits d'auteur 2016

Licence Creative Common by SA

Notes de l'Auteur[modifier | modifier le wikicode]

Lire une bibliothèque gratuite de livrels ou de scribels, sources de mes livres, livrel signifiant livre électronique, est ce qu'il y a de moins cher. Je recommande l'achat d'une liseuse tactile non liée à un site web et sans lumière pour lire mes livrels.

Certaines scribeuses comme les dernières PRS-T de Sony ont une intelligence artificielle permettant de scruter les micro-ondes. Il s'agit de les mettre à jour pour bénéficier de cela. Sachant que les liseuses tactiles japonaises puis chinoises peuvent écrire en permettant d'aider à écrire, il est possible de les appeler scribeuses. On peut alors transformer mes livrels en scribels. Un écrivain public écrit publiquement. Un scribeur agit nationalement voire internationalement.

Les articles de ce livre sont sous licence libre CREATIVE COMMON by SA. Vous pouvez redistribuer le livre selon la licence en citant l'auteur et ses deux comptes Agora Vox, matthius et liberlog, en priant l'ouvrage aussi.

Je milite pour que l'on cite deux sources au moins à une œuvre. Il s'agit de définir le ou les dialogues avec les personnes qui ont créé un livre.

C'est une passion de l'écoute des radios chrétiennes qui me pousse à définir Dieu mais surtout notre société et ses mouvements, après ma réappropriation du chemin de la religion chrétienne. La chrétienté de Charles me poussa à redevenir chrétien, pour me bonifier. J'essaie dans ce livre de créer un chemin qui permet de répondre aux questions sur la religion.

Bonne lecture...

Je ne Croyais pas en Dieu[modifier | modifier le wikicode]

Croyez en lui. Quand vous voyez la mort, il voit la vie. Quand vous voyez la vie, il y voit peut-être la mort pour votre vie heureuse.

Le mieux, pour expliquer la transformation spirituelle, est d'expliquer un parcours de reconversion. Au début, je ne croyais pas en Dieu. Mais je me demandais juste s'il existait, sans trouver de réponses. Il s'agit d'une démarche chrétienne. Le début de mon parcours de recherche de Dieu commence avec la réflexion scientifique nécessitant d'être expérimentée par un livre ami. Alors on m'explique que réfléchir scientifiquement consiste à émettre des hypothèses, à les tester, y compris avec les autres, puis on émet une hypothèse supérieure, qui englobe les autres hypothèses pour qu'on oublie petit à petit et fondamentalement les aniciennes. On m'a expliqué que Platon a défini la réflexion scientifique. Nous avions découverts l'Égypte.

Fort de cette recherche de vérité, j'utilise Platon pour établir mon chemin de vérité. On m'explique alors l'expérience du chaos des boules qui bougent dans tous les sens. On me dit que c'est impossible qu'elles puissent s'organiser. Je trouve cela évident et approuve donc que quelqu'un essaie d'organiser les molécules qui bougent dans tous les sens. Il s'agit des âmes.

Puis je lis la monadologie de Leibniz. Il explique qu'il y a une notion d'infini dans la vie, parce qu'il est impossible que deux êtres vivants se ressemblent exactement, même les vrais jumeaux. En effet il existe des différences de chaleur et d'odeurs entre les vrais jumeaux. Les monades expliquent à la fois les nerfs et l'âme, ce qui donne quelque chose de magique à la science leibnizienne.

Leibniz matérialise cette notion de mouvement de la société, cette économie de travail donc d'énergie permettant de prendre le risque d'agir par l'énergie libre, c'est à dire ce surplus d'énergie, à savoir actionner donc mettre en mouvement par l'improvisation. Ces expériences permettent d'élaborer, de comprendre puis d'agir pour de se libérer donc prendre le risque de toujours improviser. Nous avons ainsi cette impression d'évoluer tous les jours. Cela nous amène à avoir faim de connaissances cruciales pour transformer les autres donc faire vivre la société.

Je crus donc que l'enfer n'existait pas donc que le paradis n'existait pas. Seulement, je ne trouve aucune réponse sur le sens de la vie. Si quelqu'un nous a créé comme il est expliqué, c'est bien pour que l'on aille quelque part. Je crus donc au paradis par cette organisation naturelle. Je me demande seulement si les âmes peuvent être recyclées, comme je le croyais avant. Je le pensais de moins en moins. Maintenant, je me dis que les âmes seront restituées dans un autre univers par leur esprit ou détruites.

Du Même Auteur[modifier | modifier le wikicode]

  • La Restauration
  • La Bataille (publication 2022)
  • L'Économie pour les Enfants
  • L'Économie pour les Petits
  • Devenir un Génie
  • Créer pour les Enfants
  • Créer, un Jeu d'Enfant
  • Favoriser la Créativité (pour coachs)
  • Simplifier l'École
  • Expliquer sa Religion Chrétienne
  • Morale Économique des Métiers
  • L'Économie est Physique
  • La généalogie c'est gratuit, ...
  • France – Fonctionnement ...
  • Les Deux France
  • LAZARUS FREE PASCAL Troisième Éd.
  • LAZARUS FREE PASCAL
  • L'astucieux GNU LINUX (Wikilivre Ubuntu)
  • Comment écrire des histoires
  • Poèmes et Sketchs – De 2003 à 2008
  • Nos Nouvelles Nos Vies
  • Mes Nouvelles

Visibles sur livrels.fr, en wikilivres, les sources sur archive.org/details/Scribels.


À liberlog.fr, comment-ecrire.fr, favorisercreativite.fr, devenirgenial.fr, simplifierlecole.com, pourquoidieu.fr, etrechrist.com, lazarus-components.org, ecoreel.fr, courseconomie.com, ecopetits.fr, france-analyse.com, ethiquetravail.com, aideslinux.fr,informalibre.com, histoire.ovh.

Du même Éditeur[modifier | modifier le wikicode]

  • Les Principes de la Science Sociale

Henry Charles Carey Conseiller de Abraham Lincoln

  • Alors vous voulez tout savoir sur l'économie ?

Lyndon Larouche

  • Mon Père m'a Dit

Elliott Roosevelt

  • Le Droit des Gens

Emer De Vattel

Biographie de l'Auteur[modifier | modifier le wikicode]

Matthieu GIROUX sait que l'intelligence et le bonheur se trouvent par la recherche de vérité. Cette recherche de vérité permet de retrouver une joie d'enfant, une joie qui devient flamme de notre bonheur, pour créer tous les jours. Notre esprit ne peut évoluer que s'il a trouvé des réponses à ses questions.

Ainsi, après avoir écrit des poèmes pour comprendre ses émotions, des nouvelles pour narrer avec la poésie, ce fut un livre sur l'écriture qui l'engagea dans la formation des autres, pour son plus grand bonheur. Un deuxième livre de coaching sur la créativité vit le jour.

Ce livre, chrétien, est fait pour des personnes saines ou voulant le devenir. Il y a dans ce livre une envie de s'épanouir et de transmettre. Il peut aussi plaire à ceux qui veulent évoluer, plus tard ou maintenant. Il explique la vie.

Informaticien et écrivain public, mais aussi économiste de l'économie réelle, vous avez ou aurez de nouvelles œuvres denses et pleines de sens, pour que vous aussi deveniez ingénieux et philosophes. Il s'agit en l'occurrence de quelques simples mais utiles démarches quotidiennes de lecture et d'écriture.

Le livre est sur www.archive.org ou www.agoravox.fr avec le compte matthius._Les sources utilisées sont Radio Fidélité Mayenne, Radio Chrétienne Française et Solidarité et Progrès.

Préface[modifier | modifier le wikicode]

L'objectif de cette préface est de vous résumer le livre, afin que les différents questionnement scientifiques soient affichés dès le début. Cela permet de chercher la vérité, en lecture du livre, pour votre plus grand bonheur.

Tout d'abord, il est impossible d'organiser des boules qui vont dans tous les sens. Pourtant, c'est ce que fait la vie. L'univers peut créer la vie, à moins que ce ne soit un Dieu. De la même manière, les individus sont les cellules du corps société, tout comme les sociétés sont les tissus, ou les métiers sont les cellules spécialisées.

Ainsi l’univers s’organise. Enstein disait qu’il est impossible d’organiser une explosion, ce que l’univers a fait. L’univers aurait donc une âme. Le travail de moindre action de la lumière confirmerait cette âme. Aussi la gravité fonctionne dans le vide. Cela confirme aussi une âme qui serait la gravité, dans un autre univers, pour aussi orienter la lumière.

On peut donc penser que Dieu serait une âme puissante qui créerait d’autres âmes, dont les nôtres et celles de l’univers, plus grande. En effet, Luc Montagnier, le découvreur du SIDA, a pu recréer de l’ADN à partir de micro-ondes de notre corps. La conscience est ailleurs ! D’où viendraient ces micro-ondes ? De l’âme sans doute, d’un autre univers sûrement.

Notre esprit a été conçu pour chercher la vérité. Quand nous sommes en joie, c’est que nous avons découvert une vérité construisant notre maison de juste. Si nous nous donnons du plaisir sur le court terme souvent, alors que ce plaisir unit des corps pour que notre esprit aille vers les autres, cela n’est pas aussi heureux qu’une joie, car la joie reviendra en nous, différente, alors que le plaisir sera oublié, similaire.

Le bonheur par le plaisir, c'est la patience devenant surprise par l'hypothèse supérieure remettant tout en cause. Ce plaisir peut devenir une joie ou événement indélébile pour tout ou partie du couple. Notre esprit n’est pas né du hasard. Notre esprit peut devenir joyeux subitement par l'esprit pour s'exprimer par l'esprit donc les autres. Nous sommes créés pour chercher la vérité apportant cette joie heureuse.

Un corps qui a un cancer, certes dû à l'environnement, nécessite une intervention extérieure pour être guéri. De la même manière, il faudrait aussi une intervention extérieure lorsque la société humaine se désorganise. C'est le rôle de l'Esprit Saint qui nous parle, associé par l'économie de travail à Dieu. Il y a là les Secrets de Fatima avec aussi Jésus Christ.

Les évangiles, certes retravaillées, vont contre toutes les lois établies de l’époque par Jésus le polémiste des incertains. Ces évangiles, si on les respecte, feraient de nous un Saint promu par l'esprit, cette âme matérielle qui donne les réponses à nos certitudes sur les autres pour apprendre du nouveau. Jésus-Christ est donc venu sur Terre pour faire de nous des Saints, car il a même indiqué que nous pourrions le rejoindre si nous étions en recherche de vérité, si nous croyions en Dieu, si nous étions charitable, ce qui est selon lui le plus difficile à réaliser. Pour simplifier, nous rejoindrons Dieu si nous sommes justes.

Lourdes montre qu’il reste bien sur Terre un Esprit Saint. En effet, des médecins n’arrivent pas à expliquer des miracles de Lourdes. Par contre l’Esprit Saint n’agit qu’à un seul endroit, comme l’a montré Jésus, qui aurait vécu au centre de trois continents, au centre de trois directions en réalité, car il semble que toute âme ne puisse agir que vers un seul objectif, Dieu inclu. Cependant la nature fonctionne en duo. L'humain croit au triptique sauveur, bourreau, victime, que nous ne développerons pas ici.

L'école française explique que le continent est une terre homogène. Seulement il y a le mot humus dans le mot humain. L'humain est donc à la fois nature et terre selon le début du mot. Le mot Ubuntu indique qu'il y a en plus relation, relation créée par l'association de nature et de terre. C'est un dialogue entre deux langues africaines qui a fixé la signification du mot ubuntu, signifiant lien entre les puissants et la base. La relation est cependant expliquée dans l'économie réelle humaine, pas que dans l'individu. Cette relation humaine nécessite confiance. Le fait qu'ubuntu ait donc ajouté le mot partage, plus fort qu'une relation entre deux mots, a nécessité un rapport au temps qui a créé notre sensibilité à l'égard de ce passé. Un dialogue transmis de génération en génération permet d'approndir la signification des mots. On constate que nous étions moins sensibles dans le passé. Cela fait peur à certains conformistes. Seulement cela signifie que nous sommes de plus en plus sensibles.

À propos du triptique[modifier | modifier le wikicode]

www.rcf.fr

Chercher la Vérité[modifier | modifier le wikicode]

Pourquoi Chercher la Vérité ?[modifier | modifier le wikicode]

Quand l'humain voyait sa femme, il la prenait pour une déesse et était respecté grâce à cela. Nous étions des noirs, positifs et solidaires donc. Comme nous ne savons pas pourquoi il y a la vie dans notre univers, comme la vie est une organisation de la matière, nous ne savons déjà pas comment mais surtout pourquoi la société s'organise. Le pourquoi est par conséquent une question qui dirige notre volonté de vivre. Comprendre la vie fait de nous un génie.

C'est ce qu'on ne comprend pas qui est important. Nous avons à découvrir l'univers dans lequel nous sommes. Si nous ne faisons pas cela nous sommes peu habitués au changement et nous tarissons notre humanité. Comprendre c'est accepter que nous ignorons l'essentiel de notre univers, univers qui peut être remis en cause par une simple hypothèse.

L'humain se comprend par la société. Chacun a une intuition créée par son nom, son éducation, une initiation. Il s'agit de trouver ce qu'elle cache par la recherche de sa vérité et de la vérité. Chercher la vérité permet de trouver du puis le bonheur. Notre esprit se satisfait de la vérité. Vous pouvez donc la trouver en vous confessant aux bons moments tout en cachant votre vie privée. L'esprit agit en temps voulu pour notre âme et les autres. Nous avons tous été conçus pour nous développer. Ceux qui refoulent la vérité sont malheureux. Chercher la vérité c'est comprendre comment le monde fonctionne.

Au début on recherche différentes vérités. On est insatisfait de passer de l'une à l'autre. Puis on s'intéresse à une vérité qui fait clocher notre vie, parce qu'elle nous interpelle. Alors on élabore des hypothèses en cherchant sa vérité. On cherche sa vérité avec ses amis pour trouver son bonheur, ou du bonheur permettant d'envisager l'avenir, puis du plaisir-bonheur, permettant de motiver pour transformer notre passé. Puis, un jour, notre âme se distingue par la recherche de la vérité. Aussi, on pose des questions pour trouver la vérité afin de trouver le bonheur. On croit ou on devine alors par la volonté. On est à la recherche de la vérité, grâce à la méditation et au dialogue, l'écriture de poèmes aussi.

Nous sommes faits pour résoudre des problèmes. Avoir peur des problèmes, c'est ne pas être préparé à en trouver la solution. C'est normal d'avoir peur des problèmes. Seulement la recherche de vérité permet d'en trouver rapidement les solutions, de ne plus avoir peur des autres, en dialoguant, en méditant.

L'intuition nous donne le savoir. Parfois elle nous surprend, si on s'écoute ou si on lit ses poèmes ou journaux. L'intuition nous aide à résoudre notre recherche de vérité. Il s'agit d'utiliser l'intuition pour se transformer plus facilement. Répondre à son intuition pour la définir permet d'être comblé pour son bonheur et celui des autres.

Alors, certaines fois, on se demande comment on a pu, si facilement, trouver une solution à des problèmes si complexes. Dieu nous a peut-être aidé, à moins que ce ne soit notre âme. Alors, on peut atteindre temporairement la vérité. Ça n'est pas celle de Dieu, pour laquelle il est possible que seul Dieu la connaisse. Ça peut être une vérité des humains qu'on arrive à définir, étant alors la vérité des humains de son pays ou du monde à cet instant, ou ensuite. Cette vérité construit l'humain. Dieu peut intervenir pour elle.

