Initiation Labview/Introduction

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En quoi consiste LabVIEW ?[modifier | modifier le wikicode]

LabVIEW est un langage de programmation graphique qui utilise des icônes à la place de lignes de texte pour créer des applications. Contrairement aux langages de programmation textuels où les instructions déterminent l’exécution du programme, LabVIEW utilise une programmation par flux de données dans laquelle les données déterminent l’exécution.

Dans LabVIEW, vous construisez une interface utilisateur à l’aide d’un ensemble d’outils et d’objets. L’interface utilisateur est appelée la face-avant. Vous ajoutez ensuite du code à l’aide de représentations graphiques de fonctions pour contrôler les objets de la face-avant. Le diagramme contient ce code. Si le tout est organisé correctement, le diagramme ressemble à un organigramme.

LabVIEW est entièrement équipé pour faciliter la communication avec du matériel tel que le GPIB, VXI, PXI, RS-232, RS-485 et des périphériques d’acquisition de données enfichables. LabVIEW dispose aussi de fonctions intégrées pour connecter votre application à Internet à l’aide du serveur Web de LabVIEW et gère des protocoles standards tels que TCP/IP et ActiveX.

Grâce à LabVIEW, vous pouvez créer des applications compilées 32 bits qui vous offrent des vitesses d’exécution rapides nécessaires pour des solutions personnalisées d’acquisition de données, de test, de mesure et de contrôle. Vous pouvez aussi créer des exécutables indépendants et des bibliothèques partagées comme des DLL, car LabVIEW est un véritable compilateur 32 bits.

LabVIEW contient des bibliothèques détaillées pour l’aquisition, l’analyse, la présentation et le stockage des données. LabVIEW comprend aussi toutes les structures de programmation des langages traditionnels. Vous pouvez placer des points d’arrêt, animer l’exécution d’un programme et effectuer une exécution pas à pas pour faciliter la mise au point et le développement.

LabVIEW fournit aussi de nombreux mécanismes permettant de se connecter à des codes ou logiciels externes grâce, entre autres, aux DLL, aux bibliothèques partagées et à ActiveX. De plus, de nombreux outils supplémentaires sont disponibles pour une grande variété d’applications.

Pourquoi utiliser LabVIEW ?[modifier | modifier le wikicode]

LabVIEW vous permet de construire vos propres solutions pour des systèmes scientifiques et techniques. LabVIEW vous offre la flexibilité et les performances d'un langage de programmation puissant sans la difficulté ni la complexité qui lui sont habituellement associées.

LabVIEW offre à des milliers d'utilisateurs satisfaits un moyen plus rapide de programmer l’instrumentation, l’acquisition de données et les systèmes de commande. En utilisant LabVIEW pour réaliser le prototype, la conception, les tests et la mise en application de vos systèmes d’instrumentation, vous pouvez réduire le temps de développement du système et en augmenter la productivité de 4 à 10 fois.

LabVIEW vous offre aussi la sécurité d’une importante base d’utilisateurs, des années d’interaction entre utilisateurs et développeurs sur nos produits et un choix d’outils supplémentaires puissants. Enfin, le support technique et NI Developer Zone garantissent un développement optimal de vos solutions.

Comment LabVIEW fonctionne-t-il ?[modifier | modifier le wikicode]

Les programmes LabVIEW sont appelés instruments virtuels ou VIs, car leur apparence et leur fonctionnement s’apparentent aux instruments réels, tels que les oscilloscopes et les multimètres. Chaque VI utilise des fonctions qui manipulent les entrées de l’interface utilisateur ou d’autres sources et qui affichent ces informations ou les déplacent vers d’autres fichiers ou ordinateurs.

Un VI contient les trois composants suivants :

  • Face-avant : sert d’interface utilisateur.
  • Diagramme : contient le code source graphique du VI qui définit sa fonctionnalité.
  • Cadre connecteur et icône : identifie le VI pour que vous puissiez l’utiliser dans un autre VI. Un VI dans un autre VI est appelé un sous-VI. Un sous-VI correspond à un sous-programme dans des langages de programmation textuels.