Wikilivres/La communauté Wikilivres

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Contacter les membres[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez contacter tous les autres membres du projet via leur page de discussion. Vous pouvez également nous rejoindre sur IRC : nous sommes sur le canal #wikibooks-fr du réseau Freenode. Nous avons également un forum de discussion tel qu'on les croise sur Internet que nous appelons affectueusement « Le Bistro ».

Contacter les administrateurs[modifier | modifier le wikicode]

Si vous avez une demande pour les administrateurs, n'allez pas les voir personnellement. Utilisez plutôt la page Requêtes aux administrateurs. Si vous cherchez un administrateur en particulier, vous pouvez consulter la Liste des utilisateurs en choisissant le groupe « Administrateurs ».

Les projets internes[modifier | modifier le wikicode]

  • Le projet ressources externes vise à importer sur wikilivres des contenus libres qui ne sont plus maintenus. Les importer sur Wikilivres permet de pérenniser leur disponibilité sur la toile et, éventuellement, de leur donner une seconde vie si un ou plusieurs contributeurs décident de les reprendre pour les mettre à jour.

Tous les projets peuvent être trouvés dans la catégorie Catégorie:Projets Wikilivres.

Les consensus actuels[modifier | modifier le wikicode]

Afin de vous éviter de re-déclencher des polémiques ou de revenir sur des problèmes longuement et inutilement débattus et de vous permettre de vous intégrer au sein du projet, la présente section vise à vous présenter des considérations importantes, résultantes de questions qui se sont posées à la communauté au gré de l'évolution du projet. Cela vous permettra de mieux connaître le projet et de prendre pleinement part aux discussions sans craindre de manquer d'ancienneté (étant donné que ce que les anciens savent est reporté ici).

« Wikilivres » et « Wikibooks », la non-francisation du nom et du logo du projet[modifier | modifier le wikicode]

Régulièrement, des lecteurs s'interrogent sur le fait qu'on parle de « Wikipédia », « Wikiversité », « Wikitionnaire » et non de « Wikilivres ». En particulier, cela se remarque en haut à gauche sur le logo. Le choix de franciser le nom du projet ne fait pas consensus, en voici les principales raisons :

  • Nous ne nous sommes jamais mis d'accord sur le nom Wikilivres : d'une part, cela ne traduit pas bien la notion de texte pédagogique (il faut savoir que « wikibooks » vient de wiki et de textbooks qui veut dire « manuel » comme dans « manuel scolaire »). Notez toutefois que l'espace Wikilivres: existe sur Wikibooks.
  • Il y a risque de confusion avec un autre projet sur la Toile qui s'appelle Wikilivres.
  • Nous avons choisis de garder Wikibooks mentionné un peu partout et de retrouver notre projet sur la Toile, sans tomber sur... Wikilivres (l'autre).
  • Le nom « Wikibooks » est déposé par la fondation Wikimedia et nous protège du plagiat ou de l'usurpation, ce n'est pas le cas pour « Wikilivres »

Quant au slogan, nous avons aussi vainement cherché à le traduire sans dégager un slogan consensuel. Toutefois, nous utilisons pour les dépliants « Des livres libres, pour tous » mais nous convenons que ce n'est pas vraiment idéal. Quant au logo en lui-même, il est partagé par tous les projets Wikibooks (dans toutes les langues) et son choix ne relève pas d'une décision spécifique au projet francophone. Ce logo (les précédents et les suivants) ont été adoptés suite à un vote sur méta.

La place des jeux vidéos[modifier | modifier le wikicode]

Sur Wikibooks en anglais, les ouvrages qui ont traits aux jeux vidéos (guides, solutions) ne sont plus autorisés. Plusieurs contributeurs (ainsi que Jimmy Wales) ont trouvé que ces contenus n'étaient pas pédagogiques et que, de ce fait, ils n'avaient pas leur place sur le projet. D'autres contributeurs n'étaient pas de cet avis. Néanmoins, le consensus s'est formé grâce à l'apparition d'un projet indépendant appelé StrategyWiki, un wiki anglophone spécialisé dans les guides de jeux vidéos en licence libres. Les contenus n'ont pas été supprimés de Wikibooks mais ont été déplacés vers ce StrategyWiki et tout le monde y a trouvé son compte.