Il s'agit d'être un seul corps pour partir à la recherche de vérité. On peut appeler cela le baptême. Sa recherche de vérité permet de construire le corps société, local, puis celui de son pays. Cela nécessite de comprendre des vérités d'autres pays et de l'enfance, par la définition de l'humain et la bonne nouvelle. Alors, grâce aux questions qui apportent notre bonne nouvelle par ce qu'on estime de celui qui est en face, mais aussi en apprenant à apprendre par nos intelligences multiples, avec aussi l'économie humaine, c'est à dire en comprenant les mouvements ou liens de la société humaine, on comprend la vérité passée de l'humain, voire celle d'un instant, voire celle qui dure, voire une vérité humaine éternelle. On cherchera alors cette éternité par l'esprit.

Ça peut être pour les scientifiques une nouvelle cause permettant d'améliorer les axiomes de la science. Ça peut être pour un musicien trouver le sens de sa musique. Ça peut être pour le métier manuel d'utiliser ses mains pour créer quelque chose de nouveau et d'économique, c'est à dire utile. On peut aider quelqu'un pour qu'il éveille notre esprit. On peut trouver une vérité qui nous parle pour notre métier. On pourra alors oublier son ego, le connaissant, pour voir ce qu'il y a derrière nous.

On aura éveillé ses sens. L'intuition par le dialogue ou les écrits nous aura montré notre chemin. Le dialogue avec les autres nous aura transformé, parce que notre esprit changera notre âme pour transformer notre esprit. On est alors le Christ. L'Esprit Saint peut à ce moment nous aider, pour notre cause, qui est dans la vérité humaine. On peut agir pendant 3 jours puis moins, sans être fatigué. Si on est peu fatigué, on est au centre de l'esprit donc on est le Christ à certains moments. Si notre poutre est solide, on a peut-être manqué de peu la mort avant. La règle est simple : Ce qui sera acquis sera définitif et vous libèrera par les autres pour libérer les autres. Dieu vous trouve beau et dit "Mboté !".

Dieu ne touche pas à l'âme à ces moments là. Il bonifie notre corps aux bons moments par notre volonté et l'esprit. Quand l'Esprit Saint nous quitte, il reste une part d'ubiquité en nous, dans notre esprit, parce que les esprits sont liés les uns aux autres, pour que nous puissions évoluer et nous entendre. Notre âme se distingue nettement à certains moments de volonté. Les intuitions négatives deviennent positives. On subit des attaques. L'esprit est là pour nous aider. Alors, c'est la joie de la vérité qui nous guide. Plus on montre la vérité, plus on sauve. Dieu peut alors transformer notre corps. Il est donc possible que Dieu restaure la chaire de notre âme pour nous connaître comme au moment où il nous a vu l'atteindre.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Mettez par écrit les questions que vous vous posez ou vous posiez sur vous_?

Lectures[modifier | modifier le wikicode]

Lire des livres de Maître Eckhart, celui qui inspira aussi Nicolas De Cuse.

Trouver le Bonheur[modifier | modifier le wikicode]

Pour trouver le bonheur, il s'agit de comprendre que notre vie sert à quelque chose. En effet, la vie ne peut pas être hasardeuse. Elle est partout. Il n'y a pas de chaos sur Terre. Donc cela veut dire que l'Univers s'ordonne. À ce propos, vous pouvez lire la thèse de Jean Jaurès, La Réalité du Monde Sensible. Il y a aussi la pédagogie de Planck et sa notion de la causalité.

À partir du moment où on se dit que notre vie sert à quelque chose, nous sommes susceptibles de trouver le bonheur. Alors il s'agit de renforcer cette volonté, par la compréhension du monde. Il s'agira de méditer, pour lier, afin que notre raison et notre foi soient connectées, qu'elles nous parlent.

Il s'agira donc de trouver une croyance supérieure, car tout le monde croit, que ça soit au chaos, à l'argent, au matériel, à sa femme ou à son homme, à Dieu. Plus on trouvera une croyance au dessus des autres, plus cela amènera notre bonheur, car, si quelque chose s'organise, c'est qu'il y a une raison.

Sa croyance sera, au début, des hypothèses, à confirmer. Puis notre âme nous donnera, alors, une hypothèse supérieure, puis d'autres hypothèses supérieures, en fonction des liens inexpliqués. Alors cela amènera chaque fois notre bonheur, la joie ou le questionnement autour de nous. On s'apercevra alors que beaucoup ne croient pas que leur vie a une utilité, en temps de crise. On leur donnera notre bonheur, ce que nous comprenons. Si nous ne sommes pas compris, il s'agit de définir.

Le doute est permis, mais il doit renforcer notre foi. En effet, si nous ne croyons plus, alors nous n'existons plus, puisque cela voudrait dire que nous ne pensons rien.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Écrire sur ce que je crois et ne crois pas. Revoir ces notes plus tard.

Méditer[modifier | modifier le wikicode]

L'idée naît de notre inconscient. Notre inconscient nous parle et émet des idées. Notre inconscient est la partie de notre esprit qui réfléchit sans nous le dire, toute seule. Ainsi, lorsque notre esprit se repose, l’inconscient réfléchit. Il nous influence, selon et pour notre recherche de vérité.

Tout d’abord, l’esprit doit être reposé pour pouvoir utiliser son inconscient. En effet, le monde du début du XXIe siècle est rempli de transgressions amenant au désir à court terme. Ce désir à court terme fait tourner notre esprit en rond au lieu qu’il soit dans une dynamique de transformation, selon la recherche de vérité. On a constaté scientifiquement que les troubles de l’esprit sont dus au blocage de l’esprit, bloqué à tourner en rond à un certain endroit. Un inconscient qui ne peut réfléchir à notre place nous empêche de lier. Ainsi une information semblant impensable finit par être acceptée, parce qu'elle est répétée et parce que nous ne réfléchissons pas dessus. Il y a une corrélation entre les troubles psychiques et l’objectif de la télévision en 2015, notamment l'anorexie.

Sachant qu’il ne s’agit pas de tourner en rond, il s’agit donc de créer des objectifs pour évoluer vers le long terme afin de lier de nouveau dans son esprit. Il s’agit alors d’aller contre ce que notre inconscient nous dit comme explicite et faux, c'est-à-dire compréhensible facilement mais faux, pour le remplacer par ce qui est implicite dans notre inconscient et vrai, c'est-à-dire peu compréhensible par les autres mais vrai. Les religions parlent de l’esprit malin qui nous dicte des mensonges. C’est l’inconscient qui a accepté des choses qu’il savait édulcorées, parce que répétées ou agressives.

Un esprit bloqué à tourner autour des mêmes idées pourrait empêcher de dormir. L'activité physique permet de mieux dormir. Méditer après avoir joué de la musique permet de jouer dans son esprit, sans musique, ou plutôt avec la musique de son esprit. Cela résout beaucoup de problèmes psychiques. Aussi cela dédouane du "tourne en rond" de la télévision. Notre inconscient est ainsi mieux activé grâce au repos. On sera sociable et on voudra s'adapter aux autres.

La méditation ne consiste pas qu’à trouver une idée pour se satisfaire de cela. Certains scientifiques ou certains religieux vous diraient : « Une idée, c’est élémentaire ! ». En effet la méditation a différents objectifs. La méditation et le dialogue permettent de lier la foi et la raison. La foi est le fait de se fier moralement à quelqu’un. La raison permet d'anticiper clairement une réalité. Dès que l’on pense que l’on va perdre la foi, il est possible que notre raison se perde. Tout comme celui qui a perdu la raison finit par perdre la foi. Le doute nous remplit alors et demande de réaliser des choix. Nous pourrons mal choisir et revenir sur notre décision. Dans ce cas il ne faut pas choisir la facilité, plutôt utiliser sa recherche de vérité. Il est primordial que la foi et la raison soient unies, par le dialogue, le questionnement scientifique et la méditation.

Le premier objectif de la méditation est d’adapter notre esprit à notre environnement. C’est la vision à court terme de la méditation. En préparant notre esprit par le lien, nous pouvons attribuer une ou plusieurs solutions scientifiques et humaines à tout problème. Ainsi, nous cherchons de plus en plus à résoudre des problèmes, ce pour quoi nous sommes faits. Cela peut nous mener vers de nouvelles passions et de nouveaux talents.

Le deuxième objectif ne consiste pas à préparer à trouver une idée, c’est-à-dire scientifiquement à utiliser un neurone. Il s’agit de lier un ensemble de neurones, pour pouvoir proposer plusieurs choix ou solutions à celui qui n’accepterait pas une solution unique. Il s’agit aussi de trouver le moyen de convaincre grâce au dialogue et à la philosophie scientifique. Il s’agit aussi de faire face aux émotions avec la poésie et l’écriture. Il s’agit enfin d’avoir une activité physique ou musicale pour que les neurones soient bien irrigués et unis par les flux sanguins. Beaucoup ont ce besoin de se défouler, pour que leur esprit soit au mieux et complet.

Le troisième objectif consiste, après les deux premiers, à écouter celui qui organise l’univers avec la vie et notre esprit. Pour comprendre Dieu, il s'agit de prendre des risques favorisant l'humain et la nature. Avec la méditation, il s'agit donc de prendre des risques calculés, pour acquérir des droits durables, pour soi aussi. Ceux qui demandent beaucoup obtiennent ce dont ils ont besoin.

Quand notre esprit est suffisamment adapté à l’environnement humain, il peut anticiper sur ce qui va arriver. La méditation permet aussi d'englober la société humaine. Ainsi, pour anticiper sur le communisme et le libéralisme, Lucie a montré les Secrets de Fatima. Ces secrets anticipent tellement sur l’humain qu’ils ont indiqué des choix à faire par rapport aux chutes prévues du communisme et du libéralisme. D’autres vous parleront du joueur de cartes qui gagne effectivement sans tricher, bien que tous croient le contraire.

Le quatrième objectif selon la religion, après cette nécessité pour moi de créer le lien dans l'esprit, est surtout de retrouver le lien entre l'esprit et la matière. Notre recherche de vérité nous permet effectivement de créer notre talent, ou de le perfectionner. Seulement nous sommes dépendants très fortement de notre environnement. Notre esprit relationnel a besoin des objets pour se comprendre. Nous sommes créatifs par notre raison aussi. Il s'agit d'aider cette raison avec certains objets.

Un esprit passionné peut se construire pour anticiper, ou contourner des événements plus ou moins longs et réguliers, attendus ou redoutés. Nous évoluons alors pour adapter notre esprit à anticiper les événements les plus redoutés. Si ces événements ne sont pas résolus, voulant alors, comme chaque enfant la puissance, donc le pouvoir de résoudre les problèmes cruciaux pour nous, nous nous créons des ersatz de puissance. Ces événements seront résolus par la méditation et le dialogue scientifiques, avant tout par l'humain. Nous ne pourrons méditer sur ces événements qu’avec le pardon et le calme. Le pardon sert aussi à accepter l'autre au cas où on le retrouve avec Dieux Si ces événements sont résolus, notre inconscient nous incitera à anticiper d’autres événements. Notre esprit se développera vite.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Méditation et dialogue
  • Radio Fidélité Mayenne
  • Solidarité et Progrès

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Quand votre esprit est calme, après un exercice physique, ou après avoir discuté, avant de dormir, méditez en vous reposant. Des liens ou des idées viennent...

Donner du Bonheur[modifier | modifier le wikicode]

Beaucoup sont pessimistes parce qu'ils voient du pessimisme chez les autres. Ils donnent alors du pessimisme aux autres. Il s'agit de se défaire de cette morosité pour sourire quand on ne sait pas quoi faire d'autre. Il s'agit de donner de l'optimisme et de la joie aux autres.

Nous sommes heureux lorsque nous trouvons la vérité. Ainsi, ceux qui cherchent la vérité peuvent apporter du bonheur aux autres. Il s'agit d'un dialogue où l'on demande indirectement à l'autre ce qu'il souhaite, plutôt ce que son esprit souhaite. En effet, la corruption empêche à beaucoup de gens de dire la vérité. Ainsi ceux qui cherchent la vérité apprennent à s'approprier le message du peuple tout en donnant du bonheur.

La charité consiste, lorsqu'on le peut à donner de sa personne pour les autres. On parle souvent d'argent. Seulement, si on pense que l'autre est sincère, il s'agit de lui demander ou deviner ce qu'il ne peut obtenir. Alors, celui qui donne est heureux de connaître les bienfaits du bonheur. Un dialogue et son âme nous veut du bien. Il est préférable de donner directement par son cœur. Après, notre esprit constate la faiblesse de la société, faiblesse signifiant corruption ou immoralité. Il ne s'agit pas d'un film qu'on oubliera, mais de la vérité pouvant signifier beauté.

Il s'agit d'aimer au lieu de se morfondre. Il s'agit d'agir au lieu de ne rien faire. Il s'agit de soutenir au lieu de refouler, d'être pour au lieu d'être contre. Il s'agit de réfléchir au lieu d'y aller maladroitement. La vie est une guerre contre l'imperfection de la matière. Il s'agit de se coacher au lieu de se laisser aller.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Prendre des résolutions quotidiennes pour sortir de cette imperfection de la matière.

Partir en Mission[modifier | modifier le wikicode]

Partir en mission c'est découvrir des vérités, se satisfaire de donner du bonheur aux autres pour s'émerveiller du sourire d'un travail humain, à savoir apprendre à aimer la société et les autres, cette nature surtout.

Nous étions tous agriculteurs avant et avons appris aux seigneurs, ces personnalités prenant des risques par notre parole, paroles devenus écrits par les scribes voulant comprendre, les écrivains publics ou vidéastes amateurs improvisant par la théorie du puis des mouvements vers la perfection naturelle ou scientifique, ou bien la théorie du secret permettant de défier face à face ou par l'improvisation. Puis des écrits créatifs nous amènent à une cause qui a ou aura de fortes chances de devenir un destin, c'est à dire ce qui nous fera par notre accomplissement, c'est à dire la découverte de ce qui fait cette cause en nous par la diffusion dans la ou cette société qui se transforme, principe élémentaire de l'économie.

Les robots nécessitent de connaître la nature de la société et son mouvement, cette vie qui croît en nous et avec nous. Nous disons alors évidemment qu'il faut préserver ces acquis. Si nous connaissons cette imperfection, nous voulons la transformer pour l'améliorer. Il faut cependant connaître donc s'initier à cette organisation de la matière et de la société allant vers la perfection.

On devient un économiste de la société ensuite. Partir vers sa mission c'est quelque chose qui nous pousse à parcourir un chemin vers l'inconnu, poussé par sa recherche de vérité. Il s'agit de savoir pourquoi on est sur Terre. Est-on sur Terre pour cumuler des biens matériels ? Ou est-on sur Terre pour les autres afin de s'enrichir soi ?

Il s'agit d'agir en fonction de ses origines et de son nom pour avancer dans la découverte de sa famille et d'un destin donc d'un avenir à créer. On trace cet avenir quand on n'est pas détourné par l'emploi qui devrait être un travail servant réellement aux autres. Si son travail sert aux autres, alors notre recherche de vérité reprend. Notre bonheur vient.

La mission permet de connaître la société et son environnement naturel pour y participer, afin de s'épanouir de son utilité. Alors, les autres nous voient sous notre meilleure facette. Alors, les conseils donnés servent pour la vie. Certaines missions, celles que nous voulons réaliser, ont plus de mérite car nous utilisons notre passion pour nous transformer.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Écrivez sur vos origines et votre avenir.

Notre Société se Développe[modifier | modifier le wikicode]

L’ascension de la société humaine s’explique par différents facteurs. Tout d’abord Homo Sapiens, depuis sa naissance, a été un individu social de plus en plus créatif et sensible devenant alors Sapiens Sapiens par des créations puis des écrits. Cette sensibilté est cette compréhension qui incite à grandir.

