Mécanique vélo/Dévoiler une roue

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher
Mécanique vélo
Mécanique vélo
Entretien
Réparation
En plus
Remplacement
Voir aussi
Modifier ce modèle

Le dévoilage d'une roue de bicyclette à rayons est une opération de bricolage qui consiste principalement à restaurer la forme initiale de la jante, en agissant sur la tension des rayons qui la suspendent au moyeu.

Pour effectuer cette opération, il existe deux possibilités :

  • l'une consiste à dévoiler la roue directement sur la jante, il faut bien repérer la zone de voilage.
  • ou on peut aussi, avec le matériel onéreux adéquat :
    • démonter la roue ;
    • en retirer le pneumatique, la chambre à air et le fond de jante ;
    • monter la roue sur un support fixe permettant de la faire tourner librement, et muni d'un repère permettant d'estimer l'écart latéral de la jante par rapport à sa position normale.

Les rayons sont reliés d'une part au moyeu de la roue (par un point d'attache fixe), et d'autre part à la jante (par un écrou spécial enfilé sur la partie filetée qui termine le rayon). La fixation à la jante est désaxée : le point de fixation n'est pas à égale distance des deux bords de la jante, mais plus proche d'un des deux bords. Les extrémités des rayons sont ainsi alternativement légèrement plus proches d'un côté et de l'autre de chaque bord de la jante.

Clé à rayon en utilisation

Pour dévoiler une roue, il suffit de rééquilibrer les tensions entre les deux côtés de la jante, à l'aide d'une clé à rayon (clé à avoyer). Celle-ci permet d'avoir prise sur la tête de l'écrou spécial. L'opération doit être faite en réajustant par petits ajustements successifs d'au maximum un quart de tour de clé, de rayon en rayon, jusqu'à stabilisation de la position de la jante. Le contrôle de cette position se fait par rapport au repère latéral fixé au support de la roue. Pour serrer et desserrer les écrous il faut partir du centre du voilage vers les rayons extérieurs.

On serre le rayon qui va tirer le voilage vers le centre en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre. Il est parfois recommandé, en cas de fort voilage, de serrer deux rayons, toujours pour tirer le voilage vers le centre de la roue.

Il faut très souvent faire tourner la roue pour constamment repérer le voilage le plus important. Lorsque l'on voit, au son que fait le rayon en le pinçant comme une corde de guitare, qu'il est beaucoup plus tendu que les rayons alentour, on monte sur sa bicyclette pour homogénéiser les tensions des rayons, pendant un ou deux kilomètres. Si le voilage s'est amplifié, on a serré du mauvais côté, bien sûr : on desserrera les rayons trop tendus pour serrer leurs antagonistes.

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage !  : tout s'apprend, il faut du temps.

Il faut savoir que pour dévoiler une roue, il est impératif de toujours tendre les rayons et non pas de les détendre même si parfois cela semble plus commode. Si on veut malgré tout détendre des rayons, il faut leur garder une certaine tension tout de même. En effet, si les rayons sont trop détendus, la roue devient molle et se déformera pendant l'utilisation du vélo. Cela occasionne une perte d'énergie (en déformation) et diminue la tenue de route.

En tout cas, il vaut mieux partir de rayons déjà tendus en testant par exemple le serrage des écrous des rayons avec les doigts. S'il n'est ensuite plus possible d'en tendre un avec une clef c'est qu'il est déjà certainement à sa tension maximale. Il est bon dans ce cas de changer de jante !

Si la jante est déformée de plus d'un centimètre latéralement, on considère que la dévoiler n'est pas rentable : la tension infligée à certains rayons risque de leur être insupportable et ils pourraient casser, revoilant un peu plus la roue. Mais si c'est un utilisateur conscient qui le fait, voire qui n'a pas les moyens de se payer un réparateur, il peut le faire lui-même, la "rentabilité" n'est plus le problème mais bien de rouler confortablement...

Autre méthode[modifier | modifier le wikitexte]

La roue dans son logement d'origine est bien calée pour être dévoilée. On pose le vélo à l'envers par terre (sur la selle et le guidon) et on se sert des freins qui sont d'excellents repères pour mesurer le voilage. L'idéal serait tout de même d'enlever le pneu et la chambre à air.

On remarque que les rayons partent de la jante pour aller de part et d'autre, alternativement, se fixer sur le moyeu de la roue. On remarque aussi que le voilage part d'un côté ou de l'autre par rapport à un plan imaginaire qui coupe la roue en deux (moyeu, jante, pneu, tout en deux).

En tournant la roue sur son axe, on repère l'endroit où l'écart est le plus important par rapport aux patins de frein. Il est aussi possible dans un premier temps de rapprocher progressivement un feutre vers la jante pour mettre en évidence le voilage.

La clé à rayon n'est pas obligatoire mais préservera mieux l'écrou des rayons, une pince ayant tendance à les abîmer. Ensuite la procédure est la même qu'avec un support de dévoilage classique.