Le système d'exploitation GNU-Linux/Autres commandes utiles

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


  1. Qu'est-ce qu'un système d'exploitation ?
  2. Unix et Linux
  3. Partitionnement du disque
  4. Installation
    1. Installer Debian via le réseau
  5. Utilisateur Unix, l'interface console
    1. Le login
    2. Commandes de base
    3. L'aide en ligne man
    4. L'éditeur de texte vi
    5. Les shells
    6. La complétion
    7. Les jokers
    8. Les répertoires importants
    9. Redirection des entrées/sorties
    10. Invoquer un programme en tâche de fond
    11. Propriétaires et droits d'accès
    12. Processus
    13. Locale
  6. Administration du système
    1. Configuration du réseau
    2. Les utilisateurs et groupes
    3. Le processus d'initialisation
    4. Les systèmes de fichiers
    5. Le système virtuel /proc
    6. Les périphériques /dev
    7. L'ordonnanceur de travaux cron
    8. Le backup : tar et gzip
    9. ghost avec partimage
    10. sauvegarde de fichiers avec rsync
    11. Les fichiers journaux syslog
    12. Installation de nouveaux logiciels
    13. Le noyau Linux et les modules
    14. Autres commandes utiles
    15. Installation RAID1 logiciel + LVM + XFS
    16. Scripts de surveillance
    17. Réseaux sans fil
  7. Administration des services réseaux
    1. Le serveur de noms BIND
    2. Le serveur de configuration réseau DHCP
    3. Le serveur de shell distant SSH
    4. Le partage de fichiers Samba
    5. Le partage de fichiers NFS
    6. Le serveur d'impression CUPS
    7. Le serveur de fichiers FTP
    8. Le serveur Web Apache
    9. La base de données MySQL
    10. Le serveur de mails Postfix
    11. Les annuaires LDAP
    12. L'outil d'administration Webmin
    13. La supervision
  8. Sécurisation d'un serveur Linux
    1. Installation d'un service en mode chroot
    2. Protection avec iptables
  9. Médiagraphie
  10. Auteurs


Manipulation des flux et des fichiers textes[modifier | modifier le wikicode]

awk[modifier | modifier le wikicode]

Wikipedia-logo-v2.svg

Wikipédia propose un article sur : « awk ».

La commande awk permet d'effectuer des manipulations sur des fichiers texte (ou un flux redirigé en entrée), dont notamment afficher une colonne particulière. Exemple :

 $ dpkg -l | awk '{print $2}'

Cette commande dit à dpkg que l'on ne veut que la deuxième colonne.

sed[modifier | modifier le wikicode]

Wikipedia-logo-v2.svg

Wikipédia propose un article sur : « Stream Editor ».

sed est un utilitaire de traitement de données capable d'utiliser les expressions régulières.

Exemples :

  • Pour remplacer toute « chaine1 » avec « chaine2 » dans le fichier « chemin1 » :
sed -i 's/chaine1/chaine2/g' chemin1
  • Pour substituer toute « chaine1 » dans le fichier « chemin1 » avec « chaine2 » et envoyer le résultat dans le fichier « chemin2 » :
 sed 's/chaine1/chaine2/g' chemin1 > chemin2
  • Exemple de changement de format de date :
 echo "03/11/2015 23:54:03" | sed -r "s/([0-9]+)\/([0-9]+)\/([0-9]+)/\3-\2-\1/g"

donne :

2015-11-03 23:54:03
  • Si erreur d’édition sour Windows : ^M, convertir avec :
sed -i 's/\r//' chemin1

Trouver les commandes et les programmes[modifier | modifier le wikicode]

which[modifier | modifier le wikicode]

Wikipedia-logo-v2.svg

Wikipédia propose un article sur : « which ».

La commande which permet de connaitre dans quel répertoire se situe une commande (présente dans le PATH) :

 $ which ls
 /bin/ls

updatedb et locate[modifier | modifier le wikicode]

Wikipedia-logo-v2.svg

Wikipédia propose un article sur : « locate ».

La commande locate (ou slocate) permet une recherche rapide sur le système de fichier (suite à une indexation réalisée par updatedb).

$ locate maillog
warning: locate: warning: database /var/lib/slocate/slocate.db' is more than 8 days old
/etc/log.d/conf/logfiles/maillog.conf
/var/log/maillog

Lorsque l'indexation a eu lieu il y a plus de 8 jours, la commande locate l'indique par un message.