La créativité de l’humanité s’est révélée par la maîtrise de la nature et de ses pouvoirs révélés. La compréhension de la nature a permis la naissance de Homo Sapiens. Lorsque l’Afrique était un grand désert, les 1000 premiers homos sapiens ont maîtrisé les marées, dans les plages africaines, pour ensuite repeupler la Namibie, puis, au fur et à mesure peupler la planète par la maîtrise du feu.

Lorsque Homo Sapiens se trouve face à une difficulté semblant insurmontable, Homo Sapiens a cette faculté inégalée de gagner une sensibilité immense, pouvant soit lui causer des troubles, soit réveiller en lui une créativité pratique et cognitive lui permettant d’anticiper les autres et son environnement.

La maîtrise des marées a créé l’espèce humaine en Namibie. Les prophètes connus par l’espèce humaine ont existé par exemple par la Maât. La Maât est celle que vénère le Maât, qui est le prophète donc l'homme autorisé à agir pour les Maâts, qui sont l'ensemble des femmes puis des hommes prophétiques l'aidant à agir. Vous pouvez vous référez à la librairie Tamery à Paris, mise en valeur par Jean-Charles Coovi Gomèz et docteur Omotunde, se disant kémites c'est à dire égyptiens noirs, ou résistants ou disciples de Cheikh Anta Diop et Champollion. On les voit comme acteurs, puis comme ces disciples ou élèves étudiant l'Égypte, l'arabe et le français de Champollion, langues permettant de libérer les langues africaines par l'afrikaan et l'oralité de Cheik Anta Diop.

On pourrait voir les kémites comme une classe, mais le mot kémite permet justement d'éviter cette dérive. Il s'agit de libérer un savoir qui nous a permis d'évoluer pour nous libérer nous-mêmes, que ce soient d'abord les kémites ou résistants ou ceux qui cherchent cette lumière ou vérité, puis nos relations et ceux qui cherchent le bonheur. Ils ne suivront plus machinalement des croyances ne pouvant exister dans la nature. On découvre la liberté puisque la liberté est la découverte de sa recherche de vérité. Tous la voudront alors pour la connaître avec peur, en s'apercevant que la liberté fait peur pour devenir heureux.

On se défie soi-même par une vérité naturelle que l'on ne comprend pas, vérité naturelle qui nous défie donc par ce sens donc cette signification nous orientant de plus en plus en nous, ne pouvant être oubliée parce que comprise puis repoussée pour être transformée, puis rejetée vers une autre vérité, l'une des deux prenant alors la place de l'autre. On est dégoutté si c'est la mauvaise, mais elle nous transformera, en bien si nous aimons. La science c'est cette nature et ses mouvements.

On s'aperçoit alors qu'aimer demande d'agir sur les autres pour se comprendre soi surtout. Des écrits que nous ne pouvons expliquer se révèlent à nous, au mieux physiquement parce que nous y avons crus par sens et par amour comme une cause à divulguer pour changer la société. Ce peut être une cause spirituelle permettant d'être heureux, une cause naturelle si nous comprenons la nature demandant de connaître les plantes effectivement, mais l'humain surtout, celui que nous ne sommes pas.

Être heureux c'est se connaître, donc connaître son histoire, celle qui nous fait peur, puis notre belle histoire que notre peur nous cache pour ne pas nous faire mal, parce que nous ne connaissons pas cette simple liberté libérant donc cette incompréhension de ce qui nous entoure. Il ne s'agit pas de plus avoir peur dans notre monde mais de comprendre nos limites et celles des autres, ce que font les prophètes selon la Maât ou autres divinités humaines africaines, puis asiatiques ou grecques.

Les écrits ont donc prophétisé ces humains révélant cette démarche vers cette organisation naturelle. Les prophètes et disciples se sont cachés selon les recommandations de la Bible. Devenir prophète ou disciple c'est réveiller cette créativité sensible par l'intuition et la prière, en cherchant son bonheur puis le bonheur par ses amis puis les copains, puis Dieu si sa cause est la vérité humaine, par la capacité à réfléchir avec les autres, avec le dialogue et ses intelligences.

Ce dialogue, mu par un gros problème résolu, qui aurait pu anéantir d’autres Homos Sapiens moins préparés, révèle chaque jour une vérité avec les autres. Ainsi ces humains parlent de foi en l’autre, parce que le dialogue avec la population et les plus mauvais exemples renforcent leur ego, leur créativité, donc leur foi. On pourrait aussi trouver la même dynamique chez les grands découvreurs et scientifiques de l’humanité. Pour eux, la gloire ne sera pas réellement que l’on se souvienne d’eux, mais qu’on se souvienne de leurs paroles ou écrits, pour que la société évolue afin de faire aussi bien que le créateur de la vie.

Il y a aussi en l’humain cette envie d’aller vers l’inconnu, de le découvrir. L’asiatique n’a pas eu peur des différences. Il s’est marié avec d’autres espèces humaines plus facilement. La calsligraphie chinoise a commencé notre parcours philosophique, notamment avec Confucius, venant d'une famille égyptienne. L'amérindien a réussi à diversifier les gênes humains, en découvrant les terres les plus éloignées de l'Afrique. Aussi l’africain a gardé le plus grand patrimoine génétique de l’humanité. Il a cette foi inégalable en la vie, en la société, en la nature, en la science donc, malgré les épreuves traversées.

La peau blanche nous vient des arabes. Les arabes d'aujourd'hui aiment le chaud. L’européen avec l’asiatique ont créé une société avancée, par la maîtrise d’un climat difficile et d’une nature riche et difficile à maîtriser par le mouvement de la chaleur. Les grecs ont continué l'envolée philosophique humaine des asiatiques par le dialogue avec les celtes ou slaves. En transformant les marécages en champs, la réflexion scientifique de Platon permettrait avec les africains de créer dans le monde un nouveau bond en avant, un développement humain par une meilleure qualité de vie.

Tous les animaux ont peur du feu sauf l’humain. De là vient la création de l’économie humaine. La maîtrise du feu a permis de garder les aliments plus longtemps. Cela a donné plus de temps pour la réflexion créant des jouets créatifs et mathématiques, comprenant effectivement puis pour comprendre finalement cette harmonie.

Cette démarche a donné envie de chercher toujours plus à maîtriser la nature. Les bâteaux ont permis ce risque noble d'explorer son passé. Les chevaux sont surtout devenus moteurs de civilisations. Les trains nous font voir l'avenir. La hache a permis la sédentarité et les premières maisons. Malgré tout, nos ancêtres passaient beaucoup de temps à survivre, à travailler beaucoup pour obtenir peu. Réfléchir c'est se confronter.

L’élevage et la culture ont permis de créer les premiers villages, avec des sociétés organisées et spécialisées. Après l’énergie de la biomasse, l’humain s’accapare alors l’énergie et le bienfait de l’élevage, pour accroître sa population, avec moins d’efforts à fournir. Il ne tient qu’à une société respectant ses citoyens de respecter les animaux. La société humaine ne peut exister que par l’avantage d’autrui. On voit le passé et on le comprend ensuite. On devine l'avenir et on voit une cause qu'il faut comprendre.

Puis, le commerce a créé l’écriture, utilisée au début par la noblesse pour comptabiliser. L’association entre les individus et les sociétés s’est accrue. Ces différents bons technologiques peuvent se résumer ainsi : L’économie de travail grâce à l’énergie par l’association des éléments, puis des humains, des sociétés, des nations.

Les sociétés qui maîtrisent le mieux l’économie de travail sont aussi les plus cultivées et les plus riches. Seulement, des dirigeants cultivés ne sont souvent pas aussi sensibles que leurs parents, n’ayant pas eu à résoudre de gros problèmes. Ce défaut de toutes nos sociétés révèle alors notre caractère animal. Ce défaut est résolu par la population créative de l’humanité, souvent peu nombreuse, car être créatif demande ce risque de se confronter à la vérité des autres. Si cette population est mise à mal, une société ou civilisation est alors anéantie. Si la population créative est augmentée ou favorisée, de grands bonds industriels puis scientifiques ont lieu, dont la cause est due au développement de la sensibilité créative, au mépris des lobbies ou pouvoirs jaloux. Les lobbies sont alors révélés par cette noble cause de découvertes généalogique et historique. C’est ainsi que la société humaine se développe constamment, les écrits gardant les acquis, ce capital Sapiens Sapiens.

Plus les personnes complémentaires ou les familles seront proches, plus le dialogue et l’association seront favorisés, plus il y aura de richesses intelligibles et matérielles, plus ce dialogue et cette association permettront de réaliser des outils, ou denrées élaborées, de qualité. Une société qui aura compris cet enjeu se développera très vite. De grands noms se créeront dans la population sensible, créative et rebelle. Ainsi une société, appelée empire, qui individualisera et se perdra parce que l’humain ne se comprend que par le lien et le dialogue. Les liens entre idées permettent l’association des éléments par l'improvisation de l'expérience, utilisée et financée aux bons moments révélés par la nécessité de la technologie de rupture transformant sociétés.

En 2016, il reste toujours des éléments qui demandent à révéler leurs pouvoirs. Il reste toujours des champs à créer, plus qu’on ne l’imagine. L’humain a cette créativité qui permettra à des humains d’égaler Dieu en découvrant l’organisation de l’univers et de la vie, vérité cachée parce qu'extraordinaire et miraculeuse.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Lire les livres de Henry Charles Carey ou de maître Eckhart. Écrire pour devenir un économiste scientifique pouvant comprendre notre nature donc, ou un humaniste donc quelqu'un voulant se comprendre par les autres.

Mieux, on serait un humaniste scientifique donc quelqu'un qui se comprend par sa nature et celle des autres, nature qui est ce qui organise la matière imparfaite.

L'Église est à l'Image de l'Humain[modifier | modifier le wikicode]

La religion catholique a été dans l'impasse par différentes raisons scientifiques, historiques ou structurelles, par son manque de philosophes écoutés. Seulement elle peut au début du XXIe siècle permettre de faire réfléchir la population parce qu'elle a une revanche à prendre face au libéralisme. En effet, l'église est consciente de la pauvreté intellectuelle et de l'individualisme forcené de la population, amenant à se confronter malgré ses peurs.

Il fut un temps où il fallait être religieux pour accéder au savoir scientifique. Mais, malgré ce fait, les religieux qui faisaient avancer la science allaient contre les individualismes religieux. Celui qui fait avancer la science doit contredire des plus médiocres que lui, eux-mêmes responsables de le juger. Autrement-dit, quand on n'arrivait pas à convaincre son supérieur médiocre, on pouvait être éliminé. Les religieux tuaient contre un des dix commandements, disant que la jalousie est à proscrire. La promotion permet alors de définir une stratégie pour le dirigeant et le dirigé afin d'avoir raison.

Ce fonctionnement existe toujours dans les entreprises. Les directeurs n'ont pour beaucoup aucune réflexion scientifique, juste des connaissances. Les contradicteurs de Galilée se référaient à Aristote sans se référer à Platon, qui décrivait la réflexion scientifique qu'utilisait Socrate. De nos jours on voit le même fonctionnement entre les chercheurs et les directeurs. Le directeur eut sa place parce qu'il savait la connaissance du passé, sans philosopher comme le ferait Socrate. Il se réfère à Socrate sans être comme Socrate. Le chercheur est lui comme Socrate parce qu'il se dit que le disciple peut dépasser le maître. Il voit que Platon a décrit comment réfléchir scientifiquement.

Le scientifique se réfère à Platon, parce qu'il sait qu'il peut faire comme Platon. Il peut améliorer ce que faisaient ses pères. Sa passion s'oriente de façon à être Socrate comme l'écrit Platon. Seulement celui qui dirige ne peut philosopher que de façon privée parce qu'il doit communiquer ce qu'on lui a enseigné. Beaucoup ne philosopheront pas et nieront alors Socrate parce que Socrate veut surtout convaincre de faire comme lui. Ils se référeront à Socrate parce que le scientifique ne cherche pas le pouvoir mais l'éternité de la reconnaissance scientifique, ce qui arrive rarement. Beaucoup de théologiens deviendront vite jaloux de quelqu'un qui dépasse Socrate parce qu'il y aura un rapport de force, pas un débat philosophique et scientifique. La raison pour laquelle Galilée a été tué est que ses juges sont des exécutants, pas de nobles dirigeants dans l'esprit. La religion a eu des animaux à sa tête, parce que la logique du pays a été, pendant beaucoup de temps, d'exécuter ce que voulaient les principaux bénéficiaires du système, ceux qui possédaient la monnaie.

Qu'est-ce qui relie Socrate et le scientifique ? Ils ont la même passion. Ils cherchent tous deux à améliorer l'humanité pour qu'on se souvienne d'eux, comme on se souvient de Socrate. Qu'est ce qui relie le chef religieux et Socrate ? Les écrits de Socrate. Le chef d'Église va donc vouloir des écrits alors que le scientifique cherche à philosopher pour améliorer ses écrits. Le chef d'église a donc intérêt à chercher les failles des écrits, alors qu'il ne sait pas philosopher, juste trouver une gloire posthume. Galilée n'ayant pas fini à philosopher avec ses semblables, devant empêcher surtout des attaques nombreuses, sera puni parce qu'il n'y a pas suffisamment de scientifiques comme lui, réellement socratiques. Par contre il aura gagné l'éternité de la civilisation. Il vivra à travers notre civilisation, qu'il voulait améliorer.

D'ailleurs, un scientifique doit surtout combattre le manque d'humanité de ses pairs. Il faut qu'il ait une réflexion aboutie de ce qu'il voit. Il ne peut publier trop tôt sa découverte scientifique. S'il n'y a personne croyant en la vie dans son entourage, ceux-ci ne pourront se passionner pour convaincre. La vie c'est la créativité de l'univers. La créativité est notre humanité car elle nous rapproche de la connaissance de l'univers. Elle fait de celui qui permet le mieux de comprendre l'univers un Dieu. Cela va contre les religions monothéistes, disant que Dieu est déjà là. Tous les scientifiques qui émettent de nouvelles théories peuvent vite passer comme sectaires, si tout le monde croit ce que dit un chef religieux lui même sectaire, se référant à des imperfections faisant de lui un être humain. Plus le scientifique aura raison, plus celui-ci se fera passer pour un Dieu. S'il finit par ne pas avoir raison sur tout, cela en devient un sacrilège. Il n'est pas un Dieu et doit être puni. Les religions monothéistes ont leur faille dans le fait que beaucoup de fidèles ne croient pas que l'on peut égaler Dieu, ce qui est possible par notre créativité, plus importante que le fait d'être univers. En effet il est plus intéressant d'être un esprit décrivant l'univers que de ne pas être suffisamment créatif, pour élever et transformer son esprit.

Les religions monothéistes ont été piégées par cette faille au XIXe siècle, par cette croyance au chef. En effet le libéralisme dit que c'est l'individu qui fait la société. Les religieux monothéistes peuvent croire que celui qui est chef n'est pas Dieu du fait de ses imperfections, et donc le chef religieux n'a pas besoin d'être créatif face à ses imperfections, puisqu'il n'est pas un Dieu alors. Le libéralisme lui dira que son individualité est importante, alors qu'elle ne permet pas de se comprendre. En effet, nous comprenons surtout notre sociabilité, peu notre créativité et notre individualité. Le chef religieux pourra donc trouver des attraits à certaines doctrines du libéralisme puisqu'il est reconnu comme individu sans être un Dieu. Le libéralisme va par contre cacher constamment notre sociabilité et notre créativité, surtout par l'individualisme.

