Ubuntu/Installation

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Sections

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ubuntu signifie dans deux langues africaines humain et partage. L'humain est un être de relation selon l'histoire commençant en Afrique.

Linux Ubuntu permet votre liberté mais ne vous la propose pas. Utilisez plutôt Linux Mint Ubuntu sans le propriétaire, Debian, ou un GNU LINUX récent, avec le forum et les aides Ubuntu ou Debian dans ce cas.

Ce livrel vous propose votre liberté ou pas. C'est à vous de la permettre de différentes manières que nous vous proposons.

Objectifs[modifier | modifier le wikicode]

Windows et Mac, les logiciels et le matériel privatifs ne sont pas sécurisés. Voilà l'intérêt des logiciels et licences libres pour le matériel informatique. Une vieille clé USB reconnue permet d'envoyer plus facilement après avoir écrit, quand on écrit sur le port USB 2 pour les vieux ordinateurs, en USB 3 sur les tours et ordinateurs récents.

Écrire sur wikipedia ou sur www.archive.org en écrivant avec Linux sur une clé USB avec un ordinateur jamais sur le réseau permet d'envoyer plus facilement sur wikipedia de manière sécurisée. C'est l'inverse pour Windows. Windows peut crasher ou être arrêté à tout moment, même si vous n'êtes jamais allé sur le réseau, par une clé USB ou un DVD.

Si on vous demande un contrôle de sécurité il s'agit d'avoir un compte qui sera difficilement sûr. Le mot de passe doit être écrit sur papier, jamais sur ordinateur. Aucun mot de passe ni donnée privée ne doit être facilement sur Internet. Aidez-vous d'un ami.

Débutants[modifier | modifier le wikicode]

Les logiciels et licences libres permettent de créer afin de s'épanouir, en découvrant les limites de l'humain.

Les distributions GNU LINUX et BSD sont des logiciels qui vous permettent de prolonger nettement la vie de l'électronique des grandes marques connues. BSD sert à créer du logiciel propriétaire tout en partageant pour GNU LINUX notamment.

Collectivités[modifier | modifier le wikicode]

Le libre et le domaine public permettent non seulement de développer, mais le libre par propagation permet de protéger la création de logiciels et de diffuser facilement des œuvres par contrats GNU et Creative Commons. Ainsi les collectivités peuvent mutualiser leurs développeurs grâce à Internet, afin de créer des logiciels libres donc sûrs.

L'Économie et le Libre sur archive.org

En 2019[modifier | modifier le wikicode]

En 2019, c'est la vie privée qui permet de chiffrer. La Chine possède un ordinateur, un réseau et un satellite quantique. Ce sont les vieilles clés USB de marque ou les clés chinoises vendues sur les meilleures sites web chinois qui sont les plus intéressantes. Les logiciels libres servent à créer les processeurs.

LINUX est en 2019 le seul moyen pour préserver l'information en 2019. Contactez votre GUL pour installer LINUX sur un ordinateur BIOS de marque.

Tout doit se faire en filaire chez soi. N'importe qui peut accéder très facilement à n'importe quel point d'accès WIFI. Les imprimantes USB 2 se mettent à jour si elles sont reliées à l'ordinateur avec des gros câbles USB 2. Toutes les imprimantes USB 3 peuvent se mettre à jour automatiquement.

Les imprimantes Ethernet peuvent être protégées d'Internet. Si elles sont USB utiliser l'Ethernet. Si elles sont parallèles utiliser l'impression postscript avec le parallèle. Toutes les imprimantes Ethernet impriment automatiquement les fichiers postscript qu'elles reçoivent.

Pour les techniciens[modifier | modifier le wikicode]

LINUX et les logiciels libres sont les seuls logiciels qui permettent de préserver l'information en 2019. Pour s'informer, il s'agit de philosopher et méditer par le journalisme.

Aucun environnement ne peut empêcher la redirection illicite au niveau mondial et l'arrêt personnalisé du DNS en France. Un DNS sert à vous fournir les adresses Internet. Il s'agit de choisir des DNS français pour les français.

Les logiciels peuvent être transformés par Internet. Les ordinateurs peuvent être crashés très facilement, si vous n'avez pas un environnement libre, du matériel BIOS ou DOS de marque reconnu et reconnaissant GNU LINUX. Quand LINUX ralentit lorsque vous êtes sur Internet, c'est qu'on se renseigne sur vous. Cela veut dire que vous pouvez accéder à une information cruciale.

En 2019, Linux Mint Ubuntu Mate LTS et les bureaux GNOME 2 ou antérieurs, installés sur un vieil ordinateur de marque en BIOS ou DOS, sans logiciel tier, permettent de ne pas être redirigé à un autre endroit du monde de façon illicite. Un GNU LINUX récent est le logiciel le plus fiable au monde sur les ordinateurs BIOS ou DOS.

LINUX Deepin permet d'agir vite mais censure parce que privatif, donc privé. Il demande les processeurs AMD 64 sans Core, sur tour ATX de préférence ou ITX avec carte mère BIOS et périphériques de marque, ou ordinateur BIOS ou DOS. les marques ATX ou ITX sont MSI, ASUS, GIGABYTE, ASROCK, voire ACER. Une tour ATX est un ordinateur dans un grand boîtier. Une tour permet de passer facilement vers une nouvelle technologie.

Pour les portables neufs en 2019, vous pouvez commander un ordinateur DELL en France pour avoir UBUNTU. Des grandes surfaces peuvent proposer des portables BIOS ou DOS sous UBUNTU. Les ordinateurs HP ont un bel avenir en occident. Les ordinateurs DOS de la marque DEEQ peuvent venir du Maroc ou de Pologne. Les ordinateurs DOS de cette marque sans Core ne sont pas attaquables, tout comme les IBM Thinkpad et les marques les plus âgées utilisant BIOS et les partitions DOS.

Sinon materiel.net et LDLC permettent d'acheter des portables sans rien dessus.

Légende[modifier | modifier le wikicode]

Les textes en gras sont les chapitres. Les textes en italique sont les légendes.

Les textes entre guillemets sont des mots ou des phrases à cliquer ou taper.

Les mots surlignés sont des liens Web.

Les textes entourés en grisé sont des messages importants.

Les textes entourés en noir sont des phrases du terminal ou d'un éditeur de texte comme « gedit » à taper.

On site souvent www.google.fr dans la première version du livre. Cependant vous pouvez remplacer ce moteur de recherche par www.yahoo.fr ou votre moteur de recherche favori. Les moteurs de recherche d'origine française sont www.exalead.fr pour chercher l'information voire www.qwant.com qui permettait de classer la censure. Il y a pour les libristes et protecteurs de la vie privée Searx chez Framasoft et La Quadrature du Net.

Créer son GUL ou son GULL[modifier | modifier le wikicode]

Un GUL ou LUG en anglais peut être un Groupe d'Utilisateur du Libre ou de Linux.

Tout d'abord, l'humain ou ubuntu est un être sociable. Donc il s'agit effectivement de permettre le partage donc la participation dans toute groupement. Il s'agit d'interdire de virer quiconque. Le groupe bénéficiera du débat de l'ensemble des parties grâce à cela. L'humain comprend de lui-même qu'il doit partir ou pas.

Hacking et rétro-ingénierie[modifier | modifier le wikicode]

Un Hacker-Space, un Repair Café, une Maison de Consommation ou un Groupe de Rétro-Ingénierie essaient de rendre libres des technologies privatives.

Un programmeur peut réécrire alors le logiciel dans un langage intéressant, comme Free Pascal, qui a donné Rust, Julia ou Crystal pour les logiciels, ou Lazarus Free Pascal pour les applications. On recrée l'espoir d'un monde meilleur.

Mais ces maisons aident surtout les autres à se réapproprier leurs biens de consommations en réparant et comprenant le matériel, pour savoir comment acheter ou se défendre, en philosophant par le lien et le journalisme sur la morale et l'éthique, voire le droit.

Groupe d'Utilisateurs Linux[modifier | modifier le wikicode]

Contrairement à ce qu'on pense, le pays de Linux en ce début de siècle est la Chine. En effet, la Chine s'est aperçue plusieurs fois que le logiciel privatif était foireux. Tout d'abord, ils se sont aperçu que WINDOWS était le plus foireux des environnements et l'ont interdit. Quand la Chine a élaboré l'USB 3, il y a eu confirmation de cette méprise. Ils se sont ensuite aperçu que GNU Linux était le plus rapide des logiciels pour leur super-calculateur.

Par contre, les salariés chinois possèdent l'entreprise dans laquelle ils sont. La Chine se méfie du libéralisme visant à faire croire qu'une seule personne est en droit de posséder tout.

Groupe d'Utilisateurs du Libre[modifier | modifier le wikicode]

Ce genre d'appellation pour un GUL ou LUG peut aborder plein de thèmes différents. En effet on s'aperçoit que les logiciels libres fonctionnent comme le principe de liberté. Ainsi, au début, on met en place ce principe de liberté, puis ce droit est inaliénable. Un GNU Linux parfait a été modifié tant qu'on l'élaborait pour devenir l'environnement le moins modifiable possible. Cela permet non seulement la sûreté, mais en plus, à force d'être attaqué, la fiabilité et la sécurité.

Selon Richard Stallman le droit à la liberté, l'égalité et fraternité est permis par le respect et la protection de six entités :

  • Respect, partage, diffusion et défense des discours par mutualisation, consultation, protection et indexation des archives protégées par blockchain et duplication, qui sont tous dans le domaine public, mais aussi avec les livres du domaine public et les livres libres, devenant tous les deux bien commun.
  • L'association promue par les chinois avec le confucianisme et la monnaie productive publique, Platon pour la réflexion et philosophie scientifiques, avec le trafic face à la République, puis Mazarin pour les états-nations de Westphalie, puis Colbert pour le protectionnisme face au trafic, puis Leibniz pour l'économie de travail par le génie, puis Emer de Vattel pour le Droit des Gens, puis Lazare Carnot et Gaspard Monge pour le génie par les défis, puis Hamilton pour le crédit face à la dette, puis Friedrich Herbart pour l'éducation par la passion, puis Henry Charles Carey pour la science économique par et pour la créativité humaine, Roosevelt pour le Glass-Steagall Act et Lyndon Larouche pour le développement par les infrastructures et les ressources, avec les groupements promus par Henry Charles Carey (syndicats, collectifs, fondations, associations, voire coopératives), avec aussi les lois anti-trusts et l'économie jubilaire.
  • La liberté de la presse, défendue par les États-Unis au XIXe, puis avec la France par le Conseil National de la Résistance, avec notamment Georges Boris, les communistes, Charles De Gaulle et Mendès France, avec aussi la pluralité et le rôle incitatif des radios et de la TNT, sécurisables le plus facilement en local ou par liaison satellite.
  • La création d'assemblées représentatives pour décider moralement et économiquement de lois (législatif), de décider de projets donc faire de la politique (exécutif), pour défendre, ou créer et diffuser des droits par l'intérêt général (élections réparties et sénat, constitution contenant les droits fondamentaux de l'humain selon le Droit des Gens, le droit au talent selon Howard Gardner, au génie par la raison créative humaine selon la constitution américaine du XVIIIe, médiations, participations nationales).
  • Les logiciels voire licences libres par propagation qui seuls permettent la liberté sur la technologie, technologie nécessitant de comprendre l'économie, pour permettre le génie industriel favorisant l'agriculture (GNU et FSF (mondial et États-Unis), FSFE (européen), April (France), Adullact (mutualisations logicielles régionales), IRILL (recherche)).
  • Le respect de la vie privée par la propriété privée en période de conjoncture et la citoyenneté en période productive, défendus par des financements différents en France par les Maisons de Consommation (groupements régionaux) liées aux médiateurs (entités permettant de remettre en question certains services ou biens, pour défendre ses droits), la ou les CNIL (état ou mieux état-nation), la Quadrature du Net (droit numérique), Framasoft (services et logiciels libres), French Data Network (accès à Internet) et Emmaüs (préservation de biens et services)).

