Livre de cuisine/Fondue moitié-moitié

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher


La fondue moitié-moitié, aussi appelé fondue suisse, est une fondue typique de la Suisse.

Ingrédients[modifier | modifier le wikicode]

pour 4 personnes

Préparation[modifier | modifier le wikicode]

  • Frotter le caquelon avec la gousse d'ail que vous laisserez ou non dans la fondue.
  • Mélanger le gruyère et le vin blanc dans le caquelon, chauffer en remuant constamment. Réduire l'apport de chaleur, ajouter le vacherin fribourgeois et remuer vivement jusqu'à ce que le fromage soit fondu. Ne plus laisser bouillir la fondue.
  • Ajouter le kirsch et un peu de poivre du moulin. Maintenir le caquelon au chaud sur le réchaud à feu très doux.
  • Si la fondue est trop liquide, il est possible d'ajouter de la Maïzena (délayée dans un peu de kirsch, sinon des grumeaux se forment)
  • Déposez le caquelon sur un réchaud allumé sur la table à feu moyen et inviter les convives à touiller constamment la fondue avec leur morceau de pain.

Se boit avec un vin blanc sec. En Suisse, un Chasselas tel que du Neuchâtel, du Fendant, un Vully, un vin de La Côte, un Saint-Saphorin sur Lavaux ou un Yvorne sont de bons choix. En France, on peut se rabattre sur un Gros Plant Nantais ou un Muscadet ou un blanc de Savoie.

Il est possible d'agrémenter la fondue en servant quelques épices sur les assiettes des convives. Ceux-ci pourront tremper leur croûton de pain recouvert de fromage dans l'épice de leur choix. Pour ce faire, on utilise les épices suivantes : paprika, thym, cari, basilic et cerfeuil. Ceci est toutefois une pratique inhabituelle.