Le libéral et le chef religieux pourront alors s'entendre sur le fait que la créativité est à proscrire, car elle fait de ceux qui la possèdent des Dieux, pour peu que ceux-ci fassent avancer la science. La science sera donc aussi à proscrire pour le chef religieux tombé dans le panneau de l'individualisme libéral. En effet, cette science pourra le détrôner à tout moment parce que le chef sera imparfait. C'est l'enjeu du XIXe siècle. On y cherche à empêcher aux gens de devenir des Dieux, c'est-à-dire des références scientifiques pour l'humanité, pour que les possédants se croient des Dieux par le pouvoir qu'ils ont sur la monnaie. Ces dirigeants seront eux-mêmes possédés par leur escroquerie. Ils pourront devenir des idiots. Par contre ils bénéficieront de la gloire des avancées demandées par le peuple, maté par les armes. Ainsi, lorsque l'économie monétaire est en place, on fait référence à ces personnes sans parler d'eux. Ils ont la gloire d'avoir plié face au peuple. Par contre les possédants seront eux pire que des idiots, des personnes capables de rendre idiots leurs concitoyens. Ainsi le social-libéralisme ne sera que le moyen d'accéder au pouvoir par la voie opportune alors qu'on cachera le social au peuple, pour ne pas qu'il se comprenne. Le dirigeant social-libéral aura appris dans les écoles d'économie que les marchés c'est magique. Il ne fera donc rien de révolutionnaire quand il sera au pouvoir. Il fera ce qu'on lui a appris de l'économie monétaire, à savoir désengager l'état, détruisant alors le développement donc la république, mais aussi l'état-nation élaboré par Mazarin. L'état-nation est la condition nécessaire au développement d'un pays. La cohésion d'un peuple est nécessaire au développement donc à la république. En effet, chaque état-nation a une culture donc une histoire différente. D'ailleurs, le libéralisme permet de remplacer l'histoire des peuples par l'individualité des possédants.

En 2014, le problème de la religion est surtout le fait que ceux qui sont religieux ne s'intéressent pas suffisamment à la science parce que la doctrine scientifique empêche de croire en la vie par la censure, bien qu'il soit possible de croire en la vie de toutes les manières. Vous aurez juste à dire que la science leibnizienne, elle-même inspirée de la science chinoise et égyptienne, permet à ceux qui apprennent la science de croire en la vie. Ensuite vous leur expliquez que les scientifiques de l'école actuelle n'apprennent pas à réfléchir scientifiquement comme sous Jules Ferry. Ensuite vous expliquez que l'économie physique met tout le monde d'accord, que ce soit la droite et la gauche, ce bipartisme que les citoyens attendent. Le crédit productif public de l'économie physique se référant à Roosevelt, Lincoln, Hamilton, lie à la fois le communisme de croissance et le capitalisme d'état des 30 glorieuses, alors mondiaux. En effet, le crédit productif public c'est de l'argent public créé en fonction du développement du peuple, ce que permet l'univers, cette beauté de la vie.

Ainsi vous expliquez qu'à chaque fois ce sont les libéraux qui ont empêché aux deux modèles de se lier, car l'individualisme et la monnaie privée mènent à la guerre, parce qu'il ne s'agit que de domination. Vous expliquez alors que c'est au moment où ces deux modèles voyaient des liens que le monde se développait sans guerre. Seulement vous expliquez aussi que ce sont les BRICS qui utilisent en partie ce modèle. Ils l'utilisent en partie parce que libéralisme promeut leurs films individualistes pour que les possédants transgresse le confucianisme nécessaire à la cohésion de la Chine. Vous expliquez cependant que l'économie physique des BRICS, mise en place actuellement, leur permet d'abandonner la croyance en l'argent et donc d'établir la croyance au développement, donc en la République. La nature le permet parce que la vie organise les atomes pour que des esprits évolués naissent. Vous leur dites alors que l'esprit et l'autonomie de l'humain permettent d'améliorer la nature afin que plus d'esprits aient leur droit d'être des humains, c'est-à-dire le droit d'accéder à la raison créative permettant de croire en la vie ou en la religion.

La faille du libéralisme est la censure, puisque son aboutissement est la pauvreté des esprits. Le rejet du libéralisme nécessite donc des esprits créatifs et philosophes cherchant à dépasser l'humain, pas qu'eux-mêmes. Le libéralisme cherchera la censure pour empêcher qu'il y ait suffisamment d'esprits philosophes et créatifs s'intéressant aux politiques. Ceux qui défendent l'économie physique devront eux-mêmes accéder à la raison créative. Ceux qui oseront se remettre en question pourront renforcer leur ego pour sublimer leur sociabilité, et vice et versa, en osant discuter sur leurs limites par la philosophie.

Malgré le bonheur que procurera le renforcement de son ego par la remise en question, la population sera très peu reconnaissante, car aussi jalouse qu'au XIXe siècle. En effet, l'oligarchie utilise les sondages, puis les réseaux sociaux pour d'abord rendre pessimiste ou rendre arrogant, par une carrière au travail. Il suffira pour elle, alors, de créer des codes artificiels, grâce aux films individualistes et aux musiques rythmiques sensitives et divertissantes, puis grâce à l'abrutissement par la société du jeu, consommant au lieu de créer. Plus il y aura de convaincus par l'accès à la raison créative, plus elle devra rendre idiote la population non créative. Ainsi il y aura beaucoup d'idiots mais de plus en plus de gens avertis. Les libéraux prônant le divertissement commenceront à réfléchir, face à ceux qui oseront philosopher avec eux, pour ainsi gagner en crédibilité, pour que ces philosophes osent écrire et proposer l'économie physique aux dirigeants.

La faille de ces philosophes sera leur faible nombre et leur croyance aux images des films individualistes parce que l'humain ne s'est pas remis en question quand son individualité se porte bien. La méconnaissance du social permettant de trouver des repères s'ajoute. La faiblesse de l'esprit de ces philosophes se voit en France par une arrogance face à l'adversité. Cette arrogance nécessite d'évoluer.

S'il n'y a aucun philosophe dans l'équipe, cette équipe aura du mal à dialoguer avec ceux qu'il faudra convaincre puis épanouir par la musique, choisie pour l'accessibilité mécanique à une raison créative par sa capacité à faire réfléchir. Ils pourront même ne pas déceler certaines qualités, ne les connaissant pas, mais surtout parce qu'ils ne communiquent pas suffisamment. Ainsi ils ne sauront donc pas augmenter vite leur équipe. En effet, certains ne seront pas passionnés, juste convaincus, car peu de citoyens osent parler contre des politiciens les piégeant par le droit, citoyens ne connaissant pas l'économie physique de Henry Charles Carey. Ainsi certains pourront devenir des individualistes forcenés, parce qu'ils ne philosophent pas sur leurs limites, croyant qu'il faille cacher leurs limites. Ils seront la faille de ce genre d'organisation, car il s'agit bien d'une guerre psychologique nécessitant d'individualiser la population pour la rendre pessimiste par la censure du social et de la créativité.

La finance croira alors qu'il faille installer une dictature pour liquider la population trop difficile à maîtriser. Des droits partiront parce que beaucoup d'actifs seront pessimistes et suiveurs, mais aussi parce que les chômeurs n'oseront pas agir politiquement afin de trouver un travail utile, pas un emploi.

Tout se jouera dans le nombre de réseaux convaincus par le développement et le droit à la raison créative. La raison créative ira jusqu'à être proscrite des dirigeants, pouvant alors mener la population droit dans le mur. Seulement ceux qui réfléchissent verront le piège dans lequel on les emmène. Là encore Henry Charles Carey intervient, car les bases de l'économie physique qu'il nous apprend seront transmises chez les actifs, afin qu'ils puissent proposer aux élus ou à leurs collègues des banques locales, prêtant leur argent moralement, des entreprises de bâtiments publiques, permettant d'empêcher la montée des prix de l'immobilier, ou toute autre création citoyenne favorisant l'économie réelle, c'est-à-dire tout ce qu'on faisait selon le Conseil National de la Résistance.

L'aboutissement sera la liquidation de la spéculation par le Glass-Steagall qui permettrait aussi de sauver les dépôts. Les mutuelles et coopératives créées permettront de créer une nouvelle direction afin d'enseigner aux libéraux ce qu'est la vie, donc l'univers. La seule alternative sera le développement par la monnaie productive publique, car il s'agit de reconstruire par le génie scientifique. La finance sera de plus en plus esseulée car le système n'en aura favorisé que quelques-uns.

En 2014, il s'agit pour la finance de trouver de plus en plus d'illusions pour satisfaire la population, qui sera de plus en plus sensible à la raison créative, parce que homo sapiens éveille sa sensibilité quand il a de gros problèmes à résoudre, ensuite pour en résoudre d'autres mécaniquement, pour peu qu'il devine et cherche les solutions.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Celui qui est corrompu et qui le sait est pire que celui qui est corrompu sans le savoir. Essayez de faire la distinction entre les deux tendances par le dialogue.

L'Âme[modifier | modifier le wikicode]

Qu'est-ce qu'une Âme ?[modifier | modifier le wikicode]

Comment pouvons-nous vivre ? Qu'est-ce qui nous anime ? Comment puis-je exister par rapport à un autre ? Comment la vie naît-elle ?

Toutes ces questions permettent de définir l'âme. L'âme c'est ce qui anime un corps, ce qui fait qu'il est vivant, ce qui fait qu'il est un. En effet, la vie ne peut exister sans quelque chose qui anime la matière. L'âme est ce qui fait qu'on évolue.

L'âme est le fait que chacun existe dans l'univers et un autre univers par rapport aux autres. L'âme permet de prouver que l'univers existe. Elle fait que nous vivons, que notre esprit se dit qu'il existe. Chaque âme fait vivre un être vivant.

On pense que l'âme fait vivre notre corps. En effet, Luc Montagnier, le découvreur du virus du SIDA, dit que l'eau cohérente de tout corps vivant est animée par des micro-ondes. Ainsi, Luc Montagnier a pu recréer du matériel génétique à partir d'un simple lecteur MP3, en utilisant évidemment les éléments de la cellule. Il a dupliqué les ondes que produit notre âme.

Ce qui est sûr, c'est que l'âme ordonne. Elle crée le temps et l'instant. L'âme est en lien avec Dieu. C'est à dire qu'elle nous donne des idées par rapport à nos interrogations et nos liens. L'âme organise les plantes et les êtres vivants. Les animaux et les humains ont une âme sensitive capable de conscience. Les humains ont une âme capable de créer quelque chose de nouveau, c'est à dire noétique ou causal. La raison créative fait l'humain.

L'univers a besoin des âmes pour prouver qu'il existe. Dieu a une âme qui est dans son univers. En effet, les miracles de Lourdes ou ceux de certains prophètes récents sont inexplicables pour les médecins ou scientifiques qui les ont connus. Jésus a expliqué que les bonnes âmes rejoindront Dieu ou son paradis, dans lequel il n'existe aucune notion d'écart de temps. L'âme humaine est appelée à être l'égale spirituelle de Dieu après jugement. L'âme animale est abandonnée comme l'était l'âme humaine à une préhistoire.

D'après la théorie des multivers, un autre univers agirait sur le nôtre par les âmes et la gravité harmonieuse, donc mathématique et ordonnée, avec les âmes agissantes pour ou par leurs natures ou causes. L'âme est une création de l'univers. Ce qui nous anime vient d'un autre univers.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

La compréhension de l'âme est une recherche de vérité. Personne ne pense qu'une âme peut en remplacer une autre. Essayez d'imaginer ce qui se passerait si c'était le cas. Écrire sur l'âme alors.

Si vous aimez lire, il y a La Réalité d'un Monde Sensible de Jean Jaurès, un fils de paysan politisé, puis les réflexions et le parcours de Maître Eckhart, De Cuse pour comprendre l'infini ou Max Planck pour les débutants voulant comprendre leur nature.

Qu'est-ce que l'Esprit ?[modifier | modifier le wikicode]

L’esprit sans l’âme ne serait que mécanique. Il est probable que l'esprit et l'âme s'unissent lorsque nous mourrons pour rejoindre Dieu, puis rester avec Jésus après l'apocalypse selon Saint-Jean. L'image de nos monades ou nerfs est entourée par notre âme.

L’âme dirige notre esprit. Notre esprit est aussi celui des autres puisque nous nous comprenons entre nous. Il serait même similaire à ceux d’anges voire de Dieu, puisque nous sommes créatifs comme Dieu.

L'esprit est ce qui nous demande d'avancer par la carotte de la connaissance permettant d'accéder à l'esprit des autres quand nous répondons à nos propres questions par les autres. L'esprit n'agit que par ce que nous savons.

Nous constatons que l’économie de travail fait notre société. Dieu utilise cette économie de travail pour améliorer notre monde. L’économie de travail a permis de concevoir l’esprit. Dieu intervient en plus de l’Esprit Saint qui évolue automatiquement en voyant ce qui est bénéfique par l’esprit.

L’esprit est une connexion avec notre univers par votre monde. Chaque esprit agit sur moins de 500 mètres autour. L'Esprit Saint révèle par intuition spontanée la réflexion simplifiée des âmes autour d'un prophète, dépendant de la connaissance du prophète.

L’esprit sert à comprendre comment aimer. Lorsqu’on redoute quelque chose jusqu’à en avoir peur, l’esprit ne dit rien sur ce doute. Il attend une âme qui comprenne notre avenir face à cette peur. L’amour des pauvres de cœur sincères dirige notre société en bien.

Si vous vous révélez cette peur, l’esprit se met à réfléchir pour transformer ce doute afin de trouver des solutions. Vous êtes évidemment heureux quand un doute est résolu. Ceux qui sont heureux comprennent que le doute peut disparaître. Les rêves aident à cela aussi s'ils ne sont pas dirigés par de mauvaises images sans sens pour vous.

Si vous trouvez la vérité un jour et si vous croyez en Dieu, il est possible que l’Esprit Saint vous conquière. Cela nécessite une assurance certaine donc une confiance en soi et en les autres, de prendre régulièrement des risques avec les autres afin de deviner ce qu'ils ne voient pas pour trouver des solutions. L’Esprit Saint agirait sur votre âme. Vous devinez les autres esprits par l’intuition spontanée agissante. Il s’agit donc de comprendre les autres avec amitié et amour pour atteindre l’Esprit Saint.

L’Esprit Saint s’adaptera peut-être un jour à votre physique pour vous améliorer. Vous aurez peut-être la vérité qui se présentera plus tard au monde entier. L’Église vous dépassera alors par vous. Vous aurez décelé ce qui vient des démons ou du diable. Vous vous méfierez moins des imbéciles et aimerez donner.

Vous pourrez un jour suivre l’Esprit Saint pour ne plus jamais avoir peur du diable donc de la mort afin d’écrire publiquement et oralement pour atteindre ce que l’esprit cache aux sages. La supercherie du diable sera dépassée par votre mission alors sublimée. L’Esprit Saint pourra changer notre ADN ou notre corps de façon décuplée.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Si vous savez concevoir la nature donc votre nature, commencez à essayer de séparer mentalement votre âme qui vous anime de l'esprit basé sur la nature.

Comment Naît une Idée Supérieure ?[modifier | modifier le wikicode]

Trouver une idée à partir de deux ou trois autres semble surnaturel. En effet, notre esprit abandonne les idées causes de l'idée supérieure que nous assimilons comme telle parce qu'elle nous fait abandonner les autres idées.

Notre esprit réfléchit. Il ne trouve pas de réponse immédiatement. Notre âme en tient compte. Elle ne nous répond pas tout de suite, pour ne pas nous donner trop de puissance. En effet, si nos idées supérieures naissaient juste après avoir émis les liens, nous serions toujours en train de réfléchir sans jamais être serein ni calme.

Notre âme nous commande, c'est à dire qu'elle répond à notre sagesse. Les esprits faibles comprennent le monde de Dieu parce que Dieu était faible au début comme chacun le fut. Nous sommes faibles par le physique qui nous compose. Notre âme fait appel au monde de Dieu afin de satisfaire notre sagesse, notre patience. Notre âme répond à notre esprit quand elle voit qu'il est capable d'évoluer par l'hypothèse supérieure, que notre âme porte et qu'elle souhaite.

