Temps de traversée tunnel

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La durée du passage d'une particule quantique à travers une barrière de potentiel est abordée de divers points de vue. Le temps de phase, associé à la traversée d'un paquet d'onde, est comparé aux temps locaux qui sont définis sur chaque mode stationnaire formant le paquet. Ce vieux problème, controversé, est relu en termes simples et exprimé dans le cas de barrière de potentiel unidimensionnelle de forme quelconque.

Le temps de traversée tunnel est un concept qui a été beaucoup regardé dans les décennies précédentes. Cet intérêt est lié surtout aux possibilités pratiques que la technique moderne a offertes aux scientifiques et aux industriels dans le domaine de la microélectronique et de l'optique moderne, domaines où les mesures femtosecondes rendent théoriquement possibles la mise en évidence des durées infimes que les théoriciens attendent comme réponse à la question suivante

Combien de temps met une particule pour franchir une barrière quantique ?

Ce mémoire s'appuie sur la lecture de plusieurs centaines d'articles publiés la plupart du temps en anglais, le long de plus de deux décennies (1980-2000...) par de très grands noms, même si les prémices du problème datent de la naissance de la mécanique quantique. Il est l'occasion d'un survol assez complet en français, langue des auteurs.


Sommaire[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]