Groupe d'apprenants et libre[modifier | modifier le wikicode]

Un groupe de personnes voulant s'émanciper en apprenant à apprendre avec le Libre pourrait s'appeler en anglais un Learning to Learn User Group. Toast Masters est utilisé en ce début de siècle. Des professeurs français élaborent une défense du droit d'enseigner en émancipant.

Apprendre à apprendre permet de créer des professeurs en sachant uniquement écrire (français ou anglais). C'était ce qui se passait en France avec l'informatique dans les années 1980. Écrire permet de retenir en construisant, pour mieux élaborer. Les logiciels libres favorisent la créativité en permettant d'écrire l'environnement, afin de mieux retenir.

Les professeurs militeraient alors pour le droit au talent par la combinaison des intelligences multiples (article) de chacun.

Puis on militerait pour le droit au génie(français ou anglais), qui consiste de permettre à quiconque de chercher une vérité en essayant de se questionner, puis sa vérité pour trouver son bonheur avec ses amis, puis la vérité pour trouver le bonheur avec les groupes et un ami partenaire, ce que l'âme demande. On utilise pour cela la réflexion scientifique, philosophique et journalistique de Platon en dialoguant et méditant, en testant et expérimentant, en analysant et théorisant des systèmes, pour évoluer chaque jour.

Groupe d'Utilisateurs de Licences Libres[modifier | modifier le wikicode]

Le pays des Licences Libres est les États-Unis grâce à Richard Stallman. Ainsi le mot Libre est dorénavant utilisé à la place de Free.

Un GULL ou LLUG spécialisé dans le droit s'occupe des licences libres ou libres licenses. Il s'agit de créer en ce début de vingt et unième siècle le droit lié à l'informatique, seulement permis par les licences libres, comme le démontre Richard Stallman. L'économie voire le Développement Rapide d'Applications interviennent dans ce droit.

La licence libre la plus forte est la GNU GPL qui permet le mieux de protéger un logiciel. Il s'agit d'une licence de propagation. Si votre savoir-faire semble important ou perdu, le partager par propagation à l'ensemble du monde en obligeant sur le long terme à le modifier pour redistribution, bénéficie à l'humanité avec une propagation à la vitesse de la lumière s'il est partagé.

La licence GNU LGPL est plus faible. On l'utilise si son logiciel permet beaucoup de participations et si la réutilisation privative empêche le développement du partage. Le logiciel privatif n'existe que par la monnaie privée et le manque de solidarité. La GNU GPL aura permis la participation.

Aucune participation à un logiciel ne signifie pas forcément qu'il est inintéressant si votre logiciel est beaucoup téléchargé.

Les licences libres pour les licences de diffusion Creative Commons sont la CC by SA la plus forte, puis la CC SA qui ne permet pas d'identifier les auteurs facilement, puis la CC quand on ne fait qu'un partage pédagogique par exemple. Les licences NC et ND ne sont pas libres. Cependant, l'ensemble des licences Creative Commons peuvent être utilisées pour défendre sa parole, sachant qu'au départ on est paranoïaque.

Paramétrer son LINUX[modifier | modifier le wikicode]

Accéder à INTERNET[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Internet, c'est un va et vient. Le web n'est que de la consommation si on ne participe pas comme l'ont voulu les chercheurs qui ont créé Internet.

Pour plus de confort on s'abonne généralement à Internet. Sachez cependant qu'il est possible d'accéder à Internet sans s'abonner.

Dans certains centres multimédia comme les bibliothèques ou les associations il est parfois possible d'accéder à Internet et de sauver ses informations sur un périphérique externe, tel une clé USB de stockage. Il faut toujours avoir deux modes de stockage différents où stocker ses données, par exemple deux clés USB à deux endroits différents ou une clé USB et un disque dur externe. Le graveur DVD inscriptible permet d'archiver.

Le téléphone VoIP c'est le téléphone par Internet. C'est ce dont on dispose sur une box. Ce n'est pas le réseau le plus fiable. C'est seulement le plus économique car Internet est un réseau mutualisé.

Sans abonnement ADSL[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez vous passer d'un abonnement ADSL personnel en vous arrangeant avec votre voisin pour louer son wifi. Cela lui permettra d’avoir moins de réseaux gênants autour de lui. Quand l'accord est trouvé, achetez la FONERA 2 au moins sur www.fon.com. Elle permet de se connecter sur un wifi proche et de brancher un terminal téléphonique.

Bénéficier du WIFI[modifier | modifier le wikicode]

Le WIFI permet de partager son abonnement avec ses voisins proches. Avec certains Fournisseurs d'Accès à INTERNET, si on active le WIFI sur sa BOX on peut alors utiliser l'ensemble du réseau WIFI de son fournisseur gratuitement.

Vous pouvez grâce au WIFI partager votre réseau avec votre voisin en échange de services. Il suffit juste d'avoir une carte ou une clé USB WIFI. Disposer d'INTERNET ce peut être juste de l'ouverture avec ses amis.

Si on se fait livrer une NEUFBOX 4 ou supérieure ou une FREEBOX, activer la FONERA sur la NEUFBOX en mode "bill". Cela permet de se connecter sur les autres free box ou neuf box gratuitement en wifi afin d'avoir plus d'accessibilité WIFI dans sa ville et l'Europe.

Pour avoir un téléphone WIFI portable il faut aller sur www.fon.com. Si on n’est pas livré en NEUFBOX ou FREEBOX récente il faut acheter une FONERA sur www.fon.com en se faisant parrainer pour que ça revienne à 50 €. On active aussi la FONERA en mode "bill". Le mode "bill" permet d’être rémunéré mais n’espérez pas trop de cette rémunération.

Dans un immeuble[modifier | modifier le wikicode]

On peut si on est dans un immeuble grouper les abonnements INTERNET et installer un réseau interne dans son immeuble. On vous explique cela au chapitre suivant. Ensuite on installe directement un terminal VOIP comme SKYPE ou IPPI.

Il est idéal de grouper les abonnements lors du passage à la fibre optique. Cette technologie offre des débits de 100 Mo/s à 1000 Mo/s. Cela permet donc d'avoir moins d'abonnements à grouper.


Téléphone[modifier | modifier le wikicode]

Si vous avez un ordinateur avec des ports USB un téléphone SKYPE USB à moins de 10 € permet de téléphoner avec son ordinateur.

Si vous n’avez pas d’ordinateur il existe toutes sortes de modules VOIP sur INTERNET. Par exemple l’Adaptateur réseau LINKSYS téléphonique VoIP PAP2T permet de transformer votre modem ADSL ETHERNET (Pas USB) en terminal téléphonique. Vous pouvez brancher dessus deux téléphones standards. C’est l’adaptateur VOIP du fournisseur de numéros de téléphones fixes IPPI et OVH. IPPI permet d’avoir un abonnement ligne fixe à partir de 1 € par mois et 7 € par mois en illimité avec un numéro de téléphone qui ne bouge pas.

Si vous voulez un autre genre de portable achetez un téléphone WIFI SKYPE non GSM, car il ne faut pas avoir trop d’ondes perturbantes pour le cerveau, les premiers prix sont à 100 €. Vous aurez donc un téléphone portable SKYPE avec un abonnement à moins de 4 € par mois en illimité sur les fixes. Seulement ce genre de téléphone portable est beaucoup moins fiable car on ne dispose de réseau WIFI que dans les villes. Il existera une alternative plus tard avec le WiMAX qui aura besoin d’autres types de téléphones.

S’abonner à un fournisseur VOIP comme SKYPE en France pour environ 3.5€ par mois HT permet de téléphoner sur les téléphones fixes. Avec cet abonnement demandez un numéro de téléphone en 09 qui permet d’être appelé à partir d'un téléphone. Si vous voulez ne payer que SKYPE à moins de 4 € par mois HT tout compris demandez le téléphone wifi ou une carte wifi sur son ordinateur. Ou bien demandez un accès à une box WIFI d’un voisin. En échange offrez des services à votre voisin.


Fibre optique au sein d'un immeuble[modifier | modifier le wikicode]

Moins de coût, plus de services[modifier | modifier le wikicode]

La fibre optique c’est plus de débit. Les opérateurs installent gratuitement la fibre afin de devenir propriétaire de l’installation. Cela augmente le prix des abonnements à Internet. Or un ensemble d’abonnements individuels d’un immeuble peuvent fusionner en un seul ou quelques abonnements grâce à la fibre optique. On gardera le même débit qu’avec des abonnements répartis. On économisera avec cette mutualisation environ 5 kWh/m² habitable par an ainsi que les abonnements individuels. Cela se fait sur Paris et dans l’Ain à 100 € par mois par immeuble. Cela se fera un jour dans votre région.

Lorsque la fibre optique est installée par vous, pas par le Fournisseur d’Accès à Internet, on partage un abonnement d’un FAI FTTH pour entreprises, en créant de préférence votre réseau fibre optique mutualisé, grâce à un installateur fibre optique professionnel.

Ainsi on peut recevoir Internet et la télévision dans chaque appartement avec cet unique abonnement. Il sera nécessaire d’installer un ordinateur servant de proxy pour la censure demandée par le FAI. Si vous êtes votre propre FAI aucun nécessité de proxy. Il pourra devenir un serveur Vidéo à la Demande, que l’installateur doit pouvoir gérer. Un informaticien copropriétaire peut aussi le faire. On s’abonnera au téléphone par Internet pour un coût modique et personnalisable.

Il faut indéniablement agir politiquement. Celui qui finance l’installation de la fibre, à savoir la région, le département, ou la mairie, peut faire pression sur les FAI afin d’obtenir un accès à Internet très concurrentiel. Il est ou sera possible de payer un accès à Internet à moins de 100 € par mois disponible dans tout votre immeuble, comme sur Paris ou dans l’Ain, en payant l’installation du réseau fibre d’ un installateur de réseaux fibrés pour entreprises. Vous devenez opérateur et on doit passer par vous pour installer des abonnements individuels. Contactez en même temps les associations de consommateurs permettant de faire pression sur les politiques et les FAI.

Détails[modifier | modifier le wikicode]

INTERNET est un réseau permettant la mutualisation d’abonnements. Nous l’avons vu avec le partage de son abonnement avec le voisin. La fibre optique est en train de se mettre en place dans les grandes villes. Les entreprises puis les immeubles sont les premiers servis. Il est possible de s’informer à http://deploiement-fibre.fr afin d’installer du très haut débit.Les mairies installent des lignes très haut débit permettant beaucoup plus d’utilisateurs par abonnements.

L’idéal est d’être propriétaire avec des responsabilités dans le conseil syndical. Il est alors possible de demander d’installer dans une copropriété un seul abonnement fibre optique mutualisé au sein d’un réseau appartenant à la copropriété. L’abonnement coûte 100 € par mois en débit non-garanti sur Paris. En devenant FAI ou en s’entendant avec les FAI pour entreprises on aura autant de débit qu’avec des abonnements individuels.

Vous demandez à installer un abonnement pour entreprise tout en installant aux frais de la copropriété le réseau fibré interne à l’immeuble, par un installateur fibre pour entreprises en non-garanti. Cet abonnement ne doit pas être celui d’un appartement.

La loi LCEN de 2004 demande à tracer tous les internautes alors que cela peut être contourné par un informaticien. Il est nécessaire d’installer un proxy à cause de LCEN. Le proxy permet de filtrer les services prohibés. Cet ordinateur peut aussi servir pour la Vidéo.

On peut avoir avec l’abonnement mutualisé le téléphone en illimité pour chaque appartement à 7 € par mois chez IPPI, OVH ou SKYPE. On aura installé un terminal téléphonique au bout du réseau RJ 45 ou optique de son immeuble. Alors chaque appartement dispose d’un abonnement Internet payé par la copropriété avec un seul ou plusieurs abonnements fibre.