Après avoir médité, n'avez vous jamais vu votre esprit aller rapidement après avoir trouvé une idée ? C'est une hypothèse supérieure. Votre âme modifie votre esprit avec l'hypothèse supérieure. Il s'agira de méditer encore, pour que l'esprit s'habitue à cette idée.

Ainsi, l'élève demande à son maître une hypothèse supérieure. Seulement l'élève n'assimile cette hypothèse que s'il est passionné par les liens des idées données au maître. Ainsi l'élève acceptera ce que dit le maître dans la limite de sa nature.

Seulement l'âme voit plus loin. Elle nous répond que quand nous nous sommes posés toutes les questions nécessaires. En effet, comment cela se pourrait-il autrement_? Ainsi l'élève n'aura pas forcément toutes les questions nécessaires en tête, ne pourra donc pas se poser facilement d'autres questions. Il se perdra dans les raccourcis de son maître. C'est pour cela que le maître doit définir, doit savoir si l'élève possède toutes les questions initiatrices pour le faire un, pour que son âme accepte l'hypothèse réellement.

Ainsi un maître nous donne réponse au bon moment par notre âme. Il existe donc un monde du savoir parfait, un monde qui saurait répondre à nos questions. Ce monde explique la théorie des multivers. Seulement dans ce monde, il y a peu de hasard, puisque ce monde répond à nos questions. Ainsi, il existe peu de mondes plus imparfaits que le nôtre, mis à part la matière qui le compose, puisqu'il existe un monde parfait qui nous répond.

Ainsi des mondes tests existent, c'est à dire des mondes où Dieu n'a pas osé donner réponse aux esprits, parce que trop puissants, parce que trop animaux, les voyant trop peu évolués. Dieu aurait connu toutes les étapes de la vie.

Ces mondes autres semblent nombreux. Il semble donc que Dieu puisse y accéder aussi facilement que dans le nôtre, ce qui semble montrer que Dieu ne connaît pas notre espace, espace qui crée notre temps avec l'âme, espace semblant nul dans le monde de Dieu, temps semblant présent dans le monde de Dieu, puisque Dieu évolue aussi par rapport à l'humain.

Dieu a créé l'humain pour qu'il vienne avec lui, à ce qu'a dit Jésus. Voilà pourquoi Dieu répond à nos questions. Il ne répond pas à nos questions pour que nous soyons puissants, puisque d'origine nous ne le sommes pas, mais pour que nous soyons aussi faibles qu'une âme perdue dans l'univers, capable de puissance par le lien, pas par la force.

Dieu n'a pas pu vivre matériellement, ce qui fait notre force, mais aussi notre faiblesse. Dieu veut pourtant de quelqu'un qui a été matière, ce qu'il n'a pas connu. Seulement cela nécessite faiblesse pour être à l'égal de Dieu. Donc le lien existe en Dieu. Ce lien est même parfait puisqu'il nous donne réponse.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Essayer de retrouver les liens qui manquent dans votre esprit en questionnant votre âme.

La Vie c'est le Mouvement[modifier | modifier le wikicode]

La vie c'est le mouvement. Le mouvement c'est l'énergie. La vie évolue sans cesse. Elle n'est pas figée ni conservatrice. La vie crée du mouvement. Selon Vernadsky, plus il y a d'activité vitale, plus il y a de vie. Ainsi, notre corps évolue sans cesse. Il se régénère. Il se modifie perpétuellement, changeant de matières premières constamment. Ainsi, nous avons sans doute ce qu'il y a eu dans Jésus. En effet, ce que nous mangeons renouvelle notre corps.

Il y a de l'énergie dans chaque atome. Il faut l'énergie de la matière pour créer du mouvement. Il y a aussi les ondes de notre âme selon Luc Montagnier. Peut-être que notre âme est composée d'énergie. Plus il y a de CO2, plus il y a de plantes. Plus il y a de dioxygène, plus il y a d'êtres vivants.

Ainsi la nature utilise ce qu'il y a sur les atomes, alors que l'humain a trouvé l'énergie à l'intérieur des atomes. La nature est très économe. On ne peut l'égaler sur l'utilisation du soleil. Le rendement est de l'ordre de 99 %.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Lire Vladimir Ivanovitch Vernadsky. Écrire en même temps sur le mouvement de la vie.

Il y a de la Vie dans les Atomes[modifier | modifier le wikicode]

Les médias nous disent que la vie serait un hasard. Cette phrase est à la fois fausse et vraie. Le scientifique, en 2014, croit effectivement que l'univers est né du néant. Seulement notre univers, qui est par ailleurs en train d'aller vers un autre univers, ne peut s'organiser par hasard, puisque l'organisation est l'inverse du hasard. Cet autre univers recréerait un nouvel univers, plus juste. L'humain n'a pour l'instant même pas créé de nouvelles vies à partir de rien. On ne fait que transformer ce que l'on a défini scientifiquement. Différents scientifiques n'ont jamais déterminé que des boules bougeant dans le désordre pouvaient s'organiser, indiquant donc que la vie pourrait naître par hasard, ne prouvant même pas la théorie du chaos de l'univers. En effet, toute organisation venant du hasard contredit la théorie du chaos de l'univers. La vie contredit le chaos, aboutissement du trafic libéral. Tout scientifique qui contredit la capacité de la matière à s'organiser doit prouver aussi qu'il vit par hasard dans l'univers où il est.

Le fait de répéter cette phrase : "La vie est un hasard" est donc faux au niveau du temps utilisé. On peut dire "La vie fut un hasard". Seulement notre univers ne peut déterminer le présent du hasard de la vie. Cela veut donc dire que notre univers est susceptible d’être une création divine, pas forcément un autre univers. On peut donc demander aux libéraux d’aller dans un autre univers pour prouver que la vie serait un hasard actuellement.

Plus tard, il est possible que l'on dise que l’univers eut été le berceau de l’humanité. Nous n'évaluons pas cette hypothèse au début du XXIe siècle. Cela ne signifie même pas que la vie serait un hasard actuellement. Par contre il est possible qu’un Dieu soit dans chaque atome afin d’organiser la matière. Au lieu d’un Dieu il y en aurait une infinité allant vers l’unicité de la vie puis de l’esprit.

On répète régulièrement "La vie est un hasard" à la télévision pour nous amener tout simplement vers le chaos du trafic. On voit ainsi à la télévision la violence, puis la suspicion de tout ce qui s’organise contre la finance. Tout ce qui s’organisera contre elle sera individualisé, contredit par la déduction logique d’Aristote. Il faut savoir qu'il y a pression sur la femme enceinte, que ce soit pour tuer l'enfant ou le garder. Donc, il n'y a aucune avancée avec l'avortement.

Platon dit que ceux qui utilisent la recherche de vérité demandée par leur esprit, finissent par trouver la liberté, celle qui brise les chaînes de l’entendement. Vous voyez souvent dans les films les scientifiques ayant trouvé s’offusquer d’une inexactitude de l’entendement. Ces scientifiques utilisent leur recherche de vérité pour que le dialogue, avec l’inconscient, émette des hypothèses, devant ensuite être prouvées, avec une expérience répondant aux axiomes de la science.

Platon dit lui même que la recherche de vérité mène l’humain. La déduction logique d’Aristote empêche de trouver. On peut citer ainsi l’expérience d’Aristote qui a "prouvé" que la Terre ne bougeait pas, sans connaître les dimensions de la Terre, ni mettre en lien le Soleil par rapport à la Terre. La déduction logique est pourtant ce qu’apprennent les enseignants aux enfants pour comprendre, alors que les enfants ont utilisé la réflexion scientifique de Platon pour apprendre à marcher et à parler. Les enfants ont en effet concentré l’ensemble de leur esprit sur la parole afin de la comprendre, avec un chemin de vérité, de nombreuses expériences, un dialogue qui doit être le plus régulier possible, car seule notre sociabilité permet de nous comprendre. L’enfant aura appris à parler et à marcher en s’amusant, sans forcer.

Vernadski pense selon Leibniz que celui qui fera le lien entre la matière et la vie fera une découverte fondamentale majeure, amenant à comprendre la vie, pas à s’en dédire.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Comment la vie peut-elle s'organiser ?

Lien entre l'Âme et le Corps[modifier | modifier le wikicode]

Le monde s'ordonne donc l'univers s'ordonne. Celui qui ordonne notre monde utilise la capacité de l'univers qui a permis de créer le créateur dans l'immensité de l'univers, des univers. L'âme se crée par la vie c'est à dire l'organisation de la matière.

Seulement, nous disons que l'âme est liée à l'esprit et au corps, puisque l'âme répond à nos interrogations si nous sommes susceptibles de les accepter. Ainsi il semble impossible de créer la vie autrement qu'en captant une âme, âme que nous connaissons ou pouvons connaître mais qui n'est pas dans notre univers.

Nos âmes liées à notre corps et faisant notre corps, âmes qu'on pourrait appeler monades, âmes ou monades créant nos tissus par des micro-ondes, âme et monade du cerveau faisant et étant notre esprit, sont sans doute dans deux univers différents. Il peut donc ne pas y avoir d'écart de temps dans l'univers de notre âme, laissant liberté pour répondre aux attentes des autres. Le paradis serait donc d'avoir le temps de méditer pour quelqu'un de juste.

L'âme agit avec le minimum d'énergie et un maximum d'efficacité. Luc Montagnier explique que des micros-ondes viennent de l'eau pour organiser l'ADN. Si on reproduit ces micro-ondes avec un lecteur MP3 adapté, alors de l'ADN se recrée à partir des éléments chimiques nécessaires. Ainsi le peu d'énergie utilisée change consciemment un être pour le faire évoluer, ou mieux modifier le monde autour de lui. Ainsi naît l'esprit, capable de prendre des décisions pour aller jusqu'à être l'égal de Dieu quand l'humain est dans la vérité, sans forcément que Dieu eût à agir.

L'âme est ce qui fait évoluer le corps, tout en l'adaptant au monde matériel. Il semble que l'Esprit Saint puisse aider à faire évoluer des âmes, par le corps aussi puisqu'il sublime une âme en l'aidant. Ainsi on envisage que le monde ait évolué grâce à l'Esprit Saint.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Se demander comment l'âme peut organiser la vie.

Pourquoi une Messe ?[modifier | modifier le wikicode]

Une messe sert à une communauté religieuse afin de se retrouver entre fidèles. Il ne s'agit pas que de prier, c'est-à-dire de penser aux autres ou à Dieu. On peut prier et apprendre à prier pour chercher le pourquoi. Alors on apprend des autres puis on apprend à apprendre pour improviser un parcours ou un chemin.

Il s'agit avant tout d'organiser la vie religieuse pour pouvoir convaincre les autres qu'il y a un avenir après la mort, que la vie sert à Dieu. Il s'agit donc de retrouver de l'optimisme pour aimer les autres, leur donner cette utopie qui fait que l'on croit pour régler les problèmes dès qu'ils se présentent par cet esprit devenant naturel par le risque de se ou de nous remettre en cause.

Il s'agit de s'élever du matériel pour penser à l'esprit et à la nature des autres qui ne nous ressemble pas, cet esprit qui est aboutissement de la vie, vie demandant à comprendre cette matière donc société imparfaite s'organisant. Il s'agit de planifier des événements, de trouver qui peut nous aider à aimer les autres.

On se sert la main pour voir un sourire et rencontrer d'autres fidèles afin d'organiser la joie d'être en société évoluant. Il s'agit donc de parcourir avec les autres ce chemin de vérité qui nous mène vers la compréhension de Dieu, vers ce qui donne la foi. Il n'est aucunement question de se combler pour se satisfaire seul, mais de se renforcer pour comprendre les autres donc soi. Il est donc important de dévisager les sourires pour trouver celui qui permettra d'accomplir une mission pour soi et les autres.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Écrivez sur vos ou votre action lors de réunions ?

Pourquoi Prier ?[modifier | modifier le wikicode]

Prier consiste à penser aux autres afin de leur apporter du bien. Ainsi, prier permet de s'attacher aux autres par l'esprit afin d'élargir ses relations avec les autres. En effet, notre individualité se renforce par les autres. Peut-être que vous priez déjà sans le savoir. Il s'agit de comprendre que, plus vous priez les autres, plus vous élevez votre esprit vers les autres.

On pense à sa famille ou à ses amis. On essaie alors de les reconnaître en nous pour se mettre à leur place, afin de mieux répondre à leurs demandes, afin de résoudre leurs problèmes dès qu'ils se présentent.

Certaines personnes pensent que prier ne sert à rien, qu'il ne s'agit que d'agir. Seulement nous savons comment réagissent les autres. Aussi les autres savent comment nous réagissons. Alors prier permet de s'habituer à la différence d'une autre âme, pour mieux lui répondre, afin de se satisfaire et de la satisfaire pour que chacun soi gagnant, car cela est possible.

Pour aller plus loin, comme l'humain se renforce en société, prier permet de créer une individualité plus épanouie et plus ouverte. Ainsi, celui qui prie se renforce avec une meilleure écoute. Enfin, la méditation permet de toucher les âmes qui nous entourent pour les améliorer.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Prier par écrit sa famille ou ses amis.

Qu'est-ce que l'Apocalypse ?[modifier | modifier le wikicode]

L'apocalypse est la fin d'un monde pour la création d'un nouveau monde. Une société est très difficile à organiser, par le simple fait que chacun veut en obtenir quelque chose de propre à soi. Ainsi ceux qui ne militent pas pour leur bonheur, ceux qui pensent qu'il ne s'agit que de vivre, comme si la vie était une obligation au lieu d'être une chance, suivent une décadence proposée par ceux qui veulent obtenir la société pour eux-mêmes. Ainsi toute société dérive à cause du manque de vie dans la société, du manque de compréhension du sens de mission, à cause de la tristesse de ce qui est proposé.

Il s'agit au contraire que chacun soit utopique. Ce sont ceux qui cherchent à changer la société selon l'utopie qui créent le nouveau monde, qu'il soit parfait ou pas, qu'il arrive à être parfait ou pas. Chaque fois, l'utopie sera trop exigeante pour ceux qui la dirigent. Il s'agit à chacun de découvrir l'utopie des autres pour transformer la sienne afin que le nouveau monde apporte le bonheur.

Ceux qui militent sont heureux et joyeux car ils pensent apporter le bonheur à la société. Cela leur donne une utilité donc un sens à leur vie. Cela leur apporte aussi des astuces qu'aucun n'aurait pensé avoir. Ils savent qu'il y a un autre monde à construire à cause des inégalités qu'ils perçoivent.

Faire de la politique consiste à se sentir utile par ses projets artistiques ou techniques, ensuite contredits par la philosophie scientifique des autres. Alors le militant devient lui aussi philosophe et scientifique, pour améliorer au mieux la société. Débattre avec les autres permet à ses projets d'aboutir.

Selon la science et l'apocalypse selon Saint-Jean, nous nous dirigeons vers un univers qui fusionnera avec le nôtre. Selon Saint-Jean, la magie de la transformation dépassera la science humaine pour la création d'un monde ou univers idéal. Il s'agit donc de nous transformer par la recherche de vérité, avec notre éducation, pour et par notre entourage, par notre métier, par nos loisirs, par Dieu plus tard ou avec notre mission.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Chercher à militer, pour le bonheur des autres et le sien. Cela peut être un objectif à long terme grâce à l'architecture puis par les vérités trouvées, par un échec sinon.

La Création de la Vie[modifier | modifier le wikicode]

Il semble que l'âme ne puisse qu'aller vers un seul objectif. Un corps fonctionne aussi de la même manière. En effet, Dieu a aidé Jésus au Moyen Orient, afin que la bonne nouvelle fût répartie dans le monde entier facilement.

