Les Pôles d'éco-citoyenneté dans le Nord-Pas-de-Calais/Les principaux Pôles d'éco-citoyenneté dans le Nord-Pas-de-Calais/Les Parcs Naturels Régionaux/Le PNR Scarpe-Escaut

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Parc Naturel Régional (PNR) Scarpe-Escaut fait partie des 46 Parcs Naturels Régionaux français. C'est l'un des trois PNR du Nord-Pas de Calais, et le premier historiquement en France.

Situation géographique[modifier | modifier le wikicode]

Le territoire du Parc

Le PNR Scarpe-Escaut est situé entre Valenciennes, Douai et Lille. Le territoire du Parc jouxte la frontière belge, et forme avec le Parc Naturel wallon des Plaines de l’Escaut, le « Parc Naturel Transfrontalier du Hainaut ».

Il s’étend sur 43 000 hectares (430 km²) et regroupe 48 communes du département du Nord, ce qui représente le cadre de vie de 162 000 habitants. En 2006, 12 communes supplémentaires s’y sont associées. Plus urbaines, elles ne s’engagent pas sur l’ensemble du projet de territoire.


Historique[modifier | modifier le wikicode]

Le 13 septembre 1968, sur proposition du département du Nord, le parc naturel régional Saint-Amand-Raismes est créé par décret. Il se compose de 15 communes pour une superficie de 10 000 hectares.
Le 11 février 1986, le nombre de communes et la superficie du parc sont quadruplés. Il devient alors le parc naturel régional de la « Plaine de la Scarpe et de l’Escaut ».
Le 17 avril 1998, il est labellisé PNR pour une durée de 12 ans et est renommé « Le Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut ».
Le 2 septembre 2010, son classement en tant que PNR est renouvelé pour 12 autres années, jusqu’en 2022.


Gouvernance[modifier | modifier le wikicode]

Le PNR Scarpe-Escaut est géré par un syndicat mixte où siègent à part égale des conseillers régionaux, des conseillers généraux et des délégués communaux, à raison de deux conseillers municipaux pour chacune des 60 communes du Parc. Le syndicat mixte est responsable de l’application de la Charte du Parc. Chaque année, il arrête le programme d'action et vote le budget pour son exécution. La Charte est révisée tous les 10 ans et définit les mesures pour le développement durable du territoire.


Spécificités[modifier | modifier le wikicode]

Le Parc est traversé par la rivière de la Scarpe et par le fleuve de l’Escaut. Le territoire se découpe en trois grands types de paysages :

  • la campagne habitée : située à l’ouest du Parc, elle se compose de villages bordés de larges plaines agricoles et fortes d’un riche patrimoine rural (chapelles, censes…)
  • le cœur de nature : au centre du Parc, il comprend 11 000 hectares de sites de grande valeur écologique (plaines alluviales humides et 6 000 hectares de forêts)
  • l’arc minier : de l’est jusqu’au sud du Parc, il est formé d’anciens sites miniers reconquis par la nature.

Hors forêts et champs, le territoire est caractérisé par une densité élevée de population et est confronté à de fortes pressions de périurbanisation.


Les équipements du Parc[modifier | modifier le wikicode]

Plusieurs infrastructures situées dans le Parc aident à la réalisation des objectifs définis dans la Charte :

  • le Centre d'Amaury, espace d’éducation à l’environnement ;
  • la Maison de la Forêt, espace d’initiation aux milieux forestiers et de sensibilisation à l’environnement ;
  • le Gîte Panda du Luron, pour l’accueil des personnes et des groupes sur plusieurs jours.