Quand on sait qu’il est possible de récupérer un vieil ordinateur et de le faire revivre avec LINUX, on voit alors que l’informatique devient abordable. On a alors accès à des informations libres d’Internet dans des sites web avec censure a posteriori. On utilise un logiciel pour téléphoner au sein d’un même réseau. Quant à la télévision elle est disponible sur Internet sur son ordinateur via un fichier « m3u ».

Mieux avec Internet on dispose de la Vidéo à la Demande. Il est possible avec un logiciel ou un boitier VOD de commander ses émissions gratuites ou payantes. Il est possible de relier son écran LCD ou plasma à l’ordinateur.

Il est aussi possible d’installer un serveur VOD comme gregarius au sein d’un boitier ITX dans le réseau interne créé. Plus vous vous passez du FAI moins l’abonnement Internet coûte cher. Ce serveur distribuerait la télévision dans les immeubles. On pourrait ainsi recevoir les émissions libres de dailymotion ou d’autres sites web sur tout boitier Internet TVHD sans avoir forcément accès à Internet.

Pour installer un réseau mutualisé au sein de son immeuble il faut installer un câblage RJ 45 catégorie 6 ou optique permettant d’anticiper sur le futur. Les Hubs RJ 45 ou optiques peuvent être en 10 Mbit/s au début, puis 100 Mbit/s, pour atteindre 1000 Mbit/s. Le modem de l’abonnement optique est situé dans le local qui sert à distribuer Internet.

Il faut bien réfléchir à la mise en place d’un réseau interne. Il doit être correctement installé pour devenir un réseau fiable respectant des quotas de distribution. Il faut par exemple demander au FAI d’attribuer une ligne uniquement au réseau interne. En effet la fibre optique est déjà mutualisée au sein d’un immeuble. Seules une quelques lignes optiques reliées à Internet sont installées.

Vous pouvez si vous le souhaitez installer un réseau optique au sein de votre immeuble, mais faites le installer avec votre Syndic. Cela permet justement de mutualiser les abonnements. Si vous ne voulez pas bénéficier du réseau de votre voisin un pare-feu verrouillé permet de se cacher des autres. Sinon vous pouvez communiquer avec votre voisin à la vitesse demandée par la copropriété.

Il est intéressant de tout mutualiser. Vous pouvez aussi mutualiser vos livres et DVD au sein d’une vieille armoire partagée. Vous pouvez récupérer l’eau de pluie en bas de votre immeuble. Vous pouvez créer des jardins sur votre toit ou y mettre des éoliennes horizontales, des panneaux photovoltaïques. Les idées ne manquent pas pour disposer des ressources de sa copropriété.

Locataires[modifier | modifier le wikicode]

Chers locataires sachez que les bénéfices sont énormes si on devient propriétaire. Économisez et créez un PEL voire un CEL dans votre banque.

Proposez aussi aux propriétaires d’offrir un service supplémentaire aux locataires, qui coûte moins cher. Vous pouvez remettre le tract et indiquez aux copropriétaires le bénéfice de la mutualisation qu’ils peuvent en tirer, à savoir le service. Dites que vous vous occupez des démarches, essayez éventuellement de trouver un ou des informaticiens disponibles capables de baisser encore les couts. Diffuser le tract permet de créer des militants. Communiquer permet de créer des projets. Militer est très important pour l’avenir.


www.france-analyse.com

Chercher des logiciels gratuits[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce chapitre s'adresse à des utilisateurs se demandant comment chercher des outils absolument gratuits. Il faut être connecté à INTERNET.


Logiciel gratuit[modifier | modifier le wikicode]

C'est un logiciel qui ne demande aucune rémunération, peut-être un don bienfaiteur. Un logiciel gratuit peut ensuite devenir payant.


Logiciel libre[modifier | modifier le wikicode]

Les logiciels libres sont des logiciels à licence gratuite et à sources partagées modifiables comme on veut. Il faut pour certains respecter l'auteur ou la licence du code source partagé.

Un logiciel libre est :

  • Utilisable.
  • Modifiable car partagé.
  • Étudiable. On peut comprendre comment fonctionne le logiciel.
  • Redistribuable comme le veut la licence.

Le fait qu'un logiciel soit libre et gratuit rend plus difficile un passage en tant que logiciel payant. En effet son partage permet la création de clones appelés Forks.

Logiciel à source partagée[modifier | modifier le wikicode]

Les logiciels à source partagée ou « Open Source » en anglais sont des logiciels qui sont libres pour beaucoup. Seulement Open Source signifie alors qu'on ne respecte le partage que pour ses aspects techniques, pas pour la liberté de l'utilisateur.

Des logiciels montrés comme libres peuvent alors être décrits comme Open Source. Libre est plus simple à comprendre qu'Open Source. Il y a 4 libertés pour le logiciel libre, 10 contraintes techniques pour l'Open Source afin de mutualiser.

Sur GNU Sur développez

Trouver des logiciels libres[modifier | modifier le wikicode]

Avant d'installer tout logiciel sur son ordinateur il faut vérifier la provenance et la sureté du logiciel à installer.


Sous WINDOWS[modifier | modifier le wikicode]

Utilisez votre navigateur INTERNET et tapez le type de logiciel recherché suivi de :

  • « Open-Source » ou « logiciel-libre » : Pour les logiciels que quiconque peut modifier. On pourra vérifier si les sources sont disponibles pour modifier le logiciel.
  • « Freeware » : Pour les logiciels gratuits qui peuvent devenir payants.

Méfiez vous vous pouvez tomber sur des versions d'évaluation. Il est possible de chercher directement des logiciels libres sur sourceforge.net ou code.google.com. Vous accédez alors à des logiciels libres en cours de développement.


Pour télécharger un logiciel connu sous WINDOWS ou MAC OS tapez le nom du logiciel suivi de « télécharger », ceci sans se tromper dans l'orthographe. En effet vous aller installer un logiciel à partir de ce téléchargement. Votre environnement sera modifié.


Sous LINUX[modifier | modifier le wikicode]

Sous LINUX il n'y a presque que des logiciels libres ou des logiciels Open-Source.


Vous pouvez directement chercher votre logiciel dans le menu « Système », puis « Administration », puis « Gestionnaire de paquets » pour l'installer directement.


Trouver un logiciel libre LINUX[modifier | modifier le wikicode]

On peut chercher son logiciel libre sur FRAMALIBRE puis installer ce logiciel par le gestionnaire de paquets. Si on ne trouve pas son logiciel libre, il s'agit de chercher ailleurs. Vous ajoutez alors une fiche au site web FRAMALIBRE.

Il faut donc chercher dans votre navigateur le type de logiciel suivi du mot « linux », ou mieux du nom de votre distribution LINUX. Comme LINUX est libre il possède donc toutes sortes de distributeurs qui ajoutent leur nom de distribution à LINUX. Vous tapez alors le nom de votre distribution à la place de LINUX.


Ensuite on installe le logiciel via le « Gestionnaire de paquets ». Sous GNOME il est dans « Système » puis « Administration ».


Si le paquet n'est pas disponible sur son LINUX faites une mise à jour majeure de votre LINUX ou bien téléchargez le paquet sur INTERNET. Vérifiez la fiabilité de la source (cf Fiabilité d'INTERNET).

Pourquoi LINUX ?[modifier | modifier le wikicode]

LINUX possède des atouts et des contraintes différentes des contraintes de WINDOWS.

Tout d’abord GNU LINUX a une gestion différente des virus que WINDOWS. WINDOWS demande à avoir un anti-virus pour enlever les virus qui se téléchargent automatiquement. Une clé USB détecte mieux certains virus en foirant. Il faut alors certaines fois utiliser GNU LINUX pour reformater la clé gratuitement.

GNU LINUX empêche gratuitement les virus de s’installer automatiquement grâce aux mots de passe sécurisés, à la sécurisation grâce au partage mondial des sources. Au lieu d’installer un anti-virus on met à jour son GNU LINUX.

Le mot de passe peut protéger sa vie privée grâce à la neutralité du net, avec les logiciels et matériels libres. Les Groupes d'Utilisateurs du Libre répondent à cette démarche.

GNU LINUX ne ralentit pas mais peut se réparer grâce à INTERNET si on fait des bêtises. Nous vous montrons plus loin comment réparer GNU LINUX. Il n’installe pas de publicité quand on va sur INTERNET.

La présentation d'un logiciel libre ou de GNU LINUX ne change que si celle-ci est mal conçue. Un logiciel libre peut manquer de finitions mais en général on a ce que l'on souhaite.

Toute la personnalisation des utilisateurs est située dans le répertoire /home. Si GNU LINUX doit être réinstallé pour être réparé suite à un problème matériel on garde les informations personnalisées de ses applications, si on ne formate pas son disque dur et si on garde son compte sauvegardé. Une aide existe sur l’installation de GNU LINUX. Vous pouvez l'utiliser pour réparer votre environnement.

GNU LINUX sécurise le téléchargement d’applications gratuites. On recherche son logiciel sur son moteur de recherche en tapant le type de logiciel et GNU LINUX. Ensuite on télécharge le paquet via son gestionnaire de téléchargement de logiciel qui possède un système d’authentification. Seront choisis en priorité les logiciels gratuits libres. Les logiciels payants sont à télécharger à part.

On peut émuler WINDOWS sur GNU LINUX grâce à une vieille licence WINDOWS 32 ou 64 bits.

On émule sur WINE sans CD WINDOWS les vieux jeux avec PLAYONGNU LINUX ainsi que les logiciels demandant peu de librairies WINDOWS. On bénéficie de la stabilité GNU LINUX. Seulement WINDOWS manque de stabilité donc on observe quelques changements sur l'utilisation d'un logiciel WINDOWS sous GNU LINUX.

On émule sur VIRTUAL BOX grâce à une licence récente et un CD WINDOWS récent. Sont alors émulés les logiciels utilisant un maximum de librairies WINDOWS.

Il faut cependant vérifier s’il existe des clones de ses applications de travail sur GNU LINUX. Lorsqu’on utilise des applications non personnalisées il existe très souvent des clones gratuits. On peut cependant utiliser ses applications personnalisées grâce à WINE ou VIRTUAL BOX.

Dès 2006 Il était possible d’avoir sur GNU LINUX une gestion graphique améliorée de ses bureaux. Cette gestion graphique a été ensuite mal copiée par WINDOWS. Cette gestion graphique utilise les cartes graphiques NVIDIA, ATI ou mieux possédant des drivers « Open Source ». Les graphismes sont ainsi améliorés et rapides à l’aide de votre carte graphique. Il faut donc bien choisir sa carte graphique. Une vieille carte graphique est forcément compatible GNU LINUX.

GNU LINUX est plus intéressant que WINDOWS VISTA. WINDOWS 7 et WINDOWS VISTA ont copié GNU LINUX et MAC OS. GNU LINUX possède par contre plus de logiciels que MAC OS. Ses logiciels sont avant tout libres. La qualité d'un environnement est avant tout dépendante du nombre de développeurs pouvant l'améliorer, pas d'une rente fournie par des licences payantes.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

LINUX peut s'acheter avec le matériel en Inde. L'Inde doit prouver que son matériel informatique est fiable, et devra vérifier son matériel pour trouver les failles en cas d'attaque. L'informatique n'est pas un jeu. La France a décidé en 2019 d'attaquer des pays avec l'informatique qu'elle ne possède pas, à la fois au niveau matériel et logiciel, parce que les pays qui possèdent le nucléaire peuvent se le permettre. Derrière il y a la finance créée sous Colbert qui agit. Le seul moyen pour aller contre cela est d'être propriétaire.

Acheter une unité de stockage[modifier | modifier le wikicode]

Pourquoi ?[modifier | modifier le wikicode]

L'ordinateur permet de faire des copies identiques à ses fichiers numériques.

Seulement ces copies sont volatiles. Il faut toujours posséder ses données ou fichiers à deux endroits différents.

Une ou deux unités de stockage USB permettent de se passer de l'achat d'un ordinateur si l'on se connecte dans les médiathèques ou d'autres endroits libres.