Ainsi Dieu a besoin de nous pour l'aider et le conseiller afin d'agir sur notre monde. Connaissant la jalousie de l'humain, sachant que la créativité est ce qui permet de diriger vers le futur, donc de concurrencer le dirigeant en place ou pire de créer de la concurrence bénéfique, il s'agit pour les dirigeants en place d'empêcher l'ensemble de ce système parce que la mort va contre eux.

Sachant qu'il s'agit d'empêcher le futur, beaucoup doutent par ces dirigeants, qui se cachent pour ne pas qu'on comprenne leur objectif de domination. Comme ces personnes ne sont pas déclarées, on pense qu'elles ne dominent pas et peuvent agir très facilement tant qu'on ne les a pas identifiées. Dieu transforme les humains géniaux les plus productifs pour leur permettre de diriger le pays puis le monde vers le bien par de simples textes permettant le bonheur.

Toute âme éduquée possède en elle un don, créée par le développement ou la révélation de ses intelligences, pour peu que les parents aient transmis une histoire permettant projection vers l'avenir. Seulement ce don ne nécessite pas qu'une morale permettant la vie en communauté, mais une éthique influençant la communauté vers le bien.

Il existe un Esprit Saint guidé par Dieu. Il agit sur notre monde. En effet, si nous ne savons pas pourquoi la vie s'organise, nous ne savons pas pourquoi notre société s'organise aussi. Là agit l'Esprit Saint à un seul endroit à la fois, de façon globale par l'esprit. Ceux qui cherchent leur et la vérité finissent avec le risque de trouver le vrai pour s'apercevoir de cette ubiquité de l'esprit interrogeant l'âme, centralisée par l'action de l'Esprit Saint, Esprit Saint agissant sur la matière de notre univers.

En divisant les familles on avait créé les premières lois de la société. On s'était aperçu que la division devait être empêchée parce que sans dialogue, sans partage, sans humanité. On peut toujours détruire des familles éloignées en empêchant un dialogue constructif. On utilise à cette fin la fameuse paresse de ne pas prendre de risque avec ses proches pour se protéger. D'ailleurs pourquoi faudrait-il le faire ? Pour oser les comprendre. Seulement on se comprend par les autres. Beaucoup l'oublient. D'où le dialogue qui consiste à prendre le risque de montrer ses limites, limites signifiant qu'on évolue.

Sachez que l'imagination est le chaos si elle n'est pas dans une réflexion, réflexion signifiant questionnement, réflexion signifiant surtout recherche de l'organisation. Le chaos est facile à trouver.

Quand on a commencé à comprendre les émotions, celui qui définissait les émotions amenait la joie. On dialogue beaucoup pour dire ce qu'on a sur le cœur. Ça permet de trouver celui qui définit l'émotion induite. Il n'y a alors aucune prise de risque pour se parler. On définit les émotions de la plus simple à la plus effrayante. À force de définir les plus belles, on trouve du bonheur. On définit alors la peur qui est de ne rien comprendre, de ne pas pouvoir agir. Alors détruire la recherche de vérité est remis en cause.

Le beau c'est notre éternité. La mort montre que l'univers est dangereux, qu'il faut s'en méfier, qu'il faut prendre soin de soi alors qu'on se croît au dessus du chaos. Après la mort nous pourrions certainement encore mourir. C'est sans doute pour nous prévenir de ce danger que Dieu nous fait affronter une mort floue, une mort où les injustes sont détruits.

Le beau c'est donc l'harmonie qui signifie mathématiques c'est à dire ordre automatisé. Il ne s'agit évidemment pas pour vous d'utiliser les mathématiques pour trouver l'ordre. Il s'agit pour vous de comprendre la nature pour permettre de l'améliorer en automatisant l'ordre. Jean-Pierre Petit vous explique que l'on a tourné en rond sur les mathématiques parce que les ordinateurs calculaient pour nous. Ainsi, il suffisait de simuler pour trouver comment automatiser la nature. Dieu a automatisé notre système solaire en un rien de temps, si ce n'est une âme née par Dieu, ce qui est nettement plus certain.

Chaque pays a un rôle. Chaque individu est unique, même les jumeaux par l'esprit surtout. Nous ne sommes pas des mathématiques. Chaque mot que nous comprenons revient dans notre esprit pour que l'on comprenne en phrases ce qui nous permet de chercher. D'ailleurs on comprend le langage mieux par des phrases. Notre âme fait grandir très vite notre esprit si nous sommes joyeux. Ainsi notre univers est organisé. Ainsi notre système solaire n'est pas parti dans tous les sens et garde les mouvements elliptiques, qu'il faut maintenir un temps suffisant par la main pour que l'organisation soit juste et harmonieuse, dure longtemps, mette peu de temps à s'organiser aussi.

Dieu est une âme puissante, qui crée des âmes avec un corps, corps humain qu'il n'a pas connu comme l'a dit Jésus. Cela est d'une évidence. En effet, le monde que nous connaissons ne peut naître par hasard. L'organisation n'est pas un hasard comme disait Einstein. Croire que l'univers crée la vie par hasard consiste comme disait Einstein à croire qu'on puisse organiser les effets d'une explosion.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Lire les Évangiles en cherchant la vérité.

Et si l'Univers avait une Âme[modifier | modifier le wikicode]

En 2016, beaucoup pensent que l’Univers va vers une perte d’énergie. Or la NASA a exploré le contraire. Non seulement il y a de plus en plus de grosses étoiles, mais il y a aussi de plus en plus de petites étoiles, énormément plus.

L’univers est organisé comme un corps. Les étoiles et leurs planètes sont les cellules. Les galaxies sont les tissus. L’univers est un corps fini se créant de plus en plus par corps et éléments nucléaires. L'Univers s'organise comme une plante. Un paysan voit un univers dans une plante, qui est son ou ses mondes. On explique alors le travail de moindre action qu'effectue la lumière.

Nos cellules envoient des informations aux autres cellules. Les étoiles envoient de la lumière aux planètes. Les nerfs envoient des informations à la tête moins vite que la lumière. Le vide de l’univers permet de voir le reste de l’univers. La lumière a une vitesse tout comme nos nerfs ont leur vitesse propre. Il y a une circulation sanguine dans le corps. L’univers produit de plus en plus de petites étoiles propices à la vie. Aussi, les planètes sources de vie tournent autour des étoiles. Enfin, il est possible que des planètes circulent dans l’univers.

Cela explique que l’univers va plus vite que la vitesse de la lumière. L’âme de l’univers permet une régularité qui est violable. Plus l’espace est grand, plus le temps peut aller vite. C’est la grandeur de l’âme qui définit la vitesse en son sein. Autrement dit, l’univers ralentit le chaos. Celui qui fait cet univers peut-il le ralentir autant qu'il veut ?

Le temps permet de réguler un corps. L’âme régule le temps. Autrement dit, le temps évolue différemment au sein de corps différents. On peut donc aller plus vite que la vitesse de la lumière. En effet, notre Univers va vers un autre Univers plus vite que la lumière. On peut accélérer le temps pour un corps humain, jusqu’à une certaine limite. Mais le référentiel de départ est que l’âme ne peut s’épanouir qu’à une certaine vitesse. La vitesse d’une âme, c’est ce qui permet sa croissance. Il est donc possible que les petites âmes voient le temps passer plus vite. On voit les enfants comprendre vite et les petits adultes réfléchir vite. En effet, leur âme est moins grande et ralentit moins.

L’univers est un corps qui permet d’empêcher le chaos par la vitesse de la lumière, mais aussi par son expansion dans le vide qui ne posséderait pas de particule sans masse. Il est possible qu'il y ait une autre force que la gravité et que l'anti-matière, venant des atomes et servant à l'expansion. La gravité dépendrait d'un autre univers imbriqué dans le nôtre.

La biosphère de la Terre est un corps propice à la création d’âmes bactériennes, végétales, animales et d’âmes noétiques, c’est à dire les nôtres. Plus il y a de vie, plus il y a d’activité vitale, selon Vernadsky. Cette activité vitale nécessite un corps qui l’accueille. Nos corps, qui ont pour objectif de créer des sociétés, ont besoin du corps Terre qui a pour objectif de créer notre vie. Cela n’empêche pas que nous puissions créer un corps Terre ailleurs. La Terre a été créée par l’univers. Elle a besoin de la vitesse de la lumière pour croître.

Aussi la vitesse de la lumière, dépassée par notre univers se déplaçant, permet de nous amener vers une autre entité, qui, si elle ne bouge pas, d’aller très vite, si elle bouge, de diminuer le temps. L’univers permet de diminuer le chaos à une très grande échelle. Le chaos serait du temps désordonné, infini et instantané. L'infini du Chaos a créé la vie qui a ordonné cet infini. Un corps est régi par une âme, corps composé de ses ingrédients : Les éléments chimiques.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Écrire sur ce que vous connaissez de l’Univers pour comprendre la notion de vie.

Mangeur d'Âmes[modifier | modifier le wikicode]

Ce que nous mangeons est mieux assimilé s'il est naturel. Comment se fait-il que ce soit le cas ? N'y a-t-il pas quelque chose de plus dans le naturel ? C'est l'âme qu'il y a en plus évidemment.

Nous assimilerions donc les âmes. Les produits chimiques sans âme essaieraient alors de s'accrocher à une nouvelle âme, la nôtre, nos cellules, nos monades.

Ainsi, les produits naturels peuvent nous aider alors que les produits chimiques se colleraient à nos cellules. La plante ou l'animal donnerait une partie de ses âmes sans esprit.

Qui est Dieu ?[modifier | modifier le wikicode]

Notre Monde Semble Artificiel[modifier | modifier le wikicode]

De la matière s'organise on ne sait exactement pourquoi. Cela semble surréaliste. Comment quelque chose de tout petit peut-il agir en fonction du reste du corps ? La nature existe bien, ce n'est pas ce que je veux énoncer. Mais notre monde est une création. Sinon il y aurait des erreurs empêchant que la vie s'organise.

Il semble donc sûr que la première vie qui apparut eut beaucoup de problèmes à subir. Elle eut beaucoup de choses à faire pour que des amis naissent, une sorte de Jésus qui naît. Le premier monde devait être terrible avec une partie de chaos.

Alors, il semble étonnant ou effrayant que notre monde artificiel soit un monde où l'on meurt, alors qu'il est plus difficile de créer que de maintenir selon Blaise Pascal. Il semble donc que l'on meurt pour une bonne raison. On est sûrement testé. Si l'on meurt et que notre vie était difficile à créer, c'est que notre vie sert à quelque chose. Autrement dit, certains doivent sûrement revivre après la mort, n'est-ce pas ?

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Écrire sur la création de la première vie et la création de notre monde.

La Première Vie[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'on se demande pourquoi il y a la vie alors vient la question de la première vie. Comme notre univers est imparfait, la première vie devait subsister. Puis elle a pu grandir puisque la vie est présente partout en ce monde.

On ne sait rien sur ce qui s'est passé au tout début. Peut-être que l'univers que nous ne connaissons pas a pu vivre longtemps sans la vie. Personne ne pouvait ressentir cela. Il est donc possible que la première âme soit née par hasard quand le premier univers avait une vitesse infinie, infini dans la vie. Comprendre Dieu c'est comprendre cette naissance de la vie en se confrontant à lui, vie permettant cohérence de notre univers par la communication.

Quand nous naissons, nous naissons à partir de rien. Il n'y avait pas d'âme avant la vie. Donc la vie ne se recycle pas si nous pensons à cela. Seulement cette âme qui naît agit sur l'univers actuel, homogène, univers permettant la communication entre les âmes.

En tous les cas, notre univers ne crée pas la vie par hasard. Sinon, il n'y aurait pas de vie dans notre univers. Aussi la vie ne durerait pas longtemps. Enfin, tout partirait dans tous les sens.

Ce qui est sûr, c'est que des âmes s'occupent de notre univers. Comment pouvons nous exister autrement que par un autre univers ? En effet, les recherches en biologie montrent que tout est organisé dans notre corps, sans savoir pourquoi cela est possible. Par exemple, Luc Montagnier montre que des ondes viennent de l'eau cohérente. D'où vient cette énergie ? Nous ne le savons pas.

Ce qui est sûr, c'est que les âmes permettent une vie tellement complexe qu'on ne la comprend toujours pas entièrement. Il y a une notion d'infini dans le petit et le grand, infini venant de l'univers.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Se demander pourquoi il y a la vie et comment elle a pu naître tout comme vous. Ceci est une recherche de vérité.

L'Infini de l'Univers, c'est la Vie[modifier | modifier le wikicode]

Il a bien fallu que la vie se crée. Si la vie s'est créée elle se crée encore. Notre univers est ordonné et communicant puisqu'il y a une fin à notre pourquoi. S'il n'y avait pas d'ordre, il n'y aurait pas de pourquoi et encore moins de comment, donc pas de cause. En effet, lorsqu'on survit, on ne cherche plus la cause puisqu'on est occupé à se maintenir. Si vous doutez d'une organisation, c'est que vous suivez pour ne pas trouver le pourquoi demandant risque, vous amenant alors à accepter le chaos de celui qui veut le chaos. Le risque est calculé pour permettre de comprendre. Voilà encore une organisation vous permettant de comprendre.

Les premières âmes risquaient leur vie en régulant le temps infini, pour prendre des risques et ralentir le temps. Plus on remonte l'histoire, plus c'était le cas. Voilà l'organisation. La vie va vers une perfection parce qu'elle est née du chaos venant du néant. Si vous doutez encore de l'harmonie de l'organisation, allez à la campagne ou dans un champ pour ressentir cette organisation qu'on appelle vie, vie encore imparfaite mais si belle alors. Si vous êtes perplexe encore c'est que vous n'êtes pas un, c'est à dire que le chaos est en vous.

Ainsi les âmes du chaos ont vite crues qu'elles étaient l'ordre. Elles ont vu les autres âmes mourir quand elles prenaient des risques leur permettant de se développer. N'en a-t-on pas assez de s'apercevoir que beaucoup d'âmes meurent devant nous. Alors les âmes restantes les plus créatives se sont développées elles-mêmes pour finir par vouloir développer d'autres vies, parce que prendre des risques devenait alors productif en découvrant un univers à explorer. Les anges sont nés. On les voit comme messagers.

L'univers est infini donc l'infinité de l'univers a créé la vie. Il lui permet aussi son développement. Donc lorsque des créatures faillibles parce qu'imparfaites se sont rebellées, notre univers a été créé pour permettre la création de créatures évoluant vers le juste, permettant alors augmentation de l'univers vital, tout en permettant aussi de se passer des âmes du chaos. Seulement, la matière de notre univers est toujours imparfaite. Dieu a créé un deuxième univers. Nous nous dirigeons vers cette nouvelle matière selon la science et Saint-Jean. L'humain sera donc plus tard un historien ou un conservateur, ou plutôt un scientifique de la recherche du bonheur et de la vérité.

Ainsi notre Dieu comprend notre horreur face aux émotions de stupeur que nous percevons. Il ne comprenait pas notre manque de volonté par contre. Les prophètes qui l'ont convaincu de la volonté humaine lui ont sans doute fait comprendre un pourquoi, un but atteint. Dieu est né sans savoir pourquoi et aurait pu ne pas le vouloir. Il découvre avec nous ce pourquoi donc cet amour. Si l'humain veut l'amour, c'est qu'il est vie. Tous les deux sont infinis. Ainsi il permettra les justes.

