Latin/Le rôle des cas

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nominatif[modifier | modifier le wikicode]

Le nominatif est le cas du sujet (sujet ou attribut du sujet, qui ou quoi ?).

  • "Rosa floruit" (la rose a fleuri).
  • "In vino veritas" (la vérité est dans le vin).

Il est aussi celui de l'attribut du sujet.

  • "Errare humanum est" (l'erreur est humaine).
  • "Rosa pulchra est" (la rose est belle).

Vocatif[modifier | modifier le wikicode]

Le vocatif est le cas de la personne ou de la chose que l'on appelle (apostrophe).

  • "Pulchra ancilla, ambula" (belle servante, promène-toi).
  • "Veni, domine" (viens, maître).

Accusatif[modifier | modifier le wikicode]

L'accusatif sert le plus souvent au complément d'objet direct : grammaticam [acc. / COD] amo, « J'aime la grammaire [COD] ».

On l'utilise aussi, dans le cas des verbes à double-accusatif, pour ce qui, en français, serait un complément d'objet second (doceo pueros [acc.] grammaticam [acc.], « J'enseigne la grammaire [COD] aux enfants [COS] ».

D'autre part, il marque le sujet d'une proposition infinitive (scio pueros [acc. / sujet] grammaticam [acc. / COD] amare, « Je sais que les enfants [sujet] aiment la grammaire »).

Génitif[modifier | modifier le wikicode]

Le cas génitif est le complément du nom ( CDN )(quand il indique la possession, la filiation etc.)

Il est nécessaire d'apprendre ce cas ainsi que le nominatif pour savoir décliner un nom.

"Le fils de l'empereur" : "imperatoris filius"

Datif[modifier | modifier le wikicode]

C'est le cas des compléments d'objet indirects(C.O.I) Il correspond à un complément "d'attribution".

Je fais cela pour toi: Id tibi conficio. Il donne un livre à l'enfant: librum puero dat.

Ablatif[modifier | modifier le wikicode]

L'ablatif est un cas servant principalement aux compléments circonstanciels. On relève trois fonctions anciennes qu'il représente de manière syncrétique :

exemple: "Magna voce clamat" : "Il crie fort"

Avec préposition[modifier | modifier le wikicode]

  • fonction ablative proprement dit (c'est-à-dire d'éloignement) : lieu d'où l'on vient, lieu ou chose dont on se sépare, complément d'agent (celui d'où provient l'action) ;
  • fonction instrumentale (CC de moyen, de manière, de cause, etc.) ;
  • le locatif (lieu ou moment ponctuel où l'on situe quelque chose ; il s'oppose en cela à l'accusatif, qui marque l'extension dans le temps et l'espace).

Dans l'ablatif absolu, le sujet et ses attributs éventuels sont à l'ablatif.

C'est le cas des compléments circonstanciels.

Sans préposition[modifier | modifier le wikicode]

Décrit un agent inanimé :

  • instrument - moyen
  • temps d'époque
  • cause
  • manière
  • complément de nom
  • complément de certains adjectifs
Syntaxe
Les cas | La proposition principale | Les modes impersonnels | Les subordonnées | Ut | Petite syntaxe