Quelle capacité ?[modifier | modifier le wikicode]

Avant de choisir une unité de stockage il faut savoir ce que l'on veut stocker.


Les documents textes ou images prennent respectivement peu ou moyennement de la place. Il faut donc des unités de stockage de 4 Giga Octets minimum. Cela correspond à 4 milliards de caractères ou 1 milliards de pixels décompressés. Un pixel c'est un point de l'écran. Avec une telle capacité vous ajoutez beaucoup d'images compressées. La compression permet d'optimiser la place prise par un fichier. On utilise généralement la compression JPEG pour les images.


Les Vidéos prennent beaucoup de place. Un film prend par exemple un CD ou un DVD. Cela équivaut respectivement à 700 Mega Octets voire 4 Giga Octets. 700 Mega Octets ce sont sept cents millions de caractères. 4 Giga Octets ce sont 4 Milliards de caractères. Avec 160 Giga Octets vous pourrez stocker beaucoup de petites Vidéos. Vous pouvez stocker 80 vidéos format CD sur une clé USB de 64 Giga Octets.


Vous pouvez garder les Vidéos sur des DVD. Seulement il faut dans ce cas acheter des DVD de marque, la marque VERBATIM étant la plus sûre. Les DVD sont le stockage qui dure en moyenne le plus longtemps : 5 ans en comptant les mauvaises marques. Les DVD-R utilisant l'or sont les DVD gravés qui durent le plus longtemps. Un DVD-ROM pressé en série donc non gravé dure très longtemps. Presser 500 DVD-ROM nécessite les droits d'auteur ou de diffusion.

Quelle technologie ?[modifier | modifier le wikicode]

Pour les clés il faut une technologie USB. La technologie USB 1.1 lente est compatible avec les ordinateurs de ce siècle et les ordinateurs en USB 2 et USB 1. L'USB 2 est compatible avec l'USB 3 et l'USB 1.1. L'USB 3 est compatible avec l'USB 3.1 et l'USB 2. Il est possible de s'acheter une carte PCI ou PCI EXPRESS USB 2.0 ou 3.0 compatible pour l'installer sur un vieux PC. Il ne faut pas acheter de carte PCI EXPRESS sur les vieux PC. Les cartes PCI EXPRESS sont faites pour les PC sortis après 2006.


Ensuite choisissez une technologie en fonction de la capacité de stockage. Pour les petites capacités les nouvelles technologies s'imposent. On utilise des clés USB de stockage.


Pour les grosses capacités on utilise les vieilles technologies rodées comme les disques durs externes USB. Il existe aussi des disques durs multimédia capables de lire les Vidéos sur la télévision. Vous pouvez avec un boitier USB récupérer le disque dur de votre ordinateur.

Acheter un ordinateur PC[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce chapitre s'adresse à des utilisateurs se demandant comment acheter la partie la plus importante d'un ordinateur : l'unité centrale. L'unité centrale est la partie la plus importante d'un ordinateur car c'est le corps de l'ordinateur.


Acheter une unité centrale[modifier | modifier le wikicode]

Pour acheter votre ordinateur, s'intéresser à la fois à la consommation mais aussi à l'évolution de l'unité centrale.


Tout d'abord l'unité centrale doit être indépendante de tout périphérique.


En effet, il peut s'avérer qu'il faille changer les périphériques. Par exemple une unité centrale incluse à l'écran sera à proscrire.

Du neuf[modifier | modifier le wikicode]

Si vous choisissez du neuf, n'oubliez pas de regarder la consommation de l'ordinateur. Regardez les WATTS de l'alimentation de l'ordinateur. La plupart des unités centrales consomment 160 WATTS. Si vous voyez une alimentation de 450 WATTS ce sera sa consommation maximum. Seulement l'ajout de périphérique vous fait atteindre ce maximum.

En 2012 des nouveaux formats d'unités centrales nommés NETTOP ou ITX consomment 60 W maximum avec 6 prises USB. Aussi elles coûtent peu chers et sont suffisantes si on ne veut pas faire de la vidéo. Souvent elles ne consomment que 16 WATTS. Vous consommez donc dix fois moins avec celles-ci. Seulement regardez combien de périphériques peuvent être connectés dessus.

Ensuite, il existe les HPC, les PC à Haute Puissance qui contiennent au minimum un processeur CELERON ou AMD.

MICROSOFT OFFICE coûte 200 € en 2018. Vous pouvez acheter des ordinateurs sans aucun logiciel chez LDLC ou materiel.net. Vous ne payez alors ni WINDOWS ni l’installation de LINUX. C'est l'écran le moins lumineux possible qui est le plus important.

De l'occasion[modifier | modifier le wikicode]

Si vous choisissez de l'occasion, regardez la facture de l'unité centrale si vous en disposez.

La facture permet de se renseigner sur l'ordinateur. Sinon vous pouvez voir sur l'unité centrale une marque et un modèle s'il s'agit d'une marque d'assemblage comme DELL, HP, PACKARD-BELL, IBM. Sinon ouvrir l'ordinateur permet de savoir quels sont la marque et le modèle de la carte mère de l'ordinateur, la partie centrale de l'ordinateur.

En regardant l'unité centrale, il existe un moyen de savoir si l'unité centrale est assez intéressante. Achetez une clé USB 1.1 ou 2.0 et essayez de connecter cette clé sur l'ordinateur. Si vous pouvez le faire, c'est que l'ordinateur n'est pas si vieux que cela. Si on peut connecter la clé à l'avant c'est encore mieux. Souvent il est possible d'ajouter une carte USB en PCI.

En recherchant sur INTERNET la documentation du modèle de l'unité centrale voire de la carte mère on voit :

  • AGP, PCI, USB, SDRAM, DDR, DDR2 : Il est possible d'installer LINUX sur cette unité centrale. Seulement ajoutez de la mémoire SDRAM dessus. On voit la mémoire s'afficher au démarrage. Si vous voyez au moins 256 mégaoctets dessus vous pouvez installer LUBUNTU voire XUBUNTU s'il y a plus. Ils seront lents. Si vous voyez au moins 128 mégaoctets installez la distribution LINUX DEBIAN et ajoutez de la mémoire SDRAM d'occasion. Si l'ordinateur est très vieux, il faut installer un LINUX DEBIAN avec un bureau encore plus petit comme WINDOW MAKER. Ce bureau consomme peu de mémoire.
  • PCI-EXPRESS, DDR3 jusqu'à DDR6 : l'ordinateur est puissant. Vous pouvez garder l'environnement qui est dessus et installer un LINUX graphique à jour comme UBUNTU.

Il est possible que l'environnement installé dessus soit obsolète ou non fiable. WINDOWS est un environnement non fiable. Contactez une communauté LINUX locale pour y installer LINUX. Cela peut se faire gratuitement (cf Installer LINUX). LINUX est un environnement fiable et graphique qui vous permet de faire facilement tout ce que vous souhaitez faire. Installez le logiciel WINE pour émuler WINDOWS (cf Émuler WINDOWS sous LINUX). L'émulation consiste à faire croire aux logiciels WINDOWS qu'ils sont sur WINDOWS en simulant cet environnement.

Pouvoir ajouter des périphériques[modifier | modifier le wikicode]

Ensuite les parties à changer sur votre ordinateur doivent être facilement remplaçables. Si vous voulez plus tard ajouter un périphérique l'ordinateur doit l'accepter. Lisez les spécifications de l'unité centrale et trouvez ces pièces facilement dans le commerce.


Vérifiez quel genre de mémoire il utilise. La mémoire SDRAM est encore intéressante avec LINUX. LINUX DEBIAN demande 128 Mo de mémoire vive. LUBUNTU demande 256 Mo de mémoire vive et une architecture récente. Les mémoires DDR jusqu’à la DDR6 sont plus récentes et suffisantes. Si l'ordinateur fonctionne mal changer la mémoire peut le réparer. Si l'ordinateur ne démarre pas sur le disque dur il faut ajouter soit un disque dur IDE soit un disque dur SATA pour les ordinateurs plus récents.


Il faut aussi savoir quels périphériques internes on peut connecter dessus si c'est possible. On voit généralement du PCI ou du PCI-EXPRESS. Il y a aussi anciennement du AGP voire les vieux ports PCI toujours d'actualité pour le port graphique. Mais l'unité centrale possédant cela sera toujours intéressante.

Acheter un écran plat[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce chapitre s'adresse à des utilisateurs se demandant comment acheter un écran plat type LCD. On ne parle pas de l'achat d'écran plat à encre électronique ou à huile, technologies plus évoluées. Il existe une nouvelle technologie d'écran LCD avec peu de lumière et peu de consommation nommée transflective.

L'écran doit être placé juste en dessous des yeux pour que les yeux prennent moins de lumière. Cela évite les problèmes de dos. On peut aussi ajouter un repose-pieds.

Acheter un écran plat LCD[modifier | modifier le wikicode]

La lumière des écrans empêche d'enregistrer, donc peut empêcher de réfléchir. Elle peut même empêcher de voir globalement les choses et mettre dans la bulle de l'émotion qui s'oublie.

Votre écran plat LCD doit être d’une marque qui pourra être réparée en cas de problème. Une bonne marque permet aussi d'avoir une meilleure longévité. Les meilleures marques d’écrans plats sont SONY, HP, DELL, PHILIPS, FUJITSU, SAMSUNG, ASUS, MSI, DEEQ, HUAWEI, XIAOMI, etc.


Évitez les nouvelles marques ou les écrans plats sans prise vidéo numérique. En effet les écrans plats avec une seule prise vidéo sont en général de très mauvaise facture.


Cherchez un temps de réponse le plus petit possible. En effet plus le temps de réponse est petit, moins les yeux fatiguent.


Ensuite le taux de contraste doit avoir un dénominateur élevé aussi pour un confort visuel. Il faudra installer l'écran juste en dessous de la tête.

Les écrans sans lumière[modifier | modifier le wikicode]

Si vous êtes fatigué en regardant votre écran, il est intéressant d’avoir un écran sans lumière. Les écrans sans lumière sont recommandés pour les enfants. En effet, une lumière arrivant droit dans les yeux est nocive. Les écrans sans lumière sont utilisables en extérieur. L’écran sans lumière est utilisable à la lumière du soleil. Il favorise l'imagination, l'écriture et la créativité.


Les écrans réflectifs Mirasol et Liquavista affichent la couleur sans lumière. En plus avec les vidéos sont visionnables.

Un écran transflectif n’émet pas de lumière en noir et blanc, tout en permettant des animations. Grâce à une lumière de fond en LED, il permet d’afficher les couleurs. Cependant, les écrans transflectifs ne permettent par pour beaucoup d'enlever la lumière.

Les écrans transflectifs possèdent une meilleure qualité d’image avec une définition moindre. Le problème est alors que certains sites web ne s’adaptent pas aux vieux écrans transflectifs.

Si vous voulez lire des livres, l’écran idéal est un écran à encre électronique qui peut même être en couleurs pour les BD. Les pages s’affichent rapidement. Certaines permettent d’écrire. Leur blanc est moins crémeux aussi. Ils ne reflètent pas la lumière. Par contre, il ne faut pas acheter une liseuse liée à un site web de vente de livrels.

Vous pouvez travailler tant plus longtemps avec ces écrans. Ainsi l’ordinateur, s’il a une autonomie de 6 heures, aura une autonomie de 10 heures avec un écran transflectif, une semaine pour une liseuse sans lumière.

L’écran sans lumière fatigue peu les yeux, consomme peu en électricité. En effet la lumière consomme plus de courant. Vous voyez parfaitement l’écran, même si la lumière est au plus bas.

Acheter un portable[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce chapitre s'adresse à des utilisateurs se demandant comment acheter un ordinateur facilement transportable.


Acheter un portable[modifier | modifier le wikicode]

Avant les petits ordinateurs portables coutaient très chers. Maintenant les NETBOOKs sont les moins chers des ordinateurs portables et peut-être les plus fiables. En effet on miniaturise plus facilement maintenant.

