Les principaux constituants de la matière vivante/Les constituants organiques/Vitamines

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les principaux constituants de la matière vivante
Modifier ce modèle

Définition[modifier | modifier le wikicode]

Ce sont des molécules organiques sans valeur énergétique. Les besoins journaliers sont très faibles. Toutefois, ces molécules jouent un rôle important dans le métabolisme et permettent de nombreuses réactions chimiques. L'organisme est incapable de synthétiser la plupart des vitamines, il faut donc les apporter par voie alimentaire. On pense que plus d'une dizaine de substances répondent à cette définition des vitamines. Seuls 13 d'entre elles sont particulièrement retenues car on connaît leurs rôles biologiques et leurs sources alimentaires. Une carence en vitamines peut avoir des effets très graves sur l'organisme et provoquer la mort.

exemple : avitaminose D → rachitisme

Les vitamines sont classées en deux grandes catégories :

  • Vitamines liposolubles : A, D, E, K
  • Vitamines hydrosolubles : C, B (B1, B2, B3=PP, B5, B6, B8, B9)
Lettre de la vitamine

Nom de la vitamine

A

Rétinol = axérophtol ou provitamine A = carotène

D

Cholécalciférol = ergocalciférol

E

tocophérol

K

Phylloquinone ou métaquinone

B1

Thyamine

B2

riboflavine

B3

Niacine = acide nicotinique

B5

Acide pentothénique

B6

pyridoxine

B8

biotine

B9

Acide folique

B12

cyanocobalamine

C

Acide ascorbique

Besoins journaliers et sources[modifier | modifier le wikicode]

Les sources sont exclusivement alimentaires. La teneur en vitamines est variable selon les aliments.

exemple : Cas de la vitamine C :

Aliments

Vitamine C (mg/100g)

Persil

200

Poivron

120

Citron

60 à 80

Orange

50 à 600

Chou-fleur

60

Mâche

50



Vitamines

Besoins journaliers

A

950 μg (~ 1 mg) dont la moitié en carotène

D

10 μg

E

12 mg

K

40 μg

B1, B2, B3

1 < B < 1,5 mg

B5

10 mg

B6

2 mg

B8


B9

0,5 mg

B12

3 μg

C

80 mg

Les besoins journaliers varient en fonction de l'âge, de la taille, de l'activité et de la situation physiologique (grossesse, allaitement).

exemple : un nourrisson a besoin d'un apport en vitamines D supplémentaire jusqu'à l'âge de 2 ans. La femme enceinte a un besoin plus important en vitamine C, en complexe vitamine B-A et en vitamine D. La femme allaitante a besoin de C, A, D et B9. Le vieillard a un besoin important en vitamine C.

Toutes les vitamines sont apportées par voie alimentaire. Toutefois, certaines d'entre elles sont issues de transformations organiques.

exemple : vitamine A → transformation de la provitamine A ou carotène. La vitamine K est synthétisée par la flore commensale de l'intestin grêle, c'est-à-dire par des bactéries qui siègent dans l'intestin. Les vitamines B1, B2, B8 et B12 sont également élaborées par les bactéries intestinales.

Les vitamines apportées par voie alimentaire sont stockées dans toutes les cellules de l'organisme mais principalement dans les cellules hépatiques ( = foie). Une alimentation équilibrée assure l'apport nécessaire en vitamines. De plus, les réserves sont importantes.

exemple : réserves en vitamine A permettent de résister à une carence de 6 mois. Une réserve en vitamine D permet de résister pendant 2 mois. Toutefois, la carence en vitamine D est rare car celle-ci est issue d'une transformation du 7-déhydrocholestérol par l'action des UV.

Une carence en vitamine C entraîne un rachitisme pouvant évoluer jusqu'à la mort du fait de l'hématurie (présence de sang dans les urines), des diarrhées sanglantes.

Une carence en vitamine B3 entraîne une pellagre c'est à dire un œdème accompagné d'un érythème, des aphtes au niveau de la bouche et des muqueuses, une desquamation de la peau et des troubles psychiques.


Propriétés physico-chimiques[modifier | modifier le wikicode]

Solubilité[modifier | modifier le wikicode]

Certaines vitamines sont liposolubles, d'autres sont hydrosolubles. [1]

Sensibilité aux agents physico-chimiques[modifier | modifier le wikicode]
chaleur[modifier | modifier le wikicode]
lumière[modifier | modifier le wikicode]
oxydant[modifier | modifier le wikicode]
humidité[modifier | modifier le wikicode]

Métabolisme des vitamines[modifier | modifier le wikicode]

Les vitamines sont absorbées au niveau intestinal. Le sang permet de faire circuler les vitamines hydrosolubles. Les vitamines liposolubles sont absorbées par voie lymphatique, or la lymphe se jette dans la circulation sanguine.

Au niveau du sang il y a plusieurs utilisations :

  • stockage → foie
  • activation des vitamines (Ex : β-carotène transformée en vitamine A)
  • utilisation des vitamines (Ex : utilisation des vitamines A, K dans le métabolisme énergétique)
  • trop utilisée → inefficace → élimination

Les vitamines hydrosolubles sont éliminées dans les urines, les vitamines liposolubles par les selles.

Les rôles[modifier | modifier le wikicode]

vitamine

rôle

A

  • Intervient dans la croissance

  • Vision nocturne

  • Santé de la peau

  • Résistance aux infections

  • Pouvoir anti-oxydant

D

  • Croissance : fixation osseuse du Ca2+

E

  • Anti-oxydant

  • Fonctionnement musculaire et nerveux

  • Fertilité

K

  • Coagulation du sang

C

  • Anti-fatigue

  • Permet la lutte contre les infections

  • Absorption du Fer

  • Anti-oxydant

B1

  • Système nerveux

  • Fonctionnement cardiaque

B2

  • Fonctionnement cellulaire

  • Santé de la peau en lien avec autre complexes des vitamines B et A

B3

  • Idem B2

B5

  • Pousse des cheveux

  • Santé de la peau

B6

  • Métabolisme énergétique

  • Différenciation cellulaire fœtale

B9 / B12

  • Lutte contre l'anémie en favorisant l'absorption du Fer en liaison avec la vitamine C.