Toutefois, la section francophone Wikibooks consent à accueillir temporairement les contenus concernant les jeux vidéos pour différentes raisons :

  • il n'existe pas d'équivalent francophone de StrategyWiki où le contenu pourrait être déplacé et il serait dommage de perdre ces contenus en les supprimant ;
  • cela peut attirer des lecteurs et le projet manque de popularité, quand le projet sera devenu populaire (autant que wikipédia !), cet argument perdra en valeur mais aujourd'hui, chaque visite compte pour populariser le projet.

Finalement, il n'y a pas de consensus pour décider si oui ou non, Wikibooks devrait à terme accueillir ces contenus, en attendant, ils ont un statut temporaire. Il sera temps de relancer quand un équivalent StrategyWiki francophone ouvrira ses portes.

Les nouveaux livres[modifier | modifier le wikicode]

Aux débuts du projet, il arrivait souvent que des utilisateurs, anonymes ou non, créaient des livres à la volée en laissant une simple ébauche et sans jamais revenir dessus. D'apparence inoffensive, cette pratique était devenue un fléau sur Wikibooks car finalement, 90 % des contenus était des pages vides, ce qui provoquait sûrement des frustrations auprès des lecteurs venus chercher des informations. Certains contributeurs étaient pour laisser faire, d'autres étaient pour la suppression immédiate systématique. C'est de ce débat qu'est issu un compromis entre les deux. Cela a permis de juguler le fléau sans être brusque vis-à-vis de nouveaux.

Des contributeurs ont décidé de mettre en place un suivi des nouveautés. Chaque page nouvellement créée dans l'espace principal se voit poser un bandeau {{nouveau livre}}, promouvant l'ouvrage, félicitant l'auteur pour sa création et l'invitant à poursuivre. Dans ce système, on ne pré-suppose jamais des intentions de l'auteur : aussi, un mois est laissé à l'auteur pour apporter du contenu à l'ouvrage. Le livre est considéré comme un nouveau livre, au bénéfice du doute, pendant un mois. Souvent, le livre sera supprimé si celui-ci est mort-né.

Ce système, équilibré, a permis de juguler le fléau des livres mort-nés qui resteront des coquilles vides tout en permettant tout de même la création et en étant favorable et accueillant auprès des nouveaux auteurs.

Wikibooks et la Wikiversité[modifier | modifier le wikicode]

Souvent, des lecteurs écrivent, sur les pages d'échanges de Wikibooks et de la Wikiversité, que tel ou tel contenu devrait plutôt être envoyé sur l'autre projet où il aurait plus sa place. Ces demandes n'aboutissent pas pour une raison simple : à ce jour, personne n'est capable de dire ce qui différe entre Wikibooks et la Wikiversité. Il est vrai qu'à l'origine la Wikiversité était un sous-projet de Wikibooks avant qu'elle ne prennent son indépendance. Toutefois, il faut reconnaître que les rôles de chacun n'ont jamais été clairement définis et que, malgré de nombreuses tentatives de mettre ça au clair, les deux projets se marchent sur les pieds.

La dernière tentative en date et significative par le nombre d'intervenants dans la discussion est à l'initiative de Xzapro4 (qui travaille plutôt sur la Wikiversité). Malgré plusieurs mois de discussions entre tous les protagonistes, deux synthèses, et plusieurs propositions, aucun consensus fort n'a pu être dégagé. Toutefois, la proposition qui a autant d'avis favorables que les autres et moins d'avis défavorables et un nombre significatif d'avis favorables au regard du nombre de participants est appelée « solution 6 », elle propose de distinguer les projets non sur le fond mais sur la forme et selon la dichotomie suivante :

  • sur Wikilivres tout ce qui a vocation à finir imprimé donc tout ce qui est composé d'écrit et d'images statiques (c'est à dire non-animées).
  • sur la Wikiversité tout ce qui n'a pas vocation à être imprimé, ce qui inclus les tutoriels vidéos, les cours magistraux filmés, les quizz interractifs, les diaporamas, les animations (schémas animés ou 3D), les sons (pensons à ceux qui souhaitent apprendre un instrument). Par ailleurs c'est à la wikiversité de gérer les échanges entre enseignants/apprenants, ce qui ne peut avoir lieu sur Wikilivres.