Un disque dur à l’intérieur d’un ordinateur portable chauffe beaucoup et abime donc plus facilement l’ordinateur.

Il est préférable d’avoir un disque dur externe et de favoriser les cartes FLASH à l’intérieur du portable.

Les processeurs INTEL ATOM sont les processeurs INTEL qui chauffent le moins et doublent l’autonomie des INTEL. Les INTEL CELERON ou les processeurs AMD sont suffisamment rapides. Les processeurs INTEL chauffent plus que les processeurs ARM. Ils consomment donc plus de courant. Un NETBOOK ARM s’appelle aussi un SMARTBOOK. Les processeurs ARM ne permettent pas, contrairement aux processeurs AMD ou INTEL, de mettre à jour à l'infini LINUX.

Les NETBOOKs ou SMARTBOOKs de certaines marques coûtent un peu plus chers que les NETBOOKs ou SMARTBOOKs premiers prix. Certaines de ces marques permettent de changer facilement des pièces défectueuses. Il faut pouvoir changer les pièces de son portable sur INTERNET. Tous les constructeurs ne le font pas. ASUS, DELL, MSI possèdent un SAV INTERNET.

Préférez un portable acceptant LINUX chez LDLC. Cela veut dire que le constructeur fournit des drivers sur l'ensemble des environnements.

De WINDOWS vers LINUX[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce chapitre est réservé aux utilisateurs WINDOWS qui en ont assez de payer pour utiliser leur ordinateur. Ce document vous explique comment passer de WINDOWS à LINUX.


Principe du transfert[modifier | modifier le wikicode]

Les données personnelles sont généralement stockées dans le répertoire « Documents and Settings » ( Voir document Sauvegarde WINDOWS ).

Pour transférer vers LINUX achetez une clé USB de grande capacité ou un disque dur USB pour les vidéos. En effet ce qui peut être gratuit ce sont les logiciels, pas le matériel récent. Le périphérique de stockage USB sert à récupérer ses données.


Prélude[modifier | modifier le wikicode]

Utilisez votre sauvegarde pour passer vers LINUX. Vérifiez si les logiciels suivant sont disponibles sous LINUX ou s'il est possible de transférer vers d'autres logiciels LINUX.


Sauvegarder ses documents et applications[modifier | modifier le wikicode]

Les documents standards sont généralement lisibles sur LINUX. Les logiciels libres et gratuits qui se trouvent sous LINUX existent généralement sous WINDOWS. On choisit LINUX pour sa fiabilité et son large choix de logiciels gratuits et libres. Faites des recherches sur INTERNET et dans votre logithèque pour trouver le bon logiciel. Voici certains logiciels qui permettent le transfert de WINDOWS et LINUX :


Logiciel Description
LIBRE OFFICE Concurrent gratuit et libre de MICROSOFT OFFICE
GIMP et INKSCAPE Modification de photos et d'images vectorielles
MOZILLA FIREFOX INTERNET important les informations de INTERNET EXPLORER
MOZILLA THUNDERBIRD Courrier électronique anti-spam important les informations de OUTLOOK
FILEZILLA FTP Utilitaire pour la création de sites Web
DIGIKAM et GTHUMB Gestionnaires de photos des bureaux KDE et GNOME

Ces logiciels permettent de transférer ses comptes sur LINUX. Les logiciels MOZILLA peuvent importer à partir de INTERNET EXPLORER ou OUTLOOK si on les installe sous WINDOWS.

Les logiciels libres précédemment cités sont des logiciels libres utilisant des formats libres. Donc on peut les copier en toute légalité. Il existe donc aussi des concurrents.

A faire avant[modifier | modifier le wikicode]

Installez les applications sous WINDOWS. En installant ces applications vous transférez vos documents et mails vers les nouveaux logiciels. Après avoir sauvegardé, supprimez votre compte de messagerie OUTLOOK une fois que tout fonctionne sous THUNDERBIRD.

INTERNET EXPLORER ramasse des virus qui nuisent à FIREFOX WINDOWS. Utilisez seulement FIREFOX avec ses extensions ADBLOCK et UBLOCK permettant d'enlever les publicités. Ajoutez la barre de recherche permettant de changer de moteur de recherche, en allant dans les préférences de recherche.

Une fois que vous avez téléchargé un LINUX, par exemple la distribution LINUX UBUNTU, vous pouvez installer LINUX sur un vieil ordinateur ou sur votre ordinateur. LINUX fonctionne mieux sur toutes les machines que les systèmes d'exploitation concurrents, même sur les vieux ordinateurs. Il faut au moins 128 Mo de mémoire vive sur LINUX DEBIAN avec un bureau simple voire 512 Mo sur LINUX UBUNTU pour un bureau puissant.

Passer vers LINUX[modifier | modifier le wikicode]

Enfin pour passer à LINUX mettez à jour les logiciels vers les dernières versions puis faites une sauvegarde selon le chapitre Sauvegarder son ordinateur sous Windows.

Données d'applications[modifier | modifier le wikicode]

Si vous ne comprenez pas cette partie elle est détaillée à d'autres chapitres comme Installer sous LINUX et Sauvegarder LINUX. Il faut juste avoir mis à jour ses logiciels WINDOWS avant de passer sous LINUX.

Les données d'applications doivent être judicieusement affectées. Il faut installer les applications manquantes via l'« Administration » et le « Gestionnaire de paquets Synaptic ». Cliquez sur la liste des logiciels ou paquets puis tapez votre nom de logiciel à installer.

Puis dans son « Dossier personnel » allez sur le menu « Afficher » pour « Afficher les fichiers cachés ». Vous voyez alors des dossiers avec des « . ».

Après avoir ouvert une première fois l'application refermez là puis copiez les fichiers des profils WINDOWS dans le dossier du profil LINUX. Le profil est dans le dossier avec le « . » suivi du nom de l'application.

Vous pouvez tester. Si des erreurs se produisent et que l'application ne démarre pas ou qu'il n'y a rien dedans réinstallez l'application en regardant bien la similarité des fichiers. Si des données sont tronquées vérifier bien l'ancien numéro de version du logiciel WINDOWS pour qu'il s'adapte au numéro de version du logiciel LINUX. Téléchargez sur chaque environnement la dernière version de logiciel.

Sauvegarder son ordinateur sous WINDOWS[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce guide est réservé aux utilisateurs néophytes de WINDOWS. Ce document peut servir pour passer à LINUX en gardant ses e-mails ou autres informations de logiciels. Il est important de lire ce document si on utilise WINDOWS en voulant garder les informations importantes de son ordinateur.


Principe de la sauvegarde[modifier | modifier le wikicode]

Les données sur l'ordinateur sont généralement stockées sur un disque dur. Seulement tout ce qui se trouve sur un disque dur peut être effacé rapidement à cause d'un virus ou d'un problème matériel. Il faut donc pouvoir copier ses données en double avant qu'elles ne soient effacées.

Pour sauvegarder un ordinateur vous devrez acheter une clé USB de grande capacité ou un disque dur USB pour les vidéos, cela afin de trouver une alternative à un effacement. En effet il est très rare que des données stockées à deux voire trois endroits s'effacent en même temps.


Ne jamais effacer sa sauvegarde[modifier | modifier le wikicode]

Quand vous voulez effacer des fichiers de votre sauvegarde mettez les avant sur un DVD-R. Les DVD-R durent 5 ans en moyenne.

Prélude[modifier | modifier le wikicode]

Regardez d'abord votre « Poste de travail » sous WINDOWS XP ou votre « Ordinateur » sur WINDOWS VISTA. Vous avez à cet endroit souvent un Disque dur nommé C:. C'est là où WINDOWS est stocké généralement. Sinon il peut être stocké sur D: puis E: etc. Cela va permettre de faire une sauvegarde de certaines données.

Pour sauvegarder des données il faut brancher sa clé USB sur le port USB. Sur le « Poste de travail » ou « Ordinateur » vous voyez alors un disque amovible ou un autre emplacement de données qui s'affiche. On stockera ses données dans un dossier à créer du nom de « Sauvegarde » sur le disque amovible. Sur le disque faire « Fichier » puis « Créer un Dossier ». Taper « Sauvegarde ».

Sauvegarder ses documents[modifier | modifier le wikicode]

1ère étape : Le Copier[modifier | modifier le wikicode]

Les documents sont situés sur le bureau dans le répertoire « Mes Documents ». Nous allons sauver tous les documents sur la clé USB.

Faire « Édition » puis « Tout sélectionner ».


Attention !

Si vous stockez des vidéos il se peut que la sauvegarde prenne trop de place sur la clé USB. Dé-sélectionnez le répertoire « Vidéos » en cliquant dessus avec la touche « Ctrl » enfoncée.

Bien vérifier que l'ensemble des répertoires à sauvegarder a changé de couleur.

Faire « Édition » puis « Copier ».

2ème étape : Le Coller[modifier | modifier le wikicode]

On peut faire des « Copier » « Coller » sur les objets WINDOWS de même type. Un copier-coller consiste à déplacement tout élément du bureau d'un endroit déterminé à un autre.

Aller sur la clé USB dans le « Poste de travail » ou sur « Ordinateur » puis créer le dossier « Documents » dans le répertoire « Sauvegarde » en cliquant sur « Fichier » puis « Créer un dossier ».

Aller dans le répertoire « Documents » puis faire « Édition » puis « Coller ». Si vous ne pouvez pas faire « Coller » c'est que le « Copier » n'a pas fonctionné. Par exemple vous avez copié autre chose.

Sinon la sauvegarde des documents est en cours.

Vous pourrez enlever votre clé USB en cliquant sur le bouton droit de la souris sur le Disque amovible puis « Éjecter ». Sinon la sauvegarde sera validée à la fermeture de WINDOWS.

Vos données sont sauvegardées. Il ne faut pas laisser connectée votre clé USB à l'ordinateur pour éviter qu'un virus l'efface en même temps que votre disque dur d'ordinateur.


Sauvegarder les données de ses applications[modifier | modifier le wikicode]

1ère étape : Le Copier[modifier | modifier le wikicode]

Nous n'allons pas ici sauvegarder ses applications mais ce qu'elles contiennent. Généralement il faut sauvegarder les données de l'utilitaire de messagerie.

Pour commencer il faut trouver le répertoire « Documents and Settings » sur un disque dur C: D: E: etc de votre WINDOWS. Allez dans ce répertoire.

Vous voyez dans ce répertoire des noms de dossiers qui correspondent à des utilisateurs. Allez dans votre dossier utilisateur. C'est généralement un nom de personne.

Ensuite « affichez les fichiers cachés ». Pour cela allez dans « Outils » puis « Options des dossiers ».


Cliquez sur l'onglet « Affichage » puis sur l'option « Afficher les fichiers et dossiers cachés ».

Cliquez sur « OK ».

Des répertoires cachés s'affichent. Ils sont translucides. Vous pouvez avoir un aperçu de ce qui se passe ci-après.


Allez dans le répertoire « Application Data ». Cela veut dire Données d'applications.

Fermez toutes les applications que vous voulez sauvegarder. Choisissez les applications à sauvegarder en fonction soit de l'éditeur soit du nom de l'application. Pour sélectionner ses applications cliquez sur les dossiers en appuyant sur « Ctrl ».

Faites « Édition » puis « Copier ».

Par exemple pour sauver les applications MICROSOFT sélectionnez « MICROSOFT ». Il faut vérifier si son application « MICROSOFT » est bien dans le répertoire. En effet certaines données d'applications MICROSOFT se situent dans un répertoire intermédiaire nommé « Local Settings » qui lui aussi contient un répertoire « Application Data ». Vous pouvez voir ce répertoire sur l'aperçu précédent.

2ème étape : Le Coller[modifier | modifier le wikicode]

Nous allons créer un répertoire « Application Data » dans le répertoire « Sauvegarde » de la clé USB.

