Programmation Basic Casio/Mise à jour du Basic

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les différentes générations de calculatrices et les différentes familles de modèles possèdent des différences dans le Basic, si bien que les programmes peuvent ne pas être compatibles, ce chapitre explique ces incompatibilités.

Le matériel étant sensiblement identique, seul le logiciel de la calculatrice a un impact sur les programmes. On peut reconnaitre une ancienne version à ce qu'il n'a pas d'icone System sur son menu principal. Dans ce menu System on peut connaitre la version de l'OS de sa calculatrice ([VER]).

L'apport le plus notable des versions récentes est la gestion des chaines de caractères qu'on peut invertir, concaténer, changer de casse, décaler…

Les versions récentes possèdent des fonctions de solveur ([OPTN][NUM]) pour le PGCD, le Modulo… qui peuvent être utiles dans les programmes, mais les anciennes versions ne les reconnaîtront pas et doivent coder ces fonctions eux mêmes dans des sous programmes.

Les symboles disponibles dans l'éditeur ([SYBL]) sont au nombre de 6 ('"~*/#) sur les anciennes versions et il fallait utiliser un ordinateur pour en entrer d'autres absents mais affichables et reconnus (@|&$%…). De même pour écrire en minuscules, impossible sans passer par un ordinateur. Les nouvelles versions rendent le changement de casse trivial et proposent plusieurs centaines de nouveaux symboles ([CHAR]).

Incompatibilité ascendante[modifier | modifier le wikicode]

Sur certains points le Basic Casio casse la rétrocompatibilité et certains programmes développés sur d'anciens modèles peuvent ne plus marcher.

Le PxlTest nécessite que la fonction graphique soit initialisée dans le programme ou sous-programme qui l'utilise. Dans les anciennes versions, le programme principal pouvait initialiser l'écran graphique et un sous programme pouvait utiliser PxlTest.