La science de la finance

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

(en cours d'écriture)

“ Si vous donnez un poisson à un pauvre, il mangera un jour; mais si vous lui apprenez à pêcher, il mangera tous les jours. ”

Proverbe chinois

Et on peut ajouter : si un pêcheur n'a pas de bateau, vous pouvez lui faire payer tous les jours le bateau que vous lui prêtez.


La science de la finance doit résoudre le problème suivant :

Comment les travailleurs peuvent-ils obtenir les meilleures conditions de travail possibles ?

Trop souvent un travailleur même acharné ne gagne pas assez pour faire vivre correctement sa famille, il n'a pas été vraiment formé, sauf par lui-même et par quelques amis ou collègues, n'a ni les bons outils, ni des conditions de travail sûres. Les bons salaires, la formation, les bons outils, la sécurité, cela coûte de l'argent. Comment pouvons-nous le faire ?

La séparation entre le travail et la propriété des moyens de production (tous les équipements, bâtiments, véhicules, machines, outils...) est un problème qui peut être en principe résolu par la finance. Si les travailleurs peuvent emprunter à un taux acceptable, ils peuvent devenir propriétaires de leurs moyens de production. S'ils ont de bons projets et s'ils n'ont pas les moyens financiers de les réaliser, le travail des banquiers et des intermédiaires financiers est de résoudre leur problème. Si tous les bons projets pouvaient toujours être correctement financés, les moins fortunés pourraient entreprendre autant que les riches. Bien sûr cette condition n'est pas toujours réalisée. Les êtres humains ne sont pas tous égaux devant l'emprunt, et les taux d'intérêt qui leur sont proposés, quand ils le sont, sont souvent trop élevés pour encourager des projets d'entreprise.

Une autre façon de démocratiser la liberté d'entreprendre consiste à démocratiser l'actionnariat. Chacun peut essayer de vendre des actions sur son projet d'entreprise et le financer ainsi, pourvu qu'il trouve des investisseurs. Les startup sont en général financées de cette façon. Le crowdfunding exploite le même principe. Cela permet à un entrepreneur sans fortune personnelle de financer ses projets sans s'endetter, mais bien sûr cela ne résout pas le problème de la séparation entre le travail et la propriété des moyens de production, puisque les actions sont des parts de propriété d'une entreprise.

Objectifs pédagogiques : le système financier fondé sur la propriété privée est intrinsèquement injuste parce qu'il aggrave les inégalités sociales. Mais il peut aussi être utilisé pour compenser et corriger partiellement ces inégalités. Ce livre présente le savoir qui permet de concevoir comment le système financier pourrait être utilisé pour réduire les injustices économiques.

A qui s'adresse ce livre ? En principe à tout le monde, parce que tout le monde est concerné. Certains passages sont un peu difficiles, parce qu'ils requièrent un peu de savoir mathématique. Hormis ces exceptions le livre est écrit pour être accessible à tous.

Table des chapitres