Pour cela suivre l'étape du chapitre précédent en n'omettant pas de créer le répertoire « Application Data » dans le répertoire « Sauvegarde ».

Dans la fenêtre du répertoire créé allez dans le menu « Édition » puis cliquez sur « Collez ».

Restauration[modifier | modifier le wikicode]

L'application à restaurer doit être la même. L'environnement peut être différent comme un LINUX.

Vous ne sauvegardez pas les applications. On appelle ce genre de sauvegarde un GHOST. On ne sauvegarde ici que les données. Si WINDOWS est effacé réinstallez d'abord l'application sauvegardée qui a la bonne version afin d'éviter des surprises. Cette précaution n'est pas à suivre obligatoirement.

Recopiez les dossiers de votre répertoire « Application Data » vers celui de votre utilisateur.== Installer INTERNET sous LINUX ==

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce guide est réservé aux utilisateurs LINUX qui souhaitent relier leur ordinateur à INTERNET.


Principe[modifier | modifier le wikicode]

Il existe deux moyens pour relier votre MODEM ou BOX à votre ordinateur : L'ETHERNET ou l'USB.

Il est plus difficile et moins efficace d'utiliser l'USB. Aussi en 2009 les Fournisseurs d'Accès à INTERNET ou FAI font de la vente forcée vers WINDOWS ou MAC OS. Les raisons sont simples : LINUX réalise tellement d'économies pour l'utilisateur que les distributeurs LINUX n'achètent pas les FAI. Cependant cela est en train de changer. Les nouveaux matériels neufs non compatibles LINUX se font rare.

Vous pouvez contacter l'AFUL, l'APRIL ou une association de consommateur pour tout déni de service vers LINUX. Sachez que c'est rarement LINUX le coupable lors d'une perte de connexion INTERNET.

Pour installer l'INTERNET en USB cherchez une aide LINUX disponible sur INTERNET en tapant :

  • Le modèle de votre BOX ou MODEM
  • Suivi de LINUX
  • Suivi éventuellement de votre FAI

Installer en ETHERNET[modifier | modifier le wikicode]

Il est très facile de relier LINUX en ETHERNET.


Si vous avez un MODEM ou BOX ETHERNET vous possédez une prise RJ 45 ou ETHERNET. Les prises RJ 45 sont de grosses prises téléphones. Elles vous permettent d'installer un réseau dans votre immeuble (cf Accéder à INTERNET).


Si vous n'avez qu'une seule prise sur votre MODEM ou BOX pour brancher celle-ci votre câble ETHERNET n'est pas coloré et votre prise au modem n'est pas colorée. Sinon il faut respecter scrupuleusement les couleurs.

Vous avez branché la prise ETHERNET au modem. Il faut maintenant relier votre prise à l'ordinateur.

Maintenant tous les ordinateurs possèdent une prise ETHERNET située généralement à l'endroit indiqué par le branchement ci-contre à gauche.

Sinon votre prise doit s'insérer sans forcer dans une carte réseau en dessous. Il est possible de récupérer une carte réseau PCI sur les très vieux ordinateurs.

Vous pouvez dès à présent disposer d'INTERNET en utilisant votre navigateur INTERNET.

Si cela ne marche pas cliquez sur les deux ordinateurs ou le branchement RJ 45 en haut à droite de l'écran :

En cliquant sur « eth0 » vous vérifiez l'existence du réseau filaire ETHERNET. Ce menu permet aussi de choisir une connexion sans-fil si vous disposez d'une carte WIFI. Si votre carte WIFI fonctionne vous voyez des réseaux sans fils en bas et en haut un « Réseau sans-fil ».

Si vous ne voyez pas « eth0 » il est possible que vous n'ayez pas de carte ETHERNET PCI. Vous pouvez cependant installer une carte réseau ETHERNET ou WIFI compatible LINUX. Il faut regarder les spécifications de son ordinateur pour acheter une carte réseau PCI sur les ordinateurs avant 2004, PCI EXPRESS après 2004, voire USB sur les portables.

Le réseau filaire est mieux sécurisé que le réseau sans-fil. Il est donc conseillé. Si vous ajoutez des ordinateurs et voulez créer un réseau dans votre foyer il existe toutes sortes de boitiers réseaux dont des switchs, routeurs, ou hubs.

Popularité d'un GNU Linux[modifier | modifier le wikicode]

La popularité d'un GNU Linux permet sa stabilité. En effet, plus de personnes testent cette distribution.

Il s'agit d'abord d'installer une distribution Debian parmi les plus utilisées. Des distributions utilisant les paquets Debian sont aussi les Linux Mint, les Linux Ubuntu et associées. Pour cela consultez Distrowatch par exemple pour connaître les distributions de bureau Debian en tête. Il y a d'autres sites web plus pertinents que Distrowatch pour les distributions de bureau.

Si l'installation Debian ne peut démarrer il y a deux cas :

  • Soit l'ordinateur est récent. Il est donc possible qu'il y ait un démarrage de l'ordinateur nommé UEFI vérifiant si vous avez du privatif à installer. Dans ce cas essayez la distribution Redhat la plus connue, Fedora en 2018.
  • Soit l'ordinateur est très vieux et il ne peut même pas charger les instructions PAE plus récentes. Alors installez une distribution Debian i486 récente au lieu de i686. Cette distribution doit proposer le mot de passe pour installer des logiciels. Cela permet d'aller sur Internet sans attraper ses virus.

Si vous êtes un gamer et vous voulez tout prix faire fonctionner vos vieux jeux Windows Valve sur une vieille machine de jeux, alors installez une archlinux réputée comme Manjaro en sachant bien que vous ne pourrez pas toucher à la configuration, sous peine d'avoir à réinstaller.

Installer GNU LINUX[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce chapitre est réservé aux futurs utilisateurs LINUX qui souhaitent installer GNU LINUX.

GNU LINUX est un environnement sécurisé. Il empêche l'installation automatique de logiciels nuisibles grâce à un mot de passe administrateur. Il est donc utile de mettre à jour GNU LINUX au lieu d'installer un anti-virus dessus.

Principe[modifier | modifier le wikicode]

L'installation de LINUX est délicate. Respectez les différentes étapes de l'installation si vous l'installez. On montre ici l'installation détaillée de LINUX UBUNTU. Par défaut le CD d'installation de UBUNTU ajoute un LINUX DEBIAN à votre ordinateur. La distribution DEBIAN possède beaucoup de paquets centralisés de logiciels.


Prélude[modifier | modifier le wikicode]

Il faut savoir qu'un disque dur est un périphérique interne qui contient toutes les données personnelles avec le système d'exploitation. Il est organisé grâce à une ou plusieurs partitions. Grâce à ces partitions on peut éventuellement garder WINDOWS pour ajouter LINUX en redimensionnant une d'entre elles. Si on efface une partition les données de la partition voire de l'environnement sont effacées.

Choix du LINUX[modifier | modifier le wikicode]

Ubuntu 11.04

Il existe beaucoup de distributions LINUX. Les deux groupes principaux sont ceux qui installent des paquets rpm et les paquets deb ou DEBIAN. Les distributions qui utilisent des paquets rpm installent plus facilement les drivers LINUX. Les DEBIAN sont utilisées pour les serveurs et par les utilisateurs souhaitant de la simplicité, du choix et de la robustesse.

La distribution UBUNTU promue notamment par LINUX MINT vous donne le choix DEBIAN avec des mises à jour régulières.

On utilise INTERNET pour se renseigner facilement sur une distribution et la télécharger.

Pour une entreprise CENTOS permet de ne pas mettre à jour son LINUX tous les jours. Le support est intéressant pour cette distribution. Cependant une DEBIAN comme UBUNTU ne nécessite pas de réinstaller LINUX pour mettre à jour.

Installer LINUX[modifier | modifier le wikicode]

A faire avant[modifier | modifier le wikicode]

Avant l'installation de LINUX il faut faire une sauvegarde selon les deux chapitres ou documents ci-après :

  • Sauvegardes WINDOWS si vous avez WINDOWS ou Sauvegarder LINUX si vous réinstallez un LINUX avec des paquets.
  • De WINDOWS vers LINUX si vous avez WINDOWS.

Télécharger et graver LINUX[modifier | modifier le wikicode]

A faire avant[modifier | modifier le wikicode]

Avant de télécharger LINUX il faut installer sur FIREFOX un logiciel pour télécharger les gros fichiers.

Par exemple il faut télécharger « FLASHGOT pour FIREFOX » grâce à un moteur de recherche. Ou bien tapez « FIREFOX téléchargement Plugin » sur votre moteur de recherche en vérifiant bien la source de téléchargement.


Télécharger sur le site officiel[modifier | modifier le wikicode]

Nous allons télécharger un LINUX. Si vous ne voulez pas télécharger LINUX vous pouvez vous procurer une distribution LINUX chez un marchand de journaux.

Seulement il faut vérifier si le LINUX à installer vous convient. On trouve souvent des versions bridées chez les marchands de journaux.

Vous pouvez demander un CD pressé d'UBUNTU gratuitement en tapant sur votre moteur de recherche « gratuit CD ubuntu ». Vous pouvez demander gratuitement plusieurs CD d'UBUNTU mais cela met 2 à 10 semaines pour arriver.

Il existe entre autres LINUX SLACKWARE, LINUX REDHAT, LINUX MAGEIA (distribution française, ex Mandriva), LINUX DEBIAN (distribution très stable sur laquelle UBUNTU se base).

Nous allons télécharger LINUX MINT UBUNTU extension de LINUX DEBIAN.

Pour télécharger LINUX MINT UBUNTU allez sur le site officiel de téléchargement de LINUX MINT UBUNTU en tapant sur votre moteur de recherche « LINUX MINT UBUNTU télécharger ».

Vous voyez un LINUX serveur et un LINUX Desktop. Choisissez le LINUX « UBUNTU Desktop » qui est utilisé pour le bureau.

Vérifiez si l'autorité est officiellement UBUNTU en vérifiant le lien Http sur d'autres sites INTERNET. Cela permet d'avoir la dernière version stable. UBUNTU est géré par CANONICAL.

Les versions les plus fiables d'UBUNTU sont les LTS qui veut dire Support à Long Terme.

Voilà vous pouvez télécharger LINUX MINT UBUNTU avec FLASHGOT. Notez que vous pouvez télécharger la version CD ou bien la version DVD qui est plus complète.

Installer grâce à l'interface GNU LINUX[modifier | modifier le wikicode]

Mettre le CD ou le DVD d'installation.

Démarrez ou redémarrez l'ordinateur.

Un menu d'installation de LINUX démarre à partir du CD.

Choisissez Installer.

Choisissez la langue française ainsi que le clavier « Français Alternatif ».

Ces étapes n'impliquent rien de définitif pour l'instant. Vous pouvez tester GNU LINUX si vous le souhaitez.


Partitionnement[modifier | modifier le wikicode]

Le partitionnement est l'opération critique de l'installation de LINUX. Il peut effacer tout ce qui était présent. Le mode guidé permet de tout garder.


Pour installer GNU LINUX il faut lui allouer de l'espace. Cela correspond à l' étape montrée sur la page précédente.

Dans ce cas il manque un mode assisté : Le mode « guided » ou guidé. Si vous ne voulez pas vous embêtez vous pouvez utiliser ce dernier mode. Dans ce mode LINUX s'installe en plus avec le maximum d'espace à prendre sans effacer l'ancien environnement. Le mode guidé garde la partition existante. Une partition contient les informations d'un environnement.

Le mode « Assisté – Utiliser un disque dur entier » effacera tous les environnements du disque dur comme WINDOWS ou MAC OS. Il est fortement déconseillé de désinstaller tout sur les ordinateurs tatoués comme les MAC, APPLE ou les PACKARD BELL. Les ordinateurs tatoués obligent à utiliser les environnements installés ce qui est anti-concurrentiel. Des procédures à suivre existent pour tout effacer.