Cette séparation est nette : aucun contenu de wikilivres ne doit présenter de vidéos, sons, diaporamas, etc. et wikiversité doit éviter l'écrit comme principal media. Cette distinction ne porte pas sur le fond du contenu, c'est à dire que Wikilivres et la Wikiversité pourrons avoir du contenu qui soit aussi bien des cours que des exercices ou des sujets de TP sur des sujets académiques ou non, en conformité avec le programme de tel ou tel pays ou non (cela revient aux créateurs de contenu de savoir s'ils souhaitent une telle conformité), pour tel ou tel public.

Finalement, cette proposition n'a jamais été suivie d'un processus d'adoption significatif (ratification sur les deux projets). Dans les faits, les contenus Wikibooks suivent, dans leur grande majorité, ce qui est dit plus haut. Ce n'est pas le cas de la Wikiversité.

Distinguer les liens vers Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

C'est un fait, nos livres sont parsemés de liens vers Wikipédia. C'est idéal pour orienter le lecteur vers plus d'informations sur une notion qui n'est pas au cœur du sujet traité par le livre. Il est souvent venu à l'idée des participants de changer la feuille de style du projet pour aider le lecteur à repérer les liens vers Wikipédia facilement.

Une solution proposée était d'ajouter un logo à côté de ces liens, cela a été rejeté étant donné que certains paragraphes de nos livres sont denses en liens et que l'ajout d'images régulièrement au milieu du texte trouble la lecture. La seconde solution était d'utiliser une couleur distincte, encore fallait-il choisir laquelle. Les liens étant en bleu, le rouge étant déjà pris, le vert reste la couleur la mieux adaptée. Toutefois, après une première mise en place, un lecteur, atteint de daltonisme, est venu se plaindre de l'incapacité de distinguer ces liens des autres. Soucieux de l'accessibilité de nos contenus, nous avons renoncé. Il serait possible de ré-essayer mais il faudrait veiller à choisir un bon vert, qui soit esthétique, et qui par sa teinte/luminosité, se distingue des autres couleurs utilisées pour les liens.

Organisation du système de catégories[modifier | modifier le wikicode]

Organiser une base de connaissance couvrant tous les champs du savoir n'est pas simple, loin de là. Wikibooks, comme tous les autres projets, utilise abondamment le système des catégories intégré au logiciel MediaWiki. Encore faut-il se mettre d'accord sur les noms à donner à celles-ci. Le dernier pan de cet éternel débat est la prise de décision « Catégories ». Elle oppose les tenants d'une catégorisation créée sur le volet, au besoin et sans plus d'organisation que ça à d'autres partisans de la reprise d'un système déjà élaboré par les bibliothécaires : la Classification décimale universelle.

Pour l'instant, le débat n'est pas clos. Dans les faits, les deux systèmes cohabitent.

Portails, étagères, accueils, facultés, projets, « lumière sur… », livre du mois…[modifier | modifier le wikicode]

Régulièrement, des contributeurs se lancent dans la création de pages censées organiser la présentation du contenu. Il s'agit souvent de personnes voulant reproduire l'équivalent des Portails ou d'autres parties de Wikipédia. L'histoire du projet a assisté à de nombreuses tentatives de mettre en place ce genre de non-contenus. Le fait est que ces initiatives ne sont jamais suivies d'un effort suffisant de maintenance : ces portails, accueils, étagères ont fini supprimés avoir été laissés plusieurs années à l'abandon (donnant, à cette occasion, une mauvaise image du projet aux visiteurs).

À ce jour, seul le système de catégories est utilisé abondamment, maintenu et est donc fiable pour classer et retrouver les contenus. Les portails, accueils, étagères etc. sont redondants avec les catégories et le fait est que nous n'avons pas les ressources (humaines) pour les maintenir. Ce temps de maintenance serait mieux dépensé à développer le contenu en lui-même. Notons toutefois que les anglophones (qui connaissent aussi des difficultés de maintenance) ainsi que les autres projets Wikimédia francophones ont un tel système et que la donne changera peut-être lorsque les contributeurs de Wikibooks francophone seront aussi nombreux que ceux de Wikipédia.