Pôles d'éco-citoyenneté/Les principaux Pôles d'éco-citoyenneté dans le Nord-Pas-de-Calais/Les Parcs Naturels Régionaux/Le PNR Caps et Marais d’Opale/Le Grand Vannage

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Grand Vannage est une des deux Maisons d’accueil du public du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale.

Le lieu en résumé
Type de structure Géré par le Syndicat Mixte du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale
Appartenance à un réseau Non renseigné
Eco-citoyenneté comme activité principale Non
Type de services Information,

Accueil du public,
Expositions temporaires

Domaine de compétence Accueil du public
Amplitude d'accueil Ouvert toute l’année du lundi au vendredi
Capacité d'accueil Non renseigné
Fréquence des événements Non renseigné
Impact environnemental du lieu Non renseigné
Le Grand Vannage

Généralités[modifier | modifier le wikicode]

La structure[modifier | modifier le wikicode]

Implantation[modifier | modifier le wikicode]

Le Grand Vannage, Maison du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale, est situé dans la Commune d’Arques (arrondissement de Saint-Omer) dans le Pas de Calais. Elle est ouverte toute l’année du lundi au vendredi. Ce bâtiment enjambe la rivière Aa et fait face au canal de grand gabarit de Neuffossé qui passe au-dessus de ce cours d'eau. La rivière s’écoule en siphon sous le canal.

Gestion du centre[modifier | modifier le wikicode]

La gestion du Grand Vannage est assurée par le Syndicat Mixte du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale. Néanmoins, le Parc loue la Maison à la Mairie d’Arques.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Considéré comme l’une des plus anciennes maisons d’Arques, le Grand Vannage a été construit au 18e siècle. Une des particularités de ce bâtiment est qu’il enjambe la rivière de l’Aa. Son rôle, et ce depuis le 18e siècle, est celui de régulateur des eaux de l’Aa via la salle des vannes, au nombre de quatre et toujours en fonctionnement, qui permet de réguler le niveau de l’eau de la rivière pour éviter toute inondation sur la commune d’Arques. Le Grand Vannage est donc le protecteur de la commune face aux crues de la rivière. A ces côtés, se trouve également le Petit Vannage, qui, lui, contrôle les eaux jusqu’au marais de l’Audomarois. Il est fermé en été afin de faire monter le niveau de l’eau pour abreuver les animaux et les terres. Ce lieu historique abrite désormais une des deux Maisons du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale.

Activités[modifier | modifier le wikicode]

Le Grand Vannage est avant tout le lieu d’accueil du public du Parc, mais il a également d’autres fonctions. En effet, il héberge aussi les bureaux d’une partie de l’équipe du Parc et une salle de réunion.

Objectifs[modifier | modifier le wikicode]

L’objectif du Grand Vannage est l’information du grand public et des touristes sur l’environnement, les gîtes présents sur le territoire, les producteurs locaux et les équipements touristiques. L’équipe de la Maison encadre les animations nature, les promenades et les randonnées dans l’Audomarois et dans le Parc. Le Grand Vannage est donc le lieu de la promotion des milieux naturels et des activités liées au patrimoine naturel et culturel de la région.

Activités principales[modifier | modifier le wikicode]

Les équipes présentes dans la maison interviennent sur des thèmes variés, allant de l’éducation à l’environnement, de l’urbanisme à l’aménagement, de la protection et gestion des milieux naturels à l’aide à l’agriculture et à la valorisation des produits régionaux via la marque Parc.
Les activités du Parc ne se font pas sur le site de la Maison, le Grand Vannage est seulement le lieu d’accueil du public et des touristes.
Sur le site, se trouve également le point Espace Infos Énergie. Les personnes s’y rendant peuvent bénéficier de conseils sur les techniques et matériaux écologiques à utiliser pour leurs futures constructions.
Il est également le lieu d’expositions temporaires et de l’opération « Plantons le décor ».
«Plantons le décor» : est une opération annuelle présente à la fois sur le site du Grand Vannage et du Manoir du Huisbois. Au travers de cette action, les particuliers mais aussi les collectivités bénéficient d’une initiation à la plantation d’arbres, d’arbustes et de fruitiers et partent à la découverte d’essences et de variétés locales. Cette formation est gratuite, et, suite à cela, il est possible de réaliser des commandes groupées d’arbres ou d’arbustes. Les techniciens du Parc Caps et Marais d’Opale mais aussi des spécialistes du Centre régional de ressources génétiques se chargent de dispenser des conseils gratuits et les séances de formation.

Évolutions à venir[modifier | modifier le wikicode]

Actuellement, le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale travaille sur le projet de sa prochaine charte. Dans les orientations de cette dernière, on trouve des mesures concernant le Grand Vannage. L’une d’elle est de « positionner les Maisons du Parc comme des vitrines du développement durable ». Dans l’orientation 17 « Sauvegarder le marais audomarois », est prévue la mise en place d’une Maison du Marais par la Communauté d’agglomération de Saint-Omer. A cet effet, le site du Grand Vannage à Arques va déménager et se joindre à cette nouvelle Maison, qui sera située à Saint-Martin-au-Laërt. Son ouverture est prévue en 2012. La Maison du Marais est qualifiée d’innovante, puisque son bâtiment suivra les critères de la Haute Qualité Environnementale et que les actions menées suivront les directives de développement durable de la charte du Parc. Les publics accueillis seront les scolaires et le grand public. Les problématiques abordées lors des activités et animations porteront sur le Marais Audomarois, sur les milieux humides et plus généralement sur les enjeux du développement durable citées dans la charte du Parc.
Cette nouvelle Maison, en plus d’être les locaux du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale, comportera plusieurs espaces : musée du marais, centre de ressources, salle de conférences. L’aménagement paysager du site a été le fruit d’une réflexion approfondie. En effet, la Maison disposera d’un embarcadère, d’un moulin à vent, d’un belvédère, d’un sentier d’interprétation et d’un jardin écologique.