Partitionnement manuel[modifier | modifier le wikicode]

Nous allons montrer le mode manuel pour vous faire comprendre le partitionnement en général.

Le partitionnement manuel peut servir à mettre à jour LINUX sans formater la partition LINUX. On garde toutes les informations personnelles. Réinstallez alors les applications ajoutées précédemment. Cependant sur les DEBIAN comme MINT UBUNTU la mise à jour se fait grâce aux mises à jour majeures disponibles dans le gestionnaire de mises à jour.

Sinon le partitionnement manuel sert si les paramètres par défaut ne conviennent pas. On veut par exemple allouer un espace plus ou moins grand que ceux par défaut.


Vous n'êtes pas obligé de suivre cette étape. Ce partitionnement peut effacer les données personnelles. Il faut donc faire une sauvegarde.

Cliquez sur « Manuel » puis « Suivant ».

Un panneau ressemblant s'affiche comme sur la page suivante.

Au dessus de la zone blanche vous remarquez des termes techniques importants :

« Device » correspond aux disques durs.

Type correspond au type de partitionnement installé. Dans ce cas il existe une partition « NTFS ». Les partitions NTFS ou FAT sont des partitions WINDOWS.

Pour installer LINUX vous devez disposer d'une partition « ext4 » plus récente, ou « ext3 » ou « ext2 » avec une petite partition « swap » de la taille de votre mémoire vive. Cette petite partition sert à la gestion de la mémoire de travail.


Pour pouvoir installer LINUX deux solutions existent :

  • Effacer la partition WINDOWS « NTFS » ou « FAT »
  • Dimensionner la partition WINDOWS « NTFS » ou « FAT »

Dimensionner la partition existante[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez effacer WINDOWS mais nous allons montrer comment dimensionner la partition existante.

Tout d'abord notez le type de partition à dimensionner.

Cliquez sur la partition à dimensionner ou à effacer.

Cliquez sur « Modifier la partition » ou effacez la partition.

Une fenêtre ressemble à celle ci-après s'affiche :


La taille de la partition affichée dans la zone de saisie ci-dessus va permettre de dimensionner la partition.

Divisez par deux la taille de la partition et affectez la nouvelle valeur.

Mettez le type de partition affichée précédemment dans la fenêtre précédente.

Ne pas formater la partition. Le formatage consiste à effacer toutes les données de la partition si on modifie son type.

Le point de montage sert à installer LINUX. Ce n'est pas le cas pour cette partition.

Cliquez sur « Valider ».

Reste à valider le redimensionnement.

Installer les partitions LINUX[modifier | modifier le wikicode]

Maintenant l'espace disponible ou « free space » va permettre d'ajouter LINUX.

Ajoutez une nouvelle table de partition avec « Add new partition table ». N'utilisez pas tout l'espace disponible mais laissez une petite place pour une autre partition. Il faut laisser autant d'espace disque que de mémoire vive.

La mémoire vive c'est la mémoire volatile servant à travailler. Elle est généralement testée au démarrage de l'ordinateur.

On dispose sur les ordinateurs d'avant 2002 d'au maximum 600 Mo de mémoire vive. Sur les ordinateurs avant 2008 il y a au maximum 2 Go de mémoire vive. Sur les ordinateurs d'après 2008 la mémoire ira jusqu'à 16 Go, voire 64 Go pour les ordinateurs à prix très élevés de 2016, ou 128 Go pour 2019. La taille de la partition swap est donc soit de 600 Mo, de 2 Go, ou de 16 Go. La place prise par la partition swap doit être très petite.

Ajoutez une nouvelle table de partition avec « Add new partition table ».

Affectez à la nouvelle partition le type « swap ». Elle est aussi grande que la taille de la mémoire vive de votre ordinateur.

Formatez la nouvelle partition afin de lui affecter le type « swap ».

Cette partition prend très peu de place.

Affectez aux grandes partitions le type « btrfs » pour les disques durs dits HDD (regardez la facture ou demandez à votre GUL), « ext4 » pour les cartes flashs dites SSD.

Formatez la nouvelle partition de 40 Go ou 30 Go afin de lui affecter le type « ext4 » ou « btrfs ».

Affectez lui le point de montage « / ». Ce point de montage est obligatoire. C'est le chemin racine de LINUX.

Si vous avez deux disques durs pour installer LINUX vous pouvez créer une deuxième partition avec un deuxième point de montage nommé « /home ». « /home » contient les données personnelles sur LINUX. Elle prend le reste de la place.

Notez les partitions LINUX autres que swap.

Cliquez sur « Valider ».

Cliquez sur « Suivant ».

LINUX va alors vous indiquer ce qu'il va formater et ce qu'il ne va pas formater. Vérifier si votre ancienne partition n'est pas formatée. Les nouvelles partitions sont toujours formatées.

Installation de LINUX[modifier | modifier le wikicode]

Si vous avez passé l'installation manuelle voici la suite.

Ensuite LINUX peut vous demander de garder des comptes LINUX ou WINDOWS. Votre sauvegarde est cependant importante car vous pouvez perdre vos données suite à une mauvaise manipulation.

Si vous installez LINUX en plus de WINDOWS LINUX sera choisi au démarrage de l'ordinateur en vous laissant le choix de démarrer WINDOWS ou tout autre environnement laissé sur le disque dur. C'est ce qu'on appelle le dual-boot si on peut démarrer deux environnements voire le multi-boot si on en démarre plusieurs.

LINUX s'installe. La procédure peut maintenant durer une demi heure voire une heure.

LINUX sera installé quand il vous l'indiquera. L'écran de sauvegarde peut s'activer. Pensez à bouger la souris pour voir ce qui se passe.

Mon environnement est en anglais[modifier | modifier le wikicode]

Il se peut que LINUX ne télécharge pas l'application en français.

Pour que l'application ou l'environnement soient en français :

  • Cliquer sur « Administration » puis « Support linguistique ».
  • Téléchargez ce qui est demandé. Sinon cliquez sur French. La case à cocher « French » doit avoir une coche et non un trait. Le trait signifie qu'il reste des paquets français à télécharger.

« Appliquez » les changements. Le téléchargement commence. Si votre application n'est pas en français peut-être qu'il n'y a pas encore de traduction française. Vous pouvez participer au projet libre afin de traduire votre logiciel préféré.

Installer les graphismes[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce guide est réservé aux utilisateurs LINUX UBUNTU qui souhaitent installer une carte graphique ou un environnement graphique.


Principe[modifier | modifier le wikicode]

Les applications LINUX sont administrables par le gestionnaire de paquets. Cet outil permet de sécuriser les téléchargements d'applications gratuites. On ne parle pas d'installation logiciel mais de paquet logiciel.


Installer sa carte graphique[modifier | modifier le wikicode]

Vérification[modifier | modifier le wikicode]

Si votre carte graphique est à la bonne résolution ce n'est pas la peine d'installer quoi que ce soit d'autre. Ce qu'il y a ensuite ce sont des gadgets permettant d'accélérer les graphismes 3D.

Allez dans « Système » puis « Préférences » puis « Apparence ». Allez dans l'onglet « Effets graphiques ».

L'onglet montré ci-après est un gadget permettant de vérifier si son ordinateur peut faire fonctionner au mieux la 3D de son ordinateur afin de jouer ou de regarder les vidéos. Cela permet aussi de savoir si on peut regarder de la vidéo Haute Définition au mieux.

Cliquez ci-dessous sur la case à option « Normal ». Une case à option permet de faire un choix parmi plusieurs options.


Si vous pouvez activer les effets graphiques votre carte 3D est complètement installée. Si vous ne pouvez pas les activer votre ordinateur a peut-être une trop vieille carte graphique non 3D. Il existe en effet de vieilles cartes graphiques PCI qui ne possèdent pas de chipset 3D. Il est cependant plus probable que les drivers « Open source » ou propriétaires ne sont pas complètement installés.

Vérifiez si votre carte graphique peut s'installer en allant à « Système » puis « Administration » puis « Pilotes de périphériques ». Vous pouvez peut-être y activer des drivers propriétaires permettant de faire fonctionner une partie de votre ordinateur qui ne fonctionne pas comme le réseau WIFI et bien-sûr votre carte graphique.


Installer des drivers[modifier | modifier le wikicode]

Il faut d'abord ouvrir le terminal et taper dessus « lspci » afin de trouver la carte graphique. Allez dans « Applications » puis « Accessoires » puis « Terminal ». Tapez :

lspci

Puis tapez sur « Entrée ».

Vous voyez l'ensemble des cartes PCI installées. Si vous voyez à une ligne « VGA compatible », avec ATI, NVIDIA, INTEL ou autre, vous pouvez noter le nom de votre carte graphique.


La carte ne s'installe pas[modifier | modifier le wikicode]

Si votre carte est récente il faut chercher une aide sur cette carte dans un moteur de recherche.

Tapez le nom votre distribution puis votre modèle et marque de carte.

Vérifier la date de l'aide. Elle doit être récente. Le site web doit être recommandé. Vous pouvez alors utiliser cette aide.


Carte graphique de plus de 5 ans[modifier | modifier le wikicode]

Si votre carte graphique est âgée (Plus de 5 ans) elle doit disposer d'une installation définitive en Open Source.

Tapez sur un moteur de recherche votre distribution (DEBIAN ou UBUNTU) et votre version de LINUX suivi du nom de votre carte.

Vérifier si l'adresse du site web vous est familière ou officielle (Site DEBIAN ou UBUNTU).

Vous pouvez installer votre carte graphique grâce à l'aide trouvée.


Installer un bureau 3D[modifier | modifier le wikicode]

Votre carte est peut-être déjà installée. Il faut avoir vérifiée si la 3D est installée (Vérification).

Allez de nouveau dans le « Gestionnaire de paquets » dans « Système » puis « Administration ».

En haut du gestionnaire de paquets vous pouvez faire une recherche.

Cherchez « compiz » puis tapez sur entrée.

Seul les paquets relatifs à COMPIZ sont alors montrés.

Vous voyez deux gestionnaires COMPIZ dans cet ensemble. Choisir « simple-ccsm ».

Installez en plus les extras qui vous intéressent. Pas de paquet de développement car ils servent aux développeurs.

Vous pouvez maintenant aller dans « Système », puis « Préférences », puis « Simple COMPIZ Setting Manager » ou « Gestionnaire COMPIZ ».

Le premier gestionnaire permet de choisir facilement les effets. Le deuxième permet de gérer les extras ou bien de programmer COMPIZ. Il y a notamment dans les extras la « Prévisualisation des fenêtres » affichant une fenêtre en petit dans la barre des tâches.

Gestion de son espace GNOME[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce guide est réservé aux utilisateurs LINUX qui souhaitent connaître puis améliorer leur espace LINUX.

Un espace de travail est composé d'un espace graphique ou bureau comme « GNOME » ou « KDE » permettant de faire fonctionner leurs propres logiciels graphiques.

« GNOME 3 puis 2 » sont plus récents donc gourmands en mémoire. Ils demandent 4 Go en 2018. L'unique bureau « KDE » possède des logiciels aboutis moins gourmands mais il est plus gourmand que « XFCE ». Il demande 2 Go en 2018. Ensuite viennent les bureaux GNOME allégés. « XFCE » peut s'installer avec 1 Go de mémoire. « LXDE » utilise très peu de mémoire : 384 Mo de mémoire en 2018.

Les utilisateurs UBUNTU disposent d'un espace de travail graphique GNOME intégré généralement à LINUX. Les distribution GNOME par excellence sont les DEBIAN et UBUNTU. On peut en installer d'autres comme « KDE » plus ancienne. Les distributions KDE par excellence sont les REDHAT, DEBIAN et CENTOS.

Il reste un espace de travail graphique par défaut pouvant tout de même faire fonctionner l'ensemble des logiciels. Les applications « KDE » possèdent ou commencent par un « K ». Elles possèdent toutes les deux les raccourcis décrits ci-après.