Pour réindexer le système de fichier :

$ sudo updatedb
ou
# updatedb

Note sur les droits : updatedb utilise par défaut une base d'indexation globale. Il faut donc avoir les droits super-utilisateur pour mettre à jour l'indexation globale.

Outils réseaux[modifier | modifier le wikicode]

wget[modifier | modifier le wikicode]

Wikipedia-logo-v2.svg

Wikipédia propose un article sur : « wget ».

La commande wget permet de télécharger un fichier depuis la ligne de commande :

 $ wget http://www.kernel.org/pub/linux/kernel/v2.6/linux-2.6.23.tar.bz2
 --13:16:02--  http://www.kernel.org/pub/linux/kernel/v2.6/linux-2.6.23.tar.bz2
            => `linux-2.6.23.tar.bz2'
 Résolution de www.kernel.org... 204.152.191.5, 204.152.191.37
 Connexion vers www.kernel.org[204.152.191.5]:80...connecté.
 requête HTTP transmise, en attente de la réponse...200 OK
 Longueur: 45,488,158 [application/x-bzip2]

 9% [===>                                          ] 4,245,225    630.29K/s    ETA 01:28

Pour utiliser un proxy, il faut définir la variable d'environnement http_proxy. Exemple :

http_proxy=monproxy:3128 wget http://apache.cict.fr/ant/source/apache-ant-1.7.0-src.tar.gz

wget sur ftp

wget est également compatible avec le protocole ftp. Il est ainsi capable de télécharger un fichier ou un ensemble de fichier depuis un ftp distant.

 # wget ftp://login:passwd@ftp.host.net/thedir/* 

Pour télécharger les sous-répertoire et fichiers on utilise l'option "-r".

L'option "-nH" permet de ne pas sauvegarder le nom d'hôte, autrement wget fera la copie vers un nouveau dossier créé portant le nom de l'hôte du serveur ftp.

Utilisation de base[modifier | modifier le wikicode]

Typiquement Wget s'utilise par la ligne de commande, avec un ou plusieurs URLs passés en paramètres. De nombreuses options permettent d'affiner le comportement souhaité (téléchargement multiple, suivre les liens...).

# Télécharge la page à la racine du site exemple.fr dans un ficher
# nommé "index.html".
wget http://www.exemple.fr/
# Télécharger les sources de Wget depuis le serveur FTP de GNU.
wget ftp://ftp.gnu.org/pub/gnu/wget/wget-latest.tar.gz

Il est possible de télécharger automatiquement plusieurs URLs dans une hiérarchie de dossiers.

# Télécharge tous les fichiers *.gif d'un serveur web
# (Les syntaxes de type glob, comme "wget http://www.serveur.com/dir/*.gif", ne marche que avec FTP)
wget -e robots=off -r -l1 --no-parent -A.gif http://www.serveur.com/dir/
# Télécharge la page racine de exemple.fr, avec les images et les 
# feuilles de styles utilisées pour afficher la page, et convertit les 
# URLs internes pour fonctionner avec les copies locales.
wget -p -k http://www.exemple.fr/
# Télécharge le contenu entier de exemple.fr
wget -r -l 0 http://www.exemple.fr/

Divers[modifier | modifier le wikicode]

file[modifier | modifier le wikicode]

Wikipedia-logo-v2.svg

Wikipédia propose un article sur : « file (Unix) ».

La commande "file" permet de connaître le type du fichier indiqué en paramètre.

 # file TmDedicatedServer_2006-05-30.tgz
 TmDedicatedServer_2006-05-30.tgz: gzip compressed data, was "fr.22968.0.TmDedicatedServer_20",
 from Unix, last modified: Tue May 30 13:41:35 2006

du[modifier | modifier le wikicode]

Wikipedia-logo-v2.svg

Wikipédia propose un article sur : « du (Unix) ».

La commande "du" sert à afficher la taille des grandes espaces (partitions de disque et répertoires)

 # du -sh /var/temp

L'option "s" affiche seulement un total pour chaque type d'argument.

L'option "h" permet l'affichage automatique de l'unité adaptée (Ko, Mo, Go...).

df[modifier | modifier le wikicode]

Wikipedia-logo-v2.svg

Wikipédia propose un article sur : « df (Unix) ».

La commande df affiche l'espace occupé par les systèmes de fichiers.

 # df -h

L'option "h" permet l'affichage automatique de l'unité adaptée (Ko, Mo, Go...).