Jeu de go/Stratégie

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un goban traditionnel

Concepts[modifier | modifier le wikicode]

Vie et mort[modifier | modifier le wikicode]

Le concept de vie et de mort, lié aux libertés, est à la base du jeu de Go. Le terme << go >> en Japonais évoque ce problème. Un groupe est considéré vivant lorsqu'il n'a plus à craindre d'être capturé.

Pour devenir vivant, un groupe a trois solutions :

  • Vivre sur place, c'est-à-dire construire les deux yeux, réels ou potentiels, sur place.
  • Se connecter, c'est-à-dire se grouper avec un autre groupe déjà vivant.
  • Provoquer un seki, c'est à dire arriver à une impasse où si l'adversaire menace de capturer le groupe, il se fait capturer lui-même (et inversément)

Territoires[modifier | modifier le wikicode]

La notion de territoire peut paraitre assez ambiguë, car elle ne parait pas véritablement absolue. Mais elle est en réalité assez intuitive. Un territoire est une zone plus ou moins délimitée contrôlée par un joueur.

Le nombre de points d'un territoire est le nombre d'intersections libres qu'il contient. Avant le comptage de ces libertés, on les réduit du nombre de pierres du joueur capturées par l'adversaire pendant la partie. En fin de partie, les joueurs doivent d'ailleurs combler les vides pour éviter toute ambiguïté dans les limites de leurs territoires, mais pas forcément tous les vides intermédiaires. Cette phase de règlement des derniers détails peut mener à des basculements d'importants territoires après de nombreuses disputes tactiques suspendues et alternées.

Les joueurs cherchent donc des territoires étendus mais une trop grande extension d'un territoire augmente les possibilités d'attaques et le rend fragile.

Ainsi, il n'est pas forcément intéressant de disputer une partie d'un territoire adverse si les pierres que l'on y joue risquent d'être finalement capturées. Et il n'est pas forcément intéressant de trop défendre une partie d'un territoire déjà assez assuré pour ne pas en réduire les libertés qui seront finalement comptées. Cette recherche d'optimisation dépend de la force des joueurs, mais aussi de l'interférence entre leurs stratégies globales des territoires et leurs luttes tactiques pierre à pierre.

Formes[modifier | modifier le wikicode]

Une forme est une certaine disposition de quelques pierres, qui se retrouve fréquemment. Ce sont de petits groupes très simples qui sont classés de la manière la plus simple : bonne ou mauvaise forme. La connaissance des bonnes formes est un aspect important du go.