Sachez tout d'abord que dans tout environnement il existe les mêmes touches de raccourci. Dans une fenêtre des touches vous permettant d'aller encore plus vite.

« ENTREE » permet de valider le bouton par défaut.

« Alt » suivi de « Tabulation » permet de passer à une autre fenêtre. « Tabulation » (la touche avec deux flèches opposées) permet de passer dans la fenêtre au paramètre suivant.

La barre d'espace permet de valider l'option en cours. « Alt » suivi d'une touche soulignée d'un menu permet d'aller au menu avec la touche soulignée.

L'espace de travail[modifier | modifier le wikicode]

Sur la page suivante un espace de travail vous présente un bureau GNOME.


L'espace de travail LINUX est composé en général de deux barres en haut et en bas avec des fenêtres ou un « Bureau » au milieu. La barre du haut permet d'aller vers les « Applications » installées, ou bien de scruter son espace personnel et ses fichiers avec des « Raccourcis », d'améliorer le « Système » LINUX en le modifiant avec ce menu « Système ».

Le « Système » LINUX est ce que vous voyez à l'écran. Il est stocké sur votre disque dur.

Le « Bureau » est accessible par les « Raccourcis » ou quand il n'y a aucune fenêtre. On peut y mettre des liens vers ses logiciels les plus utilisés.


Les « Applications »[modifier | modifier le wikicode]

Les applications sont rangées par avance. La « Bureautique » permet de créer des documents imprimables. Le « Graphisme » permet de modifier et d'imprimer des images.

Les « Accessoires » permettent d'intervenir dans le « Système » LINUX. Ce sont un peu les inclassables de votre « Système ».

D'autres menus peuvent s'ajouter.

Les « Raccourcis »[modifier | modifier le wikicode]

Les « Raccourcis » permettent d'aller sur les unités de stockage. Les unités de stockage sont :

  • Votre disque dur avec le « Dossier personnel », le « Bureau », les « Documents »...
  • Les lecteurs multimédia.
  • Le réseau LINUX, WINDOWS ou MAC OS. C'est l'accès paramétré vers d'autres ordinateurs reliés.
  • De retrouver ce qui a été modifié récemment avec les « Documents récents ».

Le « Poste de travail » permet d'accéder et de connaître facilement l'espace restant sur votre ou vos espaces de stockage. Vous pouvez connaître l'espace restant sur votre LINUX en vous plaçant sur « Système de fichier ». Cliquez alors sur le bouton droit de la souris puis sur « Propriétés ».

Vous pouvez voir l'« Espace Libre » en Kilo, Méga, Giga, voire Tera Octets, soit respectivement 1024 caractères, voire 1024 caractères au carré, 1024 caractères au cube, etc.

Il faut se poser la question de l'amélioration de son espace de stockage quand il ne reste plus qu'un Giga Octets de stockage sur le « Système de fichiers ».

Si vous ne pouvez rien effacer « Videz la Corbeille ». Si cela ne suffit pas pensez à acheter un deuxième espace de stockage comme un disque dur externe ou une clé USB de très haute capacité.


Le « Système »[modifier | modifier le wikicode]

Le menu « Système » permet de paramétrer votre LINUX.


Les « Préférences » permettent en général de paramétrer votre partie utilisateur. Vous pouvez modifier ici la présentation de votre LINUX. Il faut cependant quelquefois installer des paquets comme « gnome-art » grâce à l'« Administration » et au « Gestionnaire de paquets » (cf Installer des logiciels)

L'« Administration » demande généralement un mot de passe administrateur. Elle permet d'ajouter des logiciels facilement, de paramétrer LINUX, le réseau. Vous installez des logiciels facilement ici grâce au « Gestionnaire de paquets ».


Les informations de l'espace[modifier | modifier le wikicode]

Vous voyez généralement en haut à droite l'heure et la date. Des logiciels demandant à être ajoutés au démarrage s'affichent aussi dans cet espace. Vous voyez par exemple deux ordinateurs permettant de se connecter à un réseau filaire ou sans fil.


Vous avez à disposition le son. Sur chaque icône vous pouvez cliquer gauche pour le menu léger ou cliquer droit pour le menu de configuration. On peut mettre en sourdine ou écouter sur ce menu.

Pour ajouter un logiciel dans cet espace et donc au démarrage il faut que le logiciel l'autorise. Alors allez dans « Système » puis « Préférences » puis « Applications au démarrage ». Ajoutez-y votre logiciel selon une aide fournie sur INTERNET (cf Utiliser une aide quelconque).

Des informations peuvent s'afficher en dessous de cet espace.

 en l'absence d'interface graphique, et de répertoire /etc/xdg/autostart/, les applications au démarrage sont à placer dans /etc/init.d/

Le tableau de bord du bas[modifier | modifier le wikicode]

Le tableau de bord du bas répertorie en général les tâches en cours d'exécution. Vous pouvez basculer sur les fenêtres ouvertes avec ce tableau de bord.

Vous avez accès en bas sur la droite à de nouveaux espaces de travail sur les tous petits écrans. A côté vous voyez une « Corbeille » permettant d'effacer de tous les espaces de stockage les fichiers mis à la corbeille. Cette corbeille vous permet donc de retrouver des fichiers trop vite effacés.

Il est possible de retrouver des fichiers supprimés de la corbeille. Seulement cela demande des logiciels et du temps.


Personnaliser ses tableaux de bord[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez personnaliser comme bon vous semble. Si vous voulez retrouver votre espace de travail tel qu'il était au début allez sur votre « Dossier personnel » puis cliquez sur « Affichage » puis « Affichez les fichiers cachés ». Effacez le répertoire « .gnome2 ». Il se retrouve alors dans la corbeille et pourra être réinstallé.

Placez vous sur la partie vide d'un tableau de bord. Puis lorsque vous cliquez sur le bouton droit vous pouvez « Ajouter au tableau de bord ».


Le bouton de gauche permet d'inverser les fenêtres affichées puis de tout minimiser.

Glossaire[modifier | modifier le wikicode]

Mots Définitions ou explications
Carte FLASH Une carte FLASH contient une puce capable de mémoriser des informations même s'il n'y a plus de courant qui la traverse. Les cartes FLASH remplaceront les disques durs.
Courriel Adresse électronique. Cette adresse c'est généralement son nom et prénom sans accents avec « @ » suivi de son serveur de courriel.

Exemple : nomprenom@monserveur.com

Disque dur Boîte de 2,5 pouces dans les portables ou 3,5 pouces sinon. Cette boîte contient les informations voire environnement(s) qui se gardent même si on éteint l'ordinateur.
Distribution Voir LINUX.
Domaine public Toute œuvre créée passera un jour dans le domaine public selon une période déterminée. Un logiciel peut passer dans le domaine public si l'ensemble de ses auteurs renoncent à leurs droits et diffusent le code source permettant de modifier le logiciel.

Les œuvres du domaine public possèdent peu de support en général.

Émulation Simulation d'un environnement afin de faire fonctionner ses logiciels.
Environnement informatique Un environnement est un ensemble de logiciels qui démarrent l'ordinateur à partir du disque dur afin d'utiliser l'ordinateur. Un environnement possède ses propres logiciels.
Libre Est libre toute œuvre créée :
  • Facilement utilisable et étudiable
  • Modifiable
  • Redistribuable comme on le souhaite

Une licence libre peut très difficilement devenir payante.

Le support d'une œuvre libre est généralement payant localement. On peut cependant en trouver une partie gratuitement sur INTERNET.

Licence Une licence contient les droits et devoirs de celui qui utilise une œuvre avec sa licence.
Licence BSD Licence entièrement libre permettant de faire tout ce que l'on veut du code source créé en respectant ou pas le nom de l'auteur. FREE BSD est un genre « LINUX » qui est revendu sur des téléphones ou périphériques payants.
Licence GPL Licence libre dite « virale » car demandant de publier le code source du logiciel sous cette licence. LINUX est en licence GPL. C'est pour cette raison qu'il existe beaucoup de distributions LINUX.
Logiciel Un logiciel est un ensemble de fichiers permettant de réaliser une ou plusieurs tâches sur un Système Informatique.
LINUX Noyau d'un environnement informatique UNIX sous licence GPL. La licence GPL est une licence libre permettant donc de créer toutes sortes de distributions LINUX.
Mémoire vive Mémoire de travail qui s'efface quand on éteint l'ordinateur.
Ordinateur Système électronique permettant d'accepter des logiciels et périphériques afin de traiter des données.
Plugin Ajout à un logiciel acceptant des plugins.
Système Informatique Système automatisé gérant l'information. Il regroupe à la fois de l'électronique et les logiciels avec leurs supports.
UNIX Un des premiers environnements sécurisé et fiable. LINUX est une copie d'un UNIX sous licence BSD.
Virtualisation Émulation du système de fichiers d'un environnement permettant de l'accueillir plus facilement.


Références[modifier | modifier le wikicode]

  • L'ASTUCIEUX LINUX (préférer une exportation EPUB de ce Wikibooks sur Ubuntu), Éditions LIBERLOG, Éditeur n° 978-2-9531251, ISBN 978295312510
    Licence CREATIVE COMMON by SA, Droits d'auteur Juin 2007 - Dépôt légal RENNES 2009

Du même auteur[modifier | modifier le wikicode]

Notes de l'auteur[modifier | modifier le wikicode]

Matthieu GIROUX est un informaticien qui s'intéresse beaucoup à l'écriture. Cela a commencé par des poèmes en 2002, puis des nouvelles.

Puis ce sont des sites web comme www.comment-ecrire.fr, comme www.france-analyse.com et enfin www.aides-informatique.com. Vous trouverez sur ce site web les dernières aides pour débutants.

En 2009 il s'intéresse à former les autres. Il forme ses clients et compte créer des ateliers d'informatique ou d'écriture.

Les informations de ce livre sont une expérience en informatique de Matthieu GIROUX.

Les sources sont sur INTERNET et ont été testées, puis décrites.

Les copies d'écran sont des écrans de logiciels libres sous LINUX.

Les images font parties du projet OPEN CLIPART de OPEN OFFICE.

Le site web www.aides-informatique.com comprend des articles moins étoffés. Ce livre a été retravaillé à partir des articles de ce site.

Si vous faites des sauvegardes vous savez déjà le plus important. Sinon ce livre vous permet de trouver les plus bas coûts légalement grâce à des astuces et à LINUX. Ce livre vous permet de choisir votre ordinateur et d'installer LINUX, d'utiliser INTERNET, de numériser.

L'informatique n'est que de la manipulation d'informations. L'envie de comprendre peut devenir si forte que rien ne vous paraîtra insurmontable.

Au final ce n'est qu'un tout petit nombre d'astuces qui permettent d'utiliser LINUX. Nous vous donnons les astuces essentielles vous permettant de faire ce que vous voulez de LINUX.

Ce livre est en constante évolution. Vous pouvez télécharger la dernière version sur le site www.aides-informatique.com.

LINUX possède de nombreux bureaux graphiques. Vous aurez donc des présentations différentes de LINUX en fonction de ses bureaux. Les deux plus connus sont GNOME et KDE. Nous vous montrons la première utilisation d'un bureau GNOME.

L'objectif de ce livre est l'installation d'un environnement fiable et libre concurrent à la place de WINDOWS. Beaucoup de problèmes informatiques sont liés à l'utilisation d'un environnement mal conçu. LINUX est un environnement concurrent de WINDOWS. LINUX est cependant compatible avec WINDOWS. Comme il est libre il est partagé. Il évolue donc très vite.

LINUX permet de réduire sa facture en informatique. En effet beaucoup de projets accessibles permettent sur cet environnement de gérer toutes sortes de choses. Des associations nommées GUL aident à installer et gérer LINUX gratuitement.

Je vous propose votre support informatique LINUX, qui va du passage de WINDOWS à LINUX avec le choix d'un ordinateur jusqu'à la numérisation de médias appelée dématérialisation.

INTERNET est accessible à tous surtout dans les villes. Nous le démontrons au début.