Pôles d'éco-citoyenneté/Avant-propos

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans un wikilivre précédent, il est question des initiatives éco-citoyennes. Des particuliers, des associations ou encore les pouvoirs publics (ou une coopération de ces acteurs) peuvent être les initiateurs de ces démarches environnementales.


Vers l'éco-citoyenneté ; c'est par où ?[modifier | modifier le wikicode]

Aujourd'hui, l'environnement et le développement durable (ou soutenable) sont devenus des [[w:|enjeux importants pour les citoyenneté|citoyens et les pouvoirs publics. Mais si ces derniers disposent depuis plusieurs années déjà d'outils et de méthodes (Agenda 21 locaux par exemple), le public, lui est parfois perdu.

Des associations s'impliquant dans ce domaine existent. Ces dernières années ont même vu une multiplication de structures associatives ou publiques (par les collectivités territoriales essentiellement). Ces dernières ont en effet parmi leurs missions d'aider le public à s'emparer des questions environnementales, socio-environnementales et de santé environnement et de les accompagner vers des démarches éco-citoyennes et un développement plus soutenable

De nombreux réseaux régionaux encouragent, accompagnent et développent l'écocitoyenneté, dont par exemple

  1. le Pôle faune animé par le Groupe Ornithologique et Naturaliste du Nord Pas-de-Calais ;
  2. le pôle flore et habitat animé par le Conservatoire Botanique Nationale de Bailleul ;
  3. le pôle fonge animé par la Société Mycologique du Nord de la France.
  • Le réseau des CPIE (ou L’ U.R.C.P.I.E Nord Pas-de-Calais : Union régionale des Centres permanents d’initiation à l'environnement).
  • Le réseau RIVE (Réseau d’information et de valorisation de l’environnement), qui depuis 1996 réunit des entités régionales spécialisés en environnement et en cadre de vie dans la région. En 2012, il compte une vingtaine d’organismes qui cherchent en synergie et complémentarité à offrir des ressources documentaires sur l'environnement. Au sein de ce réseau figure notamment le Conservatoire botanique national de Bailleul et centre régional de phytosociologie qui abritent une importante bibliothèque et une sa base de données DIGITALE sur la flore et les habitats naturels, le Conservatoire botanique national de Bailleul contribue de manière significative à répondre aux demandes d’informations et de documentations qui lui parviennent par ce réseau.
  • la Plate-forme d'achats responsables en Nord-Pas de Calais (CERES, mise en place avec l'APES), à disposition de tous ceux qui recherchent et/ou fournissent des produits et services respectueux de l'humain et de l'environnement ? [3]
  • le Pôle PC3E : Pôle Coopératif Energie Entreprise Environnement, qui regroupe des entreprises de l’ESS dans le domaine des énergies renouvelables, du bâtiment durable, etc.. pour développer ensemble des projets énergétiques sur les territoires[4]

Pôle d'éco-citoyenneté : mais c'est quoi ?[modifier | modifier le wikicode]

L'ouvrage cité plus haut s'est intéressé aux multiples formes que ces initiatives peuvent prendre. Dans celui-ci, il est question de ce que nous appelons les "pôles d'éco-citoyenneté". Il nous appartient donc de définir ce que nous appelons par cette formule. Un pôle d'éco-citoyenneté est un lieu dédié à la promotion des comportements éco-responsables. Autrement dit, ces lieux ont pour ambition d'accompagner les citoyens dans leur démarche vers plus de respect de l'environnement.
La région Nord-Pas de Calais [1], est riche de ces initiatives et le nombre de structures les accueillant est assez conséquent. Cet ouvrage tente de présenter le panel de ces pôles afin d'aider le public à s'y retrouver dans le foisonnement de ces lieux.
Ce sont les principaux lieux qui sont traités en priorité dans cet ouvrage. Ceux-ci sont soit directement dédiés à l'éco-citoyenneté comme les Centres Permanents d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) ou en ont fait une démarche parallèle à leur activité principale comme Nausicaá. Mais il existe aussi des lieux qui accueillent quelques heures par semaine des points éco-citoyens. Les plus connus sont ceux des réseaux des Espaces Info Energie qui se répartissent sur la région en différents lieux pour accueillir et répondre aux questions du public.
Enfin, la diversité de ces pôles d'éco-citoyenneté n'est pas que dans le type de structures mais aussi dans les sujets (énergie, déchets, etc.) et le type de services proposés : de l'information la plus simple à la formation plus élaborée (les classes nature par exemple) en passant par le tourisme vert et la sensibilisation.

Cet ouvrage ne peut être exhaustif mais nous espérons qu'il aidera l'utilisateur à mieux s'y retrouver. Mieux ! Nous espérons qu'il l'encouragera à contacter ces structures pour avancer vers l'éco-citoyenneté. Nous pensons aussi qu'il peut être un outil efficace pour que ces pôles d'éco-citoyenneté se connaissent mieux. Et pourquoi pas les inciter à collaborer ensemble ?



Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Fiches écogestes
  2. Présentation du Rain
  3. Utilisez la plateforme des achats responsables en Nord-Pas de Calais, CERES. , contact : Joackim Lebrun au 03 20 30 98 25 ; source :Info-lettre de l’APES juillet - août 2014, consulté 2014-07-07
  4. Plaquette de présentation du Pôle PC3E (Pôle Coopératif Energie Entreprise Environnement), consultée 2O04-07-07, PDF, 21 pages