Ainsi, si vous vous demandez s'il y a le mal, demandez vous surtout pourquoi il y a le bien. Sinon, demandez-vous surtout si vous êtes justes de vous-mêmes. Une victime qui se complait dans sa victimisation devient le bourreau d'elle-même pour finir bourreau. Pour qu'il y ait le bien il faut se débarrasser du chaos. Nous n'avons qu'à trouver l'ordre dans le nôtre. D'ailleurs, ce sont surtout les sceptiques qui trouvent l'ordre.

Connaissant nos défauts, on peut se demander comment notre monde tient toujours. Il s'agit alors de comprendre comment il s'organise. Les scientifiques passent leur temps à comprendre les mouvements pour chercher l'ordre. Nous serons tous scientifiques plus tard, puisque les ordinateurs savent organiser l'harmonie tout comme ils permettent le chaos si nous ne connaissons pas l'environnement dans lequel ils évoluent.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Écrire sur l'origine de la vie régulant le temps.

Pourquoi un Dieu ?[modifier | modifier le wikicode]

Nous avons tous un Dieu, quelqu'un ou quelque chose qu'on idolâtre. Certains idiots ont l'argent comme idole, d'autres leur femme ou une voiture. Pourquoi ? Nous savons que nous ne sommes qu'un parmi tous les êtres humains. Aussi quand l'enfant naît, il voit bien qu'il est faible, qu'il doit demander de la nourriture. Alors son Dieu sont ses parents, ceux qui le nourrissent. Ainsi, il se réfère à quelque chose ou à quelqu'un, à une histoire.

Nous avons donc tous un Dieu. Seulement quel Dieu pour soi ? L'église n'aime pas les idoles. En effet, une idole est soit un objet, soit un animal, soit une personne.

Pourquoi idolâtrerait-on un objet ? En effet, la vie humaine est mieux qu'un simple objet. Il est donc préférable d'idolâtrer un humain pouvant nous répondre plutôt qu'un animal ou un objet. Pourquoi idolâtrait-on un humain ? En effet, cet humain est né, comme les autres, sur Terre. Pourquoi serait-il plus favorisé qu'un autre ? Alors il est préférable d'idolâtrer celui ou celle qui nous a créé et que nous ne voyons pas.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Écrire sur celui ou celle que vous idolâtrez.

Créatifs comme l'Univers[modifier | modifier le wikicode]

Si la vie existe alors l’univers que l’on connaît possède la faculté de créer la vie. Non seulement la vie est une création de l’univers, mais aussi on découvre qu’il y a de plus en plus de galaxies, surtout parmi les plus petites. L’univers est en train de s’étendre, en s’organisant, car les grosses galaxies créent de l’instabilité dans l’univers. Les grandes étoiles ont une vie courte et créent facilement des trous noirs.

Si vous rencontrez des scientifiques, certains vous diront que l’univers va vers une mort où il n’y aurait plus d’énergie, alors que, pourtant, il est possible d’engendrer de l’énergie avec n’importe quel atome selon Einstein. Si on regarde dans l’histoire de la science on s’aperçoit que même Pasteur, scientifique croyant profondément dans l’humain, ne croyait pas suffisamment dans les capacités créatrices de l’univers. Il avait ainsi oublié qu’il était lui-même une création de l’univers.

Le courant entropique français se base sur une citation de Lavoisier : "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme". Ce dogme, valable en chimie, encore appris à l’école, peut se contredire très facilement : Si rien ne se crée comment se fait-il que quelque chose existe ? Aussi on sait que, s’il n’y avait plus du tout d’énergie, les atomes ne devraient donc plus bouger. Or il est très difficile de rendre les atomes statiques, en les amenant au 0 ° Kelvin. On serait donc dans un univers sans énergie où l’énergie agirait.

Le courant entropique consiste à dire que l’univers est le chaos régi par des lois de transformations qui ont amené la vie par hasard. Pourtant des scientifiques vous disent que la probabilité de créer la vie par hasard ne tient pas debout dans notre univers. C’est comme si l’homme avait fait ses découvertes comme Newton, avec une pomme sur la tête. Pourtant Newton a copié Kepler. Beaucoup de scientifiques se trompent en se fiant à leurs sens. Pourtant, on peut s'élever par des expériences et des hypothèses avec les capacités d’abstraction de l'esprit.

Pour être un bon scientifique, il faut faire de la politique et y être impliqué. Cela permet de ne pas être orienté par les autres. On utilise alors sa recherche de vérité, qui demande à trouver des réponses consciemment ou inconsciemment. Beaucoup de mauvais scientifiques captent les budgets de la finance car elle veut démontrer que les ressources se raréfient. Ainsi elles cachent la découverte du thorium, énergie abondante, très stable et écologique grâce au projet belge MYRRHA. Cela fait croire au peuple qu’on va manquer d’énergie. Cela aboutit à le rendre pessimiste pour mieux le déposséder ou le tuer. Quelqu’un qui croit que l’homme ne peut pas se développer est un pigeon potentiel de la finance car il ne se rebellera même pas, croyant à la sélection naturelle animale promue elle aussi par la finance. On voit par exemple cet eugénisme dans le journal Le Monde en 2012.

La meilleure preuve qu’il faille passer à des énergies de plus en plus denses, outre que cela nous permet une meilleure économie de travail, est que la vie elle-même a évolué vers des espèces consommant de plus en plus d’énergie. Les amphibiens consomment peu d’énergie. Ils sont restés pratiquement dans leur milieu d’origine à leur température. Ensuite les reptiles ont conquis les terres, mais ne pouvaient aller dans le froid car la nourriture qu’ils mangeaient allait surtout dans leur masse corporelle. Enfin les mammifères consomment une part importante de leur nourriture pour l’énergie. Cela nous permet de survivre plus facilement dans les milieux austères tout en permettant d’être plus actifs. La densité d’énergie dans le vivant c’est la survie et le développement comme dans l’économie humaine.

Si chacun est conscient de l’immortalité que permet notre civilisation, on apprend les meilleurs exemples de paix durable par le développement comme Mazarin, Colbert, Roosevelt. Les alliés sont devenus plus efficaces dès que Roosevelt fut décédé. Cette relation n’est pas un hasard. Il y a des dires de Churchill qui démontrent cette relation. La volonté de paix de Roosevelt a été détruite par Churchill et Truman. La volonté de paix par le développement est dangereuse pour la finance, car elle impose de détruire la spéculation.

Transformer voire améliorer la nature et verdir les déserts permet la paix permet la colonisation de la lune afin de trouver de l’hélium 3 pour une fusion plus accessible. Cette colonie permettra d’aller sur Mars pour préparer un voyage vers une exoplanète. Ce premier long voyage permettra notre survie et développement dans l’univers tout en permettant de détruire les astéroïdes allant vers la Terre.

Notre économie est basée sur l’énergie, pas sur l’argent. Seule l’économie du crédit productif public de Roosevelt, transformant l’argent comme un moyen avec une monnaie égalitaire interdisant la spéculation sur la pauvreté d’un pays, permettrait de nous élever comme de véritables êtres humains créatifs et libres, permettant un développement sans précédent par une énergie pratiquement sans limite.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Chercher des articles sur l'économie physique, puis écrire.

Qui est Dieu ?[modifier | modifier le wikicode]

Expliquer Dieu consiste à expliquer pourquoi il y a la vie dans l'univers. Avant cela on explique la physique. Abordons la gravité. La gravité agit dans le vide. En effet notre planète est attirée par le soleil. Elle tourne autour, grâce à un équilibre des forces. De la même manière, notre univers est attiré par un autre univers. C'est pour cela que notre univers va plus vite que la vitesse de la lumière.

Pourtant, on dit que la gravité est une force faible. Elle a malgré tout la capacité à agir dans le vide, c'est à dire grâce à un autre univers. On pense que Dieu est dans cet autre univers. Quand vous regardez la gravité, représentée par une flèche tirant un objet, vous pouvez vous dire que la gravité est une force qui tire les objets. Par conséquent, le vide tire ou pousse plutôt les objets, pour les attirer vers les autres objets.

De la même manière que notre univers est attiré par un autre univers, la vie a besoin d'âme sœur, la jambe droite a besoin de la jambe gauche, l'âme a besoin des autres âmes. Nous agissons selon l'histoire de nos parents et de notre pays pour renouveler les âmes. Dieu a besoin de créer des âmes, à moins que ce soit l'univers qui crée des âmes, mais Dieu, peut-être né par hasard, agit sur notre univers pour créer des âmes comme lui. En effet, Jésus qui a existé selon l'histoire explique que l'humain sera dans la même chambrée que Dieu. Peut-être sommes-nous appelé à rejoindre l'univers où Dieu est. C'est ce qu'on enseigne aux chrétiens. Les chrétiens apportent la parole du Christ qui nous a cloué chaque fois que nous l'entendions. J'essayerai de faire cela.

La gravité est une force automatique. On pense qu'elle n'a pas besoin de Dieu pour agir. De la même manière, les atomes portent en eux la vie. Les atomes bougent pour donner les cellules. L'intrication qui existe dans les atomes fonctionne sur le même prinipe que la gravité, au sein des atomes seulement. L'intrication c'est le fait qu'une partie d'un atome change de valeur en fonction d'une autre partie de l'atome, sans contrainte de temps. L'intérieur d'un atome agit sans contrainte de temps. La gravité agit aussi sans contrainte de temps. On pense que Dieu agit aussi sans contrainte de temps mise à part la nôtre. Notre univers est lié à l'univers de Dieu. Pourtant, l'intrication apporte des résultats différents de la gravité, ce qui a créé la physique quantique qu'on oppose à la relativité. La théorie du tout essaye de réunir les deux théories. Des formules sont créées pour cette nouvelle théorie. Cependant c'est la démarche des auteurs qui permet d'avancer. Dieu est un. Mais des âmes comme la nôtre vont sans doute rejoindre cet autre univers où il y a Dieu pour sans doute aider Dieu. Dieu utilise sûrement la capacité de l'univers à créer la vie. Selon Jésus, certaines âmes sont détruites et d'autres utilisées. Jésus a expliqué que seul Dieu choisissait les âmes qu'il gardait.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Si vous ne comprenez pas Dieu, essayez alors de comprendre pourquoi il y a la vie. Cela est une démarche de recherche de vérité.


Dieu est-il Composé de Matière ?[modifier | modifier le wikicode]

On ne sait pas si Dieu est composé de la même matière que la nôtre, mais il semble que ce qui compose Dieu soit différent, puisque la matière est perfectible, c'est à dire qu'elle est imparfaite.

Il semble que Dieu ait créé une plante, notre univers, qu'il ait placé des mondes dans cette plante. Comment ? Seule l'exploration de l'univers le dira. Il compte rendre parfaite cette plante imparfaite, selon la Bible, par un autre univers vers lequel nous allons, selon la Science. La matière est donc imparfaite. Rendre parfaite la matière consiste à enlever ce vide qui nous fait, ce néant de l'esprit qui tend à nous empêcher d'évoluer selon notre recherche de vérité. Ainsi les éléments primitifs apportés nous permettraient d'évoluer en toute perfection.

Il semble donc que Dieu ait créé de la matière, à partir de l'univers, qu'il se soit accaparé une matière parfaite, ou qu'il n'en ait aucunement besoin pour agir sur notre univers. En effet, la matière demande à parcourir un espace, alors que les âmes semblent facilement changer d'espace. Dieu contemple notre monde, comme s'il regardait un film, sur lequel il pourrait agir, comme sur un jeu réel, dans lequel il créerait des âmes susceptibles de le rejoindre.

Dieu a créé l'univers. Il agit sur notre univers par amour. Seulement nous ne savons pas comment il agit. Il agit sur notre monde comme il pourrait agir sur un autre, parce qu'il n'y a aucune notion d'espace dans son univers. Il sait ce qui se passe dans notre univers parce qu'il peut agir sur les âmes, les aider, à moins qu'il eut créé un Esprit Saint par monde, une âme faisant évoluer chaque monde. Dieu, en tous cas, a l'univers comme lieu d'action, action qu'il ne peut activer qu'à un seul moment, étant lui-même une âme.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Imaginer et écrire sur ce que pourrait être Dieu.

Qui est Jésus ?[modifier | modifier le wikicode]

Jésus est prouvé selon l'archéologie. On retrouve régulièrement des textes des apôtres qui relatent Jésus. Jésus serait le messager de Dieu, mieux qu'un prophète. En effet, le prophète se nourrit des autres pour expliquer la vérité humaine par la vie humaine et la nature. Jésus, selon les apôtres, a compris la vérité humaine pour expliquer la volonté de Dieu. Il semble en effet que Dieu ne comprenait que difficilement les humains avant les évangiles. L'humain dépendant de la nature s'est alors compris pour que les évangiles soient cachées par des humains redoutant la vérité humaine allant contre leur propriété.

L'univers crée la vie sans avoir besoin de Dieu, ce qui est logique puisque Dieu est une vie, une âme qui a amené Jésus. En effet les lois de Moïse semblent archaïques face au travail de Jésus. Moïse a donné des lois, comme le fait que la gourmandise soit un pêché, que tromper sa femme ou son mari soit un pêché. Jésus a expliqué que Dieu est miséricordieux dès que l'humain reconnaît son pêché, mais il n'y a que Dieu qui puisse savoir cela pour certaines personnes. Dieu est effectivement capable de transformer la vie. Il nous en a aussi donné la possibilité.

Jésus a expliqué que nous sommes appelés à être à ses côtés. Nous serons sans doute uniquement avec Jésus quand Dieu aura ses nouvelles créatures après l'apocalypse selon Saint-Jean. Il est possible que notre esprit soit gardé et fusionne avec l'âme. En tous les cas, Jésus a expliqué que Dieu se sépare de certaines âmes, pour en garder d'autres. Le diable aide les âmes impures qui corrompent les autres. Ces âmes impures écoutent trop la bassesse de la matière. Même Jésus a eu à faire au diable. Il avait très faim dans le désert. Mais Dieu l'aidait à ne pas mourir. Jésus se préparait à un châtiment, mais voulait surtout connaître l'imperfection de la matière, ce qui montre que Dieu connaît difficilement ce que nous vivons. De la même manière, Dieu, avec Moïse, ne comprenait pas les humains. Dieu pensait qu'un peuple valait mieux qu'un autre, alors que c'est notre situation de pauvre qui permet de rejoindre Dieu.

Seul Jésus a répondu au pourquoi de la vie. Je croyais en Jésus avant de croire en Dieu, puisque les évangiles sont des mystères en gloire de l'humain. Je sais maintenant que Jésus a permis à Dieu de comprendre les humains qu'il ne comprenait pas totalement avant. Dieu ne peut agir qu'à un seul endroit à la fois. C'est pour cela qu'il a besoin des âmes.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Lire le Nouveau Testament de la Bible, ou regarder des films de l'ancien testament. Essayez d'écrire sur ce qui ne vous semble pas inventé.

Conclusion[modifier | modifier le wikicode]

Par Rapport à la Théorie Standard[modifier | modifier le wikicode]

La théorie standard sur l’univers dit qu’il y avait plein d’énergie au départ de l’univers. Et d’où vient cette énergie ? En effet tout vient bien de quelque part.

La théorie créative dit que l’univers se crée et il a gardé cette capacité à se créer. L’univers est une plante puisqu’il possède des constantes qui le régule, notamment la gravité qui ne fait pas exploser les systèmes de planètes des étoiles. La théorie standard a été réfutée une nouvelle fois quand on a découvert des planètes autour des étoiles.

Si l’univers se crée l’entropie diminue ce qui a été constaté par la NASA, NASA qui a découvert de plus en plus d’étoiles dans l’univers. Autrement expliqué, il y a de plus en plus de matière dans l’univers, contrairement à ce qu’explique la théorie standard. Autrement expliqué les ondes créent des particules qui créent des atomes par regroupement de trois particules appelé Boson de Higgs. Le fait que le laser mégajoules étasunien atteigne des milliards de degrés confirme qu’on puisse créer de la matière se détruisant avec de la lumière laser.

Pour expliquer qu’il y a un autre univers qui s’occupe de nous, tout est régulé pour tenir sans se propager comme le ferait une explosion. Aussi, on ne peut scruter la conscience ni savoir d’où viennent les micro-ondes qui créent l’ADN comme a découvert Luc Montagnier. La vie évolue sans se détruire sur terre par une âme qui crée de la vie organisée. Les âmes régulent l'univers et la vie.

Multipliez-vous ![modifier | modifier le wikicode]

Contrairement à ce qui est dit par les médias, il est possible de se développer pour se multiplier. Contrairement à la direction prise, nous pouvons facilement croître. En effet le Japon crée des champs verticaux ou sous terre avec l'énergie. La Chine et la Russie ont choisi le nucléaire du thorium, dont les centrales s'arrêtent sur demande et recyclent des déchets de l'uranium. Nous pouvons aussi créer des champs dans les déserts, avec le goutte à goutte et l'énergie. Donc nous pouvons nous développer.

Alors qu'est-ce qui nous freine ? Il n'y a jamais eu autant d'argent alors que chacun en a peu. En fait seul 3 % de l'argent sert à l'économie réelle en 2018. La monnaie a été privatisée. La création monétaire revient aux actionnaires des banques, qui dévaluent alors la monnaie, pour spéculer sur le court terme. Ainsi les industries sont dé-financées.

La République consiste à développer le pays. Il peut y avoir des monarchies ou des dictatures républicaines, tout comme il peut y avoir des démocraties républicaines. Il faut disposer d'une monnaie productive publique pour pouvoir développer le pays. En 2019, seuls le Yuan, le Roupie et le Rouble, des monnaies asiatiques, sont productives et publiques. La création monétaire de l'Euro ne rapporte qu'aux banques, c'est à dire du 40 % sur prêt. Si l'argent appartient à l'état, la création de la monnaie publique rapporte du 100 % à l'état en création monétaire sur prêt public. Ainsi on peut allouer l'argent créé à la défense du plus faible.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Regarder les chaînes d'informations chinoises en français sur le développement. Comparer avec notre développement.

Qu'est-ce que le Diable ?[modifier | modifier le wikicode]

Selon les dires de certains films, le diable serait puissant. Il posséderait les âmes impures. Donc la question que nous pouvons surtout nous poser, c'est de savoir pourquoi le diable existe. On constate que la matière est imparfaite. Mais elle permet de développer l'âme. Seulement matière imparfaite signifie univers imparfait, donc âmes imparfaites, donc révélation imparfaite, exceptées celle révélée par l'origine des âmes : Dieu. L'origine des âmes ne peut être entendue par l'humain, n'étant pas dans son monde. Celui qui est en tête le sait et veut garder pour soi un secret de vérité à trouver.

Certaines personnes souhaitent que le diable existe. Il s'agit de ceux qui ne veulent pas se poser de questions sur l'utilité de leur vie. Ces personnes pensent en général qu'il ne s'agit que de profiter des autres. Elles incitent à l'égoïsme du plaisir, alors qu'il y a mieux que la jouissance, c'est à dire le bonheur et la joie. Des mouvements qu'on pense incompris se créent. Au contraire, l'humain est heureux lorsqu'il se sent utile. Ceux qui possèdent beaucoup veulent leur bonheur, coûte que coûte. Certains du dessous finissent par penser qu'ils n'atteindront pas le sommet d'une hiérarchie qu'ils finissent par connaître et méditer. Ils obtiennent ou obtiendront pardon nécessitant vérité. La population qui s'oppose alors mène les autres sur leurs limites, à une vitesse de plus en plus élevée. Les droits acquis sont défaits, devant être défendus, mais révèlent la morale à ceux qui l'étudient pour la révéler. La politique permet de la porter par l'humain.

Le couple est la meilleure des démonstrations du dialogue de vérité, de sa vérité puis de la vérité. Notre bonheur est en fait d'agir pour la société, pour que cela revienne à soi grâce aux autres, sans passer par le raccourci de l'égoïsme animal, utilisé alors pour diviser. Seulement le plaisir est nécessaire pour motiver la création et la volonté de voir la vie. Ce détour vers les autres est primordial dans la compréhension du bonheur personnel, lié à notre épanouissement, bonheur nécessitant recherches de vérités et volonté, le plaisir incitant à trouver confiance. La recherche de plaisir sert à motiver l'humain pour que l'humain dépasse ses limites, afin de trouver s'il le souhaite le bonheur.

Ceux qui ont connu de grandes difficultés révèlent nos limites. Ces limites sont cachées. Parier permet de savoir sa vérité puis la vérité. S'occuper à suivre empêche de survivre, révélant alors les failles à comprendre. Comprendre permet cependant de révéler des limites demandant un pari politique : Le dialogue pour construire ou révéler les failles les plus critiques ou cruciales. Les limites révélées se diffusent de plus en plus vite, amenant de plus en plus de droits. Seulement, ils seront acquis par le dialogue politique, demandant des personnes justes, révélant un prophète à la fois favorisé, caché, détourné, repris de plus en plus vite, créant suivismes pour servir à vue de plus en plus proche, révélant de plus en plus vite la vérité, de plus en plus d'incompréhensions révélant vérités, vérités amenant bonheurs puis guerres pour les cacher, résistances cachées pour ceux qui suivent cette recherche de vérité, les proches du prophète étant suivis et maîtrisés, révélant limites de l'humain, nécessitant la volonté qui a permis de sortir de l'échec, volonté permettant de comprendre.

Les derniers révéleront les limites du prophète. Les justes deviendront ou deviennent premiers, que ce soit un instant ou à l'infini, par leur simple questionnement, questionnement nécessitant faiblesses, faiblesses de plus en plus révélées, amenant de plus en plus confiance cachée, révélée pour ceux qui se questionnent et réfléchissent sur la vie. La limite de crise de l'humain révèle le pays de recherche de vérité, pays impossible à révéler par les sens nécessitant recherche de la vérité. Les ego sont vite trouvés. La recherche de vérité est révélée tôt ou tard par l'esprit lié.

En fait le diable n'existe que parce que Dieu existe. Chaque âme crée son opposée, par le simple fait pour l'autre de vouloir s'affirmer et se comprendre. Le diable est dû à notre imperfection et à l'envie de Dieu de prendre le rique de comprendre, alors que Dieu s'est montré en âme pure, pureté de Dieu que nous ne pouvons définir puisqu'elle lui permet de vivre.

Selon Jésus, le diable n'existerait que dans notre univers, pas dans celui de Dieu, à moins qu'il n'existe, encore, un autre univers. Jésus a voulu rencontrer le diable de notre univers par l'esprit, en allant dans le désert. Donc il est normal que nous doutions de Dieu, de l'âme. Le vide est à la fois destructeur et créateur.

Le diable c'est ce qui corrompt l'âme pure, l'enfant, le bébé. Le diable est surtout chez ceux qui connaissent son existence parce qu'ils cherchent. Le diable est dû, selon la monadologie de Leibniz, à l'imperfection de notre univers et de sa matière. La matière crée les contraintes de temps par l'âme et le corps ressuscité. C'est pour cela qu'elle n'existe pas de la même manière dans l'univers de Dieu. En effet la matière ne peut pas se déplacer sans contrainte de temps dans notre univers. Dieu peut le faire parce que cela lui a permis de naître, à moins que ce soient plusieurs âmes qui s'occupent de la terre. Les âmes sont elles liées ? Elles le sont par une naissance, qui est la naissance de la vie que l'on appelle alors Dieu. Mais elles sont dirigées par l'imperfection quand elle existe, imperfection disparaissant alors quand on la comprend donc quand on l'organise.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Lire la monadologie de Leibniz, pour comprendre mieux notre univers. Écrire sur ce que vous ne comprenez pas.

Qu'est-ce que l'Esprit Saint ?[modifier | modifier le wikicode]

L'Esprit Saint est ce qui modifie la vie sur Terre, afin qu'elle évolue en bien. En effet, la vie ne peut s'organiser que par les âmes, mais elle doit être aidée pour changer. Tout n'est pas écrit de manière automatique dans les atomes, comme voudrait faire croire la théorie du chaos. Le big bang n'est pas décrit comme une explosion si vous regardez comment on l'explique. C'est une organisation puisque nous pouvons exister en lui, tout comme une puce existe dans et par sa plante.

Mais l'Esprit Saint est aussi une intuition. Or notre propre intuition peut le perturber. C'est pour cela qu'il s'agit de croire pour que l'Esprit Saint nous parle, puisque la parole que nous entendons est aussi comprise donc transformée et traduite par notre esprit, alors que cette parole vient d'ailleurs.

Aussi on doit vérifier que l'on est dans la vérité avec une cause dans la vérité ou permettant vérité. Cette cause peut nous amener ou pas le paradigme permettant de donner les solutions. Il y a peu de chance de croire la bonne vérité si nous ne comprenons pas comment nous sommes faits nous-mêmes donc comment sont les différences des autres, puis à quoi nous sommes utiles donc pourquoi nous existons, donc pourquoi notre environnement proche et éloigné existe.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Comment l'ADN peut-il changer pour créer par exemple des animaux qu'on a du mal à comprendre ?

Notre Âme Grandit[modifier | modifier le wikicode]

Une âme est ce qui organise une vie. Une âme est une vie imparfaite, mis à part l'âme de Dieu, selon la Bible. On pense que les âmes sont de moins en moins parfaites. Il semble que notre univers ait été créé pour sélectionner les âmes les plus justes. Cela a permis notamment de repousser le diable hors du monde de Dieu, ce fameux paradis des justes.

Notre âme est comme un nouveau né. Elle grandit avec nous. En effet, on la confond souvent avec notre esprit qui peut être simulé avec des robots. Les robots ne comprennent pas le monde des idées avec l'hypothèse supérieure, englobant un ensemble d'hypothèses, hypothèse supérieure qui est trouvée grâce à l'âme. Notre âme sera mâture lorsqu'elle deviendra Sainte. Sinon elle sera restaurée plus tard ou détruite si elle est pécheresse.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Essayer de trouver une hypothèse supérieure en associant des hypothèses entre elles, en dialoguant et méditant.

Reconnaître les Démons[modifier | modifier le wikicode]

Il y a toujours un moment où notre âme ne grandit que peu, juste physiquement. En effet au départ on suit. Cette vérité qui nous interpelle est trop mystérieuse pour commencer à évoluer. On suit les autres, enfin on croît qu'on suit les autres. En fait on suit ce qui est dominant et ce qui est dominant nous amadoue. Mais ce qui est dominant manque souvent de recherche de vérité, donc cette vérité qui nous intrigue peut s'effacer, auquel cas il est inutile pour les démons de nous influencer, puisque nous sommes déjà influencés.

Les démons ne font qu'influencer. C'est un privilège de leur faire face, car vous combattez la source du mal. Les démons se placent entre l'âme et l'esprit. Ils cherchent à devancer l'esprit. Donc on reconnaît les démons à une intention rapide et faussée.

Vous me direz que la saga "Guerre des Étoiles" parle de cela. C'est vrai. Seulement il est dit dans cette saga qu'on peut être plus rapide que ce démon. C'est impossible pour un humain d'être plus rapide qu'un démon excepté grâce à l'Esprit Saint qui chasse le démon, auquel cas l'Esprit Saint ne permet même pas d'être rapide, puisque c'est le calme, la réflexion et la sérénité qui permettent de mieux l'écouter, tout comme le calme et la réflexion permettent de facilement contredire et de se bagarrer avec le démon en réfléchissant, en lisant, en écrivant. C'est donc en comprenant le démon qu'on lutte contre lui. La quiétude et le calme permettront de mieux différencier cet empressement.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Suivez-vous les autres ou cherchez-vous la vérité ? Écrivez ce que vous comprenez de votre envie de suivre, par un poème, afin de mieux chercher la vérité par les autres.

La Vie Après la Mort[modifier | modifier le wikicode]

Comme il a été expliqué, selon toutes les religions, la vie est éternelle. C'est-à-dire que la vie se recrée. Elle ressusciterait. La vie crée de nouvelles vies. La religion bouddhiste pense que notre vie est réincarnée dans les animaux. Les religions monothéistes parlent d'au-delà, d'une vie ailleurs après la mort, dans le ciel pour imager. Les âmes acceptées par Dieu iraient dans un univers similaire ou égal à celui de Dieu selon Jésus.

Nous serions l'égal de Dieu. Nous pourrions agir sur la Terre par cet univers, sans contrainte d'écart de temps. En effet, l'Esprit Saint agit facilement à n'importe quel endroit de la Terre. Selon le Christ, les vies du purgatoire ressusciteraient pour être choisies plus tard selon la miséricorde de Dieu. Ressusciter le Christ, selon les chrétiens, consiste à représenter Dieu, grâce à sa recherche de vérité, qui permet le bonheur. Aussi être optimiste et joyeux permet, aussi, d'atteindre cet univers de Dieu. En effet l'optimisme et la joie font du bien aux autres. Tout ce qui apporte du bien à la société est bon pour Dieu.

La Bible explique que les premiers seront les derniers et que les derniers seront les premiers. Cela veut donc dire que les pauvres deviendront riches.

Le pauvre veut travailler. Aussi un travail que l'on aime épanouit. Cela veut donc dire qu'on aura des tâches.

Le pauvre est joyeux avec un rien. Aussi, chercher la vérité rend heureux. Comme la recherche de vérité nous donne la joie, c'est à dire le bonheur, cela veut donc dire que nous serons joyeux avec Dieu, sans parler de jouissance, non voulue par Dieu dans son monde. En effet quelqu'un qui ne fait que jouir finit par créer son malheur.

Le pauvre a du temps pour penser alors que le riche peut s'occuper facilement. Cela veut donc dire que la méditation et le dialogue, qui seront en nous pour l'éternité, nous donneront des idées. En effet, nous sommes comblés par une vie sobre.

Nous nous enrichissons beaucoup avec les autres alors que le riche se cloître. Aussi, notre société ne fonctionne que par le lien. Cela veut donc dire que nous aurons toujours besoin des autres. Cela veut donc dire que notre âme ne changera pas beaucoup, qu'il faut l'écouter, contrairement à ce que font les riches.

Il est cependant possible que nous sachions plus de choses qu'avant, puisque notre monde est imparfait, puisque notre monde est une création, pas un hasard parce qu'il est le contraire du hasard, c'est à dire une organisation. Seulement notre recherche de vérité est profondément ancrée dans notre âme, imparfaite selon la Bible. Donc nous pourrons remettre en cause Dieu. Seulement Dieu choisit des âmes qui ne peuvent pas devenir le diable. Il veut détruire selon la Bible les âmes injustes, pour garder les âmes justes et mettre les pécheurs dans le purgatoire. Les âmes justes ne se rebellent pas parce que le monde de Dieu est plein de justice. Le purgatoire serait une attente de Dieu, avec des paliers de joie à chaque passage de l'âme vers une meilleure recherche de vérité.

Le purgatoire se retrouverait dans le monde nouveau, qui détruira l'ancien monde, quand Christ arrivera. En effet, on sait que notre univers va vers un autre univers. La Bible explique que cet autre univers va fusionner avec le nôtre, pour créer un nouveau monde où la justice régnerait. Les pêcheurs y seraient ressuscités, pas les injustes. Il est donc possible que les âmes des justes aient grandi pour s'occuper des pécheurs. L'univers vers lequel nous allons comblerait l'imperfection de notre matière.

D'après des phases cachées de l'histoire, notre corps réagit réellement au monde. J'ai marché deux jours. J'ai des courbatures.

Mes Notes[modifier | modifier le wikicode]

Écrire sur l'